Archives de catégorie : Actualités

FÉDÉRATION DES FONCTIONNAIRES : LA SUCCESSION DE DAVID MEYER

EDOUARD FRITCH TESTÉ POSITIF À L’ISSUE D’UNE MISSION À PARIS au cours de laquelle il a eu une entrevue avec le président de la République, ainsi qu’avec le Premier ministre et le ministre des Outres mer.

Deux jours après avoir rencontré Emmanuel Macron à Paris, le président de la Polynésie française Edouard Fritch a été testé positif au Covid à son retour à Tahiti, a annoncé dimanche un communiqué de son service de communication.

« Le Président Edouard Fritch a été déclaré positif à la Covid-19 à son retour de Paris, indique ce communiqué. Par mesure de précaution et de protection, sa compagne, qui a voyagé à ses côtés, a également été testée et est négative », selon le communiqué publié dimanche.

Edouard Fritch avait rencontré Emmanuel Macron jeudi, avant de reprendre l’avion le lendemain pour Papeete. Il a effectué un prélèvement samedi soir « car il avait un peu de fièvre et des douleurs articulaires ». Le résultat s’est révélé « positif » dans la nuit de samedi à dimanche, a précisé le communiqué.

L’Elysée a indiqué lundi que le chef d’Etat n’était pas « cas contact » à la suite de cette rencontre car les gestes barrière avaient été « scrupuleusement respectés » avec « le port du masque et la distanciation ».

Lors de son séjour à Paris, le président de la Polynésie avait également rencontré le Premier ministre Jean Castex et le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu une semaine plus tôt, ainsi que le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, lundi 5 octobre.

Le ministre des Outre mer est actuellement en quatorzaine en Nouvelle-Calédonie.

L’ARRÊTÉ INTERDISANT LA PÊCHE DANS LE PARC DE LA MER DE CORAIL ANNULÉ par la Cour administrative d’Appel de Paris. Attaqué par la société Iaora, défendue par Maître Nathalie Lepape, l’arrêté a été annulé car une telle interdiction relève d’une loi du pays et non d’un acte réglementaire du gouvernement. L’Exécutif devrait d’urgence proposer un nouveau dispositif conforme.

DAVID MEYER DEVRAIT PASSER LA MAIN À LA FÉDÉRATION DES FONCTIONNAIRES lors du Congrès que tiennent les syndicats de la fonction publique mercredi à Maré. David Meyer avait succédé à Joao d’Almeida il y a 9 ans.

UNE PREMIÈRE ETAPE POUR LE SERVICE NATIONAL UNIVERSEL qui accueillait 80 jeunes de Calédonie et de Wallis et Futuna. Les jeunes gens vont, dans un premier temps effectuer une période de cohésion durant 15 jours, pendant les vacances scolaires.

CYCLO TOUR DU CAILLOU – La deuxième étape, accueillie à Dumbéa, est revenue à Benoit Beukels et chez les Dames, à Charlotte Robin. C’est Bourail qui reçoit l’épreuve aujourd’hui.

ACTU NATIONALE ET INTERNATIONALE

COVID EN AUSTRALIE ET EN NOUVELLE-ZÉLANDE

AU VANUATU, DEUX FONCTIONNAIRES LIMOGÉS en raison d’anomalies relevées dans un marché de construction de route. La Commission de la fonction publique a pris la décision de mettre fin aux contrats du directeur général Harrison Luen et du directeur du département Allen Faerua.

La commission parlementaire des comptes a été informée que cette décision intervient après une enquête sur le processus d’appel d’offres pour un projet de route de desserte. Les agents avaient auparavant été suspendus à la suite d’une plainte du ministre Jay Ngwele.

URGENCE SANITAIRE EN FRANCE : LA PISTE DU COUVRE FEU – Le Chef de l’Etat doit prononcer une allocution mercredi soir et pourrait évoquer la crise sanitaire. Dans les couloirs, l’application d’un couvre feu à partir de 23 heures dans les villes où la progression du Covid est alarmante, est évoquée.

REMBOURSER 1 MILLIARD À LA SLN ? Le Conseil d’Etat juge que la redevance superficiaire minière est un impôt, le Palika confiant pour le 3e référendum

GROS SUCCÈS POUR LE PREMIER CYCLO TOUR DU CAILLOU avec une participation record de 175 cyclistes locaux, dont une cinquantaine de féminines. David Schavitts s’est imposé au prologue devant Patrick Vernay et Florent Vincent. Chez les Dames d’Au Tour d’Elles, Manon Brasseur a réalisé le meilleur temps devant Céline Hirzel et Nathalie Viratelle.

LES MARINS DU CAILLOU REMPORTENT LA RÉGATE DES TOUQUES qui a connu son succès populaire habituel avec plusieurs milliers de spectateurs. 19 touques étaient en lice. L’Université de Nouvelle-Calédonie et le Lycée Jules Garnier ont complété le podium.

