Archives du mot-clé featured

TGC : MANQUE DE POT ?

 

Le gouvernement finance depuis quelques jours des publicités paraissant dans tous les médias pour annoncer, sur des produits, des baisses de 10 à 15% dès que la TGC sera appliquée, c’est à dire à compter du premier octobre.

DES CHIFFRES GOUVERNEMENTAUX CONTESTÉS
Dernière en date : les petits pots de bébé avec une baisse prévue de -11%. L’annonce est accompagnée des explications sur les évolutions du prix du dit pot, de l’importation jusqu’à la vente au consommateur final.

La pub contestée et annotée par un internaute

Sur les réseaux sociaux, les chiffres publiés par le gouvernement sont contestés sur deux points :
– l’Exécutif affirme que la marge n’est pas réglementée, et le détracteur écrit : « Hé si ! La marge du grossiste et du commerçant est réglementée : 1,30 et 1,30. Donc marge = 148F / PV TTC = 363F », chiffres différents de ceux de la pub
– l’Exécutif indique des coefficients contestés par l’internaute qui écrit : « Hé non, ce ne sont pas les bons coefficients ! C’est 1,35 et 1,34. Donc marge = 153F /  TGC = 10F / PV TTC = 352F », et conclut : « la baisse est de 3% ».

QUI NE SAIT PAS COMPTER ?
Après les chiffres farfelus du nombre de kanak inscrit sur la liste referendaire affichés par le FLNKS et qui a mis à mal un expert en géopolitique, va-t-on avoir des chiffres erronés du gouvernement calédonien, l’instance exécutive locale de référence ?

Si oui, le membre du gouvernement en charge du secteur ne sait pas compter, et en même temps, des fonctionnaires ont du souci à se faire pour leur carrière.

Si non, le démenti sera immédiat, et l’internaute sera renvoyé dans ses buts.

Pour l’un ou pour l’autre, cette affaire aura été un manque de pot …

NOUVELLE-CALÉDONIE NÉGOCIER POUR LA PAIX – Un ouvrage de Stéphane Bliek

Stéphane Bliek, négociateur et médiateur, spécialiste en finance et stratégie à Paris, a grandi en Nouvelle-Calédonie. Son père y fut Directeur de la SLN.

L’auteur a connu certains acteurs de ces négociations et a pu rencontrer des témoins de premier plan. Certains n’avaient encore jamais partagé leurs documents et souvenirs…

En 1988, la Nouvelle-Calédonie était au bord de la guerre civile, lorsque Michel Rocard y envoie une Mission du dialogue. 39 jours plus tard, une poignée de main historique entre Jacques Lafleur et Jean-Marie Tjibaou scelle la paix.

Si l’histoire inspirante des Accords de Matignon est avant tout une aventure humaine, elle est aussi un mystère. Comment expliquer la réussite des médiateurs ? Quels ont été les points de bascule de ces négociations ?

À l’occasion du référendum du 4 novembre 2018 sur l’accession à l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie, cet ouvrage propose :
– d’entrer dans les coulisses de la négociation des Accords de Matignon ainsi que ceux, moins connus, d’Oudinot, l’année de leur 30e anniversaire, en suivant précisément les enjeux et stratégies des acteurs.
– d’en analyser les phases critiques à l’aide de plusieurs théories de communication, négociation et médiation, pour en extraire des principes méthodologiques essentiels dans la résolution de conflits. – enfin, de faire le point sur les négociations qui ont suivi, depuis l’accord de Nouméa en 1998 jusqu’à aujourd’hui, pour mettre en perspective ce qui va se jouer dans les négociations à venir.

L’ouvrage est préfacé par Alain Christnacht qui écrit :  « Tout le prix de cette étude tient à cet alliage assez rare : une recherche méthodologique rigoureuse et une parfaite connaissance, presque intime, des ressorts de chacun des acteurs, individuel et collectif. »

BOURAIL EN DEUIL – La Foire de Koumac débute demain – Incendie d’une véhicule à Ducos – 15 reines de beauté à Nouméa – Referendum : cartes d’électeur en octobre

BOURAIL EN DEUIL à la suite d’un terrible accident de la route qui a fait 4 morts.

INCENDIE D’UN VÉHICULE à Ducos, sur le parking des établissements Marconnet. Une enquête est en cours, et la piste criminelle n’est pas exclue.

