Archives par mot-clé : featured

LICENCIEMENTS PROBABLES AU MÉRIDIEN BORA APRÈS CEUX DE L’INTERCONTINENTAL DE MOOREA

Après le licenciement annoncé de 190 personnels de l’Intercontinental Moorea (ex-Beachcomber) et sa fermeture, c’est au tour du Méridien de Bora Bora d’entrer dans la tourmente.

L’hotel du groupe Wane a en effet annoncé à ses représentants du personnel la réunion d’un comité d’entreprise. Objet : la suppression de 149 emplois pour travaux de rénovation et d’agrandissement.

La Polynésie entre ainsi dans une véritable tourmente économique. Aucune annonce de cette nature, pour l’instant, en Nouvelle-Calédonie, si ce n’est la procédure judiciaire de sauvegarde de Nord Avenir dont la situation de l’activité tourisme est en grande difficulté.

Cliquer sur l’image pour lire l’article de Tahiti Infos

RÉFÉRENDUM LE 4 OCTOBRE, c’est la proposition du Premier ministre

Le gouvernement local et le Congrès vont être consultés sur une date du référendum reportée au 4 octobre, c’est ce qu’à indiqué le Premier ministre dans un courrier adressé notamment au président du gouvernement et au président du Congrès.

DES DÉLAIS IMPOSSIBLES À RESPECTER pour l’acheminement et la mise en place des 250 magistrats qui doivent assurer le contrôle et l’incontestabilité du scrutin, c’est le principal argument avancé par le chef du gouvernement de la République.

Il est vrai que les conditions de transport aérien, et l’obligation de quarantaine s’imposeront pour l’organisation de la consultation. L’argument de l’Etat semble largement justifiable.

LE BLEU BLANC ROUGE AUTORISÉ SUR LES DOCUMENTS OFFICIELS DE LA CAMPAGNE, c’est, par ailleurs, l’annonce faite par Edouard Philippe. Eviter tout risque de contestation, simplifier les règles de campagne ont prévalu dans cette décision.

ÉVENTUEL TROISIÈME RÉFÉRENDUM EN 2021 – Le report d’un mois de la date du second référendum ne compromet pas la possibilité d’organiser la troisième consultation avec la campagne présidentielle. Impossible, en effet, de créer des interférences dans l’échéance nationale. Si tel n’était pas le cas, la Calédonie serait condamnée à poursuivre son parcours incertain pendant encore quelques années.

L’AVENIR EN CONFIANCE SATISFAIT – Dans un communiqué, l’Avenir en Confiance indique son accord sur la date du 4 octobre, les délais d’organisation de la troisième consultation en 2021 étant préservés. L’Avenir en Confiance exprime sa satisfaction du « respect de l’équilibre des symboles pour la campagne officielle en autorisant l’utilisation du Bleu Blanc Rouge« .

La province Sud en pleine transition énergétique, procédure de sauvegarde pour Nord Avenir, toujours pas d’Aircal à Maré

NOUVELLE-CALÉDONIE

DÉMISSIONS AU GOUVERNEMENT ? L’UC réuni son instance dirigeante à Koné. À l’ordre du jour, les municipales, la crise sanitaire, le référendum, mais surtout, l’hypothèse de la démission des « ministres » UC du gouvernement Santa. Lire notre article.

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE EN MARCHE À LA PROVINCE SUD où la présidente Sonia Backes et le 1er Vice-président, Philippe Blaise, ont présenté les 840m2 de panneaux solaires installés sur le toit des bâtiments de la province. Ce recours à une énergie renouvelable permettra de couvrir 25% des besoins électriques de l’Hôtel de la province et 40% de ceux du Centre administratif.

RECOURS À POUEMBOUT aux élections municipales. La liste de Jean Naouna conteste les résultats.

PAS D’AIRCAL À MARÉ – La chefferie de La Roche où est situé l’aérodrome maintient la fermeture de l’installation aux avions d’Aircal jusqu’au 2 juin.

NORD AVENIR PLACÉ EN PROCÉDURE DE SAUVEGARDE suite à la décision du Tribunal Mixte de Commerce.

DEUX LISTE POUR UN BUREAU au Medef : celle conduire par Valérie Zaoui, soutenue par Daniel Ochida le président sortant, et celle conduite par Divy Bartra représentant un nouveau programme pour la fédération des employeurs.

