Archives pour la catégorie Société

LA CALÉDONIE ÉTAIT PROPRIÉTAIRE D’UN IMMEUBLE DE 6 ÉTAGES AU CŒUR DU QUARTIER LATIN À PARIS ! – Le Foyer des étudiants au 12 rue des Ecoles avait été vendu 70 millions en 1980

Le Foyer des Etudiants calédoniens à Paris, merveilleusement situé au 12 rue des Ecoles dans le 5e arrondissement, a hébergé des générations de jeunes étudiants locaux jusqu’en 1980.

A la suite d’une occupation de plusieurs mois par un groupe d’étudiants kanak épaulé par des personnes extérieures au monde étudiant, cet immeuble de 6 étages et comprenant 2 sous-sols avait été vendu précipitamment pour la somme de 70 millions en 1980.

Dommage. Mais les foyers de ce type n’ont guère eu de bonheur, puisque celui de Montpellier avait connu également bien des aléas d’occupation.

La vente de Paris, en tout cas, n’avait pas été une belle opération immobilière, c’est le moins que l’on puisse dire. Certains se sont amusés à valoriser le bien à la valeur d’aujourd’hui, de quoi attraper le tournis.

SAINT LOUIS : LA GALERE DES MONT DORIENS DU SUD – Après des mois de blocage, les navettes ne sont toujours pas au point !

saint-louis-wharf

Les Mont Doriens du Sud sont soumis à une double peine : celle d’être régulièrement empêchés de circuler et de risquer de « prendre une balle », et celle de l’inefficacité des concours publics de solidarité. Du moins, hors la commune du Mont Dore avec un maire qui se débat sans relâche au milieu de cette véritable débâcle. Lire la suite SAINT LOUIS : LA GALERE DES MONT DORIENS DU SUD – Après des mois de blocage, les navettes ne sont toujours pas au point !

L’ANNÉE DU COQ DE FEU : CONJONCTURE ECONOMIQUE DIFFICILE, RISQUE DE CHOMAGE, RETOUR À L’ORDRE ET À L’AUTORITÉ

coq-2Quelles sont les caractéristiques marquantes de l’année du Coq de Feu qui s’ouvrira le 22 janvier ? Selon que vous soyez Buffle, Rat ou Cochon, que pouvez-vous attendre de cette année 2017 ?
Eléments de réponse. Lire la suite L’ANNÉE DU COQ DE FEU : CONJONCTURE ECONOMIQUE DIFFICILE, RISQUE DE CHOMAGE, RETOUR À L’ORDRE ET À L’AUTORITÉ

700 COLLEGIENS FONT UNE EXTRAORDINAIRE HAIE D’HONNEUR POUR LE DEPART A LA RETRAITE D’UN PROF D’EPS

Bandeau
C’est un départ à la retraite de rock star qu’a vécu Alain Donat, 64 ans, prof d’Education Physique au Collège Paul Fort, à Is-sur-Tille en Côte d’Or.

Alors qu’il s’apprêtait à quitter définitivement l’établissement après y avoir passé trente-huit ans, Alain Donnat a eu le droit à une gigantesque haie d’honneur formée par 700 élèves.

Visionnez cette extraordinaire -et réconfortante- video sur noumeaPost.com ou en cliquant ici

NOUVEAU BLOCAGE A SAINT LOUIS, TIRS SUR LES GENDARMES, SACCAGES A PAITA : LA REPUBLIQUE « MOLLE »

valeurs-de-la-republique

Une fois passés les sourires béats des participants au Comité des Signataires en novembre à Paris devant les annonces sur la sécurité pour la Nouvelle-Calédonie, une fois éteints les applaudissements laudateurs sur les décisions « historiques » de l’Etat, ce week end, après bien d’autres, vient rappeler la triste réalité : un Etat ridiculisé dans une République « molle ». Lire la suite NOUVEAU BLOCAGE A SAINT LOUIS, TIRS SUR LES GENDARMES, SACCAGES A PAITA : LA REPUBLIQUE « MOLLE »

UNE GENDARMERIE PARALYSÉE PAR DES RÈGLEMENTS ET UN CADRE JURIDIQUE D’UN AUTRE ÂGE ?

