Archives du mot-clé featured

LE MARY D SEVEN EST ARRIVÉ : superbe bateau pour le tourisme calédonien

Nouvel acte de foi de la famille Helmy : le Mary D Seven, septième de la lignée comme son nom l’indique, est arrivé à Nouméa. Construite dans les chantiers de Singapour, cette unité qui va renforcer le tourisme nouméen, a pris ses quartiers à côté de ses « soeurs » Princess notamment.

Cliquez sur la photo ou sur le lien ci-dessous

https://www.facebook.com/noumeaPost/videos/1532022456837270/

Un bel investissement concret dans une période où on parle beaucoup mais on fait peu dans le tourisme, et où de nombreux chefs d’entreprises s’interrogent -fort justement-, et diffèrent leurs investissements.

MEURTRE, CAMBRIOLAGES, BAGARRES, ACCIDENTS DE LA ROUTE : LES TROUBLES DU WEEK END DE PENTECÔTE – Bourail vit au rythme du pélérinage catholique de Téné – Les Protestants ont tenu leur Convention de Pentecôte – 4 Français et 1 Australien par les blessés de l’attentat de Londres – Roland Garros : Monfils bat Gasquet


LE WEEK END DE LA PENTECÔTE AGITÉ
Evénements graves, bagarres et rixes, nouveaux cambriolages, accident mortel de la route ont émaillé un week end dont l’agitation ajoute à l’inquiétude ambiante.

C’est d’abord un meurtre à Kouaoua, sur fond d’alcool. Samedi soir, vers 19h, un homme de 32 ans est mort des blessures par coups de couteau reçus au cours d’une rixe. La bagarre s’est déroulée lors d’une fête à la tribu du bord de mer à Kouaoua. Un bomme d’une quarantaine d’années a été interpelé par les gendarmes. Il serait l’auteur des coups.

Sur la route, à Tyé, Poindimié, une conductrice a roulé sur un homme de 32 ans allongé sur le route dans la nuit. Immédiatement, la dame a prévenu les secours. L’homme est décédé, probablement de ses blessures.

Accident également à Boulari, mais qui s’est soldé par 4 blessés légers. Il est dû à un conducteur sous l’emprise de l’alcool qui a effectué un dépassement et a provoqué un choc frontal avec un véhicule roulant en sens inverse.

Bagarres à Nouméa, également sur fond d’alcool. A Saint Quentin, les forces de l’ordre ont du faire appel à des renforts pour disperser un groupe de jeunes avinés qui a mis le feu à des broussailes et caillassé les pompiers. 4 individus ont été interpelés. Dans la rue de Papeete, sur la presqu’ile de Ducos, c’est une bagarre rangée entre Wallisiens et Kanak qui a occupé la police durant 1 heure dans la nuit de samedi.

Plusieurs cambriolages ont également eu lieu. Les bureaux de la Société le Froid ont subi des dégradations, une villa située à Tina sur mer, près du collège, a été cambriolée et partiellement saccagée.

BOURAIL VIT AU RYTHME DU PELERINAGE DE TÉNÉ – Dès aujourd’hui, plus de 700 jeunes de toute la Calédonie vont se rassembler sur l’hippodrome sous le thème « Bienheureux les artisans de paix ».

Les protestants se sont eux rassemblés pour la traditionnelle convention de la Pentecôte à Ouvéa, sous le thème « Concitoyens d’un pays nouveau ». Rassemblement protestant également à Kaala-Gomen avec la participation de 500 fidèles.

ATTENTATS MEURTRIERS À LONDRES/4 FRANÇAIS ET UN AUSTRALIEN PARMI LES BLESSÉS – 9 morts dont 3 terroristes, des Français et un australien parmi les victimes, 48 blessés, tel est le lourd bilan des attentats perpétrés à Londres par un groupe de terroristes. Ils ont eu lieu sur le London Bridge, par une voiture lancée contre la foule suivie d’une attaque à l’arme blanche et dans le quartier périphérique de Borough Market.

