A quand la bouteille de gaz plus légère ?

Une  nouvelle bouteille gaz en matériaux composites -issus des techniques de l’aérospatiale- , à triple enveloppe de protection permettant de soutenir des pressions plus fortes, existe depuis quelques années. Les Calédoniens peuvent en voir la publicité à la télévision. Mais juste pour voir.

Pour certains lourde à porter
Pour certains lourde à porter

En effet, il en sont toujours réduits à la bouteille métallique, si lourde pour les personnes âgées ou pour les femmes qui n’ont pas forcément le gabarit de camionneur.

La nouvelle bouteille est plus légère, plus pratique à transporter, et surtout plus facile à porter. Elle dispose d’un dispositif moderne de raccordement au détendeur. Elle permet 60 heures d’utilisation cuisson.

Le gouvernement calédonien précédent avait plusieurs fois insisté pour qu’elle soit offerte localement aux consommateurs. Bientôt peut être ?..

L’Actu du Dimanche 22 Mars 2015

Nouvelle-Calédonie – Le fait marquant est le départ de 5 navires en direction d’Anatom en mission humanitaire, opération coordonnée par le CNC. L’équipe restera sur l’île pendant 5 jours.

Métropole – Le fait marquant est évidemment l’ouverture du scrutin des départementales.

Sport – Rugby : le XV de France prend une rouste par l’Angleterre, 55 à 35, la plus cuisante défaite par un club de l’hémisphère nord. Ligue 1 : à la suite de la défaite de Lyon, le PSG est passé en tête du classement.

Le Medef met la pression – La TVA en 2016 ?

Boucher des trous du budget, telle était en résumé la vocation des deux impôts votés en décembre par une majorité du Congrès. Un impôt de solidarité qui touche tous les salaires. Une majoration de l’impôt libératoire lors de la distribution des dividendes par une société. 

Rien à voir avec une réforme fiscale susceptible de répondre durablement aux besoins budgétaires des collectivités de la Nouvelle-Calédonie, tout en simplifiant notre régime fiscal frappé d’archaïsme et d’une complexité inutile. Commentaire.

Le « producteur de ressources fiscales »
L’impôt, qui figure dans la déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, a pour objectif premier de faire fonctionner la démocratie. Les citoyens financent donc la bonne marche des assemblées démocratiques ainsi que les politiques publiques décidées par le peuple via les dites assemblées.

Compte tenu des charges, des coûts parfois exorbitants, des besoins de toute nature et d’une économie encore trop soumise aux aléas du marché du nickel, les ressources fiscales des collectivités calédoniennes deviennent insuffisantes.

Les subventions d’équilibre de l’Etat au cas où … étant à la fois d’un autre âge institutionnel, et plus qu’improbables, il faut bien « trouver l’argent là où qu’elle est », ainsi que le disait avec justesse une personnalité locale. C’est là que le calcul doit être juste, pour ne pas tuer le « producteur des ressources fiscales » : l’entreprise calédonienne.

Plus d’Economie, plus de recettes fiscales
Conditionnée depuis quelques décennies par le socialisme de gauche comme de droite, la France avait oublié cette vérité essentielle : c’est l’entreprise qui crée la richesse d’un pays, et donc ses ressources fiscales. Le réveil, actuel, est brutal. Le Premier ministre socialiste, Manuel Valls, en est réduit à affirmer à Paris, à Londres ou à Pékin : « j’aime l’entreprise, j’aime l’entreprise » !

Mais les fausses vérités françaises ont auparavant percolé, vers la Nouvelle-Calédonie. Selon une règle de la gauche modèle 81 : pour alimenter le budget, il n’y a qu’à créer des impôts ! Simple. Sauf que cette simplicité, poussée jusqu’à la stupidité, est en train de tuer notre fragile économie. A terme, plus d’économie, mais des impôts … sans recette.

L’impôt idéal ?
L’exigence aujourd’hui est qu’il faut donc à la fois trouver la ressource pour les budgets, et desserrer un étau fiscal et administratif qui peu à peu, étrangle l’entreprise calédonienne et fait fuir les investisseurs.

