Archives par mot-clé : featured

LA CALÉDONIE PRIORITÉ DE LA MINISTRE DES OUTRE-MER MAIS ELLE NE COMPREND RIEN À LA MONTÉE DU FRONT NATIONAL ! – 11.000 VISITEURS AU SALON DU TOURISME – POADJA SUPPLÉANT DE GOMES – ANTOINE KOMBOUARÉ RÉALISE UN VÉRITABLE EXPLOIT

LA CALÉDONIE PRIORITÉ DE LA MINISTRE DES OUTRE-MER MAIS ELLE NE COMPREND RIEN À LA MONTÉE DU FRONT NATIONAL !
La nouvelle ministre des Oure-mer  s’est fixée la Guyane et la Calédonie comme priorités. Il s’agit, en Nouvelle-Calédonie, de préparer le scrutin d’autodétermination de 2018.

En ce qui concerne la date, il appartiendra au Congrès de la fixer. Mais si tel n’était pas le cas, l’Etat prendrait ses responsabilités.

Pour la suite, et quel que soit le résultat de la consultation, « l’Etat restera aux côtés de la Nouvelle-Calédonie », a-t-elle déclaré.

En tout cas, les choses paraissent fixées : le referendum prévu par la loi Organique se tiendra comme prévu et dans les conditions inscrites dans le texte. Exit, apparemment, toute autre alternative.

Un jugement erroné sur la montée du Front National
Par ailleurs, elle explique la montée du Front National par l’isolement des territoires ultramarins. Pour ce qui est de la Nouvelle-Calédonie, cette interprétation est évidemment complètement erronée. « Loin des centres de décisions » ? Le centre de la plupart des décisions concernant notre territoire est à Nouméa et dans les Provinces. Il est donc urgent que la nouvelle ministre s’informe de la situation d’insécurité en Nouvelle-Calédonie, de ses conséquences, et reprenne contact avec le nouveau ministre de l’Intérieur !

LES REPUBLICAINS : BAROIN OFFENSIF
Entrée offensive de François Baroin dans la campagne des législatives. « Les Républicains ne marchent pas à genou », a-t-il déclaré, estimant que son parti peut remporter la majorité.

L’UPM CONFIRME QUE WENEHOUA EST DISSIDENT pour sa candidature aux élections législatives. C’est ce qu’a indiqué Victor Tutugoro.

LÉGISLATIVES EN CALÉDONIE : 12 candidats dans la 1e circonscription, et 9 dans la seconde. La liste des candidatures validées sera publiée aujourd’hui ou mardi par le Haut-Commissariat.

POADJA SUPPLÉANT DE GOMES dans la seconde circonscription. Le député sortant l’a présenté au cours de ce week end.

904.000F EN SOLIDARITÉ XU SINISTRÉS DE « DREHU »
Cette collecte sera versée à la mairie de Lifou pour venir en aide aux sinistrés. Grande générosité des Calédoniens.

JULIA PAUL ÉLIMINÉE DE « THE VOICE », mais la jeune et talentueuse Calédonienne peut être fière de son parcours exceptionnel.

SUCCÈS POUR LE SALON DU TOURISME qui s’est clos hier. 11.000 visiteurs se sont rendus au Centre Tjibaou pour l’occasion. Des professionnels s’interrogent sur la pertinence de la stratégie tourisme.

SOIRÉE CULINAIRE MULTICULTURELLE au Congrès de la Calédonie. Comme l’an dernier, cette initiative de Thierry Santa a fait découvrir la diversité -et la richesse- gastronomique du territoire.

VERITABLE EXPLOIT D’ANTOINE KOMBOUARÉ qui a conduit l’En Avant Guingamp à la 10e place de la Ligue 1 alors que l’équipe était en Ligue 2 l’an dernier. Guingamp a terminé la saison en battant Metz 1-0.

SA VOITURE EST INCENDIEE PAR UN MINEUR AVANT L’IMMATRICULATION. C’EST LA VINGTIEME AU TABLEAU DE CHASSE DU DELINQUANT

Julien (nom d’emprunt Ndlr) avait trouvé la voiture dont il rêvait : une allemande dernier cri acquise d’un ami en métropole au tiers du prix du neuf. Une occase, heureusement : toutes ses économies y étaient passées.

