TVA calédonienne : seul moyen de renflouer les caisses sans douleur

La TVA calédonienne était un serpent de mer. Didier Leroux s’y était collé, alors qu’il était « ministre » en charge de la fiscalité dans le TVAgouvernement Thémereau dominé par l’Avenir Ensemble. Il s’était alors heurté à de fortes réticences, et n’avait pu faire aboutir ce dossier sensible. Ses successeurs n’ont guère fait mieux. Mais aujourd’hui, face aux difficultés colossales que les finances publiques doivent affronter, les opposants doivent s’y résoudre : le principe fiscal de la TVA est un « jackpot » pour le budget. Et le seul et dernier moyen de ramener quelque équilibre sans trop de douleur.

Lire la suite en cliquant ici

L'actualité calédonienne quotidienne et gratuite

%d blogueurs aiment cette page :