ETONNANTE AUSTRALIE / TOBY PRICE REMPORTE LE DAKAR MOTO

Cocorico : le français Peterhansel et Peugeot remportent le Dakar 2016. Mais dans la catégorie moto, -que Stéphane Peterhansel a lui même gagné 6 fois !-, l’Australie se distingue grâce à la victoire de Toby Price sur KTM.

th-1Le jeune australien de 28 ans, qui vit en Nouvelles Galles du Sud, participait pour la seconde fois à l’épreuve. Ce prodige en enfourché sa moto à l’âge de 2 ans, et à commencé la compétition … à 4 ans. Il est vrai que papa était lui même champion d’Australie de buggy.

En 2004, à l’âge de 16 ans, Price devient pro et signe chez Kawasaki. Après quelques accidents, il engrange les victoires en Australie, et commence à briller dans les épreuves internationales.

En 2012, il est sélectionné dans l’équipe nationale pour les 6 jours Enduro d’Allemagne et conduit le team australien à la seconde place mondiale. En 2015, il court pour la première fois le Dakar, et termine 3ème.

toby-price-2

Il connaît la consécration cette année, en 2016.

Il n’est pas le premier australien au sommet mondial en moto, ni d’ailleurs dans bien d’autres disciplines, de la Formule 1 à l’athlétisme, au rugby ou le golf. Etonnante Australie, seulement peuplée de 25 millions d’habitants, pays décomplexé qui sait travailler le samedi et le dimanche, qui a simplifié son droit du travail et qui se place, en matière d’éducation comme en économie, parmi les plus performants au monde.

Nouvelles violences à Thio/Début des inscriptions à l’UNC/Phase finale de l’Open d’Australie

  • Nouvelle violence à Thio, un gendarme a été blessé au cours d’une opération antidélinquance, par un caillassage à proximité d’une tribu. Il a eu la mâchoire fracturée.
  • L’Union Calédonienne, réunie ce week end en comité directeur, a préparé le prochain Comité des signataires. Le parti a confirmé son approche pragmatique des solutions à apporter à la crise du nickel. Il estime que tous les acteurs du nickel doivent être associés à la réflexion sur cette activité.
  • Début aujourd’hui des inscriptions à l’Université de Nouvelle-Calédonie , pour les cantines et les garderies périscolaires de Nouméa, ainsi que pour le transport scolaire secondaire dans le Grand Nouméa.
  • La réfection du pont SLN se poursuit. En conséquence, la voie expresse sera fermée dans le sens sud vers le nord de lundi 20h à vendredi 5h du matin. Bien entendu, un itinéraire de déviation sera mis en place.
  • Le Jamboree scout de Sydney s’est achevé après avoir rassemblé 10.000 scouts et guides du monde entier. Une délégation scoute calédonienne de 58 scouts et guides y participait.
  • Quentin Halys
    Quentin Halys

    Aujourd’hui début la phase finale de l’Open d’Australie. 128 joueurs y sont admis dans le tableau messieurs, et autant de joueuses dans le tableau dames. 2 français qui étaient récemment sur les courts du Ouen Toro seront présents : Julien Benetteau, et le jeune espoir Quentin Halys,

  • Attentat terroriste à Ouagadougou – 2 français tués.
  • Dakar – Stéphane Peterhansel vainqueur sur Peugeot/L’australien Toby Price vainqueur en moto.
  • Incendie dans le nord, à proximité de Paagoumène.

HUMEUR Une opinion qui n’aime pas sa police est décadente

Damien S. est né à La Tronche, une ville moyenne de la banlieue de Grenoble (Isère). Son père, un ex-électro-mécanicien, lui a POLICEinculqué la culture arménienne, son pays d’origine. Par des contacts familiaux, Damien S. s’intéresse finalement à la police, «parce qu’il aime l’uniforme». A 19 ans, il est d’abord recruté comme adjoint de sécurité. Pour cela, il bénéficie du dispositif «emploi-jeune». Cinq années de contrat plus tard, il passe gardien de la paix et se retrouve affecté en Seine-Saint-Denis, le 1er décembre 2006.