La Gendarmerie, un corps d'élite
La Gendarmerie, un corps d’élite

Saint Louis. Un sniper est repéré d’hélicoptère. Il a déjà tenté de tuer un gendarme. Il pourrait être neutralisé. Surtout pas. Il faudrait qu’il tente de tuer le pilote d’hélico pour ne pas dire mieux, qu’il le touche. Il n’y aurait en effet ni « réponse proportionnée », ni légitime défense …

Devant un VBRG, un individu se dresse et tire sur le véhicule blindé. En vain, bien sûr. Les gendarmes peuvent-ils riposter ? Oui, mais … seulement s’ils sortent du blindé et que dans ce cas, ils se trouvent en état de légitime défense et que leur réponse soit proportionnée …

Et si par hasard, ils sortent malgré tout, ils se font tirer comme des lapins par le sniper !

Moralité : surtout ne rien faire. Et même rebrousser chemin.

Cela explique en partie les difficultés que rencontre ce corps d’élite qu’est la gendarmerie française. Si les gendarmes transgressent les règles, ils seront mis en accusation par les délinquants et probablement traduits en justice !

Toujours est-il que quelques brigands peuvent encore bloquer la route à tout moment à Saint Louis ou ailleurs, que le fameux sniper, criminel en puissance, court toujours, comme ceux qui ont tenté de tuer « du bleu » au début du blocage de Saint Louis.

A un journaliste qui lui demandait si la détention et le port d’armes n’étaient pas excessifs aux Etats Unis, Trump a simplement fait observer ironiquement : « Chez vous en France, les seuls qui ont des armes et qui les utilisent, ce sont les bandits ! »

Une chose est sûre : en Nouvelle-Calédonie, de plus en plus de gendarmes portent eux mêmes plainte. Vous avez dit malaise ?

LES MOYENS SUPPLEMENTAIRES DE SÉCURITÉ SERAIENT DÉRISOIRES SANS VOLONTÉ POLITIQUE

Ce sont les derniers troubles de Saint Louis qui ont fait bouger l'Etat
Ce sont les derniers troubles de Saint Louis qui ont fait bouger l’Etat

A n’en pas douter, ce sont les « événements » de Saint Louis et la mort de William Decouaré qui ont fait bouger les choses à Paris. En effet, les blocages épisodiques de la RP1 à la hauteur de Saint Louis ne datent pas d’hier. Tout comme les agressions sur les gendarmes, à coup de pierre ou même par arme à feu. Quant au rapport sur la sécurité concocté à la demande du Premier ministre, ce dernier s’était étonné de son retard lors de sa visite à la Mairie de Nouméa, et ce n’est finalement plusieurs mois après les missions d’inspections générales que son contenu a été divulgué. Lire la suite LES MOYENS SUPPLEMENTAIRES DE SÉCURITÉ SERAIENT DÉRISOIRES SANS VOLONTÉ POLITIQUE

FÊTE DE LA CITOYENNETÉ A NOUMEA : BIENVENUE EN KANAKY ?

fe%cc%82te-citoyen-5

Faire du 24 septembre, date du « rattachement de la Nouvelle-Calédonie à la France », la date de la rencontre du peuple d’origine avec celui de France, puis d’autres pays et territoires était une idée séduisante. Y adjoindre une exhortation au respect des principes de la citoyenneté, et des valeurs que l’on y retrouve en Calédonie, cela aurait été encore mieux. Mais la « citoyenneté de Nouvelle-Calédonie » est d’abord passée par là avec un esprit d’exclusion absolue par le corps électoral figé. Et surtout,  à Nouméa, l’affichage politique était ostensible. Malaise. Lire la suite FÊTE DE LA CITOYENNETÉ A NOUMEA : BIENVENUE EN KANAKY ?