Archives pour la catégorie Non classé

Erratum : Païta et pas … Dumbéa

Décidemment Dumbéa s’impose, même dans les articles de noumeaPost ! Sur l’affaire des achats présumés de voix, et la capacité du maire à se représenter en 2020, il s’agit bien sûr, de Paita et non de Dumbéa.

La rectification s’imposait donc. Et quoi de plus naturel ?

ERRATUM : L’AVENIR EN CONFIANCE, MÊME SI L’AVENIR EST ENSEMBLE …

Les lecteurs attentifs auront évidemment corrigé d’eux-mêmes. Dans l’article relatant le départ de Nina Julié et de Nicolas Metzdorf, il s’agit bien d’une alliance envisagée contre l’Avenir en Confiance, et non l’Avenir Ensemble. Cela n’empêche pas que le rétablissement de la confiance puisse nous faire mieux apprécier un avenir ensemble !

La fracture était dans l’air dès vendredi dernier, lors de l’élection de la présidente de l’assemblée de la province Sud. Selon Nina Julié et Nicolas Metzdorf, les deux jeunes élus étoiles montantes de Calédonie Ensemble, il leur avait été proposé de mettre en minorité l’Avenir en Confiance grâce à une alliance avec les autres partis. Cette initiative, « alors qu’aucune réunion de la direction collégiale avait été organisée par la direction du parti », a été refusée par les deux conseillers de province. Avec comme résultat une marche arrière de Philippe Gomes.

LE YAOURT EST DANS LE POTAGE

C’est la page Facebook Radio Cocotier qui l’a publiée : la note, dans  laquelle un magasin de la ville, annonçant que la vente de certains yaourts est suspendue en raison de « l’augmentation de tarif » qui « rend leur vente, à prix mesuré, impossible« .

De nombreuses réactions d’internautes ont immédiatement été enregistrées. Elles appellent au boycott.

D’autres recommandent l’achat de yaourtières, pour produire un yaourt moins cher …

erratum : introduction de l’article « sécurité à Nouméa »

Parmi les rares interventions, mardi soir, lors du débat d’orientation budgétaire : celle du conseiller Gaby Briault qui propose une nouvelle stratégie Sécurité en 24 actions dans la ville de Nouméa. « Les Nouméens n’en peuvent plus, nos devons agir tous ensemble », plaide l’élu. Ses propositions : 15 actions municipales, l’implication de la Nouvelle-Calédonie, de la province, du Sénat coutumier, de l’Etat et des administrés, une stratégie d’une ampleur inédite pour ramener « la tranquillité » à Nouméa en 5 ans. Priorités.