Pendant l’entre-deux-tours de la présidentielle de 2012, il tue Amine Bentounsi, un délinquant de 28 ans. Le drame se produit alors que Bentounsi, connu des services de police, effectuait un braquage. Armé.

Au cours du procès, l’avocat général requiert 5 ans de prison avec sursis pour Damien et une interdiction d’exercer son métier. Le tribunal, au vu de éléments du dossier, et après les plaidoiries, décide l’acquittement.

Jusque là, c’est une décision de justice.

Mais pour ceux qui ont suivi cette affaire à la télévision, ce qui était choquant, c’était la parole donnée à la partie adverse. Et rien qu’à la partie adverse.

Toute mort est un drame. Toute douleur provoquée par ce drame est respectable. Mais le sentiment donné par une presse orientée était que le policier était un assassin, et que le braqueur armé était une victime.

«Je ne sais pas ce que je fais devant une cour d’assises, j’ai tiré sur Amine Bentounsi parce que j’ai failli mourir. C’était lui ou moi. J’ai juste fait mon travail correctement. J’ai vu ses yeux et son arme braquée sur moi. Sinon, je n’aurais pas tiré. Je ne suis pas fou.» a déclaré Damien S.

Cette presse aurait certainement préféré que l’inverse se produise. Un policier qui se fait « descendre » par un malfrat, ce n’est jamais que le risque du métier. Révoltant.

JCG Briault

TELEGRAMME D’ACTU 16 janvier 2016/Le Congrès a voté le Projet Educatif/La TGC reportée

  • Le Projet Educatif a été adopté au Congrès à une large majorité. Quelques réticences Congrèsou oppositions se sont manifestées sur la rédaction du Préambule. Les Républicains ont partagé leur vote entre pour et abstentions.
  • Comme annoncé par le Président du gouvernement, les difficultés de mise en place de la TGC en 2016 ont été exposées aux Comité de suivi de ce qu’il est communément appelé « l’Agenda partagé », assemblée qui regroupe notamment les partenaires sociaux. Les recommandations sont une mise en application en 2017, les textes étant adoptés en 2016. Une période d’essai sera ouverte avec une taxe au taux de 1% en milieu d’année prochaine.
  • La société minière Mai au Mont Dore et la société aqualagon de Aqualagonpisciculture installée en baie N’Go, en conflit, tentent une médiation. L’enjeu est l’ouverture de la mine Graziella. La Province sud a rappelé que la société Mai disposait d’une autorisation d’occupation de la zone maritime sur une autre parcelle pour ses opérations. Elle rejette donc toute responsabilité dans ce litige.
  • L’incendie du nord a été maîtrisé grâce au renfort d’une pluie providentielle.
  • Queensland Nickel licencie 237 personnes dans l’usine de Yabulu, près de Townsville. Yabulu raffine du minerai de Nouvelle-Calédonie.

Votre Météo du Week end / Plutôt beau temps

Capture d’écran 2016-01-15 à 12.30.08

Le week end s’annonce sous les auspices d’un beau temps, avec un vent très modéré. Seuls quelques grains sur l’est dimanche.

Samedi – Le soleil brille généreusement sur l’ensemble du pays. Sur la Grande-Terre, des brises s’établissent progressivement pour atteindre 10 noeuds en général et jusqu’à 10 à 15 noeuds sur le Sud-Ouest en fin de matinée. L’alizé de sud-est se maintient autour de 10 noeuds sur les îles.

