Archives pour la catégorie Actualités

DÉBAT D’ORIENTATION BUDGÉTAIRE AU CONGRÈS : LA CAMPAGNE ÉLECTORALE DES PROVINCIALES A DÉBUTÉ

Cela n’aura pas échappé aux observateurs politiques : au travers du débat sur le « Dob » (Débat d’Orientation Budgétaire), les arguments de fond comme de forme se sont inscrits dans une échéance somme toute très proche, les prochaines élections provinciales. Avec un enjeu fondamental dans toute démocratie : le Pouvoir. Décryptage.

EMBELLIE GÉNÉRALE ANNONCÉE
Les constats, les difficultés annoncées, les « pistes » de solution amorcées présentaient deux caractéristiques : leur réalité et, parfois, leur pertinence d’une part, leur énoncé quelquefois maladroit et l’absence de stratégie globale d’autre part. Tout est d’ailleurs dans la conclusion : « modèle économique à bout de souffle », « seules l’évaluation des politiques publiques et leur révision, ainsi qu’une contraction majeure de nos postes de dépenses incompressibles (!) permettront d’adapter les dépenses à un cadre contraint », « recherches de nouvelles ressources », « établissements publics qui ne pourront soutenir le rythme qu’imposent nos besoins budgétaires ». L’orientation de fond qui, répétée, prend l’aspect d’une incantation : « la transformation de notre modèle économique favorisant une redistribution mieux équilibrée est inévitable« , reprend l’antienne de la « compétitivité/croissance », confirmée comme le « pilier du modèle économique calédonien » du gouvernement actuel.

Le rapport annonce pourtant « une embellie générale » pour 2018. Celle-ci serait fondée sur la progression du nickel, mais … plus timide dans les autres secteurs. Et d’annoncer pour l’an prochain, l’arrêt de la destruction d’emplois dans le secteur privé. Impasse à l’évidence faite sur le cas de l’usine Vale, dans le sud.

CONSTATS DE SITUATIONS CONNUES DEPUIS PRÈS DE 3 ANS
L’analyse prend en compte notamment l’insoutenabilité du modèle social actuel. « Un déficit attendu du Ruamm très problématique« . Et c’est la faiblesse politique du document. Les constats effectués sont prégnants depuis plusieurs années. Ainsi, le déficit du Ruamm, ses projections catastrophiques pour les 10 années à venir, ont même été exposés publiquement dans des conférences universitaires.

Bien sûr, la baisse des recettes budgétaires, l’augmentation des dépenses publiques, l’endettement presque maximum de la Nouvelle-Calédonie limitant désormais le recours à l’emprunt, tout est inscrit.

TAXE SUR L’ALCOOL AU SECOURS DES PROVINCES ET DU RUAMM
Dans l’urgence, une augmentation drastique de la fiscalité sur les alcools sera proposée au Congrès. Rendement espéré : entre 4,5 et 5,4 milliards. « 3 milliards viendront soutenir les Provinces par la prise en charge des dotations globales de fonctionnement hospitalières« , et le solde « devrait financer une partie du Ruamm à hauteur de 2 milliards environ« .

Cette dernière dotation permettra au Ruamm de surmonter son impasse actuelle de trésorerie. Restera à juguler les déficits du régime qui « plongent » vers les 20 milliards.

Et restera également, comme chacun l’espère, un volet d’actions pour la prévention et la répression des abus d’alcool.

GÉRER LE PIRE EN PÉRIODE ÉLECTORALE
Le referendum de 2018 a tellement mobilisé l’option publique qu’elle pourrait masquer un rendez-vous majeur pour la conservation ou le changement de pouvoir en Nouvelle-Calédonie : les élections provinciales de mai 2019, c’est à dire dans à peine un peu plus d’un an.

Pour la majorité au pouvoir, ce sera la quadrature du cercle. Et le rapport du « Dob » le confirme. Les contribuables, les entreprises, les fonctionnaires ont de quoi se faire du souci, à moins d’un miracle … ou d’un report des solutions au delà de mai 2019.