LE PALIKA PRÉPARE LE TROISIÈME RÉFÉRENDUM et s’est déclaré optimiste à l’issue de sa réunion samedi. Il compte sur la dynamique enregistrée à l’issue du premier scrutin pour parvenir à l’objectif d’indépendance, fondateur du parti.

DEUX GENDARMES LÉGÈREMENT BLESSÉS dans la nuit de samedi à dimanche, dans la zone de la baie des Citrons. Au cours d’une intervention en raison d’une attroupement de personnes alcoolisées, deux militaires ont été, l’un frappé, l’autre atteint par une pierre. Les auteurs ont été interpelés.

STAND UP PADDLE : NOUVEAU TITRE NATIONAL POUR UN CALÉDONIEN – Le Calédonien Noïc Garioud et la Bretonne Anaïs Guyomarch ont remporté le titre national sur le sprint (200m) des championnats de France Dacia de Stand Up Paddle, ce samedi après-midi à Annecy/Talloires. En finale messieurs, les six concurrents sont partis tous à fond mais c’est le junior Noïc Garioud qui parvenait à se détacher pour couper la ligne avec 1sec25′ d’avance sur Titouan Puyo. Quatrième mondial junior de la spécialité, Garioud démontre qu’il est un vrai spécialiste de cet effort particulier. 

LA REDEVANCE SUPERFICIAIRE MINIÈRE EST UN IMPÔT estime le Conseil d’Etat devant lequel la SLN s’était pourvue. L’enjeu est d’un montant d’un milliard FCFP payé par la société alors que celle-ci se prévaut d’un pacte de stabilité fiscale en vertu duquel, et pendant la durée du dit pacte, aucun impôt nouveau ne doit s’ajouter au ceux existants à la signature de la garantie. Le territoire arguant que le prélèvement supplémentaire était une « redevance », le Conseil d’Etat vient de juger qu’il constituait un « impôt ».

3000 VISITEURS AU SILO – Le rendez-vous littéraire a connu, comme chaque année, un grand succès au Centre Tjibaou. En catégorie Littérature, la lauréate est Claudine Jacques avec « Caledonia Blues », en Documentaire, « le Cheval en Nouvelle-Calédonie » de Nicolas Petit et Claude Debeaumoulin, en catégorie Jeunesse, « Mon amoureuse » d’Akal Waia. Un prix spécial a été décerné à Louis-José Barbançon pour son ouvrage « Le Mémorial du Bagne ».

FÊTE DE LA NATURE À DUMBEA où l’association Mocamana a accueilli les visiteurs au Parc Fayard.

LA SMSP A FÊTÉ SES 30 ANS DE RACHAT PAR LA SOFINOR – C’est à Ouaco, le village mythique de Jacques Lafleur dont la cession de l’entreprise minière a connu le développement qui a conduit jusqu’à l’usine de Koniambo, que les célébrations se sont déroulées.

LE PÉLÉRINAGE ANNUEL DE TOMO consacré à la Vierge Marie a réuni plusieurs centaines de fidèles à la messe célébrée par Monseigneur Calvet.

LA FOIRE DU PACIFIQUE A REÇU 30.000 VISITEURS à l’issue de 4 jours d’expositions, notamment touristiques, et d’animations consacrées à la Nouvelle-Calédonie.

ACTU NATIONALE ET INTERNATIONALE

COVID EN AUSTRALIE ET EN NOUVELLE-ZÉLANDE

TENNIS : NADAL PULVÉRISE DJOKOVIC À ROLAND GARROS
L’Espagnol n’a pas fait de détails. 6/0 au premier set, un match expédié en 3 sets secs, le numéro un mondial a littéralement été pulvérisé par le Majorquin !

Le toit fermé du court central – nouveauté cette annéee – était censé avantager Novak Djokovic. Mais Rafael Nadal n’en a eu cure. Il n’a jamais levé son emprise sur le match, renvoyant toutes les balles comme un métronome.

Novak Djokovic a bien tenté de se révolter au troisième set, parvenant à breaker, mais en vain. Nadal, en remportant une nouvelle fois l’Open français, rejoint Federer au sommet du palmarès de victoire en Grand Chelem avec 20 succès.

Le FLNKS veut un 3e référendum, Les Loyalistes privilégient le dialogue, La province Sud et l’Etat investissent 267 millions pour de nouveaux projets

LE FLNKS VEUT ALLER AU TROISIÈME RÉFÉRENDUM, c’est ce qu’il a confirmé au cours d’une conférence de presse hier matin. Il s’est dit prêt à discuter, mais sur la base de son projet de pleine souveraineté. Il a également précisé qu’il pourrait rencontrer le ministre des Outre mer, et participer à un éventuel Comité des Signataires.