Samedi après midi : Toujours beaucoup de soleil sur le pays, même si les nuages qui bourgeonnent sur le relief peuvent donner une ondée isolée et s’étaler vers la côte Est. Le vent de sud-est souffle entre 5 et 10 noeuds sur le Nord-Est et la pointe Nord, entre 10 et 15 noeuds ailleurs, voire 15 à 20 noeuds sur l’Ouest. Les températures maximales atteignent 28 à 32 degrés, voire 33 à 34 degrés sur le Nord-Ouest.

Capture d’écran 2016-01-15 à 12.30.24

Aperçu pour dimanche :
Beau temps en perspective sur l’Ouest et l’extrême Nord. Ailleurs, quelques nuages circulent, et peuvent donner une ondée isolée sur le relief les après-midi ainsi que sur l’extrême Sud dimanche et sur l’Est lundi.
Sur l’Ouest le vent est faible les matins, puis les brises atteignent en journée 10 à 15 noeuds dimanche et une dizaine de noeuds lundi. L’alizé de sud-est souffle autour de 10 noeuds sur les îles et entre 5 et 10 noeuds sur l’Est.
Les températures perdent un à deux degrés et retrouvent des valeurs de saison.

TELEGRAMME D’ACTU 15.01.2016-Le taux directeur du CHT est réhaussé à 7,1%/Attentat terroriste à Djakarta

  • Le Congrès a finalement modifié le taux directeur du CHT qui conditionne le budget de l’établissement en le portant à 7,1% au lieu des 4% proposés par le gouvernement. Une intersyndicale thavait manifesté en fin de matinée. Rappelant que ce fameux taux directeur doit normalement être adopté en milieu d’année, Neko Népéune, le Président de la Province Iles a estimé que le travail était fait « la tête à l’envers. Il a souligné en effet la difficulté pour les collectivités d’adopter leurs budgets respectifs en l’absence de connaissance des dépenses de santé.
  • L’interdiction de baignade à Magenta et à la Baie des Citrons a été levée.
  • Bataille de déclarations l’après midi sur le texte de loi sur les baux ruraux. Les Républicains estiment en effet que le texte est un « copié-collé » de ce qui existe en métropole, et qu’il importe en Calédonie toute la complexité d’une réglementation dont les termes sont incompréhensibles pour les acteurs ruraux. Sentiment non partagé par Calédonie Ensemble pour qui ce texte est une avancée historique pour la relance de l’agriculture. Une motion préjudicielle impliquant le report éventuel de la proposition de loi a été repoussée par 26 voix contre 25. Pour : Calédonie Ensemble, l’UCF et le Palika. Contre : les Républicains et l’Union Calédonienne.
  • Au cours des questions écrites au gouvernement le jeudi matin, échanges tendus entre le Président du gouvernement et Sonia Backes à propos du dégrèvement fiscal de 2,9 milliards en faveur de la SMSP (lire l’article de noumeaPost).
  • La TGC sera mise au point en 2016 et appliquée en 2017. Cette précision du Président du gouvernement qui doit l’exposer aujourd’hui aux partenaires sociaux de l’Agenda Partagé confirme le report de 6 mois de la Taxe sur la Consommation Générale.
  • Incendie dans le nord : 2000 hectares ont été brûlés dans la région de Tiabet.
  • Panique chez Renault. En raison de soupçons sur le trucage des mesures de C02 comme chez VW, le titre a perdu jusqu’à 20% en bourse. Segolène Royal a du intervenir au nom du gouvernement, principal actionnaire, pour rassurer le CAC40.
  • Le professeur qui conduisait les lycées de Lyon, victimes d’une avalanche aux Deux Alpes, a été mis en examen.
  • INTERNATIONAL : Acte de terrorisme à Djakarta. revendiqué par Daesh Un café Starbucks et un poste de police ont été attaqués par 5 kamikazes tous tués. 2 civils sont morts. Video Youtube / Lire l’article de noumeaPost

DAESH DESORMAIS DANS LE PACIFIQUE : ATTENTAT SUICIDE À DJAKARTA REVENDIQUÉ

Capture d’écran 2016-01-15 à 06.18.28Confirmant les craintes de plusieurs chancelleries, dont le ministère des Affaires Etrangères australien, l’Etat islamique réalise une première implantation dans le Pacifique. Selon le JDD, Daesh a en effet revendiqué l’attentat-suicide qui vient de se produire à Djakarta. Vigilance.