Vendredi 29 mai : aucun nouveau cas sur les 179 tests effectués

ACCÉDER AU SITE DU GOUVERNEMENT EN CLIQUANT SUR L’IMAGE CI-DESSOUS

En intégral : le Plan de Sauvegarde de l’économie calédonienne du gouvernement calédonien
Cliquer sur l’image pour accéder au contenu

Toutes les mesures qui seront proposées au Congrès

Le Plan de Soutien de l’Etat pour l’économie de la Nouvelle-Calédonie Lire notre article dans noumeaPost.com

POLYNÉSIE FRANÇAISE

Revue de presse – Ancien directeur du Gie de la province Sud, le Calédonien Jean Marc Mocellin a été accueilli à Papeete par sa nouvelle équipe et par la ministre du Tourisme, Nicole Bouteau.
Cliquer sur l’image pour lire l’article de Tahiti Infos

TOUTE L’ACTU EN POLYNÉSIE
Cliquer ci dessous pour accéder à Tahiti Infos

WALLIS ET FUTUNA
0 CAS

AUSTRALIE

– 7.173 cas à la date du 28 mai soit 23 cas de plus
– 103 décès depuis le début de la crise

TOUTE L’ACTU EN AUSTRALIE
Cliquer ci-dessous pour accéder au site ABC News

NOUVELLE-ZÉLANDE

Toujours 0 nouveau cas en Nouvelle Zélande.

TOUTE L’ACTU EN NOUVELLE-ZÉLANDE
ET DANS LE PACIFIQUE
Cliquer ci-dessous pour accéder au site RNZ

EN MÉTROPOLE
ET DANS LE MONDE

  • Les règles de distanciation dans les transports en commun pourraient être assouplies afin de permettre « une affluence plus importante aux heures de pointe » a déclaré la ministre en charge des Transports, Elisabeth Borne. L’assouplissement concernerait aussi les voyages en train et TGV pour permettre les départs en vacances. Le décret du gouvernement est attendu ce week-end.
  • La compagnie aérienne Transavia reprendra progressivement ses vols à partir du 15 juin depuis Lyon et Nantes, et à partir du 26 juin depuis Paris-Orly et Montpellier.
  • L’aéroport d’Orly pourra rouvrir ses portes le 26 juin : « La réouverture des installations de Paris-Orly se fera progressivement en accompagnant la demande et en optimisant les infrastructures de l’aéroport.
  • Après la réouverture du Printemps Haussmann à Paris le 28 mai, c’est au tour des Galeries Lafayette d’annoncer leur réouverture samedi 30 mai, après avoir reçu l’autorisation de la préfecture de police.
  • Les Etats-Unis ont recensé jeudi 1.297 nouveaux décès dus au coronavirus en vingt-quatre heures.
  • Les cinémas ré-ouvriront partout le 22 juin. 
  • Les parcs et jardins rouvrent ce samedi dans la capitale. Le porte du masque est recommandé, les pique-niques regroupant moins de 10 personnes autorisés, sans limitation d’accès ou de pratiques sportives. Seules les aires de jeux restent fermées.
  • Le constructeur automobile français Renault, en difficulté financière, a annoncé vendredi la suppression d’environ 15.000 emplois dans le monde, dont 4.600 en France, dans le cadre d’un plan d’économies de plus de 2 milliards d’euros sur trois ans. En France, un seul site va être fermé d’ici 2022, celui de Choisy-le-Roi dans le Val-de-Marne, selon le PDG du groupe.

FABULEUX : VISIONNEZ CI-DESSUS LE PARCOURS DU COVID-19 AU MICROSCOPE

SUIVRE LA CRISE DANS LE MONDE EN DIRECT

UC : DÉMISSION DU GOUVERNEMENT OU PAS ?

C’est aujourd’hui que l’Union Calédonienne réunit son Comité Directeur à Koné. Au menu, le second tour des municipales, la gestion de la crise du Covid, et bien entendu, le deuxième référendum. Mais l’attention des observateurs et du monde politique sera centrée sur la menace de démission des membres du gouvernement, plusieurs fois évoquée par les dirigeants du parti.

PRÉTEXTE
A l’évidence, cette hypothèse, disproportionnée par rapport au motif, relève d’une opération plus globale. L’opinion qui prévaut en Calédonie est que la crise du Covid  été particulièrement bien gérée, ce que témoigne la situation sanitaire du territoire. Prétendre que la collégialité « a volé en éclat » quand les réunions de collégialité étaient quotidiennes, et qu’un élu indépendantiste gérait le secteur stratégique de l’aérien, n’est en effet pas crédible. L’hypothèse de la démission repose donc sur un prétexte.

UNE CRISE DANS LA CRISE ?
La chute du gouvernement conduirait évidemment à une nouvelle crise dans la crise. Et compte tenu des règles adoptées à l’issue des démissions à répétition de Calédonie Ensemble en fin 2014, un second gouvernement serait assuré d’une stabilité pendant 18 mois. Dans des conditions qui ne pourraient être que celles d’un Exécutif présidé par un membre indépendantiste ou un élu de Calédonie Ensemble. Explosif.

Autre hypothèse : le retrait des réunions de collégialité. Ce cas de figure serait de nature à générer des tensions dans l’institution, chaque décision étant prise strictement pas une majorité de votants qui ne se seraient pas concertés. Ce sont les relations personnelles entre les membres du gouvernement qui permettraient de mettre un peu d’huile dans les rouages de l’Exécutif.

Troisième hypothèse, une menace qui planerait de manière permanente pour peser sur les décisions du gouvernement et tenter de les orienter davantage vers les thèses économiques et sociales défendues par l’UC.

