Archives de catégorie : Meteo

La trajectoire de la dépression traversant la Calédonie

Le phénomène ce matin à 6h

La dépression tropicale modérée va atteindre le nord de la Grande Terre en fin de journée. Elle sera dans la région ouest de Nouméa dimanche matin aux alentours de 7-8h, puis s’évacuera dans le sud ouest.

Bulletin Météo NC ce matin à 6h15

Vigilance orange Vent violent sur la Grande Terre, Bélep et l’Ile des Pins : le vent se renforce progressivement aujourd’hui pour atteindre la nuit prochaine des rafales jusqu’à 100/110 km/h.Vigilance orange Fortes pluies/Orages sur la côte Est, le relief et les pointes Nord et Sud, où les pluies s’intensifient en fin de journée atteignant 100 à 150 mm en 12 heures, et peuvent provoquer des débordements de cours d’eau sur les deux côtes.Vigilance jaune Vent violent et Fortes pluies/Orages sur le reste du territoire.

Ce matin :
Une dépression tropicale faible s’approche au Nord-Ouest de Bélep. Le temps est gris et pluvieux sur l’ensemble du pays. Des averses fortes et parfois orageuses se produisent sur l’extrême Nord près de la dépression, mais aussi dans une moindre mesure sur l’Est, le nord des Loyauté et le relief, et débordent localement sur le Nord-Ouest. Sur les autres régions, des pluies faibles sont possibles.
Le vent de secteur Nord se renforce entre 15 et 20 noeuds, avec sur l’extrême Nord des rafales de 30 à 35 noeuds. Sur l’Ouest, le vent est souvent faible, mais des accélérations sont possibles dans les vallées.
Cet après-midi :
La dépression tropicale faible aborde le nord de la Grande Terre. Le ciel reste couvert et pluvieux. Des averses fortes et parfois orageuses se produisent en particulier sur le Nord, mais aussi sur l’Est, les Loyauté et le relief, et débordent localement sur la côte Ouest. Ailleurs, les pluies sont faibles et intermittentes. Dans la nuit de samedi à dimanche, les fortes pluies se décalent sur le sud de la Grande Terre. Des débordements de cours d’eau sont très probables au cours de l’épisode.
Sur le Nord-Est et l’extrême Nord, le vent de secteur Nord-Est se renforce entre 20 et 25 noeuds, avec des rafales de 35 à 40 noeuds. Sur l’extrême Nord, en fin de journée, le vent s’oriente à l’Ouest. Ailleurs, il se maintient en général entre 10 et 15 noeuds, localement faible sur l’Ouest à l’abri de la chaîne, mais avec des accélérations dans certaines vallées. C’est dans la nuit de samedi à dimanche que le pic est atteint alors que la dépression tropicale traverse la Grande Terre : des rafales atteignant 80 à 110 km/h sont attendues de secteur Nord principalement sur le Sud.
Le temps est lourd avec des températures maximales limitées par les nuages, entre 27 et 29 degrés.
Aperçu pour dimanche et lundi :
Dimanche, les éclaircies sont de retour sur le Nord. Ailleurs, le ciel reste parfois nuageux avec de petites pluies, mais encore intenses en matinée sur l’extrême Sud.
A l’arrière de la dépression tropicale qui s’évacue au sud du territoire, le vent de Nord à Ouest souffle temporairement au début de matinée de 20 à 25 noeuds avec des rafales de 35 noeuds sur le Sud, voire jusqu’à 30 noeuds rafales à 50 noeuds sur l’extrême Sud. Sinon, il devrait faiblir entre 10 et 15 noeuds de secteur Ouest, puis Sud-Ouest, localement variable faible sur l’Est.
Les températures minimales sont en baisse, les maximales sont en hausse sur le Nord, l’Est et aux Loyauté, stables ailleurs.

Lundi, le soleil est souvent voilé ou masqué par des nuages élevés. Des averses faibles à modérées circulent aux Loyauté et l’après-midi sur la façade Est et l’extrême Nord.
Le vent souffle de Sud à Sud-Est, autour de 10 noeuds, puis se renforce l’après-midi sur le Nord-Ouest entre 15 et 20 noeuds. Il est souvent faible sur l’Est à l’abri de la chaîne et le matin sur le Sud-Ouest.
Les températures minimales sont stationnaires, les maximales sont à nouveau en baisse à cause des nombreux nuages.