Les videos ont été postées sur YouTube

5 terroristes, tous tués, deux civils assassinés,  un ressortissant canadien et un algérien, c’est le terrible bilan de l’attaque lancée avec des explosifs dans le centre de la capitale, dans le quartier de Thamrin qui abrite des centres commerciaux, les bureaux de plusieurs agences de l’ONU et des ambassades, notamment celle de France.

Parmi les assaillants, 3 kamikazes visaient un café Starbuck. A la suite de l’attentat, le groupe américain a décidé la fermeture de toutes ses enseignes dans la capitale.

2 terroristes en cyclomoteurs s sont fait exploser, blessant grièvement 4 policiers actuellement en état critique. Un peu plus tard, un communiqué de l’Etat islamique  en arabe, publié sur Internet, affirmait que plusieurs bombes « ont explosé concomitamment à des attaques par quatre soldats du califat avec des armes légères et des ceintures explosives ».

ÇA « COINCE » AU CONGRÈS SUR LE DÉGRÈVEMENT FISCAL DE 2,9 MILLIARDS

sonia-backes-invite-politique-04-10-2015-380x260Exercice convenu des questions au gouvernement ce jeudi matin au Congrès. Les questions des conseillers sont communiquées au gouvernement quelques jours auparavant, ce qui permet à chacun des membres de l’Exécutif selon son secteur de lire une réponse écrite. Mais la remise fiscale à la SMSP a de nouveau mis le feu aux poudres.

En effet, sur une question de Sonia Backes au nom des Républicains concernant le dégrèvement fiscal de 2,9 milliards en faveur de la SMSP, le Président du gouvernement à « coincé ». La question était rédigée ainsi : « Tout d’abord, il y a quelques jours, vous affirmiez sur une radio de la place que vous n’aviez pas encore signé l’acte de dégrèvement. Par conséquent, pouvez-vous indiquer à l’assemblée quand vous allez matérialiser cette décision mais également nous préciser quels sont les termes qui sont prévus dans l’acte. »

« Enfin, Monsieur le Président, il reste à la SMSP à acquiter environ 2 milliards de francs. La société va-t-elle payer cette somme et si oui, à quelle échéance, ou bien va-t-elle bénéficier d’un nouveau dégrèvement ? »

Philippe Germain a opposé une quasi fin de non-recevoir à cette question, ce qui a provoqué l’ire de la Chef de Groupe des Républicains et de ses collègues.

Les Républicains ont réagi dans une déclaration communiquée sur les réseaux sociaux dans l’après midi. « Outre le fait que pour la première fois, un président du gouvernement refuse de répondre à un conseiller, cette attitude démontre toute l’opacité que souhaite entretenir Calédonie Ensemble sur ce dossier. » affirment les élus, ajoutant que « pour que toute la lumière soit faite sur cette affaire, les Républicains demandent de nouveau qu’une commission d’enquête soit créée dans les plus brefs délais au Congrès de la Nouvelle-Calédonie. »

Sur le territoire en mars le Premier ministre va toucher du doigt l’étendue de la crise économique et la situation politique

valls-960-536Il l’avait annoncé en juillet 2014 à propos de la Calédonie : « je souhaite me rendre sur place dans les mois à venir ». Vingt mois plus tard, il devrait mettre sa promesse à exécution en venant sur le territoire du 11 au 13 mars prochains. Vingt mois pendant lesquels, la Nouvelle-Calédonie a traversé des épreuves avec peu de bonheur : la crise gouvernementale, et l’entrée en crise économique avec en particulier le conflit des rouleurs et l’effondrement des cours du nickel.