LES LOYALISTES PRIVILÉGIENT UN DIALOGUE, une position exprimée au cours d’un conférence de presse tenue par les représentants des partis les composant. Constatant que la Nouvelle-Calédonie est coupée en deux et que cette situation « ouvre la porte à des tensions », ils attendent que l’Etat pèse pour que les parties calédoniennes se mettent autour d’une table dans la perspective de trouver une solution.

LA PROVINCE SUD ET L’ÉTAT INVESTISSENT 267 MILLIONS Financement de la création de la base nautique de Bouraké, amélioration du réseau d’eau potable de Farino, création d’un marché communal à La Foa, revégétalisation de sites miniers à Thio, poursuite de la sécurisation des commerces, poursuite développement des ZAC de Dumbéa-sur-Mer et de Panda figurent parmi les nombreuses opérations que la province Sud accompagnera financièrement.

PROVINCE SUD/VALE NC – Les élus de la province ont adopté la constitution d’une mission d’information chargé de suivre l’opération de rachat de Vale NC. Constituée des représentants des partis politiques siégeant dans l’assemblée, elle n’interviendra pas dans le processus de rachat. La province sera cependant directement concernée par les garanties environnementales, et demeure un actionnaire de l’usine du Sud.

NOUVEAU NICKEL POUR UN NOUVEAU MONDE
Thierry Santa a lancé officiellement hier matin un cycle de travail baptisé « Un nouveau nickel pour un nouveau monde ». Pendant trois mois, l’ensemble des partenaires du nickel en Nouvelle Calédonie planchera en groupes de travail sur les grandes questions qui se posent sur l’avenir de la métallurgie en Calédonie

RIFIFI À L’ÉCOLE NOTRE DAME DE LA FOA
Les parents d’élève de l’école catholique Notre Dame de La Foa étaient mobilisés hier matin pour dénoncer les violences physiques et psychologique dont seraient victimes les enfants de la part d’une enseignante. Il demandent le départ de l’institutrice et de la directrice de l’établissement. L’institutrice mise en cause a cédé sa place à une remplaçante jusqu’à la prochaine rentrée.

ACTU NATIONALE ET INTERNATIONALE

COVID EN AUSTRALIE ET EN NOUVELLE-ZÉLANDE

EN MÉTROPOLE, NOUVELLES RESTRICTIONS FACE À LA POUSSÉE DU COVID

L’épidémie de coronavirus continue de s’accélérer en France, avec plus de 18 000 nouvelles contaminations en 24 heures. 76 décès ont été enregistrés. Lyon, Lille, Saint-Étienne et Grenoble passent en zone d’alerte maximale, et le ministre de la santé a annoncé le renforcement du dispositif anti-Covid.

  • Les villes de Dijon et Clermont-Ferrand sont placées en zone d’alerte renforcée. Cela sera effectif à partir de samedi matin.
  • Lille, Lyon, Grenoble, Saint-Etienne sont placées en zone d’alerte maximale, comme Marseille, Paris et La Guadeloupe. Cela sera effectif à partir de samedi matin. Des restrictions nouvelles sont donc attendues et seront très vite présentées. La principale mesure prévue pour cette catégorie d’alerte est la fermeture des bars et cafés.
  • Les indicateurs sont mauvais à Toulouse et Montpellier : ces deux villes pourraient passer en zone d’alerte maximale lundi, si la tendance ne s’inverse pas dans les prochains jours.
  • La situation s’améliore dans quelques communes, notamment à Bordeaux, Rennes et Nice. Les départements de la Nièvre et du Morbihan quittent la zone d’alerte.
  • Le ministre a tenu à remercier tous les soignants qui font face à la pression épidémique qui augmente et appelé « tous les personnels soignants qui le peuvent à rejoindre la réserve sanitaire » en cette période de crise.
  • Le fond de solidarité est considérablement élargi, a annoncé Bruno Le Maire. Au total, 75 000 nouvelles entreprises vont pouvoir bénéficier des aides de l’Etat. Le plan d’aide concerne désormais les entreprises allant jusqu’à 50 salariés, et ayant enregistré une baisse du chiffre d’affaires de plus 70%. Le fond de solidarité va aussi concerner désormais de nouveaux secteurs : blanchisseries, bouquinistes, fleuristes, graphistes notamment.
  • Les mesures de chômage partiel sont prolongées, le chômage partiel sera pris en charge à 100% pour les entreprises du tourisme, jusqu’à la fin de l’année. De nouvelles exonérations de charges sociales sont aussi prévues, certaines seront rétroactives. A partir de janvier 2020, des entreprises en difficulté vont pouvoir profiter des prêts garantis de l’Etat.
  • Aucune restriction de déplacement n’est pour l’heure prévue par le gouvernement, même à l’approche des vacances de la Toussaint.

TENNIS : LA FINALE DAMES À ROLAND GARROS verra s’affronter la Polonaise Iga Swiatek et l’Américaine Sofia Kenin.