Après l’avoir essayé avec un ami kanak sur les routes italiennes, il l’a fait transporter à Nouméa. Peu après l’arrivée du véhicule à Nouméa, il l’installe sous une bâche chez un parent au 7e km, le temps d’une courte absence du territoire.

Quelques temps après, la police et les pompiers lui annoncent la mauvaise nouvelle : des délinquants ont cambriolé la maison du parent, ont tenté de voler la voiture et en désespoir de cause, l’ont incendiée.

Auparavant, ils avaient essayé d’ouvrir le coffre à la barre à mine. Puis pour pénétrer dans la voiture, ont brisé toutes les vitres. Probablement avec la même barre à mine.

Lorsque le propriétaire est arrivé, il ne reste plus qu’une carcasse calcinée. Et un rêve parti en fumée. La voiture n’était même pas immatriculée

La police, de son côté, a fait son travail.

UN MINEUR QUI EN EST À SA VINGTIÈME VOITURE INCENDIÉE
L’un des délinquants a été appréhendé deux jours plus tard. Grande efficacité.

Il faut dire qu’il est connu des services. Originaire de Houailou, il en est … à sa vingtième voiture incendiée.

« Détail » hallucinant : c’est un mineur et à chaque fois, a été remis en liberté !

Le dernier délit n’échappera probablement pas à la règle. Peut être un sévère rappel à la loi. Même pas une fessée : il pourrait porter plainte contre son tortionnaire. Et finalement, une remise en liberté.

Après 20 voitures incendiées, il pourra ainsi attaquer sa vingt et unième.

Il y a des personnalités très intelligentes qui se demandent encore pourquoi Marine Le Pen a fait un tel score en Calédonie.

UN PETIT GARÇON MASSACRÉ PAR UN « GRAND » A LA SORTIE DE SON COLLÈGE – C’est le « Destin Commun » qui est peu à peu massacré au profit du « Destin Contraint »

Quand une maman n’a plus que les réseaux sociaux pour dire son désarroi, son désespoir et sa révolte parce que son petit garçon s’est fait massacrer par un adulte à la sortie de son collège, c’est que le pays et la société dans laquelle elle vit est malade. Son message a été déjà partagé plus de 1.600 fois, et probablement touché près de 30.000 personnes !

La Calédonie est malade des incivilités, malade de la violence qui depuis 15 ans, ne fait que s’amplifier jusque dans les établissements scolaires. Certains ne le comprennent toujours pas, comme ils ne comprennent pas le résultat local des élections présidentielles.

ROUÉ DE COUPS DE PIEDS ALORS QU’IL ÉTAIT INCONSCIENT
La maman raconte. « Pour avoir refusé de se battre peu avant midi contre un élève qui le cherche depuis le début de l’année, pour avoir été à la limite d’exploser, s’être fait contenir et retenir par une surveillante, il a essuyé une salve d’insultes. Il est passé pour un lâche »

… « Non, il sait justement se battre, un peu trop bien, et ne veut pas s’en servir en dehors d’un dojo … Et il veut le tableau d’honneur, il ne veut pas d’ennuis … »

« Alors cela lui a valu une heure plus tard d’être attendu par un grand, de stature adulte, armé d’une fausse attelle au poignet, bardé d’une barre de métal camouflée. »

Le jeune garçon refusant de se battre en dépit des provocations, « a reçu un premier coup de poing au visage. Alors il s’est enfui ».

« Son agresseur l’a rattrapé, l’a plaqué au sol, lui a mis un premier coup de pied en plein visage. Au deuxième, … a commencé à perdre connaissance »

… « Alors qu’il était inconscient, mon petit garçon qui aura douze ans dans trois semaines, se faisait rouer de coups de pied … »

« Petit pays, tu me fais peur » conclut la maman.

Ce récit est poignant et hallucinant. Mais malheureusement, il entre dans une forme de banalisation de la violence que beaucoup semblent ignorer, une violence caractérisée par les comportements, les incivilités, les délits, partout en Nouvelle-Calédonie et pas seulement à Nouméa et dans l’agglomération.

