L’USINE DE YABULU DEMEURE FERMÉE, LA CONFUSION EST À SON COMBLE

Capture d’écran 2016-03-13 à 20.45.16

Rappel – lundi dernier, alors que les administrateurs de FTI Consulting négocient avec le gouvernement du Queensland une aide de 10 millions A$, Clive Palmer, propriétaire de Queensland Nickel, annonce la reprise de la société par deux de ses filiales, regroupées dans une nouvelle entité, Queensland Nickel Sales. Clive Palmer met de fait fin aux fonctions d’administrateurs de FTI, reprend le contrôle de la raffinerie, et renomme son neveu Clive Mensink à sa tête.

Contraints, les administrateurs de FTI licencient les 550 employés restants, dans l’attente de la reprise de leurs contrats par la nouvelle entité.

En fin de semaine, la nouvelle société a obtient le feu vert environnemental nécessaire à la reprise des opérations, mais dans la foulée nouveau coup de théâtre : à la suite d’une visite des inspecteurs de l’environnement , l’usine reste fermée. « Refinery stays shut », titrait le Courier Mail samedi matin.

Que s’est-il passé ? LIRE LA SUITE EN CLIQUANT ICI

L'actualité calédonienne quotidienne et gratuite

%d blogueurs aiment cette page :