LA FOIRE DU PACIFIQUE OUVRE SES PORTES

LA FOIRE DU PACIFIQUE OUVRE SES PORTES – Elle sera exclusivement calédonienne pour sa 10e édition en raison de la crise sanitaire et donc, de l’impossibilité pour les participants extérieurs, de se rendre à Nouméa. La Foire 2020 accueille 250 exposants, et consacre une belle part au tourisme intérieur avec la participation des GIE tourisme des 3 provinces. Un rendez-vous incontournable.

NOUMEA-PARIS-NOUMÉA POUR AIRCALIN qui effectue un vol cargo à la demande du gouvernement. L’A330Neo transportera notamment des médicaments, du courrier et du thon calédonien.

SAMEDI 17, LES CALÉDONIENS EXCLUS DU DROIT DE VOTE MANIFESTERONT devant le Haut-Commissariat à 10 heures. Représentant plus de 40.000 votants, 70.000 personnes avec les familles, les Calédoniens exclus représentés par l’association « Un Coeur, une Voix » veulent se faire entendre et réclament le dégel du corps électoral.

Le corps électoral calédonien avait été gelé sous la présidence de Jacques Chirac par une décision du Parlement français réuni en Congrès à Versailles. Il s’est agi d’un véritable coup de force puisque préalablement, les Institutions calédoniennes n’avaient pas été réunies pour donner leur avis.

L’Accord de Nouméa prévoyait pourtant que le droit de vote aux provinciales était acquis par les citoyens français au bout de 10 ans. Cette restriction devrait tomber à l’issue de l’Accord de Nouméa, considéré par les instances nationales, européennes et onusiennes comme une « période transitoire ».

LA CPME APPELLE À REPRENDRE EN COMPTE L’ÉCONOMIE et à sortir de l’affrontement politique. Il est vrai que les Calédoniens savent quels sont les problèmes économique actuels, et les orientations données ou à venir en matière économique, mais que ce volet n’a pas été abordé par les indépendantistes en cas d’accession à la pleine souveraineté.

L’ADMINISTRATION PÉNITENTIAIRE RECRUTE pour la mise en service du centre de détention de Koné. Ce sont 70 emplois rémunérés par l’Etat qui seront ainsi créés.

LE NOUVEAU PONT DE DUMBÉA franchit d’abord une première étape technique délicate : la pose des deux grandes poutres qui supporteront le tablier au dessus de la rivière.

NOUMEA NUMÉRIQUE s’est tenue hier Place de la Marne, à la mairie, a la médiathèque de Kaméré et sur la Place Constantine, à la Vallée du Tir. C’était l’occasion, pour le grand public, d’appréhender les nouvelles technologies.

ACTU NATIONALE ET INTERNATIONALE

COVID EN AUSTRALIE ET EN NOUVELLE-ZÉLANDE

UNE FRANÇAISE PRIX NOBEL DE CHIMIE – Le Nobel de chimie a été décerné à deux scientifiques, une Française et une Américaine, pour leur conception de « ciseaux » capables de moduler le génome. Il s’agit de l’un des outils actuellement les plus pointus du génie génétique : grâce à eux, les scientifiques peuvent modifier avec une extrême précision l’ADN des animaux, des plantes et des micro-organismes. Le comité Nobel précise que « les ciseaux génétiques CRISPR / Cas9 ont révolutionné les sciences de la vie moléculaire, apporté de nouvelles opportunités pour la sélection végétale, contribué à la mise au point de thérapies anticancéreuses innovantes et pourraient permettre de guérir des maladies héréditaires ». La paire de ciseaux génétiques conçue par les deux chercheuses permet en effet de cibler une zone en particulier de l’ADN puis de la découper afin de supprimer un gène malade.

APPLE VA PRÉSENTER SON iPHONE 12 MARDI PROCHAIN– Le géant américain, comme à son habitude, n’a pas donné d’autres informations que la date, se contentant de donner une sorte de nom de code à son grand rendez-vous : « Hi, speed ». S’il faut attendre le jour-J pour vraiment découvrir ce que cela signifie, il semble évident qu’Apple va insister sur les innovations concernant les performances en termes de vitesse : avec l’intégration de la 5G et la nouvelle puce dite Soc14, il faut en effet s’attendre à des gains sur ce plan.