Samedi 9h
samedi 19h
Dimanche 02h
Dimanche 8h
Dimanche 15h

NIRAN TOUT PRÈS DE NOUMÉA À 17H

Vers 8h, le cyclône Niran était à 200 km de Koumac. Il sera à proximité de la capitale du nord calédonien aux alentours de 11h, puis poursuivra sa route au plus près de la côte ouest. Niran, qui s’est renforcé cette nuit, pourrait cependant perdre un peu de son intensité pour passer de cyclône intense pour redevenir cyclône tropical.

Il devrait passer à proximité de la région Koné-La Foa en milieu de journée. Niran sera près de Nouméa vers 17h.

Attention, selon méteo NC,  » le passage du centre de NIRAN avec les vents les plus forts à proximité de l’œil n’est pas exclu sur l’Ouest. Il sera alors cyclone tropical intense. »

Par ailleurs, il faut se méfier des conditions clémentes qui vont se maintenir au début de la journée, notamment dans le sud, car  » le temps se dégrade rapidement et de manière soudaine dans les prochaines heures, avec des conditions météorologiques devenant particulièrement dangereuses« .

Voici le bulletin de météo NC publié ce matin à 7h.

Description (samedi 06 mars 2021 à 05h00, heure locale) : NIRAN s’est renforcé cette nuit pour devenir cyclone tropical très intense. Il a atteint son pic d’intensité et génère des vents à 205 km/h près de son centre et des rafales à 285 km/h. La pression au centre est estimée à 931 hPa. NIRAN se décale vers l’Est Sud-Est à environ 45 km/h, le rapprochant rapidement de la Nouvelle-Calédonie.

Sur l’extrême Nord le vent forcit rapidement, avec des rafales de secteur Nord de l’ordre de 80 à 100 km/h. Quelques fortes rafales sont aussi observées dans les vallées de la côte Ouest.

Les pluies sont modérées sur la Nouvelle-Calédonie avec 20 à 40 mm ces 12 dernières heures sur le relief, l’extrême Nord, le Nord-Est et les Loyauté.

Evolution prévue : NIRAN devrait commencer à faiblir et redevenir cyclone tropical intense dans les 6 prochaines heures.

NIRAN se rapproche rapidement de la Grande-Terre et son centre devrait passer à quelques kilomètre du Nord-Ouest de la Grande Terre ce matin, puis frôler le Sud-Ouest de la Grande Terre en fin de journée. Le passage du centre de NIRAN avec les vents les plus forts à proximité de l’œil n’est pas exclu sur l’Ouest. Il sera alors cyclone tropical intense.

En conséquence, et malgré un temps localement clément sur le Sud-Ouest en début de journée, le temps se dégrade rapidement et de manière soudaine dans les prochaines heures, avec des conditions météorologiques devenant particulièrement dangereuses:

– Vent très violent et destructeur: Dans les toutes prochaines heures sur l’extrême Nord puis le Nord, puis en cours de journée de samedi plus au sud avant de gagner en fin de journée et nuit suivante l’extrême Sud et l’île des Pins: de très fortes rafales de vent, temporairement de secteur Ouest, de l’ordre de 200 km/h sont à craindre sur les régions les plus proches de NIRAN. De très violentes rafales se produisent également sur le relief et dans les vallées aussi bien de la côte Ouest que de la côte Est. Les Loyauté sont plus éloignées du phénomène mais les rafales peuvent atteindre 120 km/h.

– Mer dangereuse: Une marée de tempête avec de très fortes vagues, pouvant localement dépasser 6 m, est attendue sur le littoral de l’ensemble du territoire entre samedi et la nuit suivante.

– Le risque de submersion marine est fort sur les zones basses du littoral, en particulier sur la façade Ouest. Il est renforcé au moment de la marée haute prévue à 13h aujourd’hui puis à 2h30 dimanche matin.