UN CHAPELET DE DIFFICULTÉS ANNONCÉES À SURMONTER
Si l’on revient au contexte, en tout cas, la Calédonie est pratiquement sortie de la crise sanitaire, et doit gérer son retour à l’économie en fonction de l’ouverture des liaisons aériennes et du redémarrage de l’économie mondiale. Sur le feu : la reprise éventuelle de Vale NC par un groupe australien, la sauvegarde de la SLN menacée à nouveau de cessation de paiement, la situation des compagnies aériennes et du secteur touristique, celle de Nord Avenir dont les difficultés impactent fortement l’économie de la province Nord. Et le reste.

En clair, la Nouvelle-Calédonie a plus que jamais besoin de retrouver l’esprit qui prévalait au lendemain des Accords de Matignon : construire et progresser. Mais les leaders d’alors ne sont plus, le temps a passé, les clivages se sont accentués, et la fin des Accords est annoncée par les référendums.

UNE VISION DE L’INDÉPENDANCE
La question de demain est donc : Nouvelle-Calédonie ou Kanaky ? L’Union Calédonienne, par ses positions, affiche sa vision de la gestion de l’indépendance à laquelle elle aspire. En cas de démission entraînant la chute du gouvernement, elle pourrait mobiliser ses électeurs les plus radicaux, les partisans de la stratégie du chaos pour aboutir à un avenir radieux.

Reste à savoir si ceux qui sont impliqués dans l’économie ou dont la situation personnelle en relève, si ceux qui réalisent que la France a apporté, dans la crise du Covid, un soutien qui a empêché la Calédonie de sombrer, si tous ceux-là adhèreraient à cette stratégie.

Deuxième liste pour le renouvellement au Medef, premières baleines à bosse à Tahiti, Claude Goasguen est décédé

NOUVELLE-CALÉDONIE

UN TEST POSITIF AU COVID, MAIS LA PERSONNE EST GUÉRIE
C’est un test positif qui ne l’est probablement pas vraiment. Une personne rapatriée de Métropole a été testée hier, à l’issue de la quatorzaine qu’elle a effectuée dans un hôtel réquisitionné. Son test, ainsi qu’une analyse sérologique, ont révélé des cicatrices biologiques d’une infection ancienne datant de plus d’un mois. Comment alors un test peut-il se révéler positif ?

Les sécrétions de fragments de virus peuvent, dans ce cas, demeurer dans la zone où le prélèvement PCR est effectué, et conduire à un résultat positif. C’est le cas qui s’est produit, comme l’indique le test sérologique qui valide la présence d’anticorps dans l’organisme.

Comme le prévoit le protocole sanitaire de la DASS (direction des Affaires sanitaires et sociales), cette personne, non contagieuse, a été transférée à l’unité Covid-19 du CHT jusqu’ à ce que les deux tests, réalisés à 48 heures d’intervalle, soient clairement négatifs.

LA SLN POURRA EXPORTER DU MINERAI, LA PROVINCE NORD DÉBOUTÉE alors qu’elle avait déposé un recours auprès du Tribunal Administratif. Le gouvernement a autorisé la société à exporter 4 millions de tonnes pendant 10 ans vers des clients chinois.

MUNICIPALES – Robert Xowie reconduit à sa fonction de maire de Lifou. Il aura un premier adjoint d’expérience : Neko Hnepeune, ancien maire et ancien président de la province Iles.

CHANGEMENT DE GÉNÉRATION ET DE MÉTHODE AU MEDEF ? C’est la situation qui marque la campagne pour le renouvellement du bureau de la principale fédération d’employeurs de Nouvelle-Calédonie avec, en course, une seconde liste.

Une nouvelle équipe, conduite par Divy Bartra, veut s’attaquer à des problèmes de fond touchant à la fois à la vie des entreprises, à leur environnement économique et social, et aux conditions de leur installation.

Simplifications administratives, nouvelles filières de développement, équilibre des comptes sociaux, problématique de l’attractivité du territoire pour les investisseurs figurent dans son programme qui est présenté comme une alternative au monde des entreprises locales.

DÉBAT ANIMÉ AU CONGRÈS SUR AIRCAL, dont la gestion et les comptes ont été passés au crible par la Chambre Territoriale des Comptes. Quelques « bizarreries » avaient été relevées, notamment un nombre de bénéficiaires du fameux bas tarif de continuité territoriale … supérieur à la population éligible. Mais le rapport date de 2013, et quelques corrections ont été apportées.

Le débat a bien entendu, glissé vers la question du blocage actuel des vols sur Lifou et Maré. Là, visiblement, les Iles Loyauté sont partagées. Ouvéa maintient l’ouverture du ciel qui est fermé dans les deux autres îles. « Aircal va devoir déposer le bilan si ça continue », indique un conseiller d’Ouvéa. Le président de la province, lui, est inflexible : l’augmentation (350 francs) est insupportable.

