Archives pour la catégorie Actualités

LE BUDGET SUPPLÉMENTAIRE A ÉTÉ VOTÉ – Présentation de l’association des entrepreneurs kanak – Foot : Hienghène/Vauban Strasbourg en Coupe de France – Les incendies maîtrisés

LE BUDGET SUPPLÉMENTAIRE A ÉTÉ VOTÉ, à la fois pour la Nouvelle-Calédonie, les provinces et les communes, ainsi que les établissements publics. Il s’agit d’un budget de restriction, la croissance de 4% sur laquelle il avait été bâti par le gouvernement Germain se traduisant finalement par une croissance de … 0,6%.

Le Congrès a été divisé sur cette question. Calédonie Ensemble s’est abstenu, de même que l’Uni. L’Union Calédonienne a voté contre. Une majorité de 22 élus s’est retrouvée pour permettre le fonctionnement normal des institutions et des collectivités : l’Avenir en Confiance, l’Eveil Océanien et Nicolas Metzdorf.

LES ENTREPRENEURS KANAK s’organisent au sein d’une association créée cette année et présentée hier au Centre Tjibaou.

COUPE DE FRANCE DE FOOT : Hienghène connaît son adversaire. Ce sera l’AS Pierrot Vauban de Strasbourg.

INCENDIES MAÎTRISÉS sur le front des feux de brousse. Voh, Témala, Moindou, Poé sont sous surveillance ou sous contrôle grâce aux sapeurs-pompiers appuyés par les hélicoptères bombardiers d’eau.

Quant aux auteurs, à quand quelques années de prison ferme pour enfin commencer une vraie dissuasion de ces incendies certainement volontaires ?

SÉCURITÉ ROUTIÈRE : 4 écoles récompensées pour des affiches sur le thème « La route et moi ».

L’espoir est que ces enfants en gardent quelque souvenir, car pour l’heure, les accidents de la route ne baissent pas en nombre, et sont toujours aussi meurtriers.

CHANGEMENT DE DIRECTION À LA POLICE MUNICIPALE DE NOUMÉA où le directeur Daniel Meynier prend sa retraite. Il sera remplacé par le commandant de police Alain Guyon dès le 1er novembre.

Sous l’impulsion de Romain Paireau, puis de Daniel Meynier, la police de Noumea a retrouvé une efficacité et une image qui sont saluées par les Nouméens. Elle s’est également modernisée, avec des équipements défensif, une brigade canine, et prochainement des caméras personnelles. Elle compte à son actif 50.000 interventions et 1000 interpellations !

120 DÉTENUS DU CAMP EST IRONT DANS LA PRISON DU NORD

Les travaux débuteront le 18 novembre prochain, sur un terrain de 6 hectares mis par la province Nord à la disposition de l’Etat. Ce sera une prison décentralisée pouvant accueillir 120 condamnés, et qui viendra en complément du Camp Est. Objectif : le rapprochement du milieu familial, et la réinsertion dans la société.

Le coût des installations est de 4 milliards FCFP, à la charge de l’Etat, comme le fonctionnement. Compétences régaliennes obligent.

Le centre de détention de Koné permettra ainsi d’alléger la charge du centre pénitentiaire de Nouméa, tout en augmentant la capacité d’accueil des équipements de réclusion.

PAS DE BOL POUR « AIR OCEANIA » : LES AIRBUS A220 INTERDITS DE VOL PLEIN GAZ

La compagnie « low cost » envisagée par la province des Iles devra-t-elle également opérer des vols « low flight » ? Après plusieurs pannes de moteur, les A220 devront limiter leur puissance à 94% au dessus de 8840 mètres d’altitude. C’est une consigne de navigabilité entrée en vigueur le 26 octobre et relayée lundi soir par les agences de sécurité aérienne canadienne et européenne.

PLUSIEURS INCIDENTS
En juillet, une pièce d’un des moteurs Pratt&Whitney était tombée, en plein vol au-dessus de la France.

Les 16 septembre et 15 octobre, des incidents identiques sur des vols entre Genève et Londres avaient conduit à l’atterrissage d’urgence de l’appareil à Paris.