Certes, tout laisse à penser que néanmoins, les projets d’augmentations des impôts directs seront mis de côté. Reste la taxe sur les boissons sucrées et la TGC, dont les taux multiples, s’ils sont maintenus, provoqueront les migraines des comptables et du secteur privé.

Côté exonérations fiscales, ce sera un coup de rabot pour récupérer une partie des 36 milliards que coûtent ces incitations.

Les interventions, c’est à dire les aides aux secteurs non publics et aux associations, vont subir une baisse. Comme disait -fort justement- un ancien « ministre des finances et du budget : « quand y’a pas, y’a pas« .

La fonction publique, plus développée en Calédonie que dans la moyenne des pays comparables, devrait également se serrer la ceinture. Masse salariale « contractée« , « réduction des établissements publics » seront probablement d’autant plus nécessaires que les tenants des comptes publics ne disposent plus d’aucune marge de manœuvre.

CAMPAGNE ÉLECTORALE ET DOB
Tous ces sujets feront l’actualité politique de 2018, en plus du scrutin d’autodétermination. Certes, ce dernier est essentiel. Il pourra être émaillé de quelques désordres publics. Il mobilisera tous les électeurs admis à voter. Mais le jour d’après est pratiquement connu, et les institutions continueront à fonctionner tout comme la loi organique .

Or cette dernière prévoit un renouvellement des institutions. Dans 17 mois, c’est à dire, passées les vacances, la rentrée, le premier tiers d’IRPP, demain. La campagne électorale a donc commencé.

Les interventions des élus des Républicains Calédoniens se sont totalement inscrites dans le thème de cette campagne : la situation budgétaire, économique et sociale du territoire. Le parti nouvellement créé joue, sans ses anciens partenaires désormais dans la « plate-forme », la carte de l’opposition tranchée au pouvoir en place.

Ce dernier, quant à lui, va devoir gérer. Toutes les difficultés.

Sur les pistes tracées, jonchées d’épines et de larmes, sans alternative de gestion, il peut entreprendre la réussite. Mais à quel prix électoral ?

ACTU – L’AUTORITÉ DE LA CONCURRENCE MISE EN PLACE PAR LE CONGRÈS – Mise de l’usine du Sud sous cocon : « Hors de question » pour Philippe Gomes – Une brigade canine pour la Police municipale de Nouméa – Un Centre Médical sur l’ancien terrain du Tivoli

L’AUTORITÉ DE LA CONCURRENCE FORMÉE PAR LE CONGRÈS qui à la majorité, a adopté sa composition :
– Présidente : Aurélie Zoude-Le Berre (38 ans), administratrice à l’Assemblée nationale, agrégée d’économie et de gestion, avocate, Rapporteur Permanent au Conseil de la Concurrence de 2002 à 2007. Signe particulier : elle a effectué un stage au Haut Commissariat de février à mai 2012.
– Rapporteur générale :Virginie Cramesnil de Laleu, actuelle vice-présidente du tribunal d’instance du 13 ème arrondissement de Paris, ancienne magistrate, ancienne professeure d’Université, rapporteur à l’Autorité de la Concurrence, avocate, ancienne collaboratrice au cabinet d’avocat de Georges Kiejman.
– Membres non permanents :Matthieu Buchberger, maître de conférence en droit, Jean-Michel Stoltz, magistrat à la Cour d’Appel de Nouméa et Robert Simpson, expert international en matière d’autorité de la concurrence.

L’Autorité de la Concurrence calédonienne entrera en service à la mi-février 2018

UNE BRIGADE CANINE AU SEIN DE LA POLICE MUNICIPALE créée par décision du Conseil Municipal mardi soir. Le recours des chiens dans plusieurs situations délicates a largement prouvé son efficacité.

CENTRE MEDICAL SUR L’ANCIEN TERRAIN DU TIVOLI – Les travaux débuteront courant 2018 et le nouveau centre devrait, en priorité, recevoir les futurs patients de la Clinique de l’Ile Nou pour les examens préliminaires.