NORD AVENIR PLACÉ EN PROCÉDURE DE SAUVEGARDE – La société, créée il y a 6 ans,  détenue par la province Nord en quasi totalité possède des participations dans plusieurs dizaines de sociétés, et son chiffre d’affaires approche les 5 milliards. Ses interventions sont multiples : tourisme, agro-alimentaire, services à la mine, agriculture. A l’issue d’une gestion dont la défaillance est constatée, plusieurs centaines de millions de dettes se sont accumulées. Voire, plusieurs milliards. Les dettes sont suspendues et leur règlement sera étalé. Un plan de restructuration devrait suivre.

L’OPT APPORTE 850 MILLIONS AU TERRITOIRE, prélevés sur les résultats de l’exercice 2019. Adoptée à l’unanimité du conseil d’administration, cette décision est motivée par la situation exceptionnelle de la Calédonie générée par la crise sanitaire.

Jeudi 28 mai : 22 tests de dépistage ont été effectués aujourd’hui. Ils sont tous négatifs sauf un qui s’est révélé faiblement positif.

ACCÉDER AU SITE DU GOUVERNEMENT EN CLIQUANT SUR L’IMAGE CI-DESSOUS

En intégral : le Plan de Sauvegarde de l’économie calédonienne du gouvernement calédonien
Cliquer sur l’image pour accéder au contenu

Toutes les mesures qui seront proposées au Congrès

Le Plan de Soutien de l’Etat pour l’économie de la Nouvelle-Calédonie Lire notre article dans noumeaPost.com

POLYNÉSIE FRANÇAISE

Revue de presse – Deux baleines à bosse ont été repérées ce mercredi dans la passe de Taapuna
Cliquer sur l’image pour lire l’article de Tahiti Infos

TOUTE L’ACTU EN POLYNÉSIE
Cliquer ci dessous pour accéder à Tahiti Infos

WALLIS ET FUTUNA
0 CAS

AUSTRALIE

– 7.150 cas à la date du 28 mai soit 11 cas de plus
– 103 décès depuis le début de la crise

TOUTE L’ACTU EN AUSTRALIE
Cliquer ci-dessous pour accéder au site ABC News

NOUVELLE-ZÉLANDE

Toujours 0 nouveau cas jeudi en Nouvelle Zélande.

TOUTE L’ACTU EN NOUVELLE-ZÉLANDE
ET DANS LE PACIFIQUE
Cliquer ci-dessous pour accéder au site RNZ

EN MÉTROPOLE
ET DANS LE MONDE

Claude Goasguen, député LR, est décédé jeudi matin à l’âge de 75 ans d’un « arrêt cardiaque » alors qu’il se remettait du coronavirus, ont annoncé sa famille et son entourage à l’AFP. Il avait été hospitalisé en réanimation pendant pendant 22 jours.

« Les résultats sont bons sur le plan sanitaire » annonce le Premier ministre. « Aujourd’hui, tous les indicateurs sont au vert sauf dans deux départements : le Val d’Oise et Mayotte, cela ne veut pas dire que le virus ne circule plus, le virus est encore présent sur tout le territoire mais sa vitesse de circulation est sous contrôle. Nous sommes un peu mieux que là où nous espérions être. »

Une nouvelle carte de France est présentée avec des zones vertes et orange : en orange, l’Ile-de-France, Mayotte et la Guyane. Dans ces départements, le virus circule un peu plus qu’ailleurs, le déconfinement sera un peu plus prudent que sur le reste du territoire, dans les 3 semaines qui viennent.

Anne Hidalgo satisfaite après la réouverture des parcs et jardins à Paris
« Enfin ! Le bon sens a fini par l’emporter », a réagi la maire PS de Paris Anne Hidalgo sur Twitter après l’annonce ce jeudi de la réouverture des parcs et jardins en zone orange, y compris dans la capitale. Une mesure qu’elle réclamait depuis plusieurs semaines contre l’avis du gouvernement.

FABULEUX : VISIONNEZ CI-DESSUS LE PARCOURS DU COVID-19 AU MICROSCOPE

SUIVRE LA CRISE DANS LE MONDE EN DIRECT

COLLÉGIALITÉ : LE MAUVAIS PROCÈS FAIT À THIERRY SANTA

Après les demandes de renvoi du Haut-Commissaire et du Général pour de prétendus manquements aux règles sanitaires liées au Covid, le FLNKS enchaîne sur une soi-disant disparition de la collégialité au gouvernement. Prétextes pour faire monter la tension ? Préparation pour quelque initiative ? Les faits contredisent les accusations.

LA COLLÉGIALITÉ, UN EXERCICE PERMANENT POUR THIERRY SANTA
Il s’y était engagé dès le début de son mandat : Thierry Santa veut faire de la collégialité une des règles de fonctionnement de son gouvernement. Pour le FLNKS, il a failli. «  « La collégialité, qui a été pourtant la pierre angulaire du discours de politique générale du président Santa, a volé en éclats » a récemment affirmé, sans rire, le porte parole du Palika.

Or, pendant la crise du Covid, et encore aujourd’hui, la collégialité s’est exercée de manière permanente, ainsi que l’a rappelé le président du gouvernement face à la presse hier après midi. Et même au delà.