A la suite du dernier incident, les 29 A220 de Swiss avaient été brièvement cloués au sol le temps d’inspecter les moteurs qui s’étaient révélés être « en parfait état » selon la compagnie.

LIMITATIONS EN ALTITUDE
Selon les résultats préliminaires de l’enquête, « des montées à haute altitude effectuées à des niveaux de poussée élevés sur des moteurs d’une certaine poussée nominale pourraient être un facteur contributif » à ces incidents. Si les conditions de givrage persistent, la montée doit être arrêtée à 35.000 pieds (10.668 mètres).

« Le fait de ne pas placer l’antigivrage de l’aile en position d’arrêt au-dessus de 35.000 pieds pourrait entraîner une surchauffe de la nacelle et déclencher des avertissements d’incendie moteur« .

AIR OCEANIA PAS ENCORE À LA COMMANDE
Fort heureusement pour elle, la future compagnie qui devrait être portée par la Sodil n’en est pas encore à la commande de ses avions. Quelques étapes comme la faisabilité de l’opération ou encore son financement devront préalablement être franchies.

Nul ne sait, pour l’instant, si les vols de démonstration de l’A220 seront maintenus dans la région. Mais s’ils ont lieu, que l’on s’assure qu’une des pièces de moteur ne nous tombe pas sur la tête.

UN MÉDICAMENT ANTI-ALZHEIMER EN 2020 ?

(FEMME ACTUELLE) Nouvel espoir pour les malades ! Un laboratoire américain a testé avec succès un traitement qui pourrait obtenir une autorisation de mise sur le marché dès 2020. Explications.

Les 850 000 patients touchés par cette maladie neuro-dégénérative en France le savent bien : il n’existe actuellement aucun médicament permettant de prévenir ou traiter la maladie d’Alzheimer. Le déclin cognitif observé (caractérisé par des troubles de la mémoire, une perte d’orientation, des difficultés dans des gestes de la vie quotidienne…) serait en particulier dû à l’accumulation de protéines amyloïdes dans le cerveau. La donne pourrait très bientôt changer et l’espoir est immense après la publication de résultats très encourageants portant sur une molécule appelée aducanumab, qui serait capable de détruire ces plaques et donc de freiner la progression de la maladie.

Le laboratoire américain Biogen (spécialiste de la sclérose en plaques) teste depuis plusieurs années l’efficacité de ce traitement, dont l’objectif est d’activer le système de défense du cerveau grâce à l’injection d’anticorps spécifiques à l’amyloïde bêta. Dernièrement, les scientifiques sont entrés dans ce qu’on appelle la phase 3 – le dernier test grandeur nature sur 3 000 patients à un stade précoce de la maladie – avant demande d’autorisation sur le marché. Mais le chemin a été semé d’embûches. Les résultats préliminaires, obtenus en début d’année, n’étaient pas ceux escomptés. Le laboratoire a fait machine arrière et a stoppé ses essais. Mais finalement, il a reçu des résultats positifs sur les patients traités avec une dose plus importante d’aducanumab. « Il tient au fait que, lors de l’analyse intermédiaire des données, il n’y avait pas assez de patients traités à la dose la plus élevée, qui s’est avérée la dose efficace », explique Michel Vounatsos, le patron français de l’américain Biogen, à nos confrères des Échos. La machine est relancée et la Food and Drug Administration (FDA) suggère à la firme de terminer ses essais et de constituer rapidement son dossier de candidature pour une mise sur le marché. Leur décision sera prise fin 2020.

Cela fait trente ans que de multiples équipes à travers le monde planchent pour trouver un traitement curatif à la maladie d’Alzheimer. Serions-nous enfin proche du but ? « Nous sommes optimistes quant à la possibilité d’offrir aux patients le premier traitement permettant de réduire le déclin clinique de la maladie d’Alzheimer et quant aux implications potentielles de ces résultats pour des approches similaires ciblant la bêta-amyloïde », ajoute Vounatsos. Affaire à suivre… de très près l’an prochain donc.