MISE ÉVENTUELLE SOUS COCON DE L’USINE DE SUD : « HORS DE QUESTION POUR PHILIPPE GOMES » qui écrit, dans un communiqué,  » … si le président de VALE ne le sait pas, il conviendra de lui rappeler : la fermeture de cet outil industriel ne peut être une variable d’ajustement des profits des actionnaires. Des engagements ont été pris. Ils devront être respectés. Fabio SCHVARTSMAN n’écrit pas sur une page blanche.
« Il appartiendra à la Nouvelle-Calédonie, à la province Sud et à l’Etat de s’opposer par tous les moyens à toute tentative de « mise sous cocon » de cet outil industriel dans l’intérêt des calédoniens qui en vivent, et dans l’intérêt du pays.« 

ACTU – LE PATRON MONDIAL DU FOOT À NOUMÉA – La Polynésie suspendue du Conseil des Jeux du Pacifique – Elections de la Chambre d’Agriculture aujourd’hui – Premières médailles en athlétisme aux Mini-jeux – Les incendies sous contrôle

LE PRÉSIDENT DE LA FIFA À NOUMÉA – Gianni Infantino, le patron du foot mondial, est actuellement à Nouméa. Il avait remplacé Sepp Blatter à la suite d’une tourmente judiciaire qui avait ébranlé la Fifa.

Hier, dans un français parfait, Gianni Infantino a inauguré une installation d’éducation au foot située dans les locaux du Cise, à Dumbéa.

C’est aujourd’hui qu’a lieu le sommet de la zone Asie Pacifique de la Fédération Internationale ; le Papou David Chung, Président de l’OFC, est évidemment présent.

ÉLECTIONS DE LA CHAMBRE D’AGRICULTURE AUJOURD’HUI – 2276 électeurs sont inscrits, et ils ont pour mission de renouveler leur représentation à la Chambre. 35 sièges répartis en 3 Collèges, sont à désigner

TAHITI SUSPENDU DU CONSEIL DES JEUX DU PACIFIQUE, c’est la décision qui fait suite au boycott des Polynésiens. Elle est motivée par l’ingérence du gouvernement polynésien dans la décision du Comité Olympique et Sportif de Polynésie. Cette suspension durera tant que le gouvernement n’aura pas donné de garantie sur l’indépendance de l’instance sportive olympique.

Cette suspension prendra effet dès après la clôture des Mini-jeux de Port Vila.

PREMIÈRES MÉDAILLES D’ATHLÉTISME À PORT VILA et la première en or vient de Thierry Washetine en javelot handisport. Céline Hirzel a décroché le bronze sur 10.000m

INCENDIES : SITUATION STABLE pour les foyers de Saint Louis, de Tamoa et de Tontouta.

PHILIPPE AJAPUNYAH SG DE L’UNION CALÉDONIENNE SUSPENDU à l’issue de sa mise en examen pour viol. C’est la décision des instances du parti, estimant que ce responsable doit bénéficier de la présomption d’innocence.

LAURENT WAUQUIEZ ÉLU AU PREMIER TOUR

Avec 74,64% des voix, contre 16,11% pour Florence Portelli et 9,25% pour Maël de Calan, le favori Laurent Wauquiez a été élu Président des Républicains.

Au total, 99 597 adhérents de LR ont participé au scrutin, soit 42,46% des inscrits. C’est au-delà de la barre symbolique des 50.000, en dessous de laquelle le scrutin aurait été perçu comme un échec. Pour Laurent Wauquiez, cette victoire dès le premier tour lui permet de consolider la légitimité de sa présidence. Mais ne le protège pas d’un risque d’isolement politique. Au-delà de l’exclusion de quelques élus LR désormais membres de LREM ou d’Agir, les centristes ont pris leurs distances avec le probable vainqueur. «Il n’y aura plus d’alliance avec Les Républicains en tant que parti», a insisté Jean-Christophe Lagarde, président de l’UDI, dans Le Parisien