Et c’est vrai que faire moins, en la matière, paraît difficile : au plus fort de la crise, réunion de collégialité tous les jours à 16h30, précédée d’une réunion quotidienne inter-institutions incluant le Congrès et le Sénat Coutumier, et suivie d’une réunion du « bureau » du gouvernement avec le Haut-Commissaire ! On ne voit pas, dans ces conditions, comment il est possible d’affirmer que que la collégialité « ait volé en éclat ».

RAPATRIEMENTS : LE VICE-PRÉSIDENT INDÉPENDANTISTE À LA MANOEUVRE
Au delà de ces réunions de concertation, chaque membre du gouvernement a exercé ses prérogatives. Or il se trouve que le Vice-Président du gouvernement, indépendantiste, Vice-président de l’Union Calédonienne, est chargé du secteur aérien. En outre, il préside l’Agence pour la Desserte Aérienne de la Nouvelle-Calédonie. C’est donc lui qui a la haute main sur les opérations de rapatriement des Calédoniens, notamment. Difficile de prétendre que les indépendantistes ont été mis hors jeu pendant la crise sanitaire.

LA COLLÉGIALITÉ N’EST PAS LE CONSENSUS À TOUT PRIX
Il existe, dans le terme de collégialité, une perversion de vocabulaire. Pour certains dirigeants indépendantistes, la collégialité n’est effective que si la décision va dans leur sens. Or la collégialité -et le gouvernement de Nouvelle-Calédonie est l’une des centaines de milliers d’assemblées collégiales dans le monde- c’est un partage d’information, éventuellement, une négociation, et la recherche d’un consensus. Pas un processus de décision.

La décision est unanime, lorsque tout le monde est d’accord. Elle est prise à la majorité en cas de désaccord. C’est la règle, y compris dans le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie.

PRÉTEXTE OU …
A l’évidence, les accusations ayant pour cible le président du gouvernement, sont un prétexte. Elles s’inscrivent dans la montée de tensions voulue notamment par le président de l’Union Calédonienne avec pour objectif une mise en condition pour le référendum, ou même, « l’instabilisation » de l’institution.

Samedi, il sera à nouveau question de la position des membres du parti au sein du gouvernement. Pression, ou tentation du chaos ?

le palika hostile aux exporTations de minerai de sln et vale nc, l’élection des maires se poursuit

NOUVELLE-CALÉDONIE

EMMANUEL KASARHEROU PRÉSIDENT DU MUSÉE DU QUAI BRANLY À PARIS – Très belle Une des Nouvelle Calédoniennes qui est consacrée à la nomination d’Emmanuel Kasarherou à la tête du prestigieux musée des Arts Premiers dans la capitale française, un établissement voulu par Jacques Chirac.

LE PALIKA OPPOSÉ AUX EXPORTATIONS DE MINERAI QUI VISENT À SOUTENIR LA SLN ET VALE NC – L’argument repose sur la « doctrine » du Nord, pour laquelle les exportations sont morales et justifiées économiquement uniquement … pour la Corée du Sud. Les deux entreprises minières et métallurgiques visées par l’opposition aux exportations sont, bien sûr, situées en province Sud.

MARCHE À KOUAOUA – Ce matin, une marche est organisée à Kouaoua à l’initiative des autorités coutumières de la commune. Le but est à la fois de soutenir les salariés de la SLN et d’interroger sur les motivations des jeunes délinquant. Une marche de plus suffit-elle ?

FEU VERT DU CESE au projet de loi du pays du gouvernement instaurant pour les compagnies aériennes et les agences de voyage la possibilité de ne pas rembourser les billets d’avions pendant une période déterminée. La mesure vise à empêcher la faillite immédiate des agences et d’Aircalin.

L’élection des maires se poursuit dans les communes ayant été installées dès le premier tour. Pascal Sawa a été réélu maire de Houailou, Yann Peraldi maire de Pouembout.

Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie a attribué 110,5 millions de francs de subventions aux six associations retenues dans le cadre du contrat de développement 2017-2021 (Plan jeunesse outre-mer : parcours excellence – projets innovants) pour l’année 2020.
Le coût global de ce dispositif est de 552 000 000 francs pour les cinq années du contrat, soit 110,5 millions de francs par an, financé à 80 % par l’État et 5 % respectivement par les trois provinces et la Nouvelle-Calédonie :

 Association Foyer tutorat Nouméa : 31 924 789 francs, dont 8 867 868 pour le
parcours PACES.
 Association Foyer des étudiants de la province des îles Loyauté : 13 141 177 francs.
 Association Jules-Garnier pour un juvénat lycéen : 30 899 495 francs.
 Association Tutorat d’excellence – Hmelöm Do Kamo – Nouméa : 8 226 169 francs.
 Association INAATR des îles Loyauté : 19 099 730 francs.
 Association IN’DEX Nord – Poindimié : 7 208 640 francs.

