Archives par mot-clé : Hollande;Sarkozy; Odoxa

SONDAGE ODOXA : NI HOLLANDE, NI SARKOZY POUR UNE MAJORITÉ DE FRANÇAIS

 

searchSelon un récent sondage Odoxa réalisé pour Le Parisien, une majorité de Français souhaite un rapprochement gauche-droite, et que les élections présidentielles de 2017 soient l’occasion d’un renouvellement hors Hollande et Sarkozy. Evolutions étonnantes, mais reflétant probablement une lassitude des expériences éculées. Détails.

Trois points méritent d’être soulignés dans ce sondage. Le premier concerne la perception qu’ont les français sur le vainqueur des élections régionales. Pour une majorité d’entre eux, ce scrutin ne révèle ni vainqueur, ni vaincu. Les plus déçus sont les électeurs du Front National, bien que Marine Le Pen apparaisse comme « la moins perdante ».

LES FRANÇAIS FAVORABLES À UN RAPPROCHEMENT GAUCHE-DROITE
Le deuxième point est plus révélateur. Il explique d’ailleurs le déplacement du Président de la République ver les terres nouvelles de Xavier Bertrand, dans le Nord Pas de Calais-Picardie. Selon le sondage, « plus des deux-tiers des Français seraient favorables à un rapprochement de la gauche, du centre et de la droite parlementaire pour faire des propositions communes pour le pays L’UMPS n’est pas forcément un repoussoir pour tous les Français… en tout cas si on le présente plus positivement comme « un rapprochement de la gauche, du centre et de la droite parlementaire pour faire des propositions communes pour le pays. » Près de 7 Français sur 10 (68%) jugeraient qu’un tel rapprochement serait « une bonne chose car ce serait une démarche constructive pour le pays » et seulement 31% que ce serait « une mauvaise chose car les partis perdraient leur identité »

Toutes les catégories de population, mais également toutes les composantes politiques expriment cet avis : 75% des sympathisants de gauche, 75% des sympathisants de droite et 82% des sympathisants du Modem.

PRÉSIDENTIELLES : NI HOLLANDE NI SARKO
Quant aux présidentielles de 2017, le souhait des Français est redoutable pour les deux principaux ténors politiques de la gauche et droite « classiques ».

80% des Français ne veulent pas que François Hollande se présente à l’élection présidentielle de 2017 et seulement 20% le souhaitent.

Capture d’écran 2015-12-18 à 06.49.50Cependant, le Président de la République réduit en quelque sorte son rejet par rapport à une mesure analogue effectuée un an auparavant. « Surtout, sa candidature était massivement rejetée par les sympathisants socialistes – à 65% contre 34% – ce qui n’est plus du tout le cas à présent. Il y a même eu parfaite inversion puisque désormais les sympathisants du PS sont 63% à souhaiter une candidature de François Hollande en 2017 ».

Quant à son grand rival, « 78% des Français ne souhaitent pas non plus que Nicolas Sarkozy se présente à l’élection présidentielle dans 18 mois ».

Capture d’écran 2015-12-18 à 06.50.16Encore plus gênant pour ce dernier, non seulement la part des Français ne souhaitant pas sa candidature a augmenté de 6 points, mais « il fait désormais encore moins l’unanimité dans son propre camp que François Hollande dans le sien : 61% des sympathisants de droite (hors FN) ne souhaitent pas une candidature de Nicolas Sarkozy, tout comme 54% des sympathisants de son propre parti, Les Républicains ».