1 MILLION DE FANS POUR LES OBSÈQUES DE JOHNNY – 30 ans pour le Marché de Farino – 3 mineurs interpelés au cours d’un vol – Incendies à Paita et au Mont Dore – Saint et sauf : un plongeur nage toute une nuit

1 MILLION DE FANS À PARIS POUR LES OBSÈQUES DE JOHNNY
La France n’avait pas connu de précédent. Plusieurs générations de fans s’étaient massées le long des Champs Elysées et autour de la Madeleine pour un dernier adieu à l’artiste. 3 anciens Président de la République, un parterre de personnalités du spectacle, des centaines de milliers d’anonymes, « C’est un peu de nous qui s’en est allé » ont déclaré unanimement les intervenants, rappelant que chacun peut retrouver une période de sa vie dans une chanson de Johnny.

700 bikers ont accompagné le cercueil du rocker, un spectaculaire cortège de Harley pour celui qui aimait la moto.

Johnny sera enterré à Saint Barthélémy, comme il l’avait souhaité.

AGRESSION D’UN POLICIER À TINDU – L’individu, qui lui avait lancé une pierre en plein thorax, a été interpelé, il est âgé de 18 ans.

3 MINEURS INTERPELÉS EN PLEIN CAMBRIOLAGE au Quartier Latin alors qu’ils dérobaient des téléphones dans le magasin « Docteur Mob ». Ils ont été présentés à la Justice et comparaîtront … en juin 2018.

INCENDIES À PAITA ET À SAINT LOUIS
Au secteur de la Tamoa où le feu a été maîtrisé, tout comme à la Montagne des Sources et à Saint Joseph, les soldats du feu ont été à pied d’oeuvre samedi et dimanche.

UN PLONGEUR NAGE TOUTE UNE NUIT et parvient à gagner le Phare Amédée. C’est l’heureux dénouement pour le compagnon de pêcheur de langouste qui avait été retrouvé sur un ilot pendant les recherches de l’ULM disparu jeudi dernier.

30 ANS POUR LE MARCHÉ DE FARINO, l’anniversaire a connu un succès particulier. Ce célèbre marché créé peut après les événements, avait lancé la vogue des marchés à une époque où les Calédoniens étaient traumatisés par les violences et l’insécurité partout en Calédonie.

LE TELETHON MOBILISE les Calédoniens dont la générosité est sollicitée comme chaque année.

SUPERMOTARD : CEDRIC FERRAND a remporté l’édition 2017

REFERENDUM 2018 : PROBABLEMENT LE 28 OCTOBRE – UN ULM DISPARAÎT ENTRE LA GRANDE TERRE ET L’ILE DES PINS – Sonia Backès élu présidente des Républicains Calédoniens par le congrès fondateur – Jeux du Pacifique : le capitaine de l’équipe de foot exclu des Jeux – Hommage exceptionnel pour Johnny sur les Champs Elysées

LE REFERENDUM DEVRAIT AVOIR LIEU LE 28 OCTOBRE 2018, c’est la proposition qui devrait être faite aux membres du Congrès. Elle fait suite à la visite du Premier ministre qui avait rappelé qu’au terme de la Loi Organique, il revenait aux élus locaux de fixer la date du scrutin d’autodétermination.

UN ULM DISPARU alors qu’un groupe de 4 aéronefs légers se rendait à l’Ile des Pins. En raison du mauvais temps, 3 ULM ont rebroussé chemin, et c’est l’un d’entre eux qui a disparu. Des recherches ont été entreprises.

UN NOUVEAU PARTI POLITIQUE A ÉTÉ FONDÉ hier soir, il s’agit des Républicains Calédoniens dont la présidence a été confiée à Sonia Backes par les instances.

AFFAIRE DE LA 3 G : la Cour de Cassation examine 2 questions préalables de constitutionnalité déposées par les avocats des parties. Verdict dans quelques jours.

AFFAIRE DETEIX – Le procès se poursuit avec notamment les analyses psychiatriques de l’accusé.

LES BLUE BOAT ARRAISONNÉS vont être détruits sur décision de Justice. Plus de 77 marins vietnamiens ont été reconduits aux frontières. L’Etat a déployé des moyens internationaux pour contraindre le Vietnam à empêcher ces opérations de pêche illégale dans le Pacifique.