Mercredi 27 mai : aucun nouveau cas sur les 53 tests

ACCÉDER AU SITE DU GOUVERNEMENT EN CLIQUANT SUR L’IMAGE CI-DESSOUS

En intégral : le Plan de Sauvegarde de l’économie calédonienne du gouvernement calédonien
Cliquer sur l’image pour accéder au contenu

Toutes les mesures qui seront proposées au Congrès

Le Plan de Soutien de l’Etat pour l’économie de la Nouvelle-Calédonie Lire notre article dans noumeaPost.com

POLYNÉSIE FRANÇAISE

Revue de presse – Edouard Fritch a été réélu à la mairie de Pirae. Sa liste d’Union et d’action communale avait recueilli 68,5% des suffrages dès le premier tour.
Cliquer sur l’image pour lire l’article de Tahiti Infos

TOUTE L’ACTU EN POLYNÉSIE
Cliquer ci dessous pour accéder à Tahiti Infos

WALLIS ET FUTUNA
0 CAS

AUSTRALIE

– 7.139 cas à la date du 27 mai soit 6 cas de plus
– 103 décès, soit un de plus

TOUTE L’ACTU EN AUSTRALIE
Cliquer ci-dessous pour accéder au site ABC News

NOUVELLE-ZÉLANDE

Toujours 0 nouveau cas mercredi en Nouvelle Zélande.

TOUTE L’ACTU EN NOUVELLE-ZÉLANDE
ET DANS LE PACIFIQUE
Cliquer ci-dessous pour accéder au site RNZ

EN MÉTROPOLE
ET DANS LE MONDE

CHLOROQUINE – Pour le professeur Didier Raoult, l’étude publiée par Lancet est « une étude foireuse ». Le professeur est soutenu par 45% des Français.

Une étude uniquement menée sur les data – « Comment voulez-vous qu’une étude faite avec des big data change ce que nous avons dit ? […] La question est plutôt de savoir s’il existe une dérive des journaux de recherche médicale, ce que je crois […], dans lesquels la réalité tangible est tordue d’une telle manière qu’à la fin, ce qui est rapporté n’a plus rien à voir avec la réalité observable. Nous on parle de malades qui ont été vus par de gens de l’équipe, ici [à l’IHU de Marseille]. La question est de savoir quelle est la différence entre le travail réel et ceux qui n’ont pas vu de malades. »

L’Assemblée Nationale a voté en faveur du traçage numérique de l’application StopCovid, à 338 voix contre 215

AÉRIEN – Air France-KLM a annoncé ce mercredi vouloir réduire de 40 % son offre sur les vols nationaux français d’ici à 2021, avec la fermeture de plusieurs destinations. « La capacité va être réduite de 40 % sur la période d’ici à 2021, avec la fermeture de destinations, lorsqu’il y a une alternative ferroviaire à moins de 2h30 et lorsque ce service n’alimente pas le hub de Roissy-Charles-De-Gaulle », a expliqué Benjamin Smith.

POLITIQUE – Agnès Buzyn ne renonce pas à mener la liste LREM à Paris. L’ex-ministre de la Santé vient de présenter ses excuses pour avoir utilisé le mot « mascarade ». « C’était certainement trop fort », explique-t-elle dans une interview au Figaro publiée mercredi soir. « Je m’excuse d’avoir utilisé ce mot », ajoute-t-elle après la publication de ses propos par Le Monde, le 17 mars.

 « Il n’y aura aucun accord d’appareil. Nous aurons une tête de liste dans chaque arrondissement », assure Agnès Buzyn, qui promet de représenter « l’opposition » si Rachida Dati (LR) est élue maire de Paris.

FABULEUX : VISIONNEZ CI-DESSUS LE PARCOURS DU COVID-19 AU MICROSCOPE

SUIVRE LA CRISE DANS LE MONDE EN DIRECT

Vente de Goro : exclusivité pour New Century Resources, nouvel accord cadre Calédonie-Polynésie en vue, Référendum le 25 octobre pour les indépendantistes

NOUVELLE-CALÉDONIE

VENTE DE L’USINE DU SUD : EXCLUSIVITÉ DE NEW CENTURY RESOURCES – La négociation pour la cession de l’usine et du gisement de Goro a franchi un pas majeur, alors que s’achevait la levée de cotation à la Bourse de Sydney de New Century Resources. La compagnie australienne et Vale Canada – dont dépend Vale NC-, se sont accordés sur les points suivants, selon Bloomberg :
– la négociation est exclusive entre les deux entités pendant 60 jours
– si la négociation aboutit, un « package » financier sera inclus dans l’accord pour accompagner la transition et la poursuite des opérations de Vale NC
– les parties entendent du gouvernement français qu’il confirme ses engagements pris à l’égard de Vale
Dans cette opération, New Century Resources est accompagné par Igo Ltd, un opérateur minier opérant principalement dans le Queesland, et servant des clients dans le monde entier. Le repreneur de Goro deviendrait, par cette acquisition, un acteur majeur de la fourniture de nickel aux industriels de la filière des véhicules électriques.

