Archives par mot-clé : featured

FIGURE CALÉDONIENNE DU SPORT ET DU TRANSPORT, JACQUES URENE N'EST PLUS – CORONAVIRUS, LA CALÉDONIE PREND SES PRÉCAUTIONS – Dumbéa prévoit près de 3 milliards d'investissements

Jacques Urene, originaire de Maré, s’en est allé, et avec lui, une époque où la boxe était très populaire en Calédonie, et où l’île de Maré était grande pourvoyeuse de champions de boxe. Cette personnalité a aussi marqué le secteur du transport lorsqu’en 2001, le système de « baby cars » est devenu le réseau Karuia initié par la ville de Nouméa, et plus particulièrement par Gérard Vignes adjoint en charge des transports. « Karuia » est un mot de la langue de Maré, le nengone, qui signifie « beau ». Il fait partie du vocabulaire des anciens et du « pene iwateno » parlé par les Maréens de rang supérieur. C’est à l’instigation de Jacques Urene que Karuia devint le nom du réseau de transport public de Nouméa.

Plusieurs cas de coronavirus ont été détectés en Australie, mais aucun, pour l’instant, dans les îles du Pacifique. La Nouvelle-Calédonie met en place un dispositif de vigilance. Les cas suspects ou déclarés seront hébergés au Médipôle.

Le Conseil municipal de Dumbéa tenait hier soir son débat d’orientation budgétaire. On retiendra que le projet de budget proposera aux élus un programme d’investissement de 2,4 milliards constitué par 1,6 milliards de dotations nouvelles et 800 millions de reports. Eclairage public en led, photovoltaïque pour les écoles, acquisition d’un Hôtel de Police figurent dans ce vaste programme.

Chine : 10 jours pour construire un hopital de 2500 m2 !

Pour répondre aux besoins de la ville de Wuhan en proie au coronavirus, le gouvernement chinois a décidé d’y construire un hôpital de 2500m2 accueillant 1000 lits. Jusque là, rien d’exceptionnel, sauf que la construction prendra … 10 jours !

Une fourmilière d’engins sur le chantier

Des dizaines d’engins sont déjà sur le chantier qui soit être livré le 3 février.

«Nous avons mobilisé tous les ouvriers restant à Wuhan pour travailler par équipes en rotation afin d’assurer le travail de construction 24h sur 24», a déclaré Zhang Chongxi, chef de l’entreprise Wuhan Construction, selon l’agence Chine Nouvelle.

INCENDIE À L'AÉROPORT DE TONTOUTA – Un motard percute un cerf – une délégation du FLNKS à paris pour maintenir les règles électorales du référendum

A l’initiative de l’UC, une délégation conduite par Daniel Goa, porte parole du FLNKS, va se rendre à Paris pour contrer la proposition de la loi organique visant à inscrire automatiquement les citoyens non-Kanak au référendum. Au menu, des rencontres avec tous les partis politiques, et notamment avec le Parti Socialiste, favorable à cette inscription.

Accident peu banal à Katiramona samedi : un motard a percuté de plein fouet un cerf qui traversait la route ! Le motard a été évacué au Médipôle.

C’est dans une cuisine de l’aéroport de La Tontouta qu’un incendie s’est déclaré samedi en fin d’après midi, provoquant une intervention des pompiers et une fermeture partielle du bâtiment pendant près de 5 heures. Les mouvements aériens ont tout de même pu s’effectuer avant le retour à la normale.

La Chambre de Commerce est actuellement gestionnaire de l’aéroport de Magenta et son contrat de gestion arrive à expiration. Faut-il, pour la suite, lancer un appel d’offres ? Cette procédure n’est pas obligatoire pour ce cas d’espèce. Le Cese, en tout cas, recommande au territoire de ne pas le faire.

Première réunion de campagne de l’Union Océanienne pour les élections municipales de Nouméa. La tête de liste, Veylma Falaéo, présentait ses colistiers issus de la diversité, devant une centaine de personnes au Foyer wallisien et futunien.

FÊTE DU TÊT : QUE SERA L’ANNÉE DU RAT DE MÉTAL

Le 25 janvier prochain, Vietnamiens et Chinois entreront dans l’année du Rat de métal. Que nous réserve les mois à venir, jusqu’au 11 février 2011 ?

Le natif du Rat est réputé être le plus honnête et le plus pragmatique. Pour tout savoir sur le Rat, les autres signes durant cette période, et ce qui va se passer jusqu’en février 2021, cliquez sur les liens qui suivent.

Horoscope chinois 2020

En matière événémentielle, l’année du Rat devrait être positive, conclusive et plutôt faste. Un référendum gagnant, le redressement économique et social pour la Calédonie ?