Nouméa, encore.

JEUNE FILLE AGRESSÉE SAMEDI SOIR
Samedi soir, une famille va prendre un verre dans un nouveau bistrot, près de la l’Anse Vata. Au moment du départ, le père accompagné de son fils et un ami se dirigent vers leur véhicule. Sa fille et une amie s’approchent de leur voiture. 3 individus capuchés s’approchent d’elles, et rapidement, les insultent et montrent des intentions d’agression. Les 3 hommes interviennent, font le coup de poing, et éloignent les voyous. Vous avez dit violence et insécurité ?

VOL À LA TIRE SUR L’ÉCHANGEUR DE L’ETRIER
Quant à la secrétaire d’une institution basée à Ducos, elle n’est toujours pas revenue de ses émotions. Alors qu’elle était bloquée dans un embouteillage à l’échangeur de l’Etrier, des jeunes ont ouvert sa portière, se sont saisis de son sac à main et ont pris la fuite !

Dans ces deux dernières situations, à quoi sert de porter plainte, s’interrogent les victimes ? Mineurs, les délinquants seront relâchés et pourront, en toute impunité même provisoire, poursuivre leurs méfaits. Si tel n’est pas le cas, et hors un flagrant délit, quelles poursuites, avec quelles chances de succès ? Et inutile d’évoquer les craintes de représailles …

Ce sont des dizaines de faits analogues, comportements, incivilités, délits, qui s’opèrent chaque semaine. Vu le nombre de véhicules volés, et souvent brûlés, il ne fait pas de doute que les compagnies d’assurance vont d’ailleurs réagir cette année.

« DESTIN COMMUN » OU « DESTIN CONTRAINT » ?
Les conséquences d’une telle dérive ont progressivement modifié le sentiment politique d’une grande partie des Calédoniens. « Arrêtez de nous parler de destin commun avec des trémolos dans la voix. On est condamnés à vivre ensemble, un point c’est tout ! », avoue cet ancien sympathisant du RPCR. Au delà, c’est l’adhésion à l’Accord de Nouméa qui est ébranlée, avec son brillant et généreux préambule. Mais qui paraît, sur la construction d’un avenir partagé, bien illusoire aujourd’hui, par apport à un destin contraint

Pas de doute, en tout cas : rétablir la cohésion sociale en Calédonie passe par une lutte déterminée contre les incivilités et les violences sous toutes leurs formes. Un combat de répression et de prévention à mener réellement par toutes les collectivités locales, tous les Calédoniens, et pas seulement par d’incessantes et stériles déclarations de bonnes intentions ou en se réfugiant derrière des déclarations du type « l’ordre public, c’est la responsabilité de l’Etat ».

RESCAPÉE DU GOUVERNEMENT CAZENEUVE, GIRARDIN EST À L’OUTRE-MER

Avec le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, elle est la seule survivante des gouvernements de l’ère Hollande.

Cette radicale de gauche de 52 ans est une rescapée. Avec le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, elle est la seule survivante des gouvernements de l’ère Hollande. En avril 2014, Annick Girardin est nommée secrétaire d’État au Développement et à la Francophonie, dans l’équipe de Manuel Valls. Avant de prendre le portefeuille de ministre de la Fonction publique, en février 2016. À ce poste, elle a annoncé un léger dégel du point d’indice des fonctionnaires. Cette ancienne députée de Saint-Pierre-et-Miquelon, née à Saint-Malo d’un père marin-pêcheur et d’une mère femme au foyer, soutient la PRG Sylvia Pinel lors de la primaire de la gauche, en janvier 2017. Quelques jours avant le premier tour de la présidentielle, elle apporte son soutien, cette fois, à Emmanuel Macron. «C’est le vote utile de cette élection. Je ne veux pas revivre un 21 avril 2002», se justifiait-elle alors. Ces derniers jours, elle excluait de rempiler, même si cela lui était proposé. Emmanuel Macron l’a donc fait changer d’avis. (Le Figaro)

LE NOUVEAU GOUVERNEMENT DE LA FRANCE – Annick Girardin à l’Outre-mer

La France attendait la composition du nouveau gouvernement à l’issue des ultimes vérifications fiscales des personnalités pressenties.