PREMIÈRE RÉUNION DU GLTD (Groupe Local du Traitement de la Délinquance) hier matin à Montravel. Il s’agit de la Police de Sécurité au Quotidien chargée de la Reconquête Républicaine des Quartiers de Pierre Lenquette, de Montravel et de Tindu. En quelque sorte, le GLTD de la PSQ chargé de la RRQ.

LES  CARTES D’ÉLECTEURS POUR LE REFERENDUM seront envoyées dans le courant du mois d’octobre et seront jaune pâle.

FOIRE DE KOUMAC, la 26e du genre, s’ouvrira demain et sera dédiée à la mémoire de Robert Frouin, fondateur de l’événement et ancien maire de Koumac.

15 MISS SUR LE TERRITOIRE en provenance de la région. Elles participeront au Pacific Ambassador Festival qui débute aujourd’hui.

250 ÉLÈVES PARTAGENT DES VALEURS en se réunissant à l’UNC. Ils viennent de collèges et de lycées : Baudoux, Koutio, Canala, La Pérouse et Escoffier.

Un véhicule avec 4 personnes à bord percute un arbre et prend feu

 

C’est une grande émotion qui a étreint tout le village de Bourail. Ce matin, aux alentours de 5 heures, un véhicule circulant dans le sens Poya Bourail a effectué une sortie de route non loin de Nandaï. Il a percuté un pinus en bord de chaussée, et en raison d’une fuite d’essence probable, s’est immédiatement enflammé. A bord, 4 personnes parmi lesquelles, semble-t-il, des jeunes.

Le drame s’est produit sur une portion de route relativement rectiligne. Aucune trace de freinage n’était apparente et les causes de l’accident sont très difficiles à déterminer.

Un occupant a été éjecté à travers le pare-brise, et est mort sur la coup. Les 3 autres occupants étaient à l’intérieur du véhicule en feu.

Alertés vers 5h15, les pompiers n’ont pu qu’éteindre l’incendie qui a ravagé la voiture, accompagnés des gendarmes. Malheureusement, on ne compte aucun survivant.

La gendarmerie s’est attelée immédiatement à l’identification des victimes, difficile en raison des circonstances. Les démarches des familles, inquiètes de l’absence des personnes, est d’un apport essentiel.

Une annonce choc du FLNKS … et un boomerang possible !

Incontestablement, le FLNKS a créé un choc en présentant « ses chiffres » démontrant que le nombre d’électeurs kanak sur la liste referendaire était, selon lui, de 63%. Chiffres.

PRÉCAUTIONS
Pour le Front de Libération, sur les 174 154 inscrits, les Kanak représentent l’addition des personnes de statut coutumier  (80 120) et de celles relevant du droit commun (29 772 selon le FLNKS).

Selon le spécialiste de géopolitique, Pierre-Christophe Pantz, « s’il ne fait aucun doute que la quasi-totalité des personnes de statut coutumier sont d’origine kanak, en revanche, aucune étude n’a réussi à mesurer l’évolution de la part de Kanak parmi les personnes relevant du droit commun »  (Outremers 360°). On ignore, en effet, les bases de calculs des indépendantistes sur les électeurs de droit commun inscrits.

Le chiffre avancé, en tout cas, doit être manié avec beaucoup de précautions. Pour les Républicains Calédoniens s’exprimant par la voix de Philippe Blaise qui a siégé pendant un an dans les commissions électorales, « ces chiffres sont farfelus« .

DEUX CONSÉQUENCES À L’ANNONCE DU FLNKS
Mais l’annonce faite par le FLNKS, largement relayée, induit deux conséquences, dont l’une pourrait être mortifère pour les indépendantistes :
– la première, c’est que ces affirmations renforcent à la fois la crédibilité et la légitimité du scrutin du 4 novembre prochain. Que dire, ainsi, des contestations formulées par le Parti Travailliste et l’USTKE ?
– la seconde, c’est que si les sondages se révèlent plutôt vérifiés à l’issue du scrutin, la conclusion s’imposera aux instances nationales et internationales : les Kanak ne veulent pas, dans leur majorité, de l’indépendance !