Horoscope Chinois 2020 – Année du Rat de Métal

MUNICIPALES : LA BATAILLE DE BOURAIL – Sécurité : le Haussaire veut de la présence sur le terrain – CPME : Lucien remplace Cherifa Linossier – Têt : on entre dans l’année du Rat de métal

Après La Foa, fief emblématique de Philippe Gomes où la concurrence de l’AEC représenté par Lionnel Brinon et de Générations NC avec Nicolas Metzdorf sera rude, c’est Bourail qui retiendra l’attention des partis et des observateurs politiques en mars prochain.

Les successions chaotiques qui ont suivi le « règne » de Jean-Pierre Aifa, « le Calife », n’ont jamais permis une stabilisation de la vie de la commune phare de la côte Ouest. Pas de grands chantiers municipaux, une traversée du village loin du standard que mérite la capitale rurale, une activité culturelle marquée par le Foire mais peu renouvelée depuis des décennies. Bourail attend, peut être, le changement.

Le jeune David Ugolini, 34 ans, ingénieur, cogérant d’une société de production de légumes, fils et petit fils d’agriculteurs bouraillais, pourrait être l’incarnation de ce changement. Il conduira la liste de l’Avenir en Confiance et aura, face à lui, le maire sortant, Patrick Robelin, autre figure bouraillaise.

Dans les coulisses, chacun, à Bourail, observe le jeu du « Calife » dont l’influence est réputée encore réelle dans cette commune clé où les Kanak sont associés à la gestion municipale.

C’est une véritable bataille électorale qui s’y prépare, avec en fond de tableau, la présence de militants et de sympathisants de Calédonie Ensemble, divisés par la scission de Générations NC. Et l’interrogation, en cas probable de deuxième tour, sur la stratégie, le score et le positionnement des indépendantistes.

A l’occasion des voeux aux forces de sécurité auxquelles le Haussaire a rendu hommage, le fort taux d’élucidation des plaintes pour agression physique a été relevé par le représentant de l’Etat, ainsi, en revanche, que l’augmentation des agressions contre les forces de l’ordre.

Laurent Prévost a souhaité davantage de présence sur le terrain des forces de l’ordre, ainsi qu’une action résolue de prévention et de sanction. Un défi permanent pour l’Etat, mais également pour les collectivités locales.

A la CPME, troisième force de représentation des employeurs, Cherifa Linossier passe la main. Elle se prépare, peut être, à défier Sonia Lagarde pour la mairie de Nouméa et, probablement, en cas de bon score, à faire son entrée en politique. C’est le président de l’association des réparateurs automobiles, Yann Lucien, qui est le nouveau président.

La communauté asiatique se prépare à entrer dans le nouvel an chinois, ou la Fête du Têt vietnamienne. Ce sera l’année du Rat de métal.

LES LOYALISTES « BANANÉS » : LA COMMISSION DES LOIS ADMET L’INÉGALITÉ DE TRAITEMENT ÉLECTORAL ENTRE CITOYENS CALÉDONIENS

Yaël Braun-Pivet, Présidente de la Commission des Lois de l’Assemblée nationale

On s’en doutait un peu. La commission des Lois de l’Assemblée Nationale a rejeté la proposition de loi organique déposée par l’UDI et soutenue par Les Républicains et les Socialistes, visant à l’inscription automatique des natifs calédoniens de droit commun sur les listes électorales du prochain référendum. La commission dont la majorité est détenue par LaRem, est présidée par Yaël Braun-Pivet, députée LaRem de la 5e circonscription des Yvelines. Cette ancienne socialiste n’est pas une inconnue pour la Calédonie, elle est en effet également Vice-présidente de mission d’information sur l’avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie. Nous sommes servis

HALLUCINANT : PAS DE RUPTURE D’ÉGALITÉ ENTRE ÉLECTEURS !

Naïma Moutchou, députée du Val d’Oise

C’est la députée LaRem du Val d’Oise, Naïma Moutchou, qui l’affirme, en s’appuyant sur les avis du Conseil Constitutionnel et du Conseil d’Etat : … »le Conseil Constitutionnel (…) qui a confirmé la constitutionnalité de l’ensemble de l’article, et en particulier n’a pas jugé que la disposition contredisait le principe d’égalité devant la loi » … Suit une fumeuse explication sur la tenue des délais d’organisation du référendum.

Ainsi, au sein des « citoyens de Nouvelle-Calédonie », certains sont inscrits d’office sur les listes électorales, et d’autres doivent le faire de leur propre initiative, mais il n’existe pas de différence de traitement entre eux ! Hallucinant.