UN MAGNIFIQUE TOUR AIR FRANCE 2019 ENLEVÉ PAR JULIAN LINO ET ACTB

Julian Lino, vainqueur du Tour 2019, a été également le « coup de coeur » du Comité

Le Tour Air France 2019 est terminé, Vive le Tour 2020. Edition magnifique de la plus grande épreuve au monde de course amateurs par étape, seule épreuve à afficher une « montée de mine de nickel », plus grande manifestation de cohésion sociale de Nouvelle-Calédonie, le Tour cycliste de Nouvelle-Calédonie a tenu toutes ses promesses

UN NIVEAU RELEVÉ – Comme à chaque édition, le Tour Air France 2019 était d’un niveau très relevé. Les coureurs métropolitains et italiens comptent parmi les meilleurs amateurs de leurs pays respectifs. Le Tour se court à 45, 50 ou 60 km/h, avec les descentes à 80 km/h ! Ces moyennes ne sont pas très éloignées de celles du Tour de France. D’ailleurs, plusieurs coureurs, à l’issue du Tour de Nouvelle-Calédonie, sont devenus professionnels. Ainsi, planent encore les souvenirs de Fignon et de Duclos-Lassalle.

9 ÉTAPES DIFFICILES – Toutes les étapes ont eu leur lot de difficulté. Certaines ont marqué plus que les autres, bien sûr. On peut citer Koné-Gomen avec la terrible montée du col de Tali Uhlo sur la future transversale Gomen-Hienghène, Ouégoa-Koumac-Ouegoa qui a vu l’abandon du courageux coureur d’Ouvéa Sekete Athale, Touho-Houailou avec l’ascension de la mine du Cap Bocage, ou encore l’étape du Mont Dore où les coureurs sont passés par La Madeleine et Prony.

UN FINAL INCERTAIN – Jusqu’à la huitième étape, le maillot jaune est passé sur plusieurs épaules de champion. Florian Barket, le Calédonien de Bourail, l’a revêtu chez lui, à Bourail. Séquence émotion avec sa famille et sa Grand-Maman. On le croyait solidement arrimé sur les épaules de Jonathan Couanon de Shell/CMO La Foa. On imaginait que les Italiens, de Casa Italia/Pontoni, qui nous ont offert un véritable feu d’artifice, allaient emporter la victoire. Finalement, ce n’est qu’au cours de la longue et difficile 8e étape, l’avant dernière, que tout s’est joué.

ACTB ET LINO DE MAIN DE MAÎTRE – L’entreprise de Boulouparis (Génie Civil et Bâtiment), dirigée par Christophe Dauthieux, le fils du fondateur, a construit un staff pour la gagne. Olivier Dalverny, directeur sportif, Jérémie Leclercq connaissent parfaitement l’épreuve pour y avoir participé et l’avoir suivie. Toute la course s’est patiemment construite pour parvenir, dans les meilleurs conditions, à l’étape décisive du Mont Dore. Julian Lino, fils de Pascal Lino, ancien de la grande boucle calédonienne, et surtout ancien porteur du maillot jaune du Tour de France pendant 10 étapes -excusez du peu !-, était le plus fort. D’excellents équipiers, dont Leo Danes, vainqueur en 2017, un esprit solidaire et combatif « de famille », et une stratégie chirurgicale. Résultat : à cette étape ultime, Julian Lino s’est emparé du maillot jaune, et virtuellement, du Tour 2019 au Mont Dore. Chapeau les artistes.

Cannabis thérapeutique : L’Assemblée nationale donne son feu vert pour une expérimentation (20 Minutes)

Dans le cadre de l’examen du projet de budget de la Sécurité sociale pour 2020, l’Assemblée nationale a donné son feu vert, ce vendredi, à une expérimentation de l’usage médical du cannabis.

Les députés ont voté à main levée un amendement du rapporteur Olivier Véran (LREM) qui autorise pour deux ans une telle expérimentation, à laquelle l’agence du médicament (ANSM) avait déjà donné son aval.

« Je souhaite vivement que cette expérimentation puisse débuter au cours du premier semestre 2020 », a réagi la secrétaire d’État Christelle Dubos.

