Projets d’investissements colossaux à Gold Coast par un magnat de Hong Kong

Faire de Gold Coast une destination que les asiatiques préfèreront au Burj El Khalifa, la plus haute tour du monde à Dubai, et à Marina Bay Sands de Singapour, c’est l’ambition déclarée du milliardaire de Hong Kong Tony Fung.

Photo Bulletin
Photo Bulletin

L’homme d’affaires chinois est en passe de racheter le Mirage Resort à Main Beach pour 160 millions de dollars (15 milliards FCFP environ), des terrains à Robina ainsi que des élevages de chevaux de course et un casino à Cairns.

 Ses intentions ont été dévoilées aux principaux hommes d’affaire de Gold Coast au cours d’une réunion à laquelle participaient notamment Bob East du Mantra Group, la chairwoman Rebecca Frizelle du groupe Titans, le « chief exécutive officer » du Conseil de Queensland Tourism Industry et le CEO de Dreamworld, Craig Davidson.

 Tony Fung s’est engagé à faire connaître à ses interlocuteurs ses projets plus précis dans les semaines à venir.

 » Une prospérité touristique
et des emplois pour les jeunes
pour les décennies à venir « 

 « Nous souhaitons que les gens comprennent qu’un projet emblématique d’une grande échelle apportera de nombreuses opportunités de business et de travail à Gold Coast, pas seulement dans l’immédiat, mais pour leurs enfants en leur procurant des emplois dans l’avenir, et en apportant des infrastructures touristiques pour les décennies à venir ».

 Si les accords de vente ont été officiellement pris, Tony Fung attend désormais les autorisations du gouvernement du Queensland comprenant notamment la licence de casino. Il veut ainsi ouvrir le Queensland et en particulier Gold Coast au gigantesque marché haut de gamme chinois.

 Derrière ce redémarrage du business immobilier et touristique de la ville se devine l’activité inlassable de Tom Tate, le maire. Ingénieur, issu d’une famille propriétaire d’un établissement touristique, lui même actif dans l’industrie touristique, il m’avait reçu en 2013 avec une délégation de la ville de Nouméa, ville jumelle. Alors que la région était en proie à une sévère récession économique, Tom Tate nous avait indiqué que son objectif était d’aller chercher des investisseurs sur les marchés. D’ailleurs, il s’était envolé le jour suivant pour l’Asie. Son dynamisme est aujourd’hui en passe d’être couronné de succès.

%d blogueurs aiment cette page :