AUX YEUX DE LA MAJORITÉ, IL VAUT MIEUX ÊTRE KANAK
Ce traitement différencié, non pas selon que « l’on soit riche ou puissant », mais que l’on soit Kanak de statut coutumier, ou Calédonien de statut de droit commun, est donc considéré comme normal, aussi bien aux yeux de hautes juridictions qu’à ceux du parti présidentiel. La terre n’est pas ronde, elle est plate …

Il aurait été intéressant que les dispositions inverses soient mises en œuvre : inscription après démarches personnelles pour les Kanak de statut coutumier, et inscription automatique pour les autres. Histoire d’écouter alors toutes ces belles âmes …

LA CONFIRMATION D’UN CLIVAGE PROFOND
Ces prises de position qui démontrent que ce qui est inadmissible dans la République ne l’est pas pour la Nouvelle-Calédonie. Après le scandaleux gel du corps électoral, voici le traitement différencié entre les électeurs citoyens de Nouvelle-Calédonie.

Imagine-t-on que pour les prochaines municipales en métropole, les Français de souche soient automatiquement inscrits sur les listes électorales, et que les autres nationaux doivent justifier leur qualité de vrais Français pour être inscrits ?

La leçon, c’est que la position de l’Etat montre avec encore plus d’éclat l’importance du résultat référendaire de septembre.

Que les loyalistes en sortent affaiblis ou au contraire renforcés, et leur voix prendra une tonalité différente dans un cas ou dans l’autre. L’Etat, en tout cas, ne leur fera pas de cadeau.

USINE DU SUD : LES LICENCIEMENTS CONNUS EN FÉVRIER

Les négociations se poursuivent au sein de Vale NC pour déterminer les conditions dans lesquelles la réduction d’activité, et notamment les réductions d’effectifs, vont s’effectuer. Cette situation, rappelons le, résulte du nouveau plan stratégique de l’entreprise, validé par ses instances, et qui vise à fermer l’usine de raffinage, lourdement déficitaire, et à maintenir la production de NHC, produit dont la demande pour la fabrication de batterie, est forte.

La réduction de personnels, initialement évaluée à 300 salariés, a pour l’heure été réduite à 125, 175 salariés pouvant être redéployés au sein  de l’entreprise.

On ignore, pour l’instant, l’impact exact sur les sous-traitants au nombre d’un millier.

En ce qui concerne la réduction d’effectifs de l’usine, il semble qu’un accord puisse intervenir sur 3 mois de salaires à taux plein après préavis, puis 5 mois à 75%. Une indemnité de licenciement serait accordée, tandis qu’un dispositif de reclassement serait conduit par la province Sud, avec une forte participation financière de Vale NC.

Le conseil d’administration devrait statuer le 31 janvier. La liste relative à la réduction d’effectifs pourrait être connue mi-février.

D’un autre côté, la recherche d’un repreneur se poursuit. Le maintien de l’activité concentrée sur la seule production de NHC permettrait le maintien de plus de 1100 emplois dans l’usine.

INSCRIPTION AUTOMATIQUE POUR LE RÉFÉRENDUM : LES LOYALISTES A NOUVEAU LÉSÉS

Lors du dernier Comité des Signataires, la décision contestée avait été prise d’inscrire automatiquement les nouveaux électeurs de statut coutumier sur les listes électorales du prochain référendum, mais pas les électeurs de droit commun. Une façon de favoriser les indépendantistes au détriment des loyalistes.

Ce nouveau coup porté au corps électoral, après le scandaleux « gel » de 2007, avait suscité de nombreux débats au sein de la population, et avait été ressenti de manière très négative par les loyalistes.

L’UDI, formation au sein de laquelle siègent Philippe Gomès et Philippe Dunoyer, a récemment déposé une proposition de loi organique visant à inscrire automatiquement, dans ce cadre, les électeurs de droit commun.

Comme le veut la règle, le Congrès de la Nouvelle-Calédonie a été consulté.

Pour cette question sensible, la première assemblée représentative du territoire n’a pas été réunie ! Deux possibilités existaient pourtant : une séance convoquée en urgence par le président, ou une demande formelle du représentant de l’Etat en Calédonie.

Ni l’une, ni l’autre n’ont été actionnées.

Les institutions avaient déjà « fait le coup » lors de la procédure visant au gel du corps électoral. La majorité politique d’alors s’était opposée à l’expression du « parlement » local sur la mesure qui s’est révélée scandaleuse du point de vue démocratique.

Les loyalistes en vivent un genre de remake.

3 partis loyalistes ont donc appuyé la proposition de loi en s’adressant directement au président de l’Assemblée nationale : l’Avenir en Confiance, Générations NC et l’Union Océanienne qui avait porté Roch Wamytan à la présidence du Congrès.

