Sondages : Vallaud-Belkacem en baisse, Sarkozy et Juppé battent Hollande dans une présidentielle

Sondage Odoxa
« Plus de six Français sur dix sont opposés à la réforme du collège
Cette moyenne masque en réalité de profonds clivages politiques dans l’opinion. Si la réforme est soutenue par une majorité de sympathisants de gauche (62% contre 37%), ce qui est évidemment important pour le gouvernement, elle suscite une très forte désapprobation dans toutes les autres catégories de la population.

  • Les Français font largement le reproche fait par la droite consistant à dire que cette réforme aura pour effet « de niveler vers le bas le niveau global des élèves ». Plus de six personnes sur dix (62%) adhèrent à cette vision de la réforme.

Les Français ne pensent pas que les critiques portées par la droite à Najat Vallaud-Belkacemou à Christiane Taubira soient liées à leurs origines, ils ne sont que 27% à partager cette opinion »

 Sondage Opinionway pour LCI et Le Figaro
Selon ce sondage,

  • 79% des français sont mécontents après 3 ans de présidence Hollande
  • En cas d’élections présidentielles, Hollande serait battu par Sarkozy ou par Juppé
  • Selon un sondage réalisé pour LCI, Najat Vallaud-Belkacem perd 5 points d’opinions positives (33%)

Capture d’écran 2015-05-20 à 18.40.29

 Capture d’écran 2015-05-20 à 18.39.55

Affaire Zyied et Bouna : rappel des faits

rassemblement-le-27-octobre-2007-a-clichy-sous-bois-a-la-memoire-de-zyed-benna-et-de-bouna-traore-1_5300629

On oublie trop souvent de rappeler pourquoi Zied er Bouna se sont réfugiés dans un poste électrique.

« Le 27 octobre 2005, à Clichy-sous-Bois, en fin d’après-midi, une dizaine de Clichois reviennent à pied du stade Marcel-Vincent de Livry Gargan, où ils ont passé l’après-midi à jouer au football. En chemin, ils passent à proximité d’un grand chantier de construction. Un riverain signale par un appel téléphonique une tentative de vol sur une baraque du chantier au commissariat. Celui-ci dépêche un véhicule de la Bac. La police nationale essaye ainsi d’interpeller six jeunes individus d’origines africaines ou nord africaines : quatre dans le parc Vincent Auriol et deux autres dans le cimetière qui jouxte le poste de transformation EDF où se sont réfugiés trois autres fuyards, à savoir Bouna Traoré (15 ans), Zyed Benna (17 ans), et Muhittin Altun (17 ans), qui prennent alors la fuite. Cherchant à se cacher dans un transformateur, Bouna Traoré et Zyed Benna meurent par électrocution dans l’enceinte d’un poste source électrique. Le troisième, Muhittin Altun, est grièvement brûlé, mais parvient à regagner le quartier  » (source Wikipedia).

Toute mort est tragique et celles là le sont également. Mais les deux jeunes gens n’étaient pas poursuivis. Ils se sont cachés dans le poste. Malheureusement.

La réforme des collèges rallume une guerre scolaire – Impact en Calédonie ?

Le dossier chaud du gouvernement de Manuel Valls est la réforme des collèges, dans laquelle est incluse une réforme des programmes. Toucher à l’école a toujours provoqué de vives réactions des milieux enseignants et politiques. La réforme actuelle n’échappe pas à la règle. Syndicats, opposition et quelques voix de gauches s’élèvent. Une grève est programmée. Dur baptëme du feu pour Najat Vallaud-Belkacem.

imagesGrandes pointure incompétentes ou nocives
Le magazine le Point montre du doigt ce qu’il appelle « les vrais responsables ». « Aucun enseignant du secondaire, sinon un retraité du Snes », « des universitaires de haut rang qui ne sont jamais allés dans un collège, sinon pour y emmener leurs enfants », « une sociologue qui depuis des décennies, œuvre à démanteler ce qui reste encore debout », « un représentant de la ligue de l’enseignement, associations qui jouent un rôle éminent dans le sport et les colonies de vacances », « Michel Lussault … le remplacement des notes par des pastilles de couleur, c’est lui ». Le journal ne fait pas dans la dentelle.