Les Républicains ont choisi d’exclure ceux d’entre eux qui en font partie : Bruno Lemaire, ancien ministre et ancien candidat aux primaires, Gérard Darmanin, ex-porte parole de Nicolas Sarkozy.

Les Calédoniens connaissent par ailleurs Laura Flessel qui était venue à Nouméa dans le cadre d’un séminaire sur le sport de haut niveau organisé par Pierre Forest à l’époque où Gaby Briault était en charge de l’Enseignement et des Sports.

A l’Outre-mer, on trouve Annick Girardin. Députée de Saint-Pierre-et-Miquelon de 2007 à 2014, elle a également été secrétaire d’État chargée du Développement et de la Francophonie avant de devenir ministre de la Fonction publique dans le gouvernement de Manuel Valls, puis celui de Bernard Cazeneuve.

Sous la direction d’Edouard Philippe (LR) voici les nouveaux ministres et Secrétaires d’Etat :

Gérard Collomb : ministre de l’Intérieur

Jean-Yves Le Drian : ministre des Affaires étrangères et de l’Europe

Nicolas Hulot : ministre de la Transition écologique et solidaire

François Bayrou : ministre de la Justice

Sylvie Goulard : ministre des Armées

Richard Ferrand : ministre de la Cohésion des territoires

Agnès Buzin : ministre des Solidarités et de la Santé

Françoise Nyssen : ministre de la Culture

Bruno Le Maire : ministre de l’Economie

Muriel Penicaud : ministre du Travail

Elizabeth Borne : ministre chargée des Transports

Jacques Mézard : ministre de l’Agriculture

Frederique Vidal : ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation

Annick Girardin : ministre des Outre-mer

Gérald Darmanin : ministre de l’Action et des Comptes publics

Laura Flessel : ministre des Sports

Christophe Castaner, secrétaire d’Etat chargé des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement

Marielle de Sarnez : ministre des Affaires européennes

Mounir Mahjoubi : secrétaire d’État en charge du numérique

Edouard Philippe, Jean-Yves Le Drian et François Bayrou devront démissionner des exécutifs locaux qu’ils dirigent, indique l’Elysée. Les ministres battus aux législatives devront également démissionner de leur poste, précise la présidence.

Le nouveau ministre de l’Économie Bruno Le Maire rencontrera dès lundi prochain son homologue allemand Wolfgang Schaüble à Berlin.

« Je serai dès lundi matin à Berlin pour discuter avec Wolfgang Schäuble de l’avenir de la construction européenne et des moyens de développer une véritable impulsion concrète à cette intégration de la zone euro« , a déclaré le ministre, qui a précisé s’être entretenu un peu plus tôt dans la journée par téléphone avec son homologue.

Gérald Darmanin dit son « attachement » à la fonction publique. Gérald Darmanin, nommé ministre de l’Action et des Comptes publics, a dit « l’attachement qui est (le sien) à la fonction publique » lors de sa passation de pouvoirs avec Annick Girardin au ministère de la Fonction publique. »Les fonctionnaires sont, quels que soient leur statut et leur entrée dans la fonction publique, l’ossature de la République« , a déclaré le nouveau ministre.

 

8e VICTIME DE LA DENGUE – A QUAND LA NEUVIÈME ? MÊME LE FIGARO EN PARLE …

La mention « Mais ne faisons pas de mal aux moustiques » a évidemment été rajoutée …

La sinistre liste continue à s’allonger, tandis que les autorités s’évertuent à combattre la mortelle épidémie en … recommandant de s’enduire de répulsif et de vider les réservoirs d’eau. Comme l’explique Le Figaro qui s’est fait l’écho de ce drame au plan national, «Les autorités ont renouvelé leur appel à la vigilance et à la lutte contre les gîtes larvaires, qui se sont multipliés en raison des pluies diluviennes causées par le passage des cyclones Cook, mi-avril et Donna la semaine dernière ».