LES RETRAITÉS REÇUS AU GOUVERNEMENT par le Président, le Vice-président et Christopher Gyges, en charge de la protection sociale, auprès de qui ils ont fait valoir leurs revendications.

NOUVEAU DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LA SLN – Jérôme Fabre est nommé directeur général adjoint du groupe Eramet, en charge de la branche Alliages et membre du comité exécutif et quittera donc ses fonctions calédoniennes. Il devrait être remplacé par un Canadien francophone, Bernard Laflamme.

MINI-JEUX DU PACIFIQUE : LE CAPITAINE DU FOOT EXCLU – Les judokas calédoniens poursuivent leur moisson de médailles. Hors des stades, le capitaine de l’équipe de foot aurait piqué une crise de colère après la défaite des Cagous face à Tuvalu, cassant une chaise dans les vestiaires. Il a été exclu des Jeux pour « comportement anti-sportif.

EXCEPTION POUR JOHNNY APRÈS VICTOR HUGO : son cercueil descendra les Champs Elysées pour un hommage populaire hors du commun. Jean d’Ormesson, pour se part, recevra l’hommage de la Nation aux Invalides.

ACTU : LES SECTEURS ONT ÉTÉ RÉPARTIS ENTRE LES « MINISTRES » DU GOUVERNEMENT – Augmentation de l’alcool parmi les premières mesures adoptées. Tribunal de Commerce : la liste de Betty Levanque en tête – Un cadre de l’Union Calédonienne suspendu – Les retraités dans la rue

CONTINUITÉ DANS LES ATTRIBUTIONS DE SECTEURS AU GOUVERNEMENT – Les membres sortants conservent globalement les secteurs dont ils avaient en charge le contrôle et l’animation. Parmi les nouveaux membres, Nicolas Metzdorf hérite du Budget, « récupère » la pêche et l’agriculture et devient porte-parole du gouvernement, Christopher Gyges reprend le secteur d’Isabelle Champmoreau, et Didier Poadyaliwane, celui d’Antony Lecren.

Bernard Deladrière est, en plus de ses précédents secteurs, chargé du numérique, domaine qui était le sien dans un autre gouvernement, et Cynthia Ligeard est également chargée du logement.

SUBVENTIONS, DÉBAT D’ORIENTATION BUDGÉTAIRE et adoption de différents dossiers ont marqué cette « reprise » de l’institution. Le montant des subventions distribuées atteint 1,4 milliard.

GROSSES AUGMENTATIONS DU PRIX DE L’ALCOOL AU GOUVERNEMENT pour ce qui concerne notamment la bière et le vin. Estimation du rendement : 4,5 milliards destinés, selon le porte-parole, « à combler les déficits sociaux et pour lancer de véritables plans de prévention sur la consommation d’alcool« .

C’est l’Agence Sanitaire et Sociale qui va bénéficier de cette manne. Disposant déjà d’un budget colossal, elle sera certainement interrogée au Congrès sur la réalité de sa politique de prévention, l’une de ses principales vocations, et surtout, sur une véritable évaluation de performance de cette politique.

UN SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’UNION CALÉDONIENNE SUSPENDU de ses fonctions en raison de faits d’une extrême gravité, déclare le parti indépendantiste. Selon RRB, Philippe Ajapuhnya serait impliqué dans une affaire de mœurs et entendu par la justice.

MANIF CONTRE LES POLLUTIONS D’HYDROCARBURE et collectif reçu hier par le Haut Commissariat.

LES RETRAITÉS DANS LA RUE aujourd’hui pour dénoncer la baisse du pouvoir d’achat et ce qu’ils qualifient de « pillage des caisses de retraite ».