Quant au Snes, dans un tract très dur, il dénonce « un projet qui dégrade encore les conditions de travail et d’études », « un projet qui n’apporte rien aux élèves ».

 Soutien du Premier ministre
La ministre de l’Education nationale a bien tenté quelques ouvertures, rien n’y fait. Quant au Premier ministre, il est monté au créneau . « Oui il y a des grands ministres de l’Education dans l’histoire de la République, Najat Vallaud-Belkacem sera l’une de ces grands ministres ».

 Quant à Nicolas Sarkozy, il a dénoncé un « projet désastreux pour notre République », affirmant que « dans le combat effréné pour la médiocrité, Christiane Taubira est en passe d’être dépassée par Naja Vallaud-Belkacem ».

Conséquences pour la Nouvelle-Calédonie
Bien entendu, les réformes envisagées risquent d’avoir des conséquences pour les 33 collèges de Nouvelle-Calédonie dès la rentrée 2016. Cependant, le socle commun de connaissance et de compétence relève du Congrès.

 Cette question sera inévitablement évoquée lors de la poursuite des discussions sur le projet éducatif de la Nouvelle-Calédonie.

 Le question se pose également sur la pérennité du Brevet des Collèges, dont la réforme suggère la disparition.

 De beaux sujets pour le « ministre » de l’enseignement et la commission ad hoc du Congrès.

Les points de friction de la réforme des collèges et des programmes

Langues vivantes.

L’apprentissage de la 2e langue vivante sera avancé en 5e (4e aujourd’hui), tandis que la première langue vivante sera généralisée dès le cours préparatoire.

Mais les classes européennes disparaîtront, jugées trop élitistes (11 % des élèves issus majoritairement de familles CSP +), tout comme les classes bi-langues, sauf en zones frontalières pour les élèves qui auraient commencé une autre langue que l’anglais en primaire, comme en Alsace ou en Moselle avec l’allemand.

Langues anciennes.La fin du latin et du grec ? Non, assure le ministère. Le latin pourra continuer d’être étudié dès la 5e , et le grec en 3e. Les collèges qui proposaient le latin en option « pourront l’inclure dans la matière langues et cultures de l’Antiquité ».

Tronc commun. La réforme prévoit un tronc commun et des enseignements complémentaires adossés aux programmes dispensés sous forme d’enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI), qui représenteront 20 % de l’emploi du temps.

Programmes.Le volume global horaire des disciplines est maintenu, assure le ministère. Les programmes ne seront « ni allégés ni alourdis », mais « plus progressifs et cohérents ».

L’histoire est au cœur de la polémique, sur le retour ou non de la chronologie, de la place de l’enseignement du fait religieux (christianisme, islam notamment) et des Lumières. Une clarification s’impose manifestement pour lever tous les fantasmes et les inquiétudes.

Accompagnement personnalisé. Actuellement limité aux 6es , il est étendu à tous les niveaux.

Brevet. Le diplôme national du brevet est appelé à évoluer, voire à disparaître. Polémique à venir.

Autonomie.Les collèges pourront s’organiser plus librement. Une mesure qui fait redouter aux syndicats redoutent une mise en concurrence entre les établissements et une aggravation des inégalités. Le ministère répond souplesse et travail d’équipe.

Le Ouen Toro en fleur

IMG_0004

Image insolite mais annuelle du Ouen Toro par ces journées plus fraîches, et d’extraordinaire luminosité : les gaiacs sont en fleur.

Ce n’est pas la fleur de mimosas, mais les petites fleurs jaunes donnent une teinte vert-jaune au Ouen Toro. Cela ne durera que quelques jours. Profitez du spectacle par beau soleil.

Calédonie Ensemble mis en minorité L’instabilité gagne la Province sud

APS du 6 juin 2014 c#CD2D89

Urvoas, le Président de la commission des lois à l’Assemblée nationale, récemment de passage sur le territoire, l’avait pourtant écrit dans son blog. Un coup de force au gouvernement créerait une instabilité gouvernementale pendant 15 mois, instabilité non seulement préjudiciable à la Nouvelle-Calédonie, mais pouvant induire des « répliques » – en clair des mesures de rétorsion-, aussi bien au congrès qu’à la Province sud.