RÉFÉRENDUM : NOUVELLE MISSION DU DIALOGUE AVEC MANUEL VALLS ? Deux bungalows incendiés à Ouvéa

DOMINIQUE BUSSEREAU A PROPOSÉ AU PREMIER MINISTRE LA CONSTITUTION D’UNE MISSION DU DIALOGUE POUR LA NOUVELLE-CALÉDONIE
Le résultat du référendum a consacré la fracture de la Calédonie en deux camps d’égale importance, l’un pour l’indépendance, l’autre pour le maintien dans la France. Chez les loyalistes, les violentes critiques de Calédonie ensemble à l’égard autres partis favorables au « non » met de l’huile sur le feu, dans un contexte où la recherche d’apaisement est pourtant impérative. Les propositions de lois du pays déposées au Congrès sur l’extension de l’article 27, la restriction de liberté d’achat de foncier et d’immobilier vont accroître les tensions. Au lendemain du scrutin d’autodétermination, la situation de paix créée par les Accords de Matignon pourrait s’altérer.

Dans ces conditions, la proposition de mission de dialogue, rapportée par Les Nouvelles Calédoniennes, prend une dimension particulière. Selon le quotidien, l’ancien ministre Dominique Bussereau, grand ami du regretté Pierre Maresca, et connaisseur de la Nouvelle-Calédonie depuis 40 ans, propose l’instauration d’une « mission du dialogue » à l’instar de l’initiative de Michel Rocard en 1988, pour la recherche d’une solution paisible et aussi sereine que possible au risque calédonien. Dominique Bussereau suggère que cette mission « de conciliation, d’écoute, de dialogue et de proposition » soit conduite par Manuel Valls, ancien Premier ministre et ancien rocardien, et comprenne des personnalités de tous bords, au fait de la situation calédonienne. L’objectif serait à la fois de clarifier davantage les conséquences d’un choix des Calédoniens pour l’indépendance, et de rechercher les voies et moyens pour éviter les éventuelles conséquences funestes de l’extrême bipolarisation.

Alors que le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, s’apprête à prendre l’avion pour la Nouvelle-Calédonie, la proposition rapportée par Les Nouvelles, ne manque pas d’intérêt dans un climat où les inquiétudes et les tensions vont inévitablement dégrader la cohésion de la société calédonienne.

DEUX BUNGALOWS INCENDIÉS À OUVÉA sur les 7 hébergements que comptait le gîte « la porte du paradis ». Le propriétaire, Roger Alosio, ne cache pas qu’il est en faveur du maintien de la Nouvelle-Calédonie dans la France, et que cette opinion est la cause de l’acte dont il est victime. Une enquête été ouverte. Le Sénat Coutumier va-t-il condamner ce délit ?

RÉUNION DES FAMILLES D’ACCUEIL AU CHATEAU HAGEN, organisée par la province Sud. Une initiative pour favoriser les échanges et le partage de retours d’expérience, ainsi qu’un meilleur accompagnement de ces familles.

LES CANDIDATS AU SERVICE CIVIQUE À NOUMÉA PEUVENT SE FAIRE CONNAÎTRE. La ville lance en effet une nouvelle session.  Les candidats peuvent accéder au dossier sur le site Nouméa Ma Ville. Aucun diplôme n’est requis pour être candidat aux missions proposées et le volontaire recevra une indemnité de près de 75 000 francs par mois. 

CALÉDONIE ENSEMBLE : « IMAGINER UN OUI COLLECTIF POUR L’AVENIR DU PAYS » – Après sa conférence de presse, le parti lance une série de réunions sur le thème du « consensus pour un avenir partagé ». Dans un communiqué, un long chapitre est surtout consacré à la critique de l’Avenir en Confiance et du « Front loyaliste ». Est-ce bien le moment ?

Sébastien Lecornu prend l’avion pour Nouméa ce jeudi

LE MINISTRE DES OUTRE MER A NOUMÉA EN FIN DE SEMAINE
Le ministre des Outre-Mer, Sébastien Lecornu prendra l’avion jeudi en direction de Nouméa où il séjournera durant 3 semaines. Il sera d’abord soumis à l’obligation de quatorzaine au cours de laquelle il lui sera possible d’avoir des contacts et de tenir des réunions par visio-conférence.

Si son test de sortie est négatif, il pourra prendre des contacts et effectuer des visites pendant une semaine supplémentaire.

Cette visite est consécutive à la déclaration du président de la République dimanche soir, annonçant que l’Etat prendrait une initiative « dans les jours à venir ». Elle répond également aux critiques formulées de toutes parts, du côté loyaliste comme du côté indépendantistes, sur l’absence de l’Etat avant et au cours du référendum. Hormis la présence de ses agents, des forces de l’ordre et de la commission de contrôle, s’entend.

Qu’attendre de la visite de Sébastien Lecornu ?

Probablement aucune annonce particulière, si ce n’est la confirmation que le gouvernement va se préoccuper d’organiser le dialogue entre les différents partis politiques calédoniens et l’Etat, dans la perspective de « la suite ».