Cette ressource nouvelle, la plus évidente, adoptée dans tous les pays modernes, est évidemment la TVA. Répartie sur la plus grande assiette possible, son faible taux génère un fort rendement. C’est donc l’occasion de simplifier notre labyrinthe fiscal, et de supprimer une partie des impôts existants.

Impôt indirect, il est proportionnel au niveau de consommation. Celui qui achète beaucoup parce qu’il en a les moyens, paie davantage d’impôt que celui qui achète moins par que ses moyens sont modestes. Il peut prévoir des allègements pour les faibles revenus, s’adapter aux besoins de protection de la production locale, et même se moduler en fonction des secteurs d’activité, si besoin est.

Est-ce l’impôt idéal ? Il peut s’en approcher s’il est bien conçu. Et s’en éloigner, s’il est dévoyé.

Les affaires courantes … de tout élu
Le Medef vient d’écrire à Philippe Germain, le ministre de l’économie et de la fiscalité pour l’inviter à mettre en oeuvre la poursuite du chantier de la TVA.

Celle-ci était prévue pour début 2016. Le calendrier sera difficile à tenir. Sauf qu’en dépit de la situation actuelle du gouvernement, rien n’empêche les élus, leurs équipes et les administrations de travailler.

Concertation avec les partenaires sociaux, les autres institutions, les Chambres, les consommateurs relèvent bien en effet des affaires courantes. Les affaires courantes de tout élu.

Jérôme L.

L’Actu du Samedi 21 Mars 2015

Nouvelle-CalédonieLe fait marquant c’est le déploiement des Forces Armées de Nouvelle-Calédonie au Vanuatu depuis une semaine pour une mission humanitaire essentiellement à Tanna et les îles du sud. Le Vendémiaire, la Glorieuse, des hélicoptères et des équipes spécialisées. Du lourd qui est complété par les équipes de la Sécurité civile, des associations caritatives et des volontaires.

Métropole – Le fait marquant est le dernier sondage pour les élections départementales qui laisse entrevoir une débâcle du Parti Socialiste, peu de triangulaires, et une progression de la coalition UMP/UDI.

International – Le fait marquant est la boucherie de Daech au Yemen avec un attentat qui a visé deux mosquées de Sana et qui se solde par 142 morts et 350 blessés.

Sport – Le fait marquant est la tirage de la ligue des champions : PSG-Barcelone, et Monaco-Juve. On peut également citer la course de montée des 1665 marches de la Tour Eiffel, gagnée par Adrien Perret en 7 minutes et 50 secondes !

Localement évidemment, c’est le gala de boxe thaï à Païta

NC1ère : en 50 ans, la télé a changé la Calédonie

Qu’on l’aime ou pas, qu’on la trouve partisane ou neutre, avec ses imperfections et ses qualités, NC1ère a changé la Nouvelle-Calédonie en 50 ans.

La télé a transformé notre mode de vie, d’abord. En 1965, l’ordonnancement et les conversations du dîner s’en sont trouvés bouleversés. Le journal télévisé s’est invité à la maison, alimentant les commentaires, apportant les images animées de l’information, contrairement aux images figées jusque là réservées à l’antique France Australe.

Et puis, les jolies téléspeakerines délivraient les programmes de manière charmante, comme en Frônce. Et puis elles annonçaient le temps qu’il ferait, en image.

Dans la journée, la « petite lucarne » est devenue la compagne des femmes et des hommes au foyer. Sans compter les films, et les soirs de veille. Le coucher plus tard, pour beaucoup de familles. Les enfants compris.

Et depuis, sans jamais s’arrêter, la télévision a été le facteur qui chaque jour, a apporté dans la boîte à lettres alors cathodique, les nouvelles de Calédonie et de partout ailleurs. Fulgurante accélération. Avec le poids des phrases, et le choc des images. Toute la vie politique, économique, sociale culturelle, toutes les transformations de la société calédonienne, toute l’actualité du monde : d’un seul coup, et depuis 50 ans, les calédoniens ont bénéficié de cette étrange fenêtre venue d’ailleurs, mais rapidement ancrée dans leur paysage.

Ils ont pu « voir » qu’ils n’étaient pas seuls au monde… Qu’il y avait mieux. Ou qu’il y avait pire.

