Archives du mot-clé featured

IL A FAIT LE TOUR DE CALEDONIE A PIED EN UN MOIS !

27 jours, 924 kilomètres
27 jours, 924 kilomètres

Karl Viannenc était parti il y a un mois, de la fontaine Celeste, à la fois pour promouvoir le don du sang et l’action de l’association des donneurs de sang, et pour réaliser « un truc ». Lui qui, depuis l’adolescence, vit avec un seul rein. Objectif : marcher tout autour de la Grande Terre, et effectuer, pour la première fois, la boucle calédonienne à pied. La longue marche.

924 kilomètres et un mois plus tard, l’objectif a été rempli. Le périple s’est fait exactement en 27 jours, à raison de 40km en moyenne quotidienne.

Ce fut d’abord la remontée de la côte Ouest jusqu’à Koumac, puis la traversée par Amos et la descente de la côte Est. Il a emprunté la Koné-Tiwaka pour son retour jusqu’à aujourd’hui à 10 heures.

Ses souvenirs : l’accueil d’amis, les encouragement anonymes, les fidèles « followers » sur Facebook. Un moment d’émotion : la rencontre avec le Maire de Boulouparis, Alain Lazare, ancien coureur olympique du Marathon.

Un exploit ? « Non, une expérience et un plaisir« . Mais si, pourtant, c’est un petit exploit !

 

UNE GENDARMERIE PARALYSÉE PAR DES RÈGLEMENTS ET UN CADRE JURIDIQUE D’UN AUTRE ÂGE ?

La Gendarmerie, un corps d'élite
La Gendarmerie, un corps d’élite

Saint Louis. Un sniper est repéré d’hélicoptère. Il a déjà tenté de tuer un gendarme. Il pourrait être neutralisé. Surtout pas. Il faudrait qu’il tente de tuer le pilote d’hélico pour ne pas dire mieux, qu’il le touche. Il n’y aurait en effet ni « réponse proportionnée », ni légitime défense …

Devant un VBRG, un individu se dresse et tire sur le véhicule blindé. En vain, bien sûr. Les gendarmes peuvent-ils riposter ? Oui, mais … seulement s’ils sortent du blindé et que dans ce cas, ils se trouvent en état de légitime défense et que leur réponse soit proportionnée …

Et si par hasard, ils sortent malgré tout, ils se font tirer comme des lapins par le sniper !

Moralité : surtout ne rien faire. Et même rebrousser chemin.

Cela explique en partie les difficultés que rencontre ce corps d’élite qu’est la gendarmerie française. Si les gendarmes transgressent les règles, ils seront mis en accusation par les délinquants et probablement traduits en justice !

Toujours est-il que quelques brigands peuvent encore bloquer la route à tout moment à Saint Louis ou ailleurs, que le fameux sniper, criminel en puissance, court toujours, comme ceux qui ont tenté de tuer « du bleu » au début du blocage de Saint Louis.

A un journaliste qui lui demandait si la détention et le port d’armes n’étaient pas excessifs aux Etats Unis, Trump a simplement fait observer ironiquement : « Chez vous en France, les seuls qui ont des armes et qui les utilisent, ce sont les bandits ! »

Une chose est sûre : en Nouvelle-Calédonie, de plus en plus de gendarmes portent eux mêmes plainte. Vous avez dit malaise ?

PRIMAIRES DE LA DROITE ET DU CENTRE : L’ETONNANTE REMONTÉE DE FILLON

fillon

Va-t-on connaître des surprises dans la primaire de la droite et du centre après le coup de tonnerre des élections américaines ? En tout cas, selon le dernier sondage Odoxa, c’est la remontée de François Fillon qui est spectaculaire. Jusqu’à être présent au deuxième tour ?

En effet, selon un sondage Odoxa publié vendredi dernier, il apparaît qu’Alain Juppé se tasse, Nicolas Sarkozy est stable, et François Fillon bondit de 9 points.