Le responsable socialiste semble avoir perdu son point de vue à l’issue de son passage en Calédonien gratifiant au passage les élus d’un portrait, exercice prétentieux autant qu’approximatif. Il aurait du s’en tenir au bon sens exposé dans son blog.

Le coup de force au gouvernement
est de nature à provoquer des « répliques »

D’autant que l’actualité vient de rappeler cette évidence : le passage en force au gouvernement, les règlements de compte qui d’ailleurs vont éclabousser toute la classe politique tant les excès des uns trouveront un parallèle dans les excès des autres, provoque effectivement des « répliques ».

Ce mercredi matin, le Rassemblement et l’UCF ont rappelé la réalité des chiffres à l’assemblée de la Province sud : aucun parti n’y possède la majorité, et le bureau actuel n’a pu être installé que sous l’empire de feu le Contrat de Gouvernance Solidaire. En conséquence de quoi, Calédonie Ensemble y a été mis en minorité sur le texte nommant les représentants de la province au prochain Conseil Economique, Social et Environnemental. Obligeant le président de l’assemblée à battre en retraite.

L’instabilité va s’installer
en Province sud

De fait, la majorité relative est détenue par la coalition Rassemblement-UCF, mise à l’écart et sanctionnée au gouvernement. Il s’agit d’une première « réplique » évoquée par Jean-Jacques Urvoas.

Cela peut-il aller plus loin ?

La réponse, une fois encore, dépend de l’attitude des indépendantistes, eux-même divisés sur la stratégie de Calédonie Ensemble.

Mais une chose est sûre, à moins de « retournement » d’un élu du Rassemblement ou de l’UCF, en cas de neutralité des séparatistes, comme d’ailleurs en cas « d’arbitrage » de leur part, l’instabilité va s’installer en province sud.

.

Sydney : tabac prochainement interdit à Martin Place

search-2Selon « Voila Sydney », il sera bientôt interdit de fumer à Martin Place. Ainsi en ont décidé les autorités de Sydney qui lancent une opération pilote à compter de juillet prochain et pour une durée de 12 mois.

Cette mesure répond aux conclusions d’une enquête établissant qu’une majorité de personnes souhaitait que cette place devienne non-fumeur.

Si l’expérience et concluante, ce sont toutes les places publiques de la ville qui seront visées.

Derniers sondages : Sarkozy largement vainqueur des primaires

images-2Selon un sondage Ipsos en date du 6 mai dernier, si les primaires de l’UMP avaient lieu en ce moment, Nicolas Sarkozy serait désigné par 55% des suffrages, loin devant Juppé à 26%. Si l’ancien chef de l’Etat était contraint à un deuxième tour, il l’emporterait encore haut la main avec 64% des suffrages contre 36% au maire de Bordeaux.

Ce résultat tient compte de la capacité de mobilisation des sympathisants de la Droite et du Centre, cette mobilisation établissant une nette différence entre les avis et un éventuel vote.

Rappelons que les primaires auront lieu les 20 et 27 novembre 2016.

A gauche, selon un sondage d’Odoxa du 4 mai, les sympathisants de gauche préfèreraient Valls à 57% pour être candidat aux prochaines élections présidentielles. François Hollande, de son côté, est jugé négativement sur ses 3 années de bilan par 81% des français (sondage CSA du 4 mai 2015), lesquels sont 54% à estimer qu’aucune baisse du chômage n’interviendra avant 2017.

Les élections présidentielles pourraient avoir lieu les 23 avril et 7 mai 2017.

Carla Bruni enceinte selon Closer

 

carla-bruniNicolas Sarkozy et Carla Bruni attendent un heureux événement selon la formule consacrée. C’est le magazine Closer qui l’annonce . « Une grossesse qui tient du miracle, ou plutôt d’un merveilleux hasard pour le couple Sarkozy. Car, comme toute quadra, l’ex-Première Dame qui fêtera ses 45 ans à la fin de l’année avait des probabilités plutôt faibles de mettre en route aussi vite un nouveau bébé, d’autant qu’elle a allaité sa petite fille durant plusieurs mois. Mais ces chances existaient néanmoins« .

Un présage, peut être, pour le Président de l’UMP qui connaît les suites de ce qui semble être un acharnement judiciaire. Mais qui s’apprête à briguer un second mandat de Président de la République.

L'actualité calédonienne quotidienne et gratuite