Archives pour la catégorie Actualités

PHILIPPE MICHEL AU CONGRÈS ET THIERRY SANTA AU GOUVERNEMENT ?

 

Selon le quotidien Les Nouvelles Calédoniennes, des négociations entre les trois formations non indépendantistes, l’Avenir en Confiance, Calédonie Ensemble et l’Eveil Océanien, se seraient conclues par un accord.

Calédonie Ensemble, qui prétendait obtenir la présidence du gouvernement, se résoudrait finalement à exercer celle du Congrès. Quant au gouvernement, il pourrait être présidé par Thierry Santa.

Compte tenu du « jeu des chaises musicales », -règle selon laquelle lorsqu’un élu quitte le Congrès, son suivant de liste « monte » à sa place- et en raison du fait que Calédonie Ensemble ne possède plus que le nombre requis pour former un groupe au Congrès, aucun de ses membres siégeant Boulevard Vauban ne peut aller au gouvernement.

En effet, la conseillère suivante est Nina Julié, démissionnaire du parti avec Nicolas Metzdorf. Dans le cas d’un départ d’un conseiller de Calédonie Ensemble au Congrès, Nina Julié siégerait dans cette assemblée en élue non inscrit. Dans cette hypothèse, Calédonie Ensemble perdrait le nombre d’élus requis pour former un groupe.

Or un groupe permet l’accès à des bureaux, des  personnels et des moyens matériels …

Ainsi, en cas de liste commune pour l’élection au gouvernement, le parti de Philippe Gomes devrait choisir, soit une personnalité de la liste ne siégeant pas au Congrès, soit une personnalité non élue. Le quotidien évoque celui de Philippe Germain. Gael Yanno, ancien président du Congrès, est également non élu et a soutenu Calédonie Ensemble pendant la campagne.

Vendredi matin, ce sera le second épisode des nominations après celles des Exécutifs des provinces, avec la désignation du Président et du Bureau du Congrès. En cas d’accord entre les non indépendantistes, l’élection des membres du gouvernement pourrait suivre rapidement.

FIN D’UNE ESCROQUERIE À UN MILLIARD ! Villejuif et la Clinique de Nouville concluent un partenariat – Une fillette meurt de la dengue – Du nouveau sur la Centrale à gaz – 2 démissions à Calédonie Ensemble

FIN D’UNE ESCROQUERIE DE GRANDE AMPLEUR  basée sur une collecte de fonds  auprès de particuliers. Les fonds étaient supposés débloquer la succession d’un soldat du Pacifique en participant au règlement des frais de succession de son héritier néocalédonien. Le préjudice se monte à un milliard et le chef d’orchestre en est une femme de 73 ans opérant pour le compte d’un commanditaire du Vanuatu.

DEUXIÈME VICTIME DE LA DENGUE – Il s’agit d’une fillette originaire de Pouébo décédée lundi, au Médipole de Koutio. Âgée de 8 ans, elle avait contracté la maladie il y a 15 jours. La première victime, une femme de 43 ans, était décédée le 6 mars dernier.

DÉMISSION DE NINA JULIÉ ET DE NICOLAS METZDORF DE CALÉDONIE ENSEMBLE – Lire notre article

LA CHAMBRE TERRITORIALE DES COMPTES  a passé au crible le Port Autonome et le Conservatoire de musique et de danse. Elle met en exergue la nécessité d’assurer des ressources pérennes pour cette dernière. Le Port Autonome est, quant à lui, invité à mieux valoriser ses installations.

AFFAIRE PASS’CITOYEN : relaxe demandée pour Cynthia Ligard, Eric Gay et Alain Lazare au titre de l’Exécutif de la province Sud, et lourde peine requise à l’encontre de Yoann Toubhans.

DEUX ANS FERMES POUR LE DÉLINQUANT DE CANALA, auteur de plusieurs cambriolages, voleur de voiture, conducteur sans permis. Il avait en outre causé un accident, et avait refusé de s’arrêter à un contrôle de gendarmerie !

GROGNE AU LYCÉE DU GRAND NOUMÉA où un préavis de grève a été déposé par 4 syndicats. Motif, selon les syndicats, l’autorité de la chef d’établissement jugée excessive.