CONSULTATION SUR LES DÉPLACEMENTS à l’intérieur de l’agglo lancée auprès du public par le SMTU. Développement de nouveaux moyens de transport, arrivée du Néobus sont au cœur de cette réflexion. Conférence publique le 14 décembre à 17h30 à la Chambre des Métiers et site Internet http://www.smtu.nc

DISPARITIONS DE JEAN D’ORMESSON ET DE JOHNNY HALLIDAY toujours largement commentées sur l’ensemble des médias locaux et nationaux.

PLAN STRATÉGIQUE POUR LES 10 ANS À VENIR, c’est le travail qui a été préparé à la suite des Etats Généraux de l’Industrie qui se sont tenus récemment. 17 projets sont ressortis de la réflexion conduite. Gouvernance, économie verte, simplification administrative figurent dans ces projets.

LA LISTE CONDUITE PAR BETTY LEVANQUE en tête des élections pour le renouvellement du Tribunal de Commerce.

ASSISES : AFFAIRE DU MEURTRE DE DETEIX, le procès début aujourd’hui et durera 2 jours.

TRISTESSE : JOHNNY A ÉTEINT LE FEU ET S’EN EST ALLÉ CHANTER AU PARADIS DES IDOLES

Johnny sur la scène du Rex il y a 30 ans (Photo d’un internaute)

C’est un choc pour toute la France : Johnny Hallyday est décédé à son domicile dans la nuit de mardi à mercredi à l’âge de 74 ans.

Ces dernières semaines, sa santé s’était dégradée. Le chanteur, son épouse Laeticia et leurs filles Joy et Jade avaient quitté Los Angeles, où ils vivaient à l’année, pour s’installer dans leur maison du parc de Marnes-la-Coquette. Hospitalisé le 13 novembre pour détresse respiratoire, le chanteur avait retrouvé son domicile quelques jours plus tard. Sa famille et ses amis se montraient optimistes sur le prochain rétablissement de Johnny. Sur le compte Twitter de l’artiste et de ses proches, des nouvelles rassurantes étaient publiées régulièrement.

Les bikers à l’accueil de Johnny à Tontouta en 2016

Les Calédoniens ont donc eu la chance exceptionnelle de le revoir une dernière fois l’an dernier lors d’un concert à Nouméa. « Je vous aime » avait lancé le rocker à une foule de fans enthousiastes. Ce soir là, il avait mis le feu  à Magenta. Il vient de l’éteindre et nous sommes tous tristes. Salut l’immense artiste. Video de Johnny à Nouméa : Cliquer sur le lien

PROCÈS D’ASSISES : AFFAIRE GUY TAMAI : 10 ANS DE RÉCLUSION POUR TUULAKI – Le Premier ministre a quitté le territoire – Jeux du Pacifique à Port Vila : la Calédonie battue en foot par Tuvalu ! –

EDOUARD PHILIPPE A QUITTÉ LA CALÉDONIE, accompagné de 3 ministres, Outre-mer, Justice et Transition Energétique. Cette visite fera probablement date pour avoir marqué le coup d’envoi concret de la consultation d’autodétermination en 2018.

Premières réactions positives des milieux politiques calédoniens. Pour l’Uni, c’est un engagement à aller « plus loin ».

JEUX DU PACIFIQUE – La Calédonie battue en foot par Tuvalu …

ASSISES : AFFAIRE TAMAÏ – Le prévenu a été reconnu coupable. Verdict : 10 ans de réclusion criminelle pour Seleone Tuulaki.

INAUGURATION DU LYCÉE DU MONT DORE ET HOMMAGE À ERIC GAY, le maire du Mont Dore et enseignant, ont figuré au menu du Premier ministre hier après midi.

EDOUARD PHILIPPE AU CONGRÈS : ENGAGEMENT PERSONNEL ET MÉTHODE

Foule des grands jours pour la visite du Premier ministre au Congrès. Exceptionnellement, le discours devant le « Parlement » local s’est tenu en fin de séjour. Probablement pour tenir compte des enseignements du premier contact, et de la perception de l’attente des Calédoniens. Méthode et engagement.

Edouard Philippe peut être satisfait de son voyage en Nouvelle-Calédonie. Il y a, à la fois, montré sa connaissance des dossiers, son tact, et affirmé son engagement personnel et de celui de l’Etat. En entraînant les élus locaux dans ce mouvement.