MUNICIPALES : la liste Générations NC et Avenir en Confiance menées respectivement par Nicolas Metzdorf et Lionnel Brinon à la Foa ont fusionné dans la perspective du second tour. Elle sera menée par Nicolas Metzdorf. Lire notre article.

Pas de vols commerciaux internationaux avant le 31 juillet : la Nouvelle-Calédonie demeure simplement en liaison aérienne avec la métropole et Sydney, notamment pour le frêt et les rapatriements.

Sonia Lagarde a été reconduite à sa fonction de Maire de Nouméa. Le conseil a également élu les adjoints.

Tontoutel a été racheté par la Ville de Païta. Plusieurs services municipaux devraient y être décentralisés.

25 octobre, c’est la date du référendum souhaitée par les indépendantistes. Le Haut Commissaire en sera officiellement saisi.

Nouvel accord cadre avec la Polynésie Française : un texte sera présenté prochainement au Congrès. Il permettra d’ouvrir la voie au renforcement des relations entre les deux territoires (accords commerciaux, agriculture, foncier, ressources minérales, tourisme, culture, environnement et développement durable, énergie, transports, numérique, etc.). Il prévoit la mise en place d’un comité de pilotage politique et d’un comité de coopération technique pour veiller à sa mise en œuvre efficace.

Lundi 25 mai : aucun nouveau cas sur les 35 tests

ACCÉDER AU SITE DU GOUVERNEMENT EN CLIQUANT SUR L’IMAGE CI-DESSOUS

En intégral : le Plan de Sauvegarde de l’économie calédonienne du gouvernement calédonien
Cliquer sur l’image pour accéder au contenu

Toutes les mesures qui seront proposées au Congrès

Le Plan de Soutien de l’Etat pour l’économie de la Nouvelle-Calédonie Lire notre article dans noumeaPost.com

POLYNÉSIE FRANÇAISE

Tahiti Infos – Alors que le groupe Tahiti Nui Travel s’est déclaré en cessation des paiements le 7 mai dernier, une première audience a eu lieu lundi devant le tribunal mixte de commerce. Le propriétaire du groupe TNT, Frederick Grey, ayant récemment réinjecté 250 millions dans son entreprise, le tribunal mixte de commerce de Papeete a fixé une nouvelle audience au 22 juin.
Cliquer sur l’image pour lire l’article de Tahiti Infos

TOUTE L’ACTU EN POLYNÉSIE
Cliquer ci dessous pour accéder à Tahiti Infos

WALLIS ET FUTUNA
0 CAS

AUSTRALIE

– 7.133 cas à la date du 26 mai
– 102 décès, chiffre stable

TOUTE L’ACTU EN AUSTRALIE
Cliquer ci-dessous pour accéder au site ABC News

NOUVELLE-ZÉLANDE

Toujours 0 nouveau cas mardi en Nouvelle Zélande.

TOUTE L’ACTU EN NOUVELLE-ZÉLANDE
ET DANS LE PACIFIQUE
Cliquer ci-dessous pour accéder au site RNZ

EN MÉTROPOLE
ET DANS LE MONDE

  • En France, 28.530 décès ont été recensés mardi depuis le début de l’épidémie, c’est 73 de plus que lundi. La baisse est continue en réanimation, avec 1.555 patients hospitalisés pour une forme grave de Covid-19, soit un solde négatif de 54 lits.
  • L’application StopCovid pourrait être disponible dès le week-end prochain
  • Le président de l’Assemblée nationale française et son homologue allemand appellent ce mardi à une réouverture le plus vite possible des frontières entre pays européens.

La Bourse de Paris finit sur un bond de 1,46 %
La Bourse de Paris a continué de progresser mardi (+1,46 %), dynamisée par un ensemble d’éléments positifs qui donnent de l’élan aux investisseurs en actions.

L’indice CAC 40 a gagné 66,33 points à 4.606,24 points, dans un volume d’échanges de 4,1 milliards d’euros. La veille, il avait fini en net rebond (+2,15 %).

Le règlement de compte avec Didier Raoult se poursuit, en dépit des bons résultats affichés dans son Institut de Marseille. Selon le Monde, « Le Haut Conseil de santé publique (HCSP), saisi par le ministre de la santé Olivier Véran pour analyser les règles dérogatoires de prescription de l’hydroxychloroquine dans la lutte contre le Covid-19, a rendu un avis défavorable, mardi 26 mai. Mardi toujours, l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) s’est rangée sur la même ligne, ce qui pourrait sonner le glas, en France, de ce traitement préconisé par l’infectiologue Didier Raoult. »

FABULEUX : VISIONNEZ CI-DESSUS LE PARCOURS DU COVID-19 AU MICROSCOPE

SUIVRE LA CRISE DANS LE MONDE EN DIRECT

MUNICIPALES : LA BATAILLE DE LA FOA

C’est donc le 28 juin qu’aura lieu la bataille de La Foa, un second tour de scrutin municipal symboliquement crucial pour Calédonie Ensemble, en général, et Philippe Gomes en particulier. Un défi que lui a lancé, et en grande partie relevé, un de ses principaux lieutenants d’il y a tout juste un an, Nicolas Metzdorf. Un défi également relevé, au travers de Lionnel Brinon, par Sonia Backes, adversaire honnie du patron de Calédonie Ensemble. La Foa, la victoire ou la chute.