Au delà des opinions que les Français expriment, ce qui compte est en tout cas, ce sont les intentions de ceux qui iront voter. Dans ce panel, Juppé et Sarkozy sont désormais au coude à coude, le premier étant crédité de 31,5% (une baisse de 10,5 points), et le second de 30,5% (hausse de 0,5%).

François Fillon est à 23% après une hausse importante. La question est de savoir si ces tendances se poursuivront jusqu’au 20 novembre. Et si la hiérarchie annoncée notamment par les sondeurs et les médias depuis des mois ne va pas être remise en cause le jour du vote. Un peu comme aux Etats Unis …

ERIC GAY A DÉMONTRÉ QUE LES MAIRES ONT LEUR PLACE DANS LES DISCUSSIONS SUR LA SORTIE DES ACCORDS

eric-gay-saint-louis

Pendant les derniers événements de Saint Louis, le maire du Mont Dore a été omniprésent. Rassurer ses administrés bloqués, calmer leur colère, aller au devant des jeunes, de la famille Decouaré, rencontrer les autorités coutumières, Eric Gay a été partout pendant ces jours et ces nuits de trouble. Un peu seul.

Certes, les autorités de l’Etat ont tenté de faire le job, dans le cadre qui leur a été imparti. Certes, le silence assourdissant des politiques en ces jours difficiles reflète peut être le seul fait qu’ils estiment que l’ordre et la paix sont du ressort de l’Etat.

Eric Gay a démontré qu’au contraire, un élu « de terrain » pouvait être essentiel dans le maintien de l’ordre et de la cohésion sociale. Il a été un facteur apaisant dans ces tensions extrêmes, un lien indispensable dans la nécessaire médiation, laquelle ne reste qu’un élément de la solution aux problèmes d’ordre public.

Tel est l’un des rôles du Maire. Parce qu’il connaît bien « ses ouailles » et surtout, la réalité du « terrain ». Et n’est-ce pas ce qu’il faut pour préparer au mieux la sortie des Accords ?

Le Maire du Mont Dore a apporté une réponse éclatante à cette question, déjà posée depuis plusieurs mois et repoussée d’un revers de main presque méprisant.

Ne pas associer les maires des deux association aux discussions institutionnelles serait une erreur. Une de plus ?

« ROOFIE » LE DAUPHIN QUI VIENT AU RESTAURANT A L’ANSE VATA

"Roofie" le gentil dauphin du Roof
« Roofie » le gentil dauphin du Roof

« Il vient régulièrement de septembre à avril« , indique le patron de la chaîne de restaurant à laquelle appartient « Le Roof ». « Il« , c’est « Roofie », le dauphin qui s’invite le soir au fameux restaurant posé sur l’eau, à l’Anse Vata.

Parfois, « Roofie » se promène accompagné : papa, maman et bébé dauphin, spectacle tout à fait exceptionnel.

Et quand il n’est pas là, avec les remoras, les carangues, parfois les tortues, et pas très loin sur une « patate » avec les saumonées, le « show » marin est assuré.

Les clients, et plus particulièrement les touristes japonais, en sont « fan ».  Il faut dire qu’un dauphin qui va manger au restaurant, ça ne court pas … les rues.

4 MORTS DANS LE PARC DREAMWORLD À GOLD COAST

4-morts-a-dreamworld

Beaucoup de Calédoniens connaissent la Gold Coast et son parc d’attractions Dreamworld. C’est un drame qui vient de s’y dérouler, qui a provoqué la fermeture du site pour permettre les investigations. 4 personnes ont en effet trouvé la mort dans les rapides de la Thunder River, une attraction prisée des enfants comme des adultes. Tragédie.

C’est en raison d’une avarie du système que deux hommes et deux femmes ont été projetés hors des supports pour deux d’entre eux, tandis que les deux autres ont été piégés à l’intérieur de l’équipement.

Le parcours de « Thunder River Rapids » est décrit sur le site Web du parc comme étant de « moderate thrill », et donc provoquant une « émotion » modérée. Les supports flottants atteignent la vitesse de 45km/h dans les rapides.

