SAINT VALENTIN AUJOURD’HUI – La dépression Oma dans le nord en fin de semaine – Accord commercial avec le Vanuatu – Hienghène bat Tefana et accède aux quarts de finale de la Champion’s League

C’est la Saint Valentin, le jour (très commercial) des amoureux. Une bonne date pour tous les restaurants, les fleuristes et les boutiques de cadeau qui en ont bien besoin.

Dans le reste de l’actu, un accord commercial a été signé entre le Vanuatu et la Calédonie. Il concerne quelques produits sur lesquels une suppression ou un baisse de taxes et de droits de douane pourront être appliqués (lire notre article).

Mais c’est surtout le rush pour les équipements de la rentrée scolaire qui fait l’actualité. Une rentrée dans un contexte économique difficile pour beaucoup, inquiétant pour d’autres.

Côté météo, la dépression Oma devrait se situer au nord du territoire en fin de semaine, après être passée par le Vanuatu. Dans ce cas, mauvais temps sur la plus grande partie de la Grande Terre.

En foot, et dans le cadre de la Champion’s League du Pacifique organisée par la Fifa régionale, l’OFC, Hienghène s’est qualifiée pour les quarts de finale en battant l’AS Tefana.

DE LA VIANDE, DES ROUSSETTES ET DU NAUTOU DU VANUATU EN CALÉDONIE ?

Port Vila

Les gourmets s’interrogent. Si la Calédonie et le Vanuatu s’orientent vers un accord de libre échange entre les deux territoires, hors le kava qui intéresse les nakamals toujours sans réglementation, les taros et les ignames, l’espoir est fort de pouvoir acheter localement, à tarif réduit :

  • la fameuse viande réputée quasiment bio du Vanuatu
  • les roussettes qui existent à profusion dans l’archipel voisin, et qui sont indemnes de maladies
  • les nautous, dont la taille, au Vanuatu, font rêver les amateurs calédoniens
  • le fameux poivre du Vanuatu

Déjà, en sens inverse, les Calédoniens sont de plus en plus nombreux à se rendre à Port Vila, à Santo ou encore à Tanna pour y faire du tourisme. Un dépaysement pratique, en raison de la proximité de la destination, avec une hotellerie satisfaisante et un service avec le sourire. Et guère plus cher que de se déplacer dans nos îles …

CHESTERFIELD : PONANT SUSPEND SA VISITE – Les diplômes vétérinaires australiens et néo-zélandais enfin reconnus – La compagnie Néo va avoir des Airbus Néo – Près de 15 ans de prison pour des voleurs violents

LE PONANT SUSPEND SON PROJET DE VISITE AUX CHESTERFIELD, ainsi en a décidé la direction de la célèbre compagnie de croisière française « pour calmer le jeu » et pouvoir expliquer son projet.

La compagnie du Ponant vient en effet de lancer une nouvelle gamme de navires de croisières moins grands, dédiés à l’exploration en respectant strictement les règles de préservation de la nature. Ces navires sont dotés d’un observatoire sous-marin à bord.

La compagnie opère déjà aux Pôles nord et sud, lieux particulièrement protégés.

LES DIPLOMES VÉTÉRINAIRES AUSTRALIENS ET NÉO ENFIN RECONNUS – Les arrêtés d’application étaient en souffrance depuis 1977 ! Cette reconnaissance met un terme à cette stupidité qui consistait à ne pas reconnaître les diplômes voisins … mais de faire appel à leurs vétérinaires pour certaines affections régionales.

EPLP FAIT CONDAMNER VALE dans deux affaires, la constatation d’une destruction de chênes-gomme en 2011, et une fuite acide en mai 2014.

En première instance, la société brésilienne a été condamnée à payer 11 millions au total. Elle ne s’est pas encore prononcée sur un pourvoi en appel.

AIRBUS A321 … NÉO à Tontouta le 6 avril prochain, de la compagnie néo-zélandaise Air New Zealand.

TENUE RECONDUITE DANS LES ÉCOLES de la Province Sud pour 2019.

14 ANS AU CAMP EST pour certains membres d’un gang de Saint Louis. De quoi peut être faciliter le retour au calme dans la zone …

ESPOIR DE SORTIE DE CRISE À LA SLN – Le Néobus est arrivé ! – Le ministre des Comptes Publics, Gérard Darmanin, sur le territoire jeudi

SLN : ESPOIR DE SORTIE DE CRISE
L’approvisionnement de l’usine de Doniambo est bloqué depuis plusieurs semaines par une grève déclenchée sur mines par la CSTNC et l’USTKE. Sans remettre en cause l’organisation du travail à 147h acceptée par une majorité de syndicats, la direction aurait proposé un avenant qui vise à sortir de la crise.