– Fortes Pluies: De fortes pluies sont attendues en fin de nuit puis dans la journée de samedi, notamment sur la côte Est et le relief. Des inondations sont probables, sur l’ensemble de la Grande Terre.

LE CYCLÔNE NIRAN SE RAPPROCHE

Le cyclône a entrepris son déplacement vers la Nouvelle-Calédonie dont il se rapproche. Il atteindra nos côtes samedi.

Voici les prévisions de méteo NC

Position : le jeudi 04 mars 2021 à 23h00, heure locale, 15,6 SUD, 150,5 EST, soit à 550 km à l’est de Cairns et à 1470 km à l’ouest nord-ouest de Bélep.

Description (jeudi 04 mars 2021 à 23h00, heure locale) : Le cyclone tropical NIRAN génère des vents à 150 km/h près de son centre et des rafales à 215 km/h. La pression au centre est estimée à 961 hPa. NIRAN a accéléré et se décale maintenant vers l’Est Sud-Est à environ 20 km/h.

Evolution prévue : Au cours des prochaines 24 heures, le cyclone tropical NIRAN bénéficie de conditions favorables à son renforcement et pourrait atteindre le stade de cyclone tropical intense avec des rafales de l’ordre de 250 km/h près de son centre.

NIRAN se rapproche de la Nouvelle-Calédonie et son centre devrait passer à proximité, voire sur le Pays, entre samedi 06 mars matin et dimanche 07 mars au matin, en tant que cyclone tropical. Son intensité et sa position à ce moment-là restent toutefois soumises à incertitude.

En conséquence, le temps se dégrade fortement samedi et la nuit suivante:
– Vent très violent et destructeur: Samedi et la nuit suivante : de très fortes rafales de vent, temporairement de secteur Ouest, comprises entre 150 et 200 km/h sont à craindre sur les régions les plus proches de NIRAN.
Fortes Pluies: De fortes pluies sont attendues dans la nuit de vendredi à samedi, puis samedi et la nuit suivante. Des inondations sont probables, sur l’Est comme sur l’Ouest.
Mer dangereuse: Une marée de tempête avec des très fortes vagues, pouvant localement dépasser 6 m, est attendue sur le littoral de l’ensemble du territoire samedi et la nuit suivante. Le risque de submersion marine est renforcé au moment de la marée haute.

NAISSANCE DU CYCLÔNE NIRAN qui se déplace vers la Calédonie

C’est ce matin que la dépression Niran devrait passer au stade de cyclône. Le phénomène en formation est toujours situé à proximité des côtes australiennes, au nord de Townsville. il va entamer son déplacement en direction du nord de la Nouvelle-Calédonie.

Selon météo NC, Niran va se renforcer et atteindre le maximum de son intensité dans la journée de vendredi avec des rafales de 200 km/h près de son centre. A ce moment, il devrait être situé entre les côtes nord australiennes et le nord de la Nouvelle Calédonie.

Niran vendredi (Windy)

Selon le site Windy, il atteindrait sa position la plus proche de la Calédonie dans la soirée de samedi, aux alentours de 18-20 heures.

Niran samedi (Windy)

Le vent prévu par Windy sur la ville est estimé à entre 30 et 50 noeuds, avec des rafales pouvant atteindre 70 noeuds.

UNE DÉPRESSION AU SUD-OUEST DE NOUMÉA DIMANCHE PROCHAIN selon Windy

Meteo Nc indique  » A partir du début de semaine prochaine, risque fort de formation d’un phénomène tropical sur le nord-ouest de la Mer de Corail, et risque faible en milieu de semaine vers le Vanuatu ». Selon le site Windy, ce « risque fort » se transforme en une dépression qui passerait au sud-ouest de Nouméa dans un peu plus d’une semaine entre dimanche et lundi prochain.

En rouge, risque de formation du phénomène en début de semaine prochaine (Meteo NC)

Ci-dessous, la progression pour l’instant affichée par Windy. Attention, comme tous les phénomènes météorologiques, celui-ci peut varier considérablement dans les jours à venir, aussi bien pour son intensité que pour sa trajectoire. Nous publierons les informations Windy au fur et à mesure de sa formation et de son déplacement.