« Expérimenter l’impact positif des dérivés du cannabis sur certaines pathologies »

« Elle pourra porter sur 3.000 patients en France et visera à expérimenter l’impact positif des dérivés du cannabis sur certaines pathologies », a expliqué Olivier Véran, en rappelant que « 17 pays de l’Union européenne ont déjà autorisé des traitements à base de cannabis médical ». « Ce n’est absolument pas la martingale, ce n’est pas le Graal de l’anti-douleur, il ne s’agit pas de développer un nouveau médicament qui remplacerait le paracétamol ou un autre antalgique mais de trouver le moyen d’un nouveau traitement adjuvant », a souligné le député de l’Isère.

Cette expérimentation concernera des personnes souffrant de maladies graves – certaines formes d’épilepsies, de douleurs neuropathiques, d’effets secondaires de chimiothérapie, de soins palliatifs ou contractions musculaires incontrôlées de scléroses en plaques – pour lesquelles les dérivés du cannabis peuvent constituer un apport thérapeutique supplémentaire. Elle sera menée dans plusieurs centres hospitaliers, en particulier des centres de référence pour les pathologies concernées. Une prescription initiale hospitalière sera effectuée par un médecin spécialiste, neurologue ou médecin de la douleur notamment.

La question de la filière d’approvisionnement

Les patients devront d’abord se fournir en pharmacie hospitalière puis pourront renouveler leurs traitements en pharmacie de ville. L’agence du médicament s’est prononcée en faveur de modalités d’administration assez larges : le traitement pourra ainsi prendre la forme de fleurs séchées, d’huiles et éventuellement de tisanes. Les différentes posologies pourront intégrer des rapports très variables entre les deux principes actifs : le tetrahydrocannabinol (THC) aux effets psychoactifs, et le cannabidiol (CBD) qui entraîne plutôt une relaxation musculaire.

La mesure a été accueillie favorablement dans l’hémicycle. « Il faut passer outre les critiques qui sont faites autour de cette proposition puisqu’un groupe d’experts avait validé le principe » d’une expérimentation, a estimé le député LR Jean-Pierre Door. « Toutefois cela pose la question de la filière d’approvisionnement, la France n’autorisant pas la production de cannabis », a rappelé le communiste Pierre Dharréville.

AIR OCEANIA : L’ÉTUDE DE FAISABILITÉ VA ÊTRE LANCÉE POUR LA LOW COST DES ILES

En autorisant la Sodil a créer Air Oceania, « compagnie régionale low cost », la province des Iles a voulu marquer son engagement dans un volet qui a fait sensation dans le « discours de politique générale » récent du nouveau président de la collectivité. Ce projet, qui représente à la fois un investissement considérable à l’échelle d’une province sans grandes ressources fiscales propres, et dont l’activité commerciale envisagée comporte des risques financiers tout aussi considérables, porte quelques interrogations. Dans une première phase, la Sodil doit apporter des réponses. Mais déjà se profile la question essentielle : qui va payer ?

UNE APPROCHE STRUCTURÉE
Si le projet, à priori, paraît d’un ambition démesurée, la première démarche décidée est raisonnable. En effet, la Sodil, société d’économie mixte de la province et porteur du projet via une SAS, s’est vue confier 3 missions : la faisabilité économique du projet, l’élaboration d’un « business plan », et la recherche de partenaires financiers.

ETUDE DE FAISABILITÉ – La première est simple. Elle fera l’affaire d’un cabinet qui sera choisi par la Sodil, et il s’agit simplement d’actionner une dépense d’honoraires. Le résultat, lui, sera très intéressant. L’étude devra elle-même être d’autant pus crédible qu’elle constituera, si le projet avance, un élément majeur du probable dossier de défiscalisation à soumettre à Bercy.

BUSINESS PLAN – La seconde résultera en grande partie de l’étude de faisabilité. En matière de business plan, le rigueur, si elle est de mise, peut souffrir de quelques aléas notamment sur les prévisions de chiffre d’affaires et de résultats. Et surement sur la composante carburant … Mais la difficulté essentielle réside dans l’objectif de construire une compagnie « low cost ». Des prix de vente réduits et donc une marge minimale, l’exercice n’est pas évident.

