AUX USA, PAS D’ARGENT, PAS DE SOINS ! 3,5 millions pour se faire soigner du Covid-19

Il n’existe pas, aux Etats Unis, un système comparable à celui de la Cafat et des mutuelles dont bénéficient les Calédoniens. Notre régime est considéré comme « incroyable » pour tout citoyen américain …

La moitié des Américains bénéficient d’une assurance maladie liée à leur emploi, ou a celui d’un membre de leur famille. Mais il faut y ajouter un maquis de frais à charge de l’assuré, franchises et honoraires hors assurance qui porte bien son nom : « surprise billing » …

Pour les autres, et en particulier les ménages modestes, selon qu’ils sont actifs ou non, il existe des régimes d’aide gérés par les Etats (Medicaid) ainsi qu’un programme fédéral (Medicare), mais là aussi, seuil d’accès, franchises et honoraires réduisent le bénéfice pour le malade.

Pour pallier une partie de ces risques, le Congrès a adopté la semaine dernière avec le soutien de Donald Trump un texte de loi, le «Families First Coronavirus Response Act», que Donald Trump a signé le 18 mars. Il prévoit la gratuité des tests du Covid-19 pour tous les Américains, qu’ils soient couverts ou pas par l’assurance maladie et quel que soit leur mode de couverture, sans franchise, ni reste à charge.

Mais d’une façon générale et pour le plus grand nombre, en résumé, aux USA : pas d’argent, pas de soins.

La presse s’est faite l’écho de cette américaine, sans emploi, atteinte du coronavirus, et qui a du être soumise à des tests puis à une hospitalisation. 3.500.000 FCFP est la facture qu’elle devra payer !

La journée d’hôpital aux États-Unis coûte en moyenne 4 293 dollars (450.000FCFP environ), d’après une étude de la “International Federation of health Plans” (la Fédération internationale pour les plans santé). Conséquence, les Américains sont nombreux à retarder leur prise en charge médicale à cause de frais trop élevés. D’après un sondage Gallup publié en décembre 2019, 25% des citoyens américains ont déclaré avoir repoussé un examen médical pour une maladie grave en raison du coût trop élevé. 

Il faut savoir, en plus, que dans la plupart des Etats, le « congé maladie » n’existe pas ! Et qu’un test de dépistage au Covid-19 -à payer- coûte 3.720$ (400.000FCFP). Et si par chance, vous disposez d’une assurance maladie, 1.400$ (150.000 FCFP) seront à votre charge. Pas de doute, le système de protection social calédonien n’est pas si mauvais …

Lire les articles du Huffington Post et du Progrès
en cliquant sur les images

Pas de nouveau cas en Calédonie, les employeurs demandent une indemnisation chômage élargie, tests sérologie : de nouveaux labos, USA, le pire à venir …

REGARDEZ CES IMAGES EXTRAORDINAIRES : LE COVID-19 SOUS MICROSCOPE, UNE VIDÉO FASCINANTE ET TERRIFIANTE

NOUVELLE-CALÉDONIE

  • Dimanche 143 tests effectués, aucun cas nouveau constaté.
  • Un marché « broussard » s’est tenu dimanche à l’Arène du Sud, dans le respect des règles de distanciation sociale. Vente de fruits et légumes, de charcuterie, de poissons ont permis notamment aux agriculteurs d’écouler des produits. De nombreux clients, disciplinés, s’y sont rendus. L’expérience devrait être renouvelée les 12 et 19 avril.
  • L’intersyndicale des employeurs, tout en saluant le travail du gouvernement sur les mesures de soutien à l’économie, demande un élargissement du dispositif prévu pour les indemnisations du chômage prévues spécifiquement pour la crise du Covid-19
ACCÉDER AU SITE DU GOUVERNEMENT EN CLIQUANT SUR L’IMAGE CI-DESSOUS

POLYNÉSIE FRANÇAISE

Situation au 4 avril 2020 en Polynésie

Cliquer ci dessous pour accéder à Tahiti Infos

WALLIS ET FUTUNA
0 CAS

AUSTRALIE
– 5.687 cas confirmés
– 139 nouveaux cas depuis la veille à 15h
– 34 décès

Cliquer ci-dessous pour accéder au site ABC News

NOUVELLE-ZÉLANDE
– 1.039 cas confirmés ou probables
– 1 décès le 01 avril 2020 en Nouvelle-Zélande (Aucun décès supplémentaire par rapport au 31 mars 2020)

Cliquer ci-dessous pour accéder au site RNZ

EN MÉTROPOLE ET DANS LE MONDE

  • 8.078 décès y compris les décès enregistrés en Ehpad.