Mercredi, la formation au nord de Townsville
Le phénomène se met en mouvement vendredi
Dimanche, il serait au sud-ouest de Nouméa
Lundi, il s’évacuerait par le sud

BYE BYE LUCAS

Lucas est passée, et la dépression tropicale se désagrège dans le sud-ouest de Nouméa. La phase de sauvegarde s’est achevée à 6 heures.

Voici le dernier Bulletin de Météo France diffusé ce matin à 5h15 :

Position : Le jeudi 4 février 2021 à 05h00, heure locale, 22,5 SUD et 166,3 EST, soit à 30 km environ au sud-ouest de Nouméa.

Description (mercredi 3 février 2021 à 23h, heure locale) : LUCAS est au stade de dépression tropicale faible. La pression au centre est estimée à 998 hPa, avec des vents à 65 km/h au sud de son centre et des rafales à 85 km/h, et se déplace vers le sud à 5 km/h environ.

Les conditions météorologiques se sont améliorées sur l’ensemble de la Nouvelle-Calédonie. Le vent a repris des valeurs habituelles, avec des rafales entre 25 et 30 kt au maximum. Les cumuls de pluie pendant les 6 dernières heures atteignent 20 à 30 mm sur l’Ile des Pins et Goro, 10 à 15 mm ailleurs sur le sud de la Grande Terre.

En attendant la remise en service des communications avec nos stations automatiques pour récupérer leurs données, voici quelques valeurs remarquables au cours de l’épisode :
– en vent instantané (rafales) : 165 km/h Lifou, 150 km/h à Goro, 140 km/h à l’Ile des Pins, 135 km/h à Nouméa et Thio, 130 km/h à Ouvéa,
– Cumuls de pluie maximum en 24 heures glissant : 430 mm à Ouvéa (record absolu), 400 mm à Dumbéa (record absolu), 330 mm à Montagne des Sources, 270 mm à Goro, 220 mm à Lifou, 230 mm à Yaté, 150 mm à Nouméa.

Un bilan complet sera diffusé ultérieurement.

Evolution prévue : ex-LUCAS s’éloigne en incurvant sa trajectoire vers le sud-ouest.

Les pluies ont fortement diminué, mais la prudence reste de mise en raison des inondations, d’éboulements et de nombreux branchages tombés à terre.

La mer reste dangereuse sur le littoral du sud du territoire.
– Sur la Pointe Sud et l’Ile des Pins, les vagues atteignent encore 3 à 4 m ce jeudi matin puis diminuent entre 2 et 3 m.
– Sur la côte Ouest: les vagues atteignent 3 à 4 m, notamment en face des passes ce jeudi matin.

ULTIME CAPRICE DE LUCAS : LES LOYAUTÉ PUIS VERS L’ILE DES PINS

Lucas a changé d’avis. Alors que tous les sites météo prévoyaient que la dépression traverse la Grande Terre mercredi, il semble bien, ce soir, que le phénomène intéressera les Iles Loyauté, puis se dirigera vers l’Ile des Pins selon Windy, et entre le sud de la Grande Terre et Kunié selon Météo France. Pour l’heure, donc, mauvais temps et fort vent, mais pas d’incursion sur l’île principale.

Ci-dessous, les nouvelles trajectoires selon le site Windy et selon Météo France. Celles-ci peuvent évidemment encore changer …

MERCREDI 7H
MERCREDI 11H
MERCREDI 22H
JEUDI 14H

LUCAS PASSE À PROXIMITÉ DE NOUMÉA MERCREDI ENTRE 12H ET 14H SELON WINDYTY, EN DÉBUT DE SOIRÉE SELON MÉTÉO FRANCE

Windyty et Météo France aboutissent ce matin à la même trajectoire pour la dépression Lucas : elle devrait passer par Ouvéa-Lifou (directement sur Ouvéa selon le site Windyty) vers 5h du matin demain mercredi. Elle se dirigerait ensuite vers la Grande Terre à un point d’impact situé entre Thio et Ouinné vers 11h selon Windyty, et vers 17h selon Météo France.

Aujourd’hui, Lucas devrait se renforcer pour passer au stade de cyclône tropical, puis sans la soirée redevenir dépression tropicale forte en raison de conditions climatiques mois favorables

Demain mercredi, elle devrait s’affaiblir et passer en dépression tropicale modérée au début de la traversée de la chaîne.