La nouvelle et 8e victime est un jeune homme de 24 ans, habitant au 4e kilomètre. Il avait récemment contracté le virus et les symptômes s’étaient déclarés quelques jours auparavant. Il est décédé peu après son admission en réanimation au Médipôle, vendredi dernier.

Rien de nouveau en revanche, sur le front de la lutte contre le vecteur qu’est le moustique. Au nom du principe de précaution, plutôt que d’utiliser du malathion pendant la durée de l’épidémie, c’est le comptage des décès qui est effectué. Le malathion, dont les risques sont « probables » mais non avérés, est le seul produit auquel le moustique tueur Aedes Aegypti ne résiste pas.

GREGOIRE BERNUT SUPPLÉANT D’HAROLD MARTIN : ligne dure contre l’indépendance et contre Philippe Gomes

Elu sur une liste de regroupement aux élections provinciales dans laquelle il occupait la seconde place derrière Cynthia Ligeard, puis Secrétaire général adjoint du Rassemblement, Grégoire Bernut avait naturellement été inclus dans le groupe des Républicains au Congrès, formé à l’appel de Pierre Frogier.

Très proche de Didier Leroux, ce cadre d’entreprise aime à se préoccuper des questions économiques et fiscales. Farouchement hostile à la politique économique de Calédonie Ensemble menée par la majorité du gouvernement de Philippe Germain, il avait, à plusieurs reprises, manifesté son indépendance d’esprit.

Le tandem que désormais Harold Martin forme avec lui pour les élections législatives s’inscrira probablement dans une ligne dure anti-indépendance et anti-Calédonie Ensemble. D’ores et déjà, il a repris le thème de l’indépendance-association … que Philippe Gomes avait largement exploité contre Eric Gay et Pierre Frogier aux législatives de 2012 !

Grégoire Bernut n’a pas manqué également de stigmatiser la « majorité Calédonie Ensemble-Indépendantistes » du Congrès formée par 41 élus.

En tout cas, la seconde circonscription sera le théâtre d’une empoignade entre Républicains : Philippe Gomes, sortant UDI, a obtenu l’investiture au titre des accords nationaux, mais Harold Martin peut se targuer d’avoir été, de tous temps, un fidèle du RPR, puis de l’UMP transformée par Nicolas Sarkozy en « Les Républicains ».

Clin d’œil, ou mic-mac supplémentaire : le mentor de Grégoire Bernut, Didier Leroux, a toujours été un proche de François Bayrou mais les deux Calédoniens avaient soutenu Alain Juppé aux primaires de la droite et du centre.

Harold Martin, suspendu de son adhésion Les Républicains, sera-t-il finalement exclu ? Ironie de l’histoire : la rumeur prétend que Dominique Busserau, après son récent passage en Calédonie, avait eu la dent dure contre le maire de Paita sur la question de la suspension de ce dernier des Républicains … et le député vient de signer l’appel à soutenir la politique de recomposition d’Emmanuel Macron.

Dans l’adversité, l’ancien homme de confiance de Jacques Lafleur pourrait alors, sans retenue, rappeler qui a voté le gel du corps électoral en Nouvelle-Calédonie, lors du Congrès de Versailles, par 724 voix pour, 75 abstentions et 84 contre, avec l’appui de Jacques Chirac …

 

EDOUARD PHILIPPE NOUVEAU PREMIER MINISTRE « JE SUIS UN HOMME DE DROITE » – Les Républicains « dynamités » ?

Son nom circulait avec insistance depuis plusieurs jours dans les rédactions et au sein des formations politiques. Avec raison. Maire du Havre, député non candidat à sa réélection, ancien de l’équipe Juppé lors des primaires, Edouard Philippe est un énarque de 46 ans passé par Sciences Po. Il avait quitté le staff de campagne de Fillon en mars 2017 suite au « Penelopegate ». Emmanuel Macron l’a nommé Premier ministre dans la journée de lundi. Chamboulement.