L’USTKE doit examiner le contenu de cet avenant.

LE NEOBUS À L’ESSAI POUR 6 MOIS
Le nouveau Bus à Haut Niveau de Service, le BHNS, qui doit assurer le transport sur les lignes Neobus, a parcouru les voies qui lui sont réservées avec succès. Les essais, notamment destinés à régler la circulation aux feux et à accoutumer les conducteurs à la priorité du Neobus, vont se poursuivre pendant 6 mois, avant l’ouverture du réseau.

Des chauffeurs sont partis en métropole pour une formation sur un réseau BHNS. Ils assureront ensuite la formation des chauffeurs localement.

DARMANIN À NOUMÉA JEUDI – Le ministre de l’action et des comptes publics arrivera jeudi sur le territoire. Plusieurs rencontres concernant son ministère son prévues, notamment avec la Direction Finances Publiques. Il s’entretiendra également avec des syndicats de la fonction publique, se rendra sur le site de Lucy, à l’usine Vale, puis à Ouvéa.

ENSEIGNEMENT : L’ADAPTATION DES RYTHMES SCOLAIRES EN PANNE

Si le projet éducatif avait pu apporter une réelle adaptation aux réalités du pays, c’est d’adaptation des rythmes scolaires qui aurait du progresser. Au lieu de cela, la focalisation s’est accentuée sur l’enseignement des langues kanak et de la culture kanak. Sujets indispensables, mais dont l’incidence sur la réussite scolaire n’est pas avérée. C’est le moins que l’on puisse dire. Lacunes.

LE RYTHME QUOTIDIEN AVANT LE RYTHME SCOLAIRE
Comment aménager au mieux la journée de l’enfant ? Avant toute chose, il convient de connaître le rythme quotidien de l’élève, avant de lui imposer un rythme scolaire. Dans ce domaine, chaque commune de Calédonie possède ses particularités.

C’est qu’en effet, tous les élèves de Calédonie ne doivent pas se lever à la même heure pour fréquenter l’école qui, elle, ouvre et ferme à heures fixes.

Certains enfants se lèvent … avant 5 heures du matin, pour « prendre le car ». En fin de journée, ils ont à nouveau un trajet long et fatiguant pour rejoindre leur foyer. Comment, dans ce cas, imaginer qu’ils peuvent suivre le même rythme, conserver la même attention que les élèves qui se sont levés une heure plus tard et qui rentrent rapidement chez eux ?

LE TRANSPORT SCOLAIRE AU COEUR DU SUJET
Ces trajets, entre le domicile et l’école, relèvent du transport scolaire. C’est cette première étude qui sera essentielle pour que le rythme scolaire soit le plus bénéfique à l’élève.

Une telle étude avait été approchée, il y a 6 ans, par des élèves de Sciences Po venus sur le territoire dans le cadre d’un projet partenarial.

Le sujet est complexe. En effet, au sein d’une même commune, les horaires de « ramassage » peuvent être différents, suivant l’éloignement du domicile. Mais aucune réflexion sur l’adaptation des rythmes scolaires en Calédonie ne peut faire l’économie d’une telle étude sans courir le risque d’être « hors sujet ».

LES EXEMPLES AUSTRALIENS ET NEO-ZÉLANDAIS
Le second aspect des rythmes scolaires concerne leur apport à la qualité de l’enseignement autant qu’à la bonne santé de l’élève. Dans ce domaine, la Nouvelle-Calédonie a la chance d’avoir, à ses portes, des systèmes éducatifs performants, et même placés devant la France au classement international Pisa.

L’intérêt du système éducatif calédonien est évidemment de conserver les diplômes français, car ceux-ci ouvrent la voie à tous les enseignements francophones, aussi bien en métropole que dans des pays comme le Canada. Mais à l’intérieur de ce choix raisonnable, il serait pertinent d’adapter notre école en nous inspirant de modèles situés à nos latitudes, et au mode de vie relativement similaire au notre.

Ces sujets, en tout cas, sont des éléments d’un projet éducatif réellement calédonien, et susceptibles d’améliorer la réussite de l’élève. Des sujets en panne.