« A terme, les dispositions transitoires inscrites dans la Constitution devront soit céder la place à des dispositions pérennes, si le choix du maintien dans la République est confirmé, soit être retirées, si la Nouvelle-Calédonie choisit l’indépendance. Il nous revient tous ensemble de préparer cet avenir », a déclaré le Chef de l’Etat. Ce sera probablement le point fort des discussions qui vont s’ouvrir : les précisions de l’Etat sur ce qu’il fera en cas de victoire du « non » au prochain référendum, comme en cas de victoire du « oui » et donc, d’accession de la Nouvelle-Calédonie à la pleine souveraineté.

Il sera, sans aucun doute, question de la période pendant laquelle se déroulerait le troisième référendum s’il était demandé.

A plusieurs reprises, et dimanche soir encore sur le plateau de NC1ère, les indépendantistes ont confirmé qu’ils voulaient aller au bout de l’Accord de Nouméa et enclencher la demande d’organisation du troisième référendum. Concrètement, cette demande peut être formulée par 18 élus au Congrès dans 6 mois.

Mais c’est ensuite l’Etat qui détient la clé du calendrier. Or, dès l’an prochain, la France entrera en période de campagne présidentielle pour le scrutin de mai 2022. Cette élection capitale sera suivie des élections législatives. Comment, dans ces conditions, envisager sereinement la tenue du troisième référendum calédonien, et sa suite si le « oui » l’emportait ?

Toutes ces questions seront, à coup sûr, au coeur des rencontres que Sébastien Lecornu aura avec les responsables calédoniens. Sa mission sera probablement préparatoire à une conférence officielle -peut être un Comité des Signataires- tenue à Paris en présence du Premier ministre, et sous l’attention du Président de la République.

Viendra évidemment s’y ajouter le sujet brûlant de Vale NC, et de l’avenir de la SLN.

En clair, un programme chargé pour le ministre qui découvrira cependant, s’il est testé négatif à sa sortie de quatorzaine, que la Nouvelle-Calédonie demeure, exceptionnellement, un vaste espace de liberté … sanitaire.

LES RÉSULTATS OFFICIELS DU RÉFÉRENDUM PROCLAMÉS par Francis Lamy, Conseiller d’Etat, président de la commission de contrôle et d’organisation. Il y a eu 154 918 votants, 855 votes blancs, 1027 bulletins nuls, et donc 153 036 suffrages exprimés. Le Non à l’indépendance a obtenu 81 503 voix, soit 53, 26 % des suffrages exprimes et le Oui 71 533 voix, soit 46,74.

TAUX DE PARTICIPATION RECORD pour ce second référendum. 85,64%, contre 80,63 en 2018.

L’AUSTRALIE A SUIVI LE SCRUTIN AVEC ATTENTION et par la voix de sa ministre des Affaires Etrangères, Marise Payne, a diffusé un communiqué félicitant les « Néo-Calédoniens pour leur deuxième acte d’autodétermination ».

« L’Australie, souligne la ministre, accorde une grande valeur à sa relation étroite avec la France en tant que partenaire, portant les mêmes valeurs au sein de la région Indo-Pacifique. Nous nous réjouissons de l’implication constante de la France dans le Pacifique,  et de sa contribution considérable à la sécurité et à la prospérité de la région ».

DÉFILÉS ET REGROUPEMENTS INDÉPENDANTISTES aux abords des bureaux de vote ont provoqué des protestations du la part des loyalistes qui considèrent que ce sont là des manœuvres d’intimidation à l’égard des électeurs. Pour le président de la Commission de Contrôle qui a relevé ces faits, ces derniers ne sont cependant pas de nature à altérer les résultats du scrutin.

COVID À AUCKLAND : LEVÉE DES RESTRICTIONS DE DISTANCIATION ET DE RASSEMBLEMENT – Les restrictions relatives à l’épidémie du Covid10 seront levées dans la ville d’Auckland à partir de ce jeudi. La capitale néo-zélandaise sera classée en alerte 1 comme le reste du pays après avoir enregistré 0 cas positif depuis 10 jours. La Première ministre Jacinda Ardern a déclaré qu’elle était convaincue que la seconde vague de 19 cas à Auckland avait été éliminée.

Dès la fin de la semaine, les mesures de distanciation physique, notamment dans les bars et les restaurants, et de limitations de personnes en rassemblement seront levées.

Une des conséquences notables est que le deuxième test-match de rugby entre la Nouvelle-Zélande et l’Australie, comptant pour la Bledisloe Cup – compétition annuelle entre les All Blacks et les Wallabies – pourra se tenir le 18 octobre à l’Eden Park d’Auckland devant un stade comble. « C’est une nouvelle positive », s’est félicitée dans un communiqué la fédération New Zealand Rugby. Le premier test-match se déroulera dimanche à Wellington.

GRAND MEETING LOYALISTE À MAGENTA

Ambiance chaleureuse et enthousiaste pour des milliers de Calédoniens de toutes ethnies au meeting de clôture Les Loyalistes au stade de Magenta. Un défilé des Calédoniens de différentes origines a ouvert la manifestation sous les applaudissements de la foule. En tête de cortège, les « exclus » du scrutin, brandissant une banderolle « Votez pour nous ».