RÉPONSE LE 4 NOVEMBRE
Pour les indépendantistes, en tout cas, le but est de démontrer que tout n’est justement pas joué, en dépit des sondages catastrophiques pour eux. Le nombre d’inscriptions est un facteur psychologique qu’ils veulent exploiter. Par ailleurs, ils rappellent largement que les sondages ont été contredits par le Brexit et par l’élection de Trump aux Etats Unis. Et c’est la vérité.

Conclusion : une seule réponse, celle du 4 novembre au soir …

DANS LE RESTE DE L’ACTUALITÉ, il faut noter la présentation par le Haut-Commissaire de la mise en place de la Police de proximité, forte de 15 volontaires locaux. Pierre Lenquette, Montravel et Tindu ont été ciblés comme « quartiers de reconquête républicaine ».

Un forcené, tenant des otages, a été maîtrisé au 4e km par les policiers du Raid.

3150 pieds de cannabis repérés par la gendarmerie ont été saisis dans la tribu de Nédivin, à Houailou.

Les Républicains Calédoniens formulent une contre-proposition pour compléter la Centrale à gaz et associer les élus du Congrès et la mairie de Nouméa au suivi du projet. Enfin, ils dénoncent l’incompatibilité pour Philippe Gomes, député, de présider une société (NCE) recevant des subsides de l’Etat, une incompatibilité qui risque, selon eux, de porter préjudice à la conduite du projet de nouvelle Centrale. Les Républicains Calédoniens ont écrit au Président de l’Assemblée Nationale.

A Poum, le départ d’un minéralier vers la Corée du Sud est bloqué par la Sonarep.

Cétait hier la journée anniversaire de l’arrivée du gouverneur Henri Sautot, venant administrer la colonie au nom du Général de Gaulle, marquant le ralliement de la Nouvelle-Calédonie à la France Libre.

La campagne en faveur de la TGC a été lancée par le gouvernement. La TGC est destinée, selon cette campagne, à faire baisser les prix. Pas pour moderniser la fiscalité et créer un énorme levier de rentrées fiscales ?

LA FRANCE DES ANTIPODES par Frédéric ANGLEVIEL

Frédéric Angleviel, professeur des universités en histoire contemporaine, spécialiste de l’Océanie francophone, travaille sur la Nouvelle-Calédonie depuis plus de trente ans. Il a reçu en 2015 le prix «Sciences» du Salon du livre insulaire d’Ouessant pour Un drame de la colonisation (Vendémiaire, 2015). Il publie à présent « La France des antipodes – Histoire de la Nouvelle-Calédonie »‘.

Un ouvrage à lire absolument, chez Calédolivres.

« Voulez-vous que la Nouvelle-Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante ? » Telle est, le 4 novembre 2018, la question officiellement posée aux habitants de l’archipel, appelés aux urnes pour se prononcer sur leur avenir.

Complexe, fascinante et pourtant largement méconnue, l’histoire de ces territoires si éloignés de la métropole est indispensable pour comprendre la situation actuelle, aboutissement de plusieurs décennies de conflits et de malentendus.

De l’arrivée des civilisations austronésiennes, il y a trois mille ans, aux « années de cendre » et au drame d’Ouvéa en 1988, en passant par les terribles épidémies du XVIIe siècle, les missions d’évangélisation et l’implantation du bagne, Frédéric Angleviel retrace l’évolution de cette terre qui fut, avec l’Algérie, la deuxième colonie de peuplement de l’Empire français.

Premier roman d’Andreea Badea, dont le final a été écrit … à Nouméa

C’est le premier roman de cette jeune Franco-Roumaine, dont le manuscrit avait été sélectionné par les Editions Fayard (Collection Mazarine) parmi près de 300 candidats. Ancienne élève de Sciences Po Paris, et parlant cinq langues, l’auteure a évidemment choisi d’écrire l’ouvrage dans celle de Molière.

Compagne d’un jeune Calédonien, lui-même ancien élève de Sciences Po Paris, Andreea Badea a produit la fin de son livre … à Nouméa.