Ces deux attentats ont été revendiqués par l’organisation djihadiste Etat islamique, contre laquelle le Royaume-Uni a effectué ces dernières années des raids aériens en Irak et en Syrie.

FOOT : LE REAL BAT LA JUVENTUS – L’équipe espagnole entraînée par Zidane a confirmé son statut de meilleure équipe d’Europe en battant la Juventus en finale du championnat d’Europe par 4 buts à 1. 3 Français dans cette victoire historique : Zidane, Varane et Benzéma.

ROLAND GARROS : MONFILS BAT GASQUET par abandon du biterrois, blessé à la cuisse gauche. Monfils affrontera le Suisse Wawrinka.

 

APRES UN BÉBÉ, UNE DAME EST LA 10e VICTIME DE LA DENGUE. « Indications limitées de cancérogénicité du malathion chez l’homme » : Centre de recherche sur le cancer de Lyon

10e victime de la dengue en Nouvelle-Calédonie, une dame âgée de 75 ans est décédée au Médipôle après avoir été hospitalisée à Poindimié.

Le vecteur du virus mortel, véritable tueur armé, est bien connu : l’aedes aegypti. Un moustique qui résiste aux traitements éventuels actuels, mais pas au malathion.

Le malathion à propos duquel l’IRD écrit : « Le malathion est le moins cher de tous les organophosphorés et ne présente que peu de danger pour l’homme s’il est appliqué suivant les recommandations de l’OMS. En aspersions intradomiciliaires, les doses recommandées sont de 2 g/m2 avec une persistance d’action de 2 à 3 mois (WHO, 2006a). L’OMS préconise aussi son utilisation en aspersion spatiale (ULV) aux doses de112 à 600 g/ha si la nébulisation est faite à froid et de 500 à 600 g/ha si celle-ci est réalisée à chaud (WHO, 2006a). Le malathion possède l’avantage de se dégrader rapidement dans l’environnement, ce qui limite dans le temps son impact sur l’environnement ».

Quant au  Centre international de Recherche sur le Cancer de Lyon qui est fréquemment cité en référence, il indique : « On dispose d’indications limitées de cancérogénicité du malathion chez l’homme. »

En revanche, en Nouvelle-Calédonie, on dispose d’indications précises sur la mortalité engendrée par le virus de la dengue, et inoculé par un moustique qui n’est pas résistant au malathion : 10 morts aujourd’hui. « Probablement » 11 demain.

 

DESCOMBELS ACCUSE : ABUS DE BIENS SOCIAUX PAR DES ÉLUS À LA MAISON DE LA CALÉDONIE À PARIS

La Maison de la Nouvelle-Calédonie à Paris est désormais bien connue pour les nombreux services rendus aux Calédoniens et la mission d’accueil et de représentation effectuée dans la capitale française.

Pourtant, Alain Descombels, candidat dans la première circonscription aux élections législatives, pointe du doigt ce qu’il qualifie « d’abus de biens sociaux » de la part de certains élus. Ce sont les frais de transport – 13 millions en 2016 – qui sont visés ainsi que des notes de restaurant qu’il juge abusives. Il cite ainsi deux repas de plusieurs centaines de milliers de francs dans un restaurant étoilé.

Selon lui, le parquet financier de Paris aurait été saisi de l’affaire.

9ème VICTIME DE LA DENGUE – LES MOUSTIQUES TUEURS TOUJOURS PAS ATTAQUÉS ET LA CALÉDONIE ATTEND PATIEMMENT LE DIXIÈME MORT !

La mention « Mais ne faisons pas de mal aux moustiques » a évidemment été rajoutée …

Et la sinistre liste des victimes de la dengue continue à s’allonger sans que des mesures plus sérieuses soient prises pour éliminer le moustique tueur.

Cette fois, c’est une petite fille de 6 mois qui est décédée. Le bébé, dont les parents habitent au Mont Dore, n’avait pas d’antécédents médicaux.

Depuis le début de l’épidémie, plus de 3.000 personnes ont contracté le virus.

La seule réponse apportée pour préserver les Calédoniens contre le risque mortel est … de s’enduire de répulsif et d’assécher les gîtes larvaires réels ou potentiels.