A preuve, la fixation de la date du referendum. Ce n’était pas certain avant sa venue, c’est sûr après son séjour : le Congrès le fera, et prendra ainsi les responsabilités conférées par la Loi Organique.

DANS LES PAS DE MICHEL ROCARD
Le Premier ministre, comme le Président de la République, n’ont jamais caché une certaine proximité avec Michel Rocard, de sa perception de la politique et de sa méthode. « Il figure dans mon Panthéon personnel« , ajoutant dans les « géants » de la solution calédonienne, Jean-Marie Tjibaou et Jacques Lafleur. Libération avait d’ailleurs titré, avant son départ pour la Calédonie : « Edouard Philippe dans les pas de Michel Rocard ».

Reprenant habilement les réflexions des uns, les propositions des autres, Edouard Philippe a d’abord placé l’expérience calédonienne à un très haut niveau : « expérience unique », sans précédent dans l’histoire d’une décolonisation en marche, et un exemple à méditer. Propos qui ne sauraient déplaire aux Calédoniens …

LA MÉTHODE PHILIPPE
Puis, concrètement, il a annoncé sa méthode :

1) constituer une équipe resserrée d’une dizaine de personnes chargée d’échanger sur 5 thèmes : le bilan des Accords entre « maintenant et la fin du mois de janvier« , la situation des compétences transférées, la place de la Nouvelle-Calédonie dans le monde, c’est à dire au delà de son espace régional, et enfin le socle des valeurs et des projets en commun, « substrat de la Calédonie de demain« . L’ensemble de ces échanges devraient avoir pour terme la fin du premier trimestre 2018.

2) tenir un Comité des Signataires à la première quinzaine de mars, qu’il présiderait « personnellement ».

3) sur la consultation. Premier principe dit le Premier Ministre : « elle aura lieu« . Deuxième principe : son résultat devra être incontestable et sincère. Enfin, s’agissant de la date de la consultation, le Premier ministre a su trouver les mots pour « convaincre » le Congrès de la fixer, conformément à la lettre et à l’esprit de l’Accord de Nouméa. Il « forme le voeu » que le Congrès se prononce également sur la question qui sera posée lors du scrutin, même si cela ne relève pas strictement de sa responsabilité.

4) sur cette question, Edouard Philippe a été sans ambiguité : elle sera binaire, condition de simplicité et de clarté.

5) le travail de préparation comprendra également la campagne et le déroulement du scrutin. « Il faudra innover pour assurer la sérénité des jours d’avant« . Un comité des sages, différent des autorités de contrôle, devra veiller à l’éthique des propos lors de la campagne.

IL Y AURA UNE VIE APRÈS LE REFERENDUM
Enfin, ainsi qu’il l’avait fait lors de l’inauguration de l’antenne de l’UNC à Koné, « Le débat institutionnel ne doit pas occulter le quotidien« , suggérant que « la vie » continuera après le referendum. En responsable, il souligne quelques points relatifs au développement durable, indiquant le soutien de l’Etat pour la construction d’un hôtel à Lifou, le renforcement des contrats de développement ou encore la sécurité et la prévention de la délinquance des jeunes.

Il a annoncé que le dispositif de police de proximité sera mise en place à Nouméa et dans l’agglomération.

Dans ce registre, il a également annoncé qu’une deuxième unité du SMA sera ouverte en Province sud, et probablement à Nandai.

S’agissant du nickel, il a assuré que l’Etat sera présent pour garantir la pérennité de cette industrie en Nouvelle-Calédonie, et accompagnera la mise au point d’une stratégie nickel. Il a toutefois suggéré que le tourisme devait requérir l’intérêt soutenu des responsables. Tout en respectant les compétences presqu’entièrement locales dans ces matières.

« Mesdames Messieurs, notre monde est en train de se transformer, a-t-il déclaré. Nous le transformons. Nous devons être à la hauteur de cette transformation, tous autant que nous sommes » et de conclure : « j’ai confiance« .