Un ouvrage à ne pas manquer, également téléchargeable en ebook au prix de 12,99 € sur le site Fayard/Mazarine-Place des Libraires

Bucarest, été 1986. La Roumanie de Ceaucescu n’a jamais semblé aussi proche de l’implosion. Censure, arrestations arbitraires, privations…La dictature resserre son étau, et chaque jour les opposants au régime s’organisent. Parmi les étudiants, la ferveur est à son comble : il faut lutter, sans alternative.
Avides de liberté plus que de révolution, Andrei et Silvia ont aussitôt noué une amitié instinctive, évidente. Reste qu’ils ont le sentiment d’avoir 20 ans au mauvais endroit, au mauvais moment : musicien prodige et fantasque, lui doit vivre ses amours 
clandestinement pour éviter la prison. Ténébreuse, passionnée, elle est major de sa promotion dans l’indifférence totale de ses parents, dont l’ambition est de la marier – de préférence à un communiste bien né. Quand le régime se durcit au point de briser leurs rêves, Andrei et Sylvia décident donc de fuir vers l’Ouest. Qu’importent la peur et le danger, tant qu’ils sont ensemble. Mais la tragédie de l’Histoire les sépare aussitôt, et chacun se retrouve seul, face à un futur incertain…
Les âmes sœurs finissent-elles par se retrouver quand elles savent attendre ?

Les sénateurs empêchés de désigner leur Bureau !

RIFIFI AU SÉNAT COUTUMIER
Le Sénat Coutumier a, une nouvelle fois, été bloqué à l’initiative du 2e Vice-président du Conseil de l’aire Djubea-Kapoume. L’action a mobilisé une vingtaine de personnes, parmi lesquelles, des sénateurs.

Hier matin, l’institution était réunie pour désigner son bureau ainsi que les différentes commissions. Mais les protestataires contre la décision du gouvernement de nommer un Secrétaire général par intérim ont opéré un « blocage ».

Les « bloqueurs » demandent l’application de la décision du Tribunal administratif et le remise à disposition du fonctionnaire à son administration.

Quant au nouveau président du Sénat, il a décidé de remettre à la disposition du gouvernement les membres de son cabinet, parmi lesquels Raphael Mapou. Il s’agit d’une première dans l’histoire de l’institution, mais la procédure est conforme.

« Terre de Parole, Terre de Partage », mais qui donc a inventé ce slogan bizarre ?

LE PRÉSIDENT DU GOUVERNEMENT EN MISSION à Paris, Bruxelles et Monaco, où il rencontrera le Prince Albert.

BILAN DE LA DERNIÈRE CONVENTION DU FLNKS – Campagne de proximité à Nouméa, dans le grand Nouméa et dans les villages. Le FLNKS souhaite la plus grande sérénité pour le referendum.

LE GOUVERNEMENT CONSULTE sur le sujet « Bien vieillir en Calédonie ». Un plan d’action est prévu. Les élections approchent …

LES JUIFS FÊTENT LE KIPPOUR, le moment religieux le plus important de leur calendrier.

PARTICIPATION CITOYENNE pour prévenir la délinquance, l’opération « voisins vigilants » est lancée dans 4 quartiers au Mont Dore.

LA HAUSSE DES PRIX SE POURSUIT AU MOIS D’AOÛT

ENCORE DES PRIX QUI AUGMENTENT au mois d’août : ceux des services, +1,3%, avec le prix des transports aériens internationaux qui pèse particulièrement. Départs en vacances + transport des étudiants = 12,9% d’augmentation. La distribution d’eau augmente en moyenne de 17,9%. La hausse de l’énergie, qui impacte l’ensemble des foyers calédoniens, a été, elle, de +2,1%. En cause, les carburants.

Les produits alimentaires baissent de 0,6%. Exception : la hausse des boissons gazeuses et les produits à base de chocolat.

Les produits manufacturés baissent de -0,8%. Ce recul est lié à la prolongation des soldes pour liquider les stocks, note l’ISEE.

Pour l’instant, la « menace » de baisse de 10 à 15% à partir d’octobre n’impressionne par les prix ! Même pas peur.

INTOXICATIONS DANS LES CANTINES – L’actualité est régulièrement alimentée par ces faits. Selon le Sivap, un fond de sauce, lyophilisé, pourrait être responsable de la dernière intoxication due à une bactérie présente dans la sauce. Celle-ci est tuée par la chaleur, mais ses toxines se seraient pas, pour autant, éliminées. Le fond de sauce, d’origine espagnole, serait importé par une entreprise de la place. Des analyses sont en cours en métropole pour vérifier la présence des toxines soupçonnées.