Quelles sont ainsi les chances d’aboutir pour la mesure législative proposée ? La majorité macronienne à l’Assemblée nationale ne peut guère déjuger son Premier ministre qui avait présidé aux décisions du dernier Comité des Signataires. Surtout en l’absence de l’avis officiel de l’Assemblée calédonienne.

De tels errements relèvent d’un fonctionnement institutionnel anormal, compte tenu des enjeux en cause. Et surtout, par le maintien  d’une discrimination électorale au sein même des citoyens calédoniens, cela confirme la mise à mort de l’illusoire slogan du « destin commun ». 

LES SITES SLN BLOQUÉS À THIO – Le directeur de Tourisme Point Sud jette l’éponge – Inscription automatique des électeurs de droit commun pour le référendum : l’assemblée nationale est saisie

Les sous-traitants de la SLN de Thio, qui se sont baptisés Fédération du Pays, bloquent les accès aux sites miniers. Des barrages ont été édifiés. En cause : le temps de travail, les tarifs et l’environnement. Une façon locale de soutenir la société en difficulté …

Jean-Marc Mocellin, à la tête de Nouvelle-Calédonie Tourisme Point Sud, l’organisme de la province Sud en charge de la promotion touristique de la province, repart en Polynésie. Issu d’une famille bien connue sur le territoire, ce professionnel avait été recruté par le GIE de la province après de nombreuses années passées à la direction du Beachcomber de Tahiti, devenu Intercontinental. Il avait officié sous la direction du « pape » du tourisme polynésien, Philippe Brovelli, et va prendre la direction de Tahiti Tourisme.

Philippe Gomes a déposé un projet de loi organique visant à inscrire automatiquement les nouveaux électeurs calédoniens de statut non coutumier pour le prochain référendum. On se souvient qu’à l’issue du dernier Comité des Signataires, seuls avaient été retenus, pour cette inscription automatique, les nouveaux électeurs de statut coutumier. Le Congrès étant consulté, mais pas réuni pour donner son avis, ni par son Président, Roch Wamytan, ni par le Haut-Commissaire, l’Avenir en Confiance, l’Eveil Océanien Générations NC ont été contraints de faire connaître leur avis directement par un courrier adressé au président de l’Assemblée nationale.

A la suite de l’agression d’un sapeur-pompier au Mont Dore, les représentants de la profession ont été reçus par le président du gouvernement. Au menu : la sécurité des sapeurs pompiers, les prélèvements sur les indemnités des pompiers volontaires et la taxation des matériels. Le gouvernement fera connaître à la Justice son souhait que des sanctions fermes soient appliquées aux coupables d’agression sur les pompiers.

Nouveaux retards pour Aircalin dont un Airbus néo a été cloué au sol à Sydney.

Le système intelligent d’irrigation Aqualone, mis au point localement et adopté pour l’arrosage du golf de Dumbéa, a été inauguré. Le dispositif déclenche l’arrosage … quand les plantes ont soif. Au total, une économie et une meilleure utilisation de l’eau.

Pierre Fairbank et Nicolas Brignone sont à Canberra pour le Track Downtown Summer et ont brillé dans le 100, 400 et 1500m.

UN REQUIN BLANC AURAIT ÉTÉ APERÇU : ALERTE SUR LES PLAGES – Un individu violente une personne âgée et se filme pour les réseaux sociaux – L’incendaire de l’école James Paddon à Paita condamné à 2 ans de prison ferme

Que s’est-il passé en Calédonie ce dernier jour ? D’abord, c’est un A380 de Qantas qui s’est envolé de Tontouta, et non un A340. Tontouta n’est pas l’aérodrome international de Wanaham, scrongneugneu. Pan sur le bac du cagou de noumeaPost !

En métropole, les violences s’expriment dans les manifestations, en Calédonie, c’est sur Internet. Un internaute qui a violenté une personne âgée s’est filmé et a diffusé les images sur les réseaux sociaux. Il a été évidemment identifié et sera puni.

Alerte aux plages :  un requin blanc aurait été aperçu au large de la baie Toro à Paita puis devant le Kuendu Beach.

Plus certain : des cas de dengue de type 2 ont été relevés en Polynésie et à Wallis. Les autorités sanitaires de Calédonie sonnent l’alerte rouge. Une occasion de vérifier si Wolbachia est déjà efficace à Nouméa.

La Justice s’est montrée ferme à l’égard d’un incendiaire qui avait mis le feu à l’école Paddon à Paita en milieu d’année dernière. L’adolescent, reconnu coupable, a été condamné à 2 ans fermes et 20 millions d’amende. Un signal fort à l’égard d’auteurs d’incendies participant au fléau de la délinquance en Calédonie.