Toujours rien pour combattre directement le moustique tueur. Aucune voix ne s’est élevée pour demander l’usage exceptionnel du malathion pendant la durée de l’épidémie.

Chacun attend patiemment le dixième mort.

UN CAMBRIOLAGE PAR JOUR À DUCOS ? DANGER : le développement de ce fléau met en cause l’objectif de « Destin Commun »

On ne compte plus les cambriolages perpétrés dans les petites comme les grandes entreprises de Ducos. Avec plus souvent qu’on ne le dit, des récidives.

Devant le développement de ce fléau qui touche toute la Calédonie, seuls les moyens classiques sont mis en œuvre. Parfois, des « flags » grâce à l’efficacité de la Brigade Anti-Criminalité. Parfois, des enquêtes qui aboutissent … à la remise en liberté des auteurs placés dans l’attente d’un jugement. Et parfois, rien. Rien que le découragement des victimes qui ont de plus en plus le sentiment que les pouvoirs publics ne peuvent rien pour eux. Et qui a conduit au vote massif en faveur de Marine Le Pen.

On commence à entendre des réflexions désabusées du genre « on va devenir comme la Papouasie ». Des barbelés, des gardes, et parfois des armes ?

Désormais, c’est tout juste si les faits divers relatifs aux cambriolages, aux vols de voiture, aux incendies de voiture attirent l’attention. Des pouvoirs publics, s’entend. Car les victimes, elles, sont de plus en plus révoltées et désemparées devant ce qu’elles ressentent comme un abandon.

Intervenant après un larcin estimé à un million FCFP dans un magasin de distribution à Ducos, un agent lâche : « dans le coin, c’est un cambriolage par jour ! ».

Aujourd’hui, les citoyens ont le sentiment que la République leur demande d’assurer eux-mêmes ce qui constitue leur sécurité. Quelle faillite !

Quelques débats ont eu lieu sur le sujet, jusqu’au Congrès. Débats d’un jour, sans suite palpable, des sujets qui font « pschitt » !

L’absence de résultats pour faire reculer cette délinquance, l’absence de mobilisation exceptionnelle pour faire face à un phénomène d’une gravité exceptionnelle, ont déjà des conséquences pour la politique et la société calédoniennes : la mise en cause de la croyance qu’un destin commun est possible en Calédonie, un destin commun au cœur des Accords Matignon et Nouméa …

LA POLYNÉSIE VA-T-ELLE ORGANISER LES PROCHAINS JEUX DU PACIFIQUE EN 2019 ? – Le projet de court métrage « L’arbre et la Pirogue » Grand Prix des Océans – Festival de Cannes : « The Square » Palme d’Or – Vettel et Ferrari vainqueurs à Monaco

LA POLYNÉSIE VA-T-ELLE ORGANISER LES PROCHAINS JEUX DU PACIFIQUE EN 2019 ? C’est la réponse que le Comité des Jeux va apporter aujourd’hui après le renoncement du Royaume de Tonga. Trois pays sont en lice après le forfait de Tonga parmi lesquels la Polynésie. Le territoire français possède déjà l’essentiel des infrastructures pour accueillir la compétition phare du Pacifique, mais sa candidature n’avait pas été retenue lors de la première attribution des Jeux.

L’ARBRE ET LA PIROGUE, PROJET DE COURT METRAGE INSPIRÉ D’UN CONTE KANAK, LAURÉT DU PRIX OCEANS
Le jury du Prix Océans, présidé par Lucien Jean-Baptiste a rendu son verdict pour l’édition 2017. Créé en mai 2012 par France Ô, en collaboration avec Regards ultramarins, Unifrance, la Quinzaine des Réalisateurs, la Ruche Studio et le Syndicat des Producteurs Indépendants (SPI), ce prix récompense un scénario de court-métrage ayant une thématique socioculturelle ultramarine. Pour la cinquième édition du prix, le jury a sélectionné, parmi 65  scenarii, «l’Arbre et la Pirogue» de Sébastien Marques. France Ô s’engage à verser au gagnant 30 000 € pour le financement de son film. Unifrance offre le sous-titrage du court-métrage pour lui permettre d’avoir une visibilité internationale. D’autre part, La Ruche Studio met à la disposition du lauréat ses moyens de postproduction. Le film lauréat sera diffusé en mai 2018, lors de la clôture de la Quinzaine des Réalisateurs, précise la chaîne dans un communiqué.