La société Newrest va intensifier ses contrôles, mais défend sa bonne foi. Elle dénonce ce qu’elle qualifie de campagnes de désinformation et souligne qu’à la suite des différentes investigations, sa responsabilité n’a pas été mise en cause.

TENSION PERSISTANTE À OUÉGOA en dépit de l’annulation de la réunion du FLNKS. Des habitants protestent contre une vidéo postée sur les réseaux sociaux, et dont ils dénoncent les accents racistes. Une quarantaine de gendarmes ont été dépêchés sur place. Une réunion devrait avoir lieu vendredi matin en présence de dirigeants du FLNKS.

3ème CONVENTION DU RASSEMBLEMENT dans le cadre du thème « Quelle Nouvelle-Calédonie dans la France voulons-nous ? » hier soir, avec pour sujet, la Culture.

LA FRANCE OU L’INDÉPENDANCE, c’est la nouvelle émission organisée par Radio Rythme Bleu le mardi soir. L’édition du 18 septembre mettra face à face Thierry Santa et Jean-Louis d’Anglebermes. A 17 heures.

LES SENIORS AU FITNESS PARK qui vient de signer une convention incitant les intéressés à fréquenter cette salle de remise en forme. Egalement engagés en faveur de la carte senior : la CCI, le Medef, le syndicat des commerçants et la CPME. « Les seniors, c’est également un marché de 30 000 personnes en Calédonie« , a souligné Christopher Gyges, membre du gouvernement en charge de ce secteur.

La Carte Senior entrera en vigueur le 26 novembre.

CAMPAGNE DE SENSIBILISATION à destination du grand public lancée par Scalair à l’occasion de la journée nationale de la qualité de l’air : « Mieux respirer, c’est ça l’idée ».

LES TROPHÉES DU TOURISME sont lancés. Le concours est organisé par NC Point Sud.

LE LYCÉE JULES GARNIER VIENT EN AIDE À UN ENFANT ATTEINT D’UN CANCER, en organisant une course en relais -les 12 heures de Jules Garnier-pour collecter des fonds en vue de soigner Allison. Les personnels et les élèves se sont mobilisés massivement.

UN VÉTÉTISTE SE TUE EN RECONNAISSANCE – Ils allaient à Ouvéa, ils arrivent à Ponérihouen ! – Amandine Chabrier, Miss Calédonie – Grave accident de moto près de Tontouta

ACCIDENT FATAL POUR UN VÉTÉTISTE qui effectuait une reconnaissance au Mont Dore pour une course de descente. Âgé de 54 ans, il a été évacué au Medipole mais n’a pas survécu à ses blessures.

ILS ALLAIENT À OUVÉA, ILS ARRIVENT À PONÉRIHOUEN ! Le chanteur de Lifou Edou était parti samedi sur un petit bateau avec des cousins pour rallier Ouvéa où il devait se produire.

À la suite d’une légère erreur de navigation, les 3 hommes d’abord portés disparus, sont arrivés finalement à bon port, mais au mauvais endroit : à Ponérihouen.

AMANDINE CHABRIER MISS CALÉDONIE – La belle jeune fille, originaire du Mont Dore, représentera donc la Nouvelle-Calédonie au concours Miss France de décembre prochain.

LE MÉDECIN MEURTRIER DE TINA MIS EN EXAMEN, et placé en détention. Les mobiles du drame demeurent encore flous, en dépit de multiples rumeurs qui parcourent la ville.

Les circonstances du drame sont maintenant connues. Par ailleurs, le médecin possédait 4 armes, et la victime, … 13.

ENCORE ET TOUJOURS DES CAMBRIOLAGES – La station Mobil Moselle en a été victime : 500 000f de cigarettes selon le gérant. Un snack cambriolé à la Rivière Salée. 6 personnes ont été interpelées. Enfin, une dizaine de cambriolages et de tentatives ont été signalées dans différents quartiers de la ville. 2 policiers ont été agressés par une cinquantaine de voyous.

Aucun doute : le vaste Plan anti-délinquance est d’un efficacité saisissante.

LE FLNKS PRÉPARE LE NOUVEL ETAT, un des sujets de sa dernière convention à Dumbéa.

GRAVE ACCIDENT DE MOTO dimanche matin. Une motarde, voulant éviter un caillou sur la route, a fait une sortie de route, entre Bangou et Tontouta. La victime était hier soir dans un état critique.