FG

RUGBY : LE XV DE FRANCE ÉCRASÉ 44-8 PAR L’ANGLETERRE – Succès pour le vide grenier Brocantia et le marché de Farino – Foot Champions League : Hienghène étrille Malampa du Vanuatu

Actualité calme, ce week end, en Nouvelle-Calédonie.

Après une semaine plutôt pluvieuse, le soleil a été présent dans le sud tout au long de la journée.

Cette météo clémente a facilité le succès de deux événements festifs prévus ce week end : le marché de Farino qui a attiré son lot de fidèles, et le vide grenier Brocantia à l’Arène du Sud qui été fréquenté par près de 5000 personnes.

Foot Champions’s League OFC : Hienghène a largement battu Malampa Revivors de Vanuatu sur le score de 5-0 à Koné.

En rugby, l’équipe de France a été étrillée par le XV de la Rose : l’Angleterre l’a battue par … 44 à 8.

Météo : Belep et le Nord-Ouest placé en vigilance jaune en raison des perturbations provoquées par l’approche de l’ex-dépression Neil située vers Fidji.

YAOURTS : LE FEUILLETON DE L’ÉTÉ

Les yaourts sont le feuilleton de l’été. Et pour le suivre, il ne faut surtout pas rater un épisode.

Saison 1 – Philippe Germain, interrogé le 11 septembre dernier à la télévision sur la TGC et la réglementation des prix, explique la stratégie économique TGC, baisse des prix, compétitivité :  » (…) l’économie n’est pas concernée par la réglementation des prix. On parle des produits alimentaires, d’hygiène et d’entretien qui sont tenus par deux grandes surfaces en Calédonie, 80% du marché de la grande distribution, pareil pour l’automobile où deux concessionnaires se partagent 80% du marché (…) ». (…) « la TGC, l’objectif est simple : c’est de rentrer dans une économie plus moderne et plus compétitive. Vous savez, la croissance mondiale des dernières décennies vient de la compétitivité, vient de la baisse des prix. Plus on baisse les prix, plus on augmente la consommation. On peut donc créer de l’emploi à travers les investissements (…) ».

Saison 2 – Contre l’avis de l’Autorité de la Concurrence et des partenaires sociaux, la majorité du gouvernement décide le contrôle des marges des entreprises, mesure prise concomitamment avec l’instauration de la fameuse TGC, et annonce une baisse des prix de 10 à 20% notamment sur l’alimentation et les pièces détachées.

Saison 3 – Contre l’avis de l’Autorité de la Concurrence, la majorité du gouvernement décide d’interdire l’importation des yaourts, alors que le fabricant local contrôle déjà la quasi totalité du marché.

Saison 4 – Réaction des consommateurs, ulcérés de la privation de leur choix : certains boycottent les yaourts locaux et de nombreuses familles remettent en marche leur yaourtière.

Saison 5 – Le PDG de Socalait crie à la catastrophe pour ses entreprises, vilipende le contrôle des marges. Et annonce une augmentation de 15% !

En clair, il s’est produit en 5 mois, l’inverse de ce qui a été annoncé, au moins pour Socalait : l’entreprise est asphyxiée par le contrôle des marges censé accroître … sa compétitivité, et elle annonce … une augmentation de 15% de ses yaourts alors que l’objectif était une baisse de 10%.

Heureusement que par ailleurs, tout-va-bien : le commerce, le bâtiment, le coût de la vie, les finances publiques, les régimes Cafat et notamment le Ruamm, ainsi, évidemment, que la SLN où la prise de contrôle à 51% pourrait enfin aboutir …

Ouf ! On commençait à s’inquiéter.

Vilain Canard

WILLY GATUHAU : PREMIER MAIRE CALÉDONIEN D’ORIGINE WALLISIENNE

Paita vient de vivre, en quelques jours, des moments politiquement historiques pour cette commune pas comme les autres. La démission d’un maire emblématique au regard de l’Histoire de cette région, et l’avènement d’un premier magistrat municipal issu de l’immigration wallisienne et futunienne. Histoire.

UNE PAGE QUI SE TOURNE
Né en politique avec Jacques Lafleur, enfant terrible du RPCR, Harold Martin est ce qu’on appelle « un animal politique ». Descendant du fondateur de la première colonisation libre dans cette région, James Paddon, le maire sortant avait conquis sa mairie en dissidence avec le Rassemblement qui présentait, en 1995, son cousin contre lui.