La télé a changé aussi les rapports humains, et les comportements. Parce qu’elle a profondément modifié la communication. Celui qui ne « passe » pas à la télé, ou qui «passe mal » à la télé, malheur à lui s’il est élu ou représentant d’un corps social. Et anonyme, il est soudain écouté par des dizaines de milliers de personnes. Un amplificateur sans pareil.

La télé a-t-elle fait progresser les esprits, les débats, les grandes causes ? Chacun peut y apporter sa réponse personnelle. Mais une chose est sûre : sans la télé, tout aurait été différent.

Aujourd’hui, grâce au numérique, à la TNT, à Canal Plus, les calédoniens jouissent d’un accès exceptionnel au monde de l’information, de la culture et du divertissement. Une petite locale, NCTV, a pointé le bout de son nez.

Dans ce paysage audio-visuel désormais riche, peu ou prou, bien ou mal, parfait ou imparfait, RFO, puis finalement NC1ère a « fait le job ». Ce fut une promesse du Président de Gaulle, rappelait son directeur. Alors, merci, et à vous aussi, mon général.

JC Gaby Briault

Valé et Eramet pourraient-ils « quitter » la Calédonie un jour ?

Tenir ses engagements, c’est ce qui crée la confiance, en économie comme dans d’autres domaines. L’inverse est vrai. C’est cet inverse qui se passe avec la « commission d’enquête » sur l’attribution du permis de recherche pour le gisement de nickel dit « Proxy-Pernod », dans le sud de la Calédonie.

La commission d’enquête, compte tenu du climat dans lequel elle s’est décidée, a valeur de « mise en examen » pour les deux industriels mis en cause. Jugement : le 30 juin prochain.

Curieuse manière de traiter un groupe mondial comme Valé, majeur en matière de mine et de métallurgie, qui a pris un risque de 600 milliards de FCFP pour construire une usine chez nous, usine dotée d’un procédé industriel expérimental, c’est à dire à risque.

Un groupe qui a englouti Inco, et a pris sa suite dans cette aventure industrielle.

Or, il avait fallu 35 ans pour convaincre Inco, alors numéro un mondial du nickel, d’investir en Nouvelle-Calédonie.  Pour aboutir, Jacques Lafleur avait déployé des trésors de persuasion, et offert des conditions d’investissement aussi favorables que dans des pays lancés dans une telle quête.

Ce faisant, il montrait à d’autres groupe mondiaux qu’il était crédible d’investir lourdement en Calédonie.

Après le succès de l’usine pilote d’Inco, le parcours de l’usine à l’échelle réelle a été le plus compliqué qui soit. Matériel incendié, difficultés sociales et environnementales, déboires avec l’ingénierie, arrêt du chantier pendant de longs mois : la panoplie complète de ce qui aurait pu amener le repli de la société.

Aujourd’hui, cette usine, compte tenu de son retard par rapport aux objectifs de production, fait un peu figure de « canard boiteux » au sein du géant brésilien. Mais ses équipes tiennent bon. Les centaines d’employés locaux y croient. Son échec, faut-il le souligner, ferait l’effet d’une bombe thermonucléaire dans l’économie calédonienne.

La Calédonie est-elle le seul endroit au monde où l’on puisse s’approvisionner en nickel ? Certainement pas. Toutes ces réflexions valent évidemment pour le groupe Eramet, français de surcroît, et qui prudemment, poursuit la diversification de ses approvisionnements …

Il existe un schéma catastrophe à moyen terme, relevant bien sûr de la fiction totale. Ce schéma qui serait le pur produit d’une imagination délirante, c’est l’abandon de l’usine Doniambo par Eramet, devenu minoritaire dans la SLN, et la fermeture de Valé à l’issue de nouveaux dommages industriels. Resterait la totalité du domaine minier. Pour qui ?

LES CHRÉTIENS SONT PLUS NOMBREUX QUE LES MUSULMANS

LES CHRÉTIENS SONT PLUS NOMBREUX
QUE LES MUSULMANS
Et leur avance va s’accentuer

extrait du "Point"
extrait du « Point »

Persécutés dans de nombreux pays, pacifistes par rapport aux islamistes, les chrétiens sont pour autant une population religieuse majeure : 2,17 milliards, ce qui correspond à un tiers de la population mondiale, et 1,60 milliards de musulmans correspondant à un quart de la population mondiale.