FINANCEMENT – Restera enfin à trouver des partenaires financiers. Si les résultats de l’étude de faisabilité et du business plan sont crédibles, l’affaire sera alléchante pour des investisseurs. Ils devront probablement être extérieurs. Difficile d’imaginer en effet que la Nouvelle-Calédonie, déjà propriétaire d’Aircalin, et qui finance Air Cal pour la continuité territoriale ainsi que des lignes subventionnées, puisse se lancer dans l’aventure. Quant à la province des Iles, dont les ressources sont en presque totalité apportées par les contribuables de la province Sud par la voie du rééquilibrage, il paraît exclu qu’elle puisse seule supporter le poids et les risques de l’affaire.

ALLONGEMENT DE LA PISTE – C’est la Nouvelle-Calédonie qui pourrait assurer le financement de l’allongement de la piste de Wanaham, puisqu’il s’agit d’un aérodrome territoriale. Cet effort sera possible si l’étude de faisabilité et le business plan sont concluants, bien sûr.

Quant à l’aéroport, la province des Iles semble se satisfaire des travaux de rénovation et d’agrandissement qui vont être effectués par le territoire, et qui étaient déjà prévus.

L’ÉTUDE DE FAISABILITÉ SERA PROBABLEMENT CONCLUSIVE, à moins qu’elle soit réalisée dans le but de l’être. Ce qui serait méconnaître l’honnêteté des donneurs d’ordre ainsi que l’analyse qui sera obligatoirement faite par des services et des observateurs tiers.

C’est ce premier volet, au delà des effets d’annonce, qui lancera le projet. Ou le stoppera.

EMBELLIE POUR LA SLN : SEPTEMBRE APPORTE DU CASH – Pour Wamytan, l’idée de partition est celle de l’Etat – Total Quadran installe une importante centrale solaire – Tour Air France : festival italien

EXCÉDENT DE TRÉSORERIE EN SEPTEMBRE POUR LA SLN grâce notamment aux cours du nickel à plus de 7$ la livre (15.540 $ la tonne), hausse conjuguée avec les efforts de compétitivité de l’entreprise et les exportations de minerai pauvre accordées par la Nouvelle-Calédonie.

La hausse du nickel est portée à la fois par la croissance de production d’acier inoxydable en Chine, et par le fait que la demande excède l’offre, les stocks enregistrant leur plus bas niveau depuis 2011 !

« La rentabilité de la SLN devrait continuer à s’améliorer au 4ème trimestre grâce notamment aux volumes d’export et à l’augmentation du prix du minerai consécutif à l’annonce de l’embargo indonésien. Sur cette base et compte tenu de l’environnement de prix actuel, la SLN génère à nouveau du cash. Elle se fixe un nouvel objectif de réduction de ses coûts de production de 1,30 dollars par livre en 2021« .

Cette situation est confortée par la nouvelle majorité politique à Enercal, où les discussions pour permettre à la SLN d’accéder à des tarifs d’électricité compétitifs devraient de conclure dans les jours à venir.

WAMYTAN ACCUSERAIT-IL PIERRE FROGIER DE NE PAS AVOIR D’IDÉE ? Dans une interview accordée au quotidien Les Nouvelles, le leader indépendantiste estime que l’idée de partition, récemment évoquée par le Président du Rassemblement, est en réalité une position de repli de l’Etat, en gestation depuis 30 ans.

TOTAL QUADRAN continue sa forte implantation en Nouvelle-Calédonie, et vient d’ouvrir une grosse centrale solaire en province Nord. Composée de plus de 13.400 panneaux, elle a été baptisée Helio Piin Patch, du nom de son site d’implantation non-loin de la tribu de Boyen, sur la commune de Voh. Elle serait en mesure d’alimenter près de 2000 foyers.

Acteur majeur de la production d’électricité renouvelable en France et en Outre-Mer, Total Quadran est présent sur les principales sources d’énergies renouvelables : l’éolien, le photovoltaïque, l’hydroélectricité et le biogaz. 