Quelques années plus tard, à la tête de l’Avenir Ensemble, il allait battre son ancien mentor en remportant les élections provinciales de 2004.

Depuis, de l’eau a coulé sous le pont … de la Karikouié. Les partis politiques issus du RPCR se sont eux-mêmes divisés, puis rassemblés, puis encore divisés. Pour aboutir à la formation des Républicains Calédoniens dont font partie Harold Martin et la propre fille de Jacques Lafleur, tandis que les autres formations sont réparties entre Calédonie Ensemble, le Rassemblement et le MPC.

Harold Martin a décidé de passer le flambeau, naturellement, à son premier adjoint, lui même de la famille des Républicains Calédoniens.

PREMIER MAIRE CALÉDONIEN D’ORIGINE WALLISIENNE ET FUTUNIENNE
Willy Gatuhau, élu hier soir, sera le premier maire calédonien d’origine wallisienne. Son parcours fut une longue préparation à cette fonction, une préparation organisée par Harold Martin lui même.

Agent communal en 1995, puis responsable administratif, il fut ensuite Directeur de Cabinet du Maire, avant d’accéder à la fonction d’élu et de Premier adjoint. Depuis plusieurs mois, il était quasiment davantage « sur le pont » que le maire. « Il est l’homme de la situation« , a résumé Harold Martin lors de l’annonce de sa démission.

UN POSTE DIFFICILE
Ces années de préparation ne seront pas de trop. Au recensement de 2014, la commune de Paita comptait 4915 Européens, 4218 Wallisiens et Futuniens, 4143 Kanak et près de 7000 autres appartenant à diverses communautés ou sans rattachement particulier.

En clair, le Maire doit, en permanence, veiller au bon équilibre des décisions municipales et jouer le rôle de médiateur en cas de conflit.

Pour le reste, il est entouré d’une équipe d’expérience. Et pourra compter, le cas échéant, sur les conseils de l’ancien maire.

« FIN MAL BARRÉS » ?
L’élection, sans surprise, a tout de même révélé quelques aigreurs internes. Dans le contexte d’une campagne électorale qui démarre pour les prochaines provinciales, la recherche d’une union des « loyalistes » -c’est ainsi que se sont auto-nommés les Républicains Calédoniens, le Rassemblement et le MPC par opposition à Calédonie Ensemble qualifiée de « nationalistes »- ne semble pas être un long fleuve tranquille. Mais Paita, dont le village est traversé par la Karikouié, ne possède pas de fleuve …

PREMIER DÉCÈS DE LA DENGUE : UNE FEMME GENDARME VICTIME DU MOUSTIQUE

La mention « Mais ne faisons pas de mal aux moustiques » a évidemment été rajoutée …

Et la série continue. La Calédonie fait la guerre au moustique porteur du virus mortel … en évitant de le tuer ! C’est donc une nouvelle victime qui s’ajoute à la liste déjà trop longue des personnes de tous âges décédées du terrible virus porté par Aedes Aegypti.

Il ne s’agit pas d’un fait exceptionnel. Chaque année, une épidémie de dengue se déclenche au cours de la saison chaude, et chaque année, « on » sait que cette épidémie tuera des adultes comme des enfants. Et chaque année, il se produit une absence d’assistance efficace à personnes en danger.

Le combat des autorités calédoniennes : vider les récipients plein d’eau, se passer du répulsif plusieurs fois par jour. En d’autres termes, si survenait une guerre, on demanderait aux Calédoniens de combattre des chars avec des manches à balai !

Une chose st sûre : on leur demande  de se protéger, mais on ne les protège pas.

En attendant, la consigne est de ne surtout pas s’attaquer au moustique adulte. Juste présenter les condoléances à la famille de cette jeune femme de la Gendarmerie Nationale, mère de deux enfants. Révoltant.

WALLIS TONGA FIDJI -Les petites dépressions en formation ne menaceront pas la Calédonie

Une petite dépression est en formation près de Wallis et Futuna. Selon Windyty, vendredi elle s’approche de Tonga, puis s’éloigne vers la Nouvelle-Zélande.

Lundi, toujours selon Wyndyty, un système dépressionnaire s’installe à proximité de Fidji et se dirige vers le sud en s’affaiblissant.

Jeudi, un petit système est présent au sud-est de Maré, et prend une direction entre les Loyauté et le Vanuatu, avec des vents de l’ordre de 30-40 km/h.

L'actualité calédonienne quotidienne et gratuite