Les Broussards étaient évidemment de la partie, ainsi que les jeunes qui ont formé un trait-d’union entre les différents groupes.

Moment d’émotion dans la soirée : une coutume présentée par les 6 responsables des partis composant Les Loyalistes aux représentants des Mélanésiens, en remerciement de l’engagement de leurs « Vieux » pour que la Nouvelle-Calédonie demeure au sein de la République.

Un choix des « Vieux » souligné et respecté par Alcide Ponga, maire de Kouaoua, qui avait préalablement rappelé qu’en 1958, les anciens, notamment de l’AICLF, avaient écarté l’indépendance et choisi de demeurer dans l’ensemble français. C’était lors de la question posée à l’initiative du général de Gaulle dans le cadre de la Communauté Française proposée alors à tout l’Outre-mer français. Pour les Mélanésiens loyalistes, c’est le respect de cette parole qui fonde leur engagement pour la France.

LES INDÉPENDANTISTES VEULENT RESTREINDRE LA LIBERTÉ D’ACHAT IMMOBILIER ET FONCIER

La liberté de vendre et d’acheter sera-t-elle restreinte en Nouvelle-Calédonie ? Une proposition de loi du pays, déposée par le groupe FLNKS-Nationalistes-Eveil Océanien vise à interdire l’achat de foncier ainsi que d’immobilier d’occasion à tout Français non-citoyen calédonien ainsi qu’aux étrangers. Une dérive de la citoyenneté pour entreprendre, peut-être, une société calédonienne fondée sur des régimes d’exclusions. Demain, dans ce champ d’exclusion, le travail, la création d’entreprise, la scolarité ? Peut être des prémices effrayants de ce que pourrait être Kanaky.

Bien entendu, la légalité du texte est douteuse. Celui-ci devra être soumis au Conseil d’Etat qui en vérifiera la constitutionnalité. Mais déjà, l’initiative lève le voile sur la conception réelle des indépendantistes et de l’Eveil Océanien sur l’Etat indépendant que les séparatistes voudraient édifier.

Dans ce domaine, comparer la Nouvelle-Calédonie à des pays comme l’Australie et la Nouvelle-Zélande est un non-sens. Ces voisins sont peuplés de millions d’habitants, dans une économie intérieure qui n’a rien à voir avec un territoire habité par tout juste 270.000 personnes. Mais surtout, c’est une conception des libertés qui est en cause, une vision de repli sur soi qui est révélatrice des intentions des auteurs du texte.

Dans le domaine si précieux des libertés, de telles initiatives mettent parfaitement en relief les garanties assurées par la France.

UN INDÉPENDANTISTE À LA TÊTE DE L’OCEF, 88 arbres pour l’Avenue de la Victoire, Retailleau soutient le « non »

UN INDÉPENDANTISTE À LA TÊTE DE L’OCEF – Nicolas Metzdorf, président sortant, a décidé de ne pas se représenter, déclarant le faire pour le bien des agriculteurs. Selon lui, le secteur étant à la charge d’un membre du gouvernement indépendantiste, il a déclaré ne pas « pouvoir travailler » en raison de désaccords et de blocages de dossiers. Pour le fondateur de Générations NC, il s’agit d’une véritable stratégie indépendantiste pour bloquer les établissements publics présidés par des loyalistes, ce que conteste Jean Louis d’Anglebermes, le « ministre » de l’agriculture.

C’est Roby Courtot, ancien maire indépendantiste de Pouembout, qui préside désormais l’Ocef.

BRUNEAU RETAILLEAU SOUTIENT LE « NON » – Récemment réélu brillamment au Sénat, le chef de groupe Les Républicains a adressé une lettre aux Calédoniens dans laquelle il exhorte les électeurs Calédoniens à demeurer au sein de la République.

DERNIER MEETING DE CALÉDONIE ENSEMBLE POUR LE « NON »- Sous les gradins de l’hippodrome, 350 personnes ont participé à une réunion où Calédonie Ensemble, tout en prônant le « non » à l’indépendance, a voulu marquer sa différence avec les Loyalistes.

DEUX DERNIERS GRANDS MEETINGS AUJOURD’HUI – Les Loyalistes donnent rendez-vous aux électeurs au Stade de Magenta ce soir à 18 heures pour promouvoir le « non » à l’indépendance dimanche prochain. Les indépendantistes, de leur côté, appellent au « oui » au cours d’une journée à Kowe Kara, de 9h à 22h.

INTERDIT : DÉBARQUER SUR L’ILOT GOELAND ET PÊCHER DANS LA PASSE DE DUMBÉA –  Comme chaque année, l’îlot Goéland sera classé en réserve intégrale saisonnière durant 6 mois pour permettre aux sternes « dougall » de se reproduire. L’accès y est interdit jusqu’au 31 mars. Et la pêche et la collecte de toute nature sont interdites à la Passe de Dumbéa jusqu’au 1er mars.