FESTIVAL DE CANNES – Au terme de dix jours de projections de films en tous genres et de montées des marches sur fond de flashs et de paillettes, le jury, présidé par le cinéaste espagnol Pedro Almodovar, a fait son choix, récompensant le réalisateur suédois Ruben Östlund avec la Palme d’or pour son film The Square. Le palmarès du 70e Festival de Cannes a été dévoilé, dimanche 28 mai au soir, lors d’une cérémonie de clôture présentée par l’actrice italienne Monica Bellucci.

LA TOMBE DU GENERAL DE GAULLE VANDALISÉE à Colombey-les-deux-Eglises. Les lieux ont été remis en état.

F1 : FERRARI ET VETTEL À MONACO où la scuderia enregistre un magnifique doublé.

Connaissez-vous l’origine de la Fête des Mères ? Un excellent article de l’Express

Non, la Fête des mères n’a pas été créée par des spécialistes du marketing, ni par le maréchal Pétain. Retour sur sa longue histoire, la date exacte de sa célébration, ses symboles… et ses colliers de nouilles.

A quelle date la célèbre-t-on?

En France, on la fête le dernier dimanche de mai. Une exception: si la Pentecôte tombe le dernier dimanche de mai, alors la Fête des mères a lieu le premier dimanche de juin.

En revanche, dans une majorité de pays -dont le Canada, la Belgique, l’Allemagne, la Nouvelle-Zélande, le Brésil, l’Australie, ou encore les Etats-Unis-, la Fête des mères a lieu le deuxième dimanche de mai.

 Le Royaume-Uni et l’Irlande, eux, la célèbrent trois semaines avant Pâques. Auparavant, ce jour était connu comme Mothering Sunday.

Dans plusieurs pays du Moyen-Orient, la Fête des mères a lieu lors de l’équinoxe de mars.

A noter: si la Belgique fête les mères le deuxième dimanche de Mai, la ville d’Anvers, elle, les célèbre le 15 août.

Des origines multiples

Non, la Fête des mères n’est pas née au cours d’une réunion marketing d’entreprise de fleuristes. Trois célébrations en sont à l’origine.

La mythologie grecque célébrait déjà la mère de Zeus, Rhéa (ou Cybèle) au printemps. Elle n’était pas la seule honorée puisque cette saison était déjà, dans les rites païens, l’occasion de célébrer lafertilité.

Les chrétiens, catholiques et les protestants, avaient également une forme de célébration de la maternité lors du quatrième dimanche deCarême: le dimanche de Laetare. L’introït -chant grégorien marquant le début d’une messe- y fait alors référence au lait maternel: « Réjouis-toi, Jérusalem! Et rassemblez-vous, vous tous qui l’aimez. Soyez dans le bonheur réjouissez-vous avec allégresse, vous qui avez été dans la tristesse: vous pouvez bondir de joie et vous rassasier du lait de consolation qui est pour vous. »

En parallèle, des croyants profitaient de ce jour pour se rendre, non pas dans l’église la plus proche de chez eux, mais dans « l’église mère », c’est-à-dire la cathédrale ou l’église la plus importante de la région. Les familles s’y retrouvaient entières, une fois par an.

Ce dimanche de la maternité est donc né d’un mélange entre le passage de l’introït sur le lait et la visite à « l’église mère ». D’ailleurs, au Royaume-Uni, la Fête des mères a longtemps été appelée Mothering Sunday, en référence à cette cérémonie religieuse.

Aux Etats-Unis, l’activiste Julia Ward Howe initia en 1870 la Proclamation de la Journée de la mère, invitant les mamans du monde entier à s’unir afin d’obtenir la paix. Mais c’est surtout Anna Jarvis(1864-1948) qui est considérée comme responsable de la version internationale que l’on connaît aujourd’hui. Elle fonda en effet des « clubs » spécifiques aux mères, dans le même but d’union pacifique.