    L’Académie de médecine pour le port obligatoire du masque. Le port d’un masque, même « alternatif » aux masques médicaux en pleine pénurie, devrait être rendu obligatoire pour les sorties pendant la période de confinement et lors de sa levée, recommande l’Académie de médecine. Une recommandation qui met à mal la communication du gouvernement qui a longtemps jugé le port du masque superflu pour les personnes qui ne sont pas malades et qui souhaitait le réserver au personnel soignant.

Déconfinement : le Président du groupe LR à l’Assemblée Nationale incite à la prudence sur les délais
Cliquer sur l’image ci-dessous

ETATS UNIS : la vague arrive
Cliquer sur l’image ci-dessous

LES TESTS SÉROLOGIQUES : des labos français du Nord
se lancent dans la course
Cliquer sur l’image ci-dessous

SUIVRE LA CRISE DANS LE MONDE EN DIRECT

A couper le souffle : le Covid-19 sous microscope

REGARDEZ CES IMAGES EXTRAORDINAIRES : LE COVID-19 SOUS MICROSCOPE, UNE VIDÉO FASCINANTE ET TERRIFIANTE

NOUVELLE-CALÉDONIE

  • 1 cas positif sur les 143 test effectués samedi.
  • Le président du gouvernement en isolement
ACCÉDER AU SITE DU GOUVERNEMENT EN CLIQUANT SUR L’IMAGE CI-DESSOUS

POLYNÉSIE FRANÇAISE

Cliquer ci dessous pour accéder à Tahiti Infos

WALLIS ET FUTUNA
0 CAS

AUSTRALIE (à 15h le 2 avril 2020)
– 5.548 cas confirmés
– 198 nouveaux cas depuis la veille à 15h

Cliquer ci-dessous pour accéder au site ABC News

NOUVELLE-ZÉLANDE
– 950 cas confirmés ou probables
– 1 décès le 01 avril 2020 en Nouvelle-Zélande (Aucun décès supplémentaire par rapport au 31 mars 2020)

Cliquer ci-dessous pour accéder au site RNZ

EN MÉTROPOLE ET DANS LE MONDE

  • 7560 décès ont 5532 en hôpital et 2028 en Ehpad
    LANCEMENT D’UN ESSAI DE SOIN AVEC DU PLASMA DE PATIENT GUÉRI
    Un essai clinique consistant à transfuser du plasma sanguin de personnes guéries du Covid-19 vers des « patients en phase aiguë de la maladie » démarrera le 7 avril en France, ont annoncé les établissements chargés de le conduire. « Cet essai clinique consiste en la transfusion de plasma de patients guéris du Covid-19, contenant des anticorps dirigés contre le virus, et qui pourrait transférer cette immunité à un patient souffrant du Covid-19 », selon un communiqué commun de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), l’Etablissement français du sang (EFS) et l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm).
    L’Académie de médecine pour le port obligatoire du masque. Le port d’un masque, même « alternatif » aux masques médicaux en pleine pénurie, devrait être rendu obligatoire pour les sorties pendant la période de confinement et lors de sa levée, recommande l’Académie de médecine. Une recommandation qui met à mal la communication du gouvernement qui a longtemps jugé le port du masque superflu pour les personnes qui ne sont pas malades et qui souhaitait le réserver au personnel soignant.
    Bientôt des résultats sur l’hydroxychloroquine ? Olivier Véran a également indiqué dans son interview que le ministère espérait des premiers résultats sur cet essai clinique « au courant de la semaine prochaine ».

LE BCG PEUT-IL PRÉVENIR DU COVID-19 ?
Essais en cours

EXPLOSION DE L’ÉPIDÉMIE AUX ETATS UNIS
Cliquer sur l’image ci-dessous

LES TESTS SÉROLOGIQUES, CLÉ DU DÉCONFINEMENT ?
Cliquer sur l’image ci-dessous

SUIVRE LA CRISE DANS LE MONDE EN DIRECT

NOUVEAU CAS POSITIF CE SAMEDI

Le gouvernement indique qu’à l’issue de 143 tests de dépistage effectués ce samedi, un nouveau cas est revenu positif. La personne a été hospitalisée au Médipôle.