UNE UNION POUR LA FOA
Après que la liste de Marielle Keletaona, affaiblie par des divisions multiples depuis les dernières provinciales, ait mordu une première fois la poussière en mars dernier, ses deux principaux adversaires ont décidé de faire cause commune.

Nicolas Metzdorf et Lionnel Brinon sont en effet parvenus à un accord, et ont fusionné leurs listes pour n’en faire qu’un seule et commune : la liste d’Union pour La Foa. « Nos programmes respectifs étaient proches« , indiquent les deux alliés réunis d’ailleurs depuis décembre dernier au sein du Front Loyaliste en vue du référendum.

Mais surtout, en dépit de certaines réticences de colistiers, comme de supporters, l’addition des voix est une assurance plus grande qu’un affrontement chacun pour soi. Elémentaire.

L’IRONIE DE CALÉDONIE ENSEMBLE
Comment les adversaires d’hier peuvent-ils faire aujourd’hui cause commune ? C’est le commentaire ironique qu’exprime la tête de liste de Calédonie ensemble sur l’accord Générations NC et l’Avenir en Confiance. Ironique et teinté d’amertume.

Car en effet, si la politique n’est jamais un calcul arithmétique exact dans lequel 1+1 font 2, les forces en présence ne laissent qu’une mince chance à la possibilité que le parti de Philippe Gomes conserve son fief. Un fief pour lequel, en son temps, Jacques Lafleur avait adoubé cet « étranger » au village, et qui devait brillamment réussir dans sa difficile tâche de maire. Il y a plus de 30 ans, déjà.

LA BOUCLE SYMBOLIQUEMENT BOUCLÉE ?
Depuis, l’eau a coulé sous la passerelle Marguerite. Pour l’Histoire, c’est en 2004 à la Foa, où le même Jacques Lafleur avait rassemblé 10.000 personnes -qui n’ont ensuite pas toutes voté pour lui- dans le plus grand meeting jamais organisé par un parti politique calédonien (celui de 30.000 personnes au vélodrome Georges Brunelet se déroulait pendant les événements, hors campagne électorale), c’est à La Foa, donc, que le leader du RPCR avait constaté que son ancien « poulain » l’avait abandonné. Pour fonder l’Avenir … Ensemble.

Aujourd’hui, Calédonie Ensemble est un parti affaibli. Mais avec ses quelques élus au Congrès son élu au gouvernement, et l’absence de majorité dans les deux institutions, il conserve quelques moyens d’action. « De nuisance« , disent ses adversaire. Une majorité au Congrès qui fluctue, une majorité au gouvernement qui se transforme …

Mais pour l’heure, point de supputations, l’enjeu, c’est la Foa. Et en politique, le résultat d’une élection n’est jamais proclamé avant le scrutin : il l’est à l’issue des votes.

Cependant, ironie, cette fois, de l’Histoire : si le 28 juin, la liste portant les couleurs de Philippe Gomes est défaite, la boucle, pour lui,  commencera symboliquement à être bouclée là où elle a commencé. À la Foa.

Résultat du premier tour des municipales 2020

RACHAT DE L’USINE DU SUD : VALE ET L’AUSTRALIEN NEW CENTURY PROCHES D’UN ACCORD

Selon le Financial Review australien, le producteur australien « New Century Resources » aurait suspendu sa cotation à la Bourse de Sydney jusqu’à aujourd’hui, dans le cadre de négociations très avancées avec Vale pour le rachat de l’usine du sud.

New Century est un producteur important de matières premières et en particulier de zinc. Il chercherait à se diversifier, et notamment dans le nickel promis à quelques belles années en raison du développement du marché de batteries pour voitures électriques. Un second partenaire australien pourrait être associé à cette opération.

En début de négociation, un candidat chinois aurait été sur les rangs. Parce qu’impliqué dans une importante pollution en Papouasie, il aurait vu son offre écartée.

Une banque australienne, Macquarie, pourrait intervenir dans le financement de l’opération dont certains experts estiment qu’elle devrait se situer aux alentours de 3-4 milliards de dollars, soit au niveau de la moitié du coût de l’usine. Le responsable des études et des investissements pour le nickel de Macquarie est un expert reconnu à Londres, connaisseur du nickel calédonien. Il aurait d’ailleurs participé à la conférence internationale sur le nickel qui s’était tenue à Nouméa en 2013.

Ce rachat serait vu d’un bon oeil par Paris dont les relations avec l’Australie sont au beau fixe. Côté australien, outre le fait que Goro est un gisement exceptionnel, la proximité géographique de la Calédonie et les relations bien établies entre les deux pays constitueraient des atouts supplémentaires.