LES ÉLECTIONS DE KOUAOUA, CANALA, POUM ET YATÉ VALIDÉES par le Tribunal administratif qui a rejeté toutes les demandes d’annulation.

« LES GUERRIERS DE GLACE » d’Isabelle Faye est le livre choisi par 8 489 élèves de CM2 et de 6e en provinces Sud et Iles, dans le cadre de l’opération « Livre mon Ami ».

LA PROVINCE SUD A REMIS LES PRIX DU CONCOURS « Calédoniens Demain » ouvert aux écoles sous le thème du Vivre Ensemble. 7 écoles ont été récompensées sur les 31 qui ont participé. Les enfants devaient mettre en avant les valeurs de liberté, égalité, fraternité et les verbes : parler, partager, respecter.

88 ARBRES PLANTÉS AVENUE DE LA VICTOIRE, c’est ce qu’a décidé la Ville de Nouméa. Les espèces choisies seront des palmiers plume, des tabebuias roses et des lataniers rouges. 

RÉFÉRENDUM : LES derniers GRANDS MEETINGS se préparent

LES NEWS DE CALÉDONIE EN BREF

CALÉDONIE INDÉPENDANTE OU NON LUNDI PROCHAIN, c’est évidemment l’actualité qui occupe tous les esprits en Nouvelle-Calédonie. Derniers meetings en Brousse et aux Iles, derniers tractages dans l’agglomération. Les grands meetings de fin de campagne se préparent.

Pour les Loyalistes, ce sera jeudi soir au Stade de Magenta, à 18 heures, avec défilé des composantes calédoniennes et des prises de paroles.

Pour les indépendantistes, ce sera Kowe Kara de 9h à 22 heures, avec groupes musicaux et restauration.

LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE S’EXPRIMERA À L’ISSUE DU RÉFÉRENDUM, et quel que soit le résultat. L’annonce en a été faite par le porte-parole du gouvernement.

L’UDI APPELLE A VOTER « NON » À L’INDÉPENDANCE – Le parti centriste s’est exprimé par la voix de Christophe Lagarde, son président, ainsi que par celle d’Hervé Marseille, le chef du groupe au Sénat.

3 ANS DE PRISON DONT 1 FERME pour la jeune femme de 19 ans qui avait agressé une octogénaire à Koumac le 26 août dernier. Elle avait en outre volé la voiture de la vieille dame.

POLYNÉSIE

La Polynésie a enregistré son 7e décès lié au Covid10. Lire l’article de Tahiti Infos en cliquant sur l’image.

AUSTRALIE ET NOUVELLE ZÉLANDE

Si plusieurs responsables Néo-Zélandais ont annoncé une ouverture probable de la « Bulle » Trans-Tasman avant Noël, les acteurs du tourisme australien travaillent déjà sur le rétablissement concret des voyages entre les deux pays

La Chambre de Commerce et d’Industrie australienne, l’agence Tourism Australia, Flight Center et d’autres représentants de l’industrie du tourisme sont ainsi en train de bâtir un plan de relance avec une date qui serait celle du 1er décembre. Compte tenu du bon état sanitaire de la Nouvelle-Zélande, ce sont les Kiwis qui pourraient d’abord profiter de la « bulle ».

Les Australiens pourraient, eux, être exemptés de quarantaine à leur arrivée en Nouvelle-Zélande dès le début de l’année prochaine.

Le Ministre australien en charge du tourisme, Simon Birmingham estime que les vols vers Sydney pourraient recommencer avant le début de 2021.  Les frontières du Victoria ne rouvriraient cependant pas avant janvier ou février.

MÉTROPOLE

PARIS AU BORD DE « L’ALERTE MAXIMALE »
Le dernier bilan de Santé publique France est tombé ce mardi 29 septembre, indiquant 8 051 cas de Covid-19 supplémentaires, et 85 morts dans les dernières 24 heures. A Paris, la situation frôle l' »alerte maximale », comme c’est le cas à Aix-Marseille et en Guadeloupe. Les parisiens craignent de voir les bars et restaurants fermer leurs portes.

LA NOUVELLE DACIA SANDERO
Véhicule le plus vendu aux particuliers en Europe et en France depuis 2017, la 3e génération de la Dacia Sandero a été officiellement présentée ce 29 septembre par la firme roumaine du groupe Renault. Pour ne pas perdre du terrain sur les évolutions technologiques et les nouveaux modèles des concurrents, Dacia a décidé de changer intégralement son design extérieur et intérieur pour redonner une nouvelle vie à sa voiture low-cost. 

PETITE PÉPITE À NC1ÈRE : UN REPORTAGE SUR ROBERT TERIITEHAU