Mercredi 11 heures

Elle traverserait l’île entre 11h et 13h selon Windyty, dans la soirée selon Météo France, pour sortir au niveau de la baie de Saint Vincent. Elle s’éloignerait ensuite assez lentement dans une direction sud.

Mercredi 14 heures
Mercredi 15 heures

BULLETIN MÉTÉO FRANCE
Description (mardi 2 février 2021 à 01h, heure locale) : LUCAS se maintient au stade de dépression tropicale forte mais s’est renforcé. La pression au centre est estimée à 975 hPa. LUCAS génère des vents à 110 km/h près de son centre et des rafales à 150 km/h et se déplace vers le sud-est à 40 km/h.

Evolution prévue : Au cours des prochaines 12 heures, LUCAS devrait atteindre le stade de cyclone tropical, puis commencer à rencontrer des conditions moins favorables qui stoppent son renforcement. Le phénomène poursuit sa route vers le sud-est en se rapprochant de la Nouvelle-Calédonie.

Il est prévu que LUCAS passe sur la Nouvelle-Calédonie à partir de la nuit de mardi 2 à mercredi 3 février. Le vent se renforce dans la journée de mardi, avec des rafales jusqu’à 90 km/h aux Loyauté notamment.
Mardi en cours de journée, les premières bandes nuageuses accompagnées de fortes pluies touchent les Loyauté, l’Est et la moitié Nord de la Grande Terre.
Selon la trajectoire la plus probable, LUCAS impactera le pays au stade de dépression tropicale forte puis modérée, occasionnant alors des vents violents, des fortes pluies généralisées, ainsi que des fortes vagues sur le littoral.

Heures, température, humidité, vent, rafales, direction du vent : la prévisions de Windyty pour Nouméa

CYCLÔNE OU DÉPRESSION ? « LUCAS » MENACE LA CALÉDONIE MARDI ET MERCREDI

Cyclône ou dépression tropicale forte ? La dernière évolution de la dépression tropicale forte « Lucas » situe le phénomène à la hauteur de l’archipel calédonien entre mardi soir et la journée de mercredi.

Météo France estime qu’elle devrait atteindre le stade de cyclône lundi soir, puis pourrait redevenir dépression tropicale forte. Le phénomène intéresserait la Calédonie mardi soir et mercredi. La trajectoire indiquée pour l’heure passe par les iles Loyauté, puis à proximité du sud de la Grande Terre.

Pour le site météo Windyty, le phénomène traverserait la Grande Terre à la hauteur de Thio mercredi vers 11h en direction de Boulouparis et serait en sortie de la baie de Saint Vincent vers 13h.

Il s’éloignerait ensuite dans le sud-ouest.

Conditions et trajectoires pourront évidemment évoluer d’ici à mercredi.

BULLETIN DE MÉTÉO FRANCE

Description (dimanche 31 janvier 2021 à 23h, heure locale) : La dépression tropicale forte LUCAS se renforce rapidement. La pression au centre est estimée à 991hPa. Elle génère des vents à 90 km/h près de son centre et des rafales à 130 km/h.
Elle se déplace vers l’est à 35 km/h.

Evolution prévue : Au cours des prochaines 24 heures, cette dépression tropicale bénéficie de conditions assez favorables à son renforcement, elle devrait atteindre le stade de cyclone tropical lundi soir. Elle poursuit sa route vers l’est sud-est en se rapprochant de la Nouvelle-Calédonie.

LUCAS est prévue de concerner la Nouvelle-Calédonie entre mardi 2 février au soir et mercredi 3 février.

Son intensité à ce moment-là reste soumise à incertitude, mais l’option la plus probable est celle du passage en dépression tropicale forte, occasionnant alors des vents violents, des fortes pluies généralisées, ainsi que des fortes vagues sur le littoral.

L’ampleur de la dégradation du temps sur le territoire, qui surviendra à compter mardi, reste largement dépendante de la trajectoire et de l’intensité finales du phénomène. Il faut donc se tenir informé de l’évolution de la situation.