La société Quadran avait rejoint Direct Energie en 2017. Depuis septembre 2019, Quadran est devenue Total Quadran et a intégré la branche « Gas, Renewables and Power » du Groupe Total.

TOUR AIR FRANCE : FESTIVAL ITALIEN après la victoire de Lino dans le contre-la-montre dans le magnifique site de Déva. Mais dans l’étape en ligne de l’après midi, Moindou-Riz de Saint Vincent, Casa Itali/Pontoni a frappé : Jalel Duranti a gagné en solitaire, avec un fort vent de face, et Cristian Scaroni s’est offert la seconde place.

Jonathan Couanon conserve le maillot jaune (Shell Pacific/CMO La Foa).

GRAVE ACCIDENT AU COL DE LA PIROGUE où une voiture a percuté de plein fouet un véhicule utilitaire. Deux enfants ont été blessés. L’un d’entre eux a été plongé en coma artificiel.

L’USOENC EN CONGRÈS pendant deux jours. La situation de la SLN sera probablement au coeur des débats. Milo Poaniewa est candidat à sa propre succession au poste de Secrétaire général. Le syndicat fêtera ses 50 ans samedi.

UNE PASSERELLE ENTRE OUÉMO ET LA PISTE CYCLABLE

Passerelle de Ouémo-Image Ville de Nouméa

C’est la décision prise par le Conseil municipal de Nouméa hier soir : à défaut du pont un jour annoncé, la presqu’ile de Ouémo sera reliée au futur parc urbain en contrebas de Panorama Sainte Marie et à la piste cyclable par une passerelle.

Celle-ci sera longue de 60 mètres, son plancher et son garde-corps seront réalisés en kohu.

L’ouvrage va coûter quelques 130 millions et la durée prévisionnelle des travaux est de 8 mois.

LA FAMEUSE VIDEO EN LIGNE : LA COMMUNE DE HOUAILOU CONDAMNE FERMEMENT L’AGRESSION

Depuis quelques jours, la toile est animée par la video montrant un individu de Houailou agressant un marin asiatique qui collectait des biches de mer sur un platier de la commune, et menaçant même de lui trancher la tête avec une tronçonneuse ! L’affaire fait grand bruit sur les réseaux, la province a condamné, l’individu s’est à nouveau exprimé, le procureur a été saisi.

Élément nouveau : la mairie de Houailou et le maire « CONDAMNE DE LA FAÇON LA PLUS VIGOUREUSE ET FERME CETTE AGRESSION PERPÉTRÉE AU MÉPRIS DU RESPECT DE LA DIGNITÉ HUMAINE LE PLUS ÉLÉMENTAIRE ». Le maire rappelle également que le Code de l’Environnement doit être respecté scrupuleusement par chacun

Ce communiqué figure sur le site Internet de la commune :

Commune de Waa Wi Luu
COMMUNIQUÉ de la MAIRIE de HOUAÏLOU

Une vidéo a circulé sur les réseaux sociaux ce week-end montrant des actes inqualifiables commis par un habitant de la Commune envers un employé d’un minéralier qui avait ramassé quelques bêches de mer sur le platier du Cap Bocage (mine Ballande) lieu-dit de Houaïlou.

LE MAIRE de HOUAÏLOU CONDAMNE DE LA FAÇON LA PLUS VIGOUREUSE ET FERME CETTE AGRESSION PERPÉTRÉE AU MÉPRIS DU RESPECT DE LA DIGNITÉ HUMAINE LE PLUS ÉLÉMENTAIRE.

Le fait que ces actes de violence extrême aient été commis il y a quelques mois ne constitue en rien une excuse ni n’en atténue en aucune façon la gravité.

L’enquête diligentée par le Procureur de la République fera la lumière sur les faits enregistrés et sur les suites à y apporter.

Par ailleurs le Maire rappelle aussi avec insistance que le respect du Code de l’environnement, la protection des ressources et le respect des us et coutumes Kanak doivent être pris en considération par l’ensemble des opérateurs.