CONVENTION ENTRE LA CLINIQUE DE NOUVILLE ET L’INSTITUT ROUSSY DE VILLEJUIF pour une meilleure prise en charge des malades du cancer. Pendant ce temps, plusieurs services font défaut au Médipôle, notamment dans le secteur de la radiologie, ce qui provoque un afflux des patients dans les cabinets privés.

LA CENTRALE À GAZ À L’ÉTUDE, et il était temps ! Plusieurs hypothèses sont envisagées. Il pourrait s’agir d’une centrale uniquement au gaz, d’une centrale gaz et fioul en appoint ou encore hybride avec des énergies renouvelables. Elle pourrait être située sur terre ou sur l’eau à proximité de la SLN. Le choix pourrait être opéré en fin d’année en fonction du coût de l’énergie, de l’empreinte environnementale et de l’implication des entreprises calédoniennes dans le projet.

DEUX ÉLUS QUITTENT CALÉDONIE ENSEMBLE : NINA JULIÉ ET NICOLAS METZDORF

Photo gouvernement NC

La fracture était dans l’air dès vendredi dernier, lors de l’élection de la présidente de l’assemblée de la province Sud. Selon Nina Julié et Nicolas Metzdorf, les deux jeunes élus étoiles montantes de Calédonie Ensemble, il leur avait été proposé de mettre en minorité l’Avenir en Confiance grâce à une alliance avec les autres partis. Cette initiative, « alors qu’aucune réunion de la direction collégiale avait été organisée par la direction du parti », a été refusée par les deux conseillers de province. Avec comme résultat une marche arrière de Philippe Gomes.

Pour les intéressés, cette attitude ne correspondait, en effet, en rien aux engagements pris pendant la campagne électorale par Calédonie Ensemble, et notamment une alliance avec le FLNKS.

Dès lors, déclarent les deux élus, « notre acte a été considéré comme une trahison, et nous avons été écartés de toutes les discussions, la direction de Calédonie Ensemble considérant que nous ne faisons plus partie de Calédonie Ensemble« .

Nina Julié et Nicolas Metzdorf siégeront donc comme élus non inscrits.

Quelles attitude adopteront-ils vendredi, lors de l’élection à la présidence du Congrès ? « Si Calédonie Ensemble présente un candidat à la présidence du Congrès, nous voteront pour lui. S’il y a un troisième tour, nous voterons pour le candidat non-indépendantiste le mieux placé« , ont-ils précisé au quotidien local.

RÉACTION DE CALÉDONIE ENSEMBLE
De son côté, Calédonie Ensemble a réagi, évoquant une « affabulation« , et écrit qu’une éventuelle alliance avec les indépendantistes relève d’une « fake news« .

« Vendredi, Calédonie Ensemble votera pour son candidat à la présidence du Congrès » affirme le parti de Philippe Gomes. Sans pour autant préciser ce qui se passerait en cas de troisième tour.

PRÉCISIONS DE L’ÉVEIL OCÉANIEN
Quant au parti de Malikulo Tukumuli, il confirme avoir « également refusé cette proposition d’alliance mentionnée, notamment en vertu de la première raison citée : celle de respecter la volonté de la majorité des électeurs de la Province Sud. » L’alliance mentionnée par Nina Julié et Nicolas Metzdorf était celle envisagée avec le groupe FLNKS de Roch Wamytan …

DES MILLIERS DE PERSONNES AU SALON DU TOURISME – Délinquance en tout genre ce week end – Séisme au large des Loyauté – Victoire des Conservateurs en Australie

GROS SUCCÈS DU SALON DU TOURISME où, comme l’an dernier, des milliers de personnes se sont pressées au Centre Tjbaou. Moteur principal des visites : les bonnes affaires avec des prix cassés, à la fois dans les transports et les hébergements.

Les stands d’Air Calédonie et du Betico ont été pris d’assaut sans discontinuer durant tout le week end, et il faut dire que les forfaits comprenant à la fois le transport et l’hébergement étaient alléchants.

Du baume au cœur pour les acteurs du tourisme calédonien pour qui les annonces de records annuels de fréquentation ne correspondent pas au remplissage de leurs établissements. Il est vrai que le chiffre de 120 000 « touristes » claironné par les organismes officiels comprend près de 14 000 wallisiens, futuniens, vanuatais et polynésiens, des « touristes » particuliers … qui ne fréquentent guère les hôtels !