Avec le faux cas positif découvert cette semaine, il convient de rectifier le chiffre exact de cas positifs en Nouvelle-Calédonie. Probablement, 18.

Covid-19 – Un test rapide français autorisé … aux Etats Unis

Aux Etats-Unis, le nombre de victimes du Covid-19 explose et le pays a dû prendre des décisions rapides. Ce nouveau test, baptisé Biofire Covid-19, permet de détecter le virus en 45 minutes, « à partir d’un prélèvement rhinopharyngé réalisé avec un écouvillon ». Il a été mis au point par un laboratoire lyonnais, bioMérieux et a été autorisé selon une procédure d’urgence … aux USA.

Lire l’article de Valeurs Actuelles en cliquant sur l’image ci-dessous.

Covid-19 : Le Président du gouvernement placé en isolement

Thierry Santa s’est adressé aux Calédoniens depuis la chambre d’hôtel où il se trouve en isolement

Le président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, Thierry Santa, s’est adressé aux Calédoniens samedi à 15h depuis sa chambre de l’hôtel Méridien où il se trouve en quatorzaine.

Cet isolement fait suite au cas positif constaté parmi l’un des membres de la cellule de crise sanitaire gouvernementale, avec qui plusieurs personnes, au gouvernement, dont le président, ont été en contact.

Thierry Santa a ainsi rappelé quelle pouvait être la contagiosité du virus « invisible » contre lequel la lutte a été engagée sur le territoire.

Il a souligné que les résultats, après les mesures rapides de confinement, étaient encourageants, et démontraient que la politique sanitaire choisie par les autorités du territoire étaient sur la bonne voie. Mais il a exhorté les Calédoniens à poursuivre leurs efforts en respectant strictement les règles de confinement, les gestes barrière et la distanciation sociale.

Concernant les nombreux résidents en attente de rapatriement, et pour lesquels deux vols ont déjà été opérés depuis Sydney et Tokyo vendredi soir, il les a assuré de la solidarité de la Nouvelle-Calédonie. Il a confirmé que les rapatriements, régionaux puis de métropole, seraient effectués et qu’ils devaient impérativement s’inscrire dans le cadre de mesures de protection stricte de la population calédonienne.

Le président du gouvernement a également confirmé, qu’en accord avec le représentant de l’Etat, le Congrès, le Conseil coutumier et le Cese, les mesures de confinement étaient prorogées jusqu’au 13 avril.

Des nouvelles d’Harold au nord de Santo

Météo NC – Position : Le samedi 04 avril 2020 à 05h00, heure locale, la dépression tropicale forte HAROLD était centrée par 13,4 SUD, 163,6 EST soit à environ 400 km au nord-ouest de Santo (nord du Vanuatu), 700 km au nord-ouest de Port-Vila et 850 km au nord nord-ouest d’Ouvéa.

Description (samedi 04 avril 2020 à 05h00, heure locale) : La dépression tropicale forte HAROLD a ralenti son déplacement vers le Sud-Est à environ 10 km/h et génère des vents de l’ordre de 110 km/h, avec des rafales de l’ordre de 155 km/h près du centre.

Evolution prévue : HAROLD continue de se renforcer rapidement et devrait atteindre le stade de cyclone tropical dans la journée. Il continue à se déplacer vers le Sud-Est puis ralentit et reste quasiment sur place, en faisant probablement une boucle vers le sud-ouest. Il se situera alors entre 250 et 300 km à l’ouest de Santo, à environ 500 km au nord-ouest de Port-Vila et 600 km au nord d’Ouvéa

D’après le scénario le plus probable actuellement, la Nouvelle-Calédonie restera en marge des effets les plus forts associés à HAROLD. Un renforcement du vent et de la houle, ainsi qu’un temps maussade et parfois pluvieux sont toutefois attendus entre dimanche et lundi principalement sur les Loyauté, la pointe Nord et la côte Est. En revanche, le Vanuatu sera particulièrement exposé.

La position actuelle d’Harold
Harold dimanche selon Windyty

L'actualité calédonienne quotidienne et gratuite