 Le taux de progression de la population chrétienne est supérieur. En 2020, la planète comptera 2,55 milliards de chrétiens, et 1,83 milliards de musulmans.

 Il faut évidemment rappeler que les chrétiens comprennent l’Eglise catholique, les églises protestantes, évangéliques, et l’ensemble des chrétiens d’Orient (coptes, arméniens, maronites, melkites, assyro-chaldéens et syriaques).

 POURCHASSÉS
L’actualité a récemment mis sous les feux des projecteurs le lâche assassinat de 21 chrétiens coptes en Lybie par les islamistes. Il faut savoir que les chrétiens coptes sont près de 10 millions en Egypte.

 Dans un certain nombre de pays, les chrétiens sont pourchassés. En Somalie, les shebabs ont décidé de supprimer toute trace de christianisme. C’est également le cas de Daech, en Syrie et en Irak.

 C’est au Nigéria que les assassinats de chrétiens sont les plus nombreux : 2484 en 2014, suivi par la Centrafrique, 1088 meurtres.

 Pourtant, partout, face aux risques et aux persécutions, la résistance est héroïque.

HÉROÏQUE
En Turquie, Februnye Akyol, soutenue par les Kurdes, est le porte étendard de la chrétienté dans un Etat dominé par le parti musulman du Président Erdogan. Agée de 26 ans, parlant 5 langues, diplômée d’université, elle a été élue Maire de Mardin, ville deux fois millénaire de la Mésopotamie. Dans sa cité, seule maire chrétienne de toute la Turquie, elle fait coexister harmonieusement les communautés et les religions. Un exemple.

LÂCHETÉ 
La France, « fille aînée de l’Eglise », peut ne pas être fière de ses responsables d’Etat qui, au nom de la laïcité, ont parlé récemment du meurtre de « 21 égyptiens » en Lybie. Une lâcheté, quand chacun sait que ces « 21 égyptiens » ont été décapités parce qu’ils étaient chrétiens coptes. Et pour cette seule raison uniquement.

 Même l’Egypte, elle, a « osé » dénoncer l’assassinat de « coptes égyptiens » …

JC Gaby Briault

L’Actu du 20 Mars 2015

Vendredi 20 Mars 2015

Nouvelle-CalédonieLe fait marquant est la perte de confiance des investisseurs internationaux pour la Nouvelle-Calédonie consécutive à des remises en cause d’engagements d’institutions. Cette perte de confiance est exprimée de manière claire par Vale -numéro 1 mondial minier- lors de l’audition hier dans la cadre de la commission d’enquête Prony-Pernod.

VanuatuLe fait marquant demeure la reconstruction du pays, avec une aide internationale qui se met progressivement en place.

MétropoleLe fait marquant demeure l’approche des élections départementales où le FN et l’UMP/UDI demeurent au coude à coude, loin devant le PS. Le remaniement ministériel devient de plus en plus probable à l’issue du scrutin. On prête à François Hollande le souhait de remplacer Taubira par Ségolène Royal à la Justice.

« Gossip » – première sortie de François Hollande et de Julie Gayet en amoureux. Info sur « Closer » (magazine en bas de notre page d’accueil)

Sport – La FIFA a tranché : le Mondial 2022 au Qatar se déroulera du 21 novembre au 18 décembre.

L’Actu du 18 Mars 2015

Mercredi 18 Mars 2015

NOUVELLE CALEDONIE
Le fait marquant du jour : l’examen au gouvernement de la situation de l’entreprise Novella à Bourail, en difficulté, et qui menace de bloquer la RT1.

METROPOLE
Le fait marquant du jour : Marine Le Pen prédit pour les socialistes « une bonne fessée » !

INTERNATIONAL
Le fait marquant du jour : le coude à coude entre les travaillistes et le Likoud dans les élections législatives en Israel, et le score étonnant des « arabes israéliens » crédités de 13 sièges.

SPORT
Le fait marquant du jour est la qualification de Monaco pour les quarts de la ligue des champions.

L'actualité calédonienne quotidienne et gratuite