Suite à l’accident, les secours ont été organisés dans les meilleurs délais, mais en vain. Le personnel de Dreamworld a été extrêmement choqué par l’accident.

Le responsable de Dreamworld a indiqué qu’à ce stade, « le parc est fermé ». « Nos pensées vont d’abord aux familles des victimes ».

Le Maire de Gold Coast, Tom Tate a écrit sur son site Facebook que « c’était un jour très sombre pour notre ville ». Il a appelé chacun à respecter les procédures d’enquête qui est ouverte par les autorités responsables.

 

LA CONCESSION HARLEY DAVIDSON VA RÉOUVRIR AVEC UN REPRENEUR

L'ex-concession Harley de la rue Benebig
L’ex-concession Harley de la rue Benebig

Selon certaines informations, la concession Harley Davidson en Nouvelle-Calédonie aurait été reprise par le groupe polynésien Aline. Cette évolution se serait traduite par un déplacement à Singapour dont dépend le territoire pour cette prestigieuse marque américaine de moto.

Cette nouvelle va sortir la communauté Harley d’un certain nombre d’interrogations, même si beaucoup de propriétaires font entretenir leur mythique machine par des garages indépendants.

Le repreneur devrait conserver les locaux de la Vallée des Colons, du moins dans un premier temps. Et le Hog (Harley Owner’s Group), club dépendant de la marque, installé dans le monde entier et mis sous cocon depuis plus d’un an, pourrait rapidement renaître de ses cendres. Une demande pressante de Harley.

QUAND REAGAN AVAIT LICENCIÉ 11.000 CONTROLEURS AERIENS

Reagan 2Le président Ronald Reagan avait, en son temps, licencié 11.000 contrôleurs aériens en grève et les avait remplacés par des militaires.
Le 3 août 1981,  une grève est déclenchée à l’instigation du syndicat des contrôleurs aériens, le PATCO. Il réclame une hausse des salaires et la semaine de 32 heures après des semaines de négociations.

REAGAN PASSE À L’ACTION
Ronald Reagan ne compte pas rester les bras croisés face à cette situation. « L’État n’est pas la solution à nos problèmes, l’État c’est le problème lui-même« , avait-il clamé avant son élection. Le nouveau président républicain des USA passe à l’action.
Il se fonde sur l’engagement de ces fonctionnaires à ne jamais faire grève contre l’Etat. Cette situation n’est évidemment pas comparable à celle de la France et de son droit de grève.
En tout cas, le syndicat croit à un bluff du président, mais l’inimaginable se produit : 11.359 salariés sont licenciés avant d’être remplacés par des militaires.

L’intervention de Reagan lisible en video sur noumeaPost.com

 

SYDNEY : 80 MILLIARDS FCFP POUR RÉNOVER DARLING HARBOUR

Darling Harbour 1

Bien connu –et apprécié- des Calédoniens lorsqu’ils se rendent à Sydney, Darling Harbour va subir un lifting imposant puisque son coût atteindra les 80 milliards de francs CFP.

Des projets sont déjà en cours. Ainsi, le cinéma Imax va être transformé en hôtel (projet Ribbon), l’ancien Entertainment Center
deviendra la nouvelle bibliothèque de Sydney dotée d’un « rooftop bar », au sommet bien sûr.

Le « lifting » projeté vise à revitaliser Cockle Bay par la construction d’un gratte-ciel de 44 étages comprenant des boutiques, et la réalisation d’un amphithéâtre.

Projet de Tour et d'amphithéâtre (source Sydney Morning Herald)
Projet de Tour et d’amphithéâtre (source Sydney Morning Herald)

Un nouvel accès à partir de Market Street sera également ouvert. Il reliera le centre à Cockle Bay .
Dans le même temps, l’actuel shopping center sera également rénové.
De nouveaux espaces verts seront aménagés. « Nous allons créer un nouvel espace public de verdure dans la ville dans lequel les visiteurs pourront manger, se détendre et profiter de l’endroit », a déclaré au Sydney Morning Herald Matthew Faddy, représentant le consortium propriétaire.