Archives pour la catégorie Prix

POURQUOI LE COÛT DE LA VIE DEMEURE UN ENJEU FORT

Depuis la mise en place du « Bouclier Qualité/Prix » et la levée du contrôle des marges, un nouveau dispositif est en construction pour, dans un premier temps, éviter les dérapages de prix, et avec pour objectif, la baisse des prix.

Ce dispositif s’appuie sur un accord avec les entreprises d’importation et de distribution, accompagné d’une surveillance des prix, ainsi que des sanctions prévues en cas d’abus. Les prix de première nécessité, quant à eux, demeurent réglementés pour l’essentiel.

Dans un second temps, l’amélioration de la concurrence, prônée par l’Autorité de la Concurrence, sera au coeur de la nouvelle approche de la baisse des prix. Elle ne pourra se faire sans un examen attentif de l’ensemble de la formation des coûts et des approvisionnements pour ce qui est de l’importation, et sur les règles de protection de marché en ce qui concerne la production locale.

Qui qu’il en soit, le coût excessif de la vie en Calédonie demeure un enjeu fort. Il obère le pouvoir d’achat dans des proportions parfois anormales, et constitue, avec la sécurité au quotidien, une des préoccupations majeures des habitants, notamment de l’agglomération, mais pas que.

Quelques produits, en comparaison avec la métropole et l’Australie, montrent bien le décalage existant dans le domaine des prix. Et l’éloignement ne peut tout expliquer.

La banane -dont nous avions déjà parlé- en reste une bonne illustration. Pour un parisien imaginant que la banane peut être cultivée en Calédonie, -contrairement à la métropole, bien sûr !-, le produit du pays coûte évidemment moins cher qu’à Paris.

LA BANANE LA PLUS CHÈRE
Kolossale erreur : notre kilo de banane coûte le double, le triple, voire le quadruple . Et en Australie qui, contrairement à l’hexagone, est productrice de banane, on trouve le fruit en supermarché à moins de 200fcfp le kilo …

LE VIN FRANÇAIS PLUS CHER … QU’EN AUSTRALIE !
Le pompon, bien sûr, c’est l’alcool. Ah ! la Calédonie, territoire français, où il fait bon déguster le champagne, -le vrai-, et le bon vin français. Tu parles ! Le vin français et le champagne français, -le vrai-, c’est moins cher en Australie. Normal : ici, on a développé le tourisme … à l’envers.

 

ET UNE EXCEPTION : NOTRE EXCELLENT MIEL
Dans ce paysage d’étiquettes affolantes, le miel calédonien fait une excellente figure. Voyez donc : notre miel est à peu près au même prix qu’en métropole. Et sur ce produit, nous pouvons nous payer un peu de chauvinisme : le miel calédonien est souvent bio de composition, et de très bonne qualité. C’est même un des meilleurs de France, pour un prix raisonnable.

Preuve que le lutte contre les prix chers n’est jamais une cause perdue. Même en Calédonie.