Elle était elle-même très proche de sa mère, décédée le 9 mai 1905. Le 10 mai 1908, elle dirigea une cérémonie au sein de l’église épiscopale et méthodiste Andrews afin d’honorer sa mère, « parmi toutes les mères ». Ne pouvant y assister, elle envoya un télégramme et 500 oeillets blancs. Ce qui associa pour la première fois cet événement à des fleurs. En 1912, elle crée l’association internationale pour la Journée de la mère.

En 1914, les Etats-Unis en font une fête nationale officielle. Aujourd’hui encore, l’oeillet y demeure un symbole: blanc pour une maman encore en vie, rouge pour une maman décédée.

La Première puis la Seconde Guerre mondiale ont été un facteur déclenchant pour l’officialisation de la Fête des mères dans d’autres pays, laquelle permet d’honorer nombre de parents y ayant perdu leur(s) enfant(s).

La Fête des mères en France

Non, ce n’est pas le maréchal Pétain qui est à l’origine de la Fête des mères en France… Outre le rappel historique ci-dessus, l’Hexagone n’a pas vu débarquer ce jour-événement en 1942 mais en 1906.

En 1906, le village d’Artas (Isère) organise une cérémonie en l’honneur des mères de familles nombreuses. Deux mères de neuf enfants se voient décerner le prix de Haut mérite maternel. Le village continue aujourd’hui de revendiquer la création de la Fête des mères en France.

En 1918, Lyon suit le mouvement né aux Etats-Unis et rend hommage aux mères et épouses qui ont perdu leurs fils et/ou mari durant la Première Guerre mondiale. Cette Journée des mères a été officialisée par le gouvernement en 1929.

En 1942, le maréchal Pétain donne un ton plus solennel à l’événement, notamment dans un message à la radio: « Vous seules, savez donner à tous ce goût du travail, ce sens de la discipline, de la modestie, du respect qui font les hommes sains et les peuples forts. Vous êtes les inspiratrices de notre civilisation chrétienne. » Plutôt que de fêter les mamans, il s’agit de tout mettre en oeuvre pour relancer le taux de natalité en France.

En 1950, la politique nataliste est toujours de rigueur. La loi du 24 maiindique que « la République française rend officiellement hommage chaque année aux mères françaises au cours d’une journée consacrée à la célébration de la Fête des mères ». Elle fixe la date au quatrième dimanche de mai, excepté si la Pentecôte tombe le même jour. Dans ce cas, la Fête des mères a lieu le premier dimanche de juin. Le ministère de la Santé et l’Unaf (Union nationale des associations familiales) sont en charge de l’organisation de la célébration.

Une affaire commerciale rondement menée

Rapidement, la Fête des mères est vue par les commerçants comme une opportunité à ne pas manquer. D’ailleurs, déjà en son temps, Anna Jarvis, considérée comme l’instigatrice de la version moderne, a critiqué la tournure commerciale qu’avait pris la fête qu’elle avait lancée aux Etats-Unis. Tant et si bien qu’elle a tout tenté pour faire annuler ce jour national.

« Une carte pré-remplie ne signifie rien, expliquait-elle. Sinon que vous êtes trop fainéant pour écrire un mot à la femme qui a fait plus pour vous que quiconque au monde. Quant aux bonbons… vous offrez la boîte à votre mère, puis en mangez la majorité. Un bien beau geste. »

Pour la petite histoire, Anna Jarvis n’a pu continuer sa lutte pour « dénationaliser » la Fête des mères car elle fut envoyée dans un sanatorium. La légende va jusqu’à dire que des membres de l’industrie des cartes de voeux et des fleuristes ont payé les factures, afin qu’elle y reste !

En 2015, aux Etats-Unis, 84% des Américains ont célébré la Fête des mères, et 18,8 milliards d’euros ont été dépensés à cette occasion, soit une moyenne de 173 dollars (153 euros!) par personne. En France, selon un sondage Toluna/LSA, le budget moyen alloué à la Fête des mères en 2015 était de 54,15 euros.