Le Premier ministre avait alors donné quelques indications sur sa réflexion personnelle. « Nous aurions intérêt, je crois, à nous approprier davantage les travaux qu’ont par exemple mené Jean Courtial et Ferdinand Melin-Soucramanien et à les approfondir ». Vis-à-vis de la Nouvelle-Calédonie, son engagement annoncé avait été très fort : « Sous l’autorité du Président de la République, je fais de la Nouvelle-Calédonie une priorité » indiquant qu’au delà de la responsabilité de l’Etat, c’était pour lui « une volonté personnelle très forte ».

L’ETAT NE SERA PAS UN SPECTATEUR PASSIF

C’est le Sénateur Pierre Frogier qui, en cette époque, avait vivement reproché à l’Etat son simple rôle d’arbitre, rappelant que l’Etat était signataire des Accords et qu’à ce titre, il était partenaire, c’est à dire davantage qu’un arbitre. Manuel Valls avait, par la suite, indiqué que « l’Etat ne sera pas un spectateur passif, mais bien un partenaire actif ».

Autre élément intervenu depuis : l’interview de Michel Rocard accordée aux Nouvelles et dans laquelle l’ancien Premier ministre déclarait qu’un nouvel accord, succédant à celui de Nouméa et aux accords fondateurs de Matignon, lui paraissait inévitable. Or Manuel Valls faisait partie du cercle des proches de Michel Rocard et de Lionel Jospin quand ceux-ci ont présidé à la signature des Accords de Matignon d’abord, de Nouméa ensuite. La parole, comme l’approche de ses deux prédécesseurs ne peuvent lui être indifférentes …

DÉGRADATION EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE ET D’ÉCONOMIE

IMG_0284 2Sa visite, en tout cas, lui permettra de mesurer l’étendue de la dégradation calédonienne en matières de gouvernance et d’économie. C’est que le territoire très autonome est, depuis, entré en récession, avec le marasme des entreprises métallurgiques, les difficultés annoncées du secteur minier, et la chute de la consommation affectant les activités de commerce et de service.

Il va certainement aussi évaluer le décalage existant entre la gouvernance du « pays » et les attentes de la population.

COMITÉ DES SIGNATAIRES DÉBUT FÉVRIER

Mais il est vrai qu’entretemps, un Comité des Signataires se sera réuni à Paris, début février. Le temps, peut être, d’améliorer la préparation de la sortie des Accords, avec un consensus élargi sur le corps électoral. Et l’occasion de donner une lisibilité sur la stratégie nickel de l’Etat, et de sa position au sein de la société Eramet.

TELEGRAMME D’ACTU – Valls en Calédonie/TGC à nouveau reportée

  • vallsLe Premier ministre Manuel Valls sera en Nouvelle-Calédonie du 11 au 13 mars prochains. Il suivra la visite de Gérard Larcher, le Président du Sénat fin février. De son côté, le Président de la République se rendra en Polynésie le mois prochain.
  • Selon RRB, la Taxe Générale à la Consommation, TVA version locale, serait à nouveau reportée. Son application était prévue au 1er juillet 2016, mais il semblerait que pour que tout le dispositif soit prêt, il conviendrait de repousser cette date à début 2017.
  • Le niveau du taux directeur du CHT a été fixé à 3,8% par le gouvernement, un taux jugé insuffisant par l’intersyndicale qui fait grève ce jeudi et manifestera au congrès qui doit statuer. Selon le gouvernement, le surcroît de coût de la mise en marche du Médipôle devrait être assuré par le remboursement des dettes Cafat et Wallis au CHT.
  • 2500 hectares sont partis en fumée à Poum, région pout laquelle le Plan Orsec a été déclenché. Des renforts de pompiers ont été dépéchés.
  • Marche citoyenne à Thio où la population est excédée par la délinquance et l’assassinat de Laurent Fels.