Les réactions n’ont évidemment pas manqué à cette nomination. Elles sont hostiles à gauche, en particulier du côté de chez Benoit Hamon, Jean-Luc Mélenchon et Pierre Laurent, du Parti communiste. Quant au PS, « avec un Premier ministre de droite, le Parlement a besoin de gauche » a déclaré le Premier secrétaire Cambadelis.

Alain Juppé, dont Edouard Philippe est proche, pour avoir exercé les fonctions de directeur général des services de l’UMP lors de sa fondation, puis de porte-parole du candidat à la primaire de la droite et du centre. « C’est un homme de grand talent » a déclaré le maire de Bordeaux, ajoutant qu’il « avait toutes les qualités » pour être Premier ministre.

Les Fillonistes ne sont pas tendres pour leur ancien collègue, mais ne souhaitent pas exclure le maire du Havre, estimant qu’il « se met lui même hors de notre famille politique. »

Au Front National, où Marine Le Pen a repris la présidence, c’est « la preuve que le système UMPS existe ».

Edouard Philippe va présenter son gouvernement dans les prochaines heures. Nul doute qu’Emmanuel Macron lui a donné une feuille de route avant de se rendre à Berlin où il a estimé nécessaire « une refondation del’Europe » aux côtés de la Chancelière.

LES REPUBLICAINS FRACTURÉS ?
Dès la nomination d’Edouard Philippe, une vingtaine d’élus Les Républicains ont signé un appel à « répondre à la main tendue par le président de la République » au nom de l’intérêt général.

Nathalie Kosciusko-Morizet, Fabienne Keller, Dominique Bussereau, Benoist Apparu, Thierry Solère, Christian Estrosi ou encore Gérard Darmazin ont participé à cet appel. Jean-Louis Borloo s’est joint à eux.

Bruno Lemaire, pour sa part, a twitté « Félicitations à Edouard Philippe pour sa nomination à Matignon : dépasser les vieux clivages pour servir la France et les Français ».

TRIATHLON DE NOUVELLE-CALÉDONIE : DOMINATION AUSTRALIENNE – Succès de la Fête du cerf, de la crevette et du poussin à Boulouparis – Le Congrès des Jeunes a élu sa nouvelle présidente

TRIATHLON DE NOUVELLE-CALÉDONIE : DOMINATION AUSTRALIENNE
C’est l’australien Ryan Fisher qui remporte, pour la seconde fois, cette édition du triathlon de Nouméa 2017 qui s’est déroulée dimanche matin. Succès Aussie également chez les dames avec la victoire de Sarah Crowley. Côté calédonien, Patrick Vernay et Mathieu Salamacha tirent leur épingle du jeu à la 6e et 7e place.

LA FÊTE DU CERF ET DE LA CREVETTES à Boulouparis était l’événement festif du week end. Rodeo, marchés, concours de « bouffage de saucisson », cerf, crevettes et poussins étaient au programme. Sarah Tofili a été élue Miss Fête de Boulouparis.

LE CONGRÈS DES JEUNES A ÉLU SA PRÉSIDENTE samedi matin. 45 jeunes de tout le territoire se sont réunis Boulevard Vauban sur les sièges de leurs aînés. Ils ont élu à la présidence Leslie Tuahu, élève de 17 ans en première au Lycée du Grand Nouméa.

 

Video ce dimanche : 2 gendarmes stoppent un bus public après des dépassements dangereux !

Dimanche après midi. Des centaines de voitures entrent vers l’agglomération comme à chaque fin de week end. Dans ces conditions de conduite délicate, un bus de réseau public dépasse à tout va les véhicules !

Malheureusement pour son chauffeur, deux motards sont postés à la sortie de la pépinière Mango, entre le pont de Tontouta et le village. Qu’à celà ne tienne, avec le macaron « 90 » affiché au cul du bus, celui-ci poursuit ses dépassements.

C’en est trop pour les gabelous qui démarrent sur le champ et prennent en charge l’imprudent. La course du bus s’achèvera momentanément sur le parking du rond-point de Tontouta.

Apparemment, il était plein de passagers …

Merci au lecteur qui a transmis ces images, lesquelles ont fait l’objet ultérieur d’un montage.