Et le collier de nouilles, alors?

Pour les écoles maternelles, c’est avant tout une activité idéale: réaliser un cadeau -pas cher- pour sa maman, certes, mais avec des pâtes comestibles. Si l’enfant croque dedans, ce n’est pas grave, alors que dans une perle en plastique… Même les peintures pour enfants sont désormais ingérables. Ils peuvent donc allègrement peindre sans risque les macaronis, coquillettes ou autres farfalle. Aujourd’hui toutefois, peut-être passées de mode, de plus en plus d’écoles leur préfèrent la confection de cartes. Aux papas de prendre le relais à la maison!

Article publié dans l’Express

NEWS / LARA GRANGEON REINE DE FRANCE EN 200m PAPILLON – Maré s’expose au Quai Ferry – Fête de la Mer à Poum – Transcal : les inscriptions sont ouvertes

NATATION : LARA GRANGEON CONSERVE SA COURONNE NATIONALE EN 200m PAPILLON
Lara demeure la reine de France en 200m papillon. Quintuple championne en titre, Lara Grangeon a remporté un sixième 200 m papillon, mercredi, lors des Championnats de France à Strasbourg. La nageuse de 25 ans, qui s’entraîne à Nice, a devancé Sharon Van Rouwendaal et Solweig Picault. Mais elle est passée à 14 centièmes des minima pour les Championnats du monde à Budapest, du 23 au 30 juillet (2’09 »35 au lieu de 2’09 »21).

JOURNÉE CULINAIRE INDONÉSIENNE au consulat général. Associations et commerçants ont proposé ce voyage à travers la cuisine indonésienne.

PAS DE POLLUTION AU BANC DE SECHE-CROISSANT où des craintes avaient été exprimées. La Dass a effectué des contrôles.

PROLONGATION POUR LE CASTING DE MISS CALÉDONIE notamment pour les candidates du Nord et des Iles.

MARÉ AU QUAI FERRY avec un grand marché, des groupes de musique et du théâtre à partir d’aujourd’hui.

FÊTE DE LA MER à Poum avec une soixantaine d’exposants à partir d’aujourd’hui et pendant 3 jours.

LA TRANSCAL : LES INSCRIPTIONS OUVERTES pour cette mythique épreuve qui se déroulera les 1er et 2 juillet.

 

CHRISTEL BORIES À LA TÊTE D’ERAMET QUI REDRESSE SES COMPTES APRES UNE PERTE DE 22 MILLIARDS FCFP EN 2016

Christel Bories reçue par Thierry Santa Président du Congrès

C’est mardi que Christel Bories a pris ses fonctions de PDG du groupe Eramet, succédant à Patrick Buffet en place depuis 10 ans.

Agée de 52 ans, elle a notamment collaboré avec le groupe de métallurgie Umicore, et Pechiney, ex-fleuron de l’aluminium, puis a rejoint Alcan, qui a racheté Pechiney, où elle est PDG d’Alcan Packaging (2003-2006) et d’Alcan Engineered Products à partir de 2006.

En 2011, elle prend la direction du fabricant de produits en aluminium Constellium, avant de faire un passage par le secteur de la pharmacie en 2013, en devenant directrice générale déléguée d’Ipsen pendant trois ans.

Eramet a enregistré en 2016 une perte nette de 179 millions d’euros, soit près de 22 milliards FCFP, perte divisée par près de quatre sur un an.

Au premier trimestre 2017, le chiffre d’affaires a progressé de 28% à 854 millions d’euros soit environ 101 milliards FCFP, bénéficiant d’une hausse des prix du nickel et du manganèse.

La nouvelle PDG estime que son groupe « possède de solides atouts pour se développer avec succès », soulignant à la fois la maîtrise technologique, la recherche & développement, l’actionnariat stable et l’engagement des équipes.

Sa nomination à la tête du groupe a été saluée à la Bourse de Paris où l’action Eramet a clôturé en hausse de 6,44% à 43,13 euros, dans un marché en progression de 0,47%.