WEEK END CHARGÉ POUR LA POLICE en raison de multiples actes de délinquance. 5 mineurs qui cambriolent un véhicule et agressent un passant pour lui voler sa sacoche à Val Plaisance, le Raid qui intervient au Centre-ville pour mettre fin à une tentative de suicide consécutive à une rupture entre deux jeunes femmes, des débordements de jeunes à Pierre Lenquette. De nombreuses procédures ont été conduites pour des délits routiers. Et pour couronner le tout, un accident de voiture assez grave a été provoqué par un conducteur « imbibé » par 1g56 d’alcool par litre de sang.

VOLEUR DE VOITURE INTERPELÉ À BOULOUPARIS par les gendarmes. L’individu a été placé en garde à vue.

UN SÉISME S’EST PRODUIT À 190 KM DES ILES LOYAUTÉ, à une profondeur de 10km. Il n’a provoqué ni dommages, ni tsunami.

LES CONSERVATEURS REMPORTENT LES LÉGISLATIVES EN AUSTRALIE, déjouant tous les sondages. Emmenés par Scott Morrison, sont reconduits aux affaires pour 3 ans.

LES PROVINCES ONT DÉSIGNÉ LEURS PRÉSIDENTS

Élections des présidents de chacune des provinces ce matin. Sans surprise, Paul Néaoutyne a retrouvé son fauteuil dans le Nord. Aux Iles, c’est Jacques Lalié qui a succédé à Néko Hnepeune. Quant au Sud, c’est également sans surprise que Sonia Backes a été élue, avec les voix de l’Eveil Océanien au second tour de scrutin.

On s’attendait à une candidature de Calédonie Ensemble dans cette dernière assemblée, en raison des dissensions intervenues entre le parti de Philippe Gomes et l’Avenir en Confiance. Il n’en a rien été, mais les élus CE ont voté blanc.

Pour ce qui concerne la province Sud, une séance ultérieure sera consacrée à l’élection des commissions internes et aux désignations dans les comité, conseils d’administration et commissions externes.

ÉLECTION DES PRÉSIDENTS DE PROVINCE CE MATIN

Les résultats des élections provinciales ayant été validés, chaque assemblée de province a été convoquée ce matin pour élire son président ou sa présidente.

Cette première étape consécutive au scrutin de dimanche dernier devrait s’effectuer sans surprise, en théorie.

S’il y en avait, elle ne pourrait provenir que des Iles, avec une candidature Palika fédérant l’ensemble des listes autres que l’Union Calédonienne, ou du Sud, avec une union de Calédonie Ensemble, FLNKS et UC au profit d’un candidat plus âgé que Sonia Backes. Ces cas de figure sont peu probables, quoi que, en politique … !

La logique voudrait donc que Sonia Backes s’installe dans le fauteuil qui fut celui de Jacques Lafleur en province Sud, Paul Néaoutyne, dans celui qui est le sien depuis vingt ans, et Jacques Lalié, dans celui qui fut occupé par Neko Hnépéune aux Iles.

Confirmation ce vendredi matin.

12% DE CHOMAGE EN CALÉDONIE – Baisse des prix à la consommation en avril – Poursuite de l’enquête sur les soupçons d’emplois fictifs pour Calédonie Ensemble

TAUX DE CHOMAGE STABLE
Pour la 2ème année consécutive, l’Isee vient de produire un rapport sur le chomage en Calédonie. Si le chiffre est stable par rapport à 2017, l’écart du taux de chômage entre hommes et femmes n’est plus que de 0,4% en 2018, contre 3,3% en 2017. En revanche, les moins de 30 ans restent le plus exposés avec un taux de chômage de 28%, en hausse de 3%.

BAISSE DES PRIX de la consommation en avril – L’ISEE a enregistré un recul de l’indice général de 0,2% le mois dernier et de 0,4% sur un an, hors prix du tabac. Cette diminution est tirée par la baisse des prix des services de 0,5% et de ceux de l’alimentation -0,4%. En revanche, les prix de l’énergie ont augmenté de 1,1% en avril tandis que ceux des tabacs et des produits manufacturés sont stables.

SOUPÇONS D’EMPLOIS FICTIFS : L’ENQUÊTE SE POURSUIT auprès de membres de Calédonie Ensemble, entendus hier par la brigade de recherche de la gendarmerie nationale.

DOUZE GÉNISSES VENDUES À PORT LAGUERRE par la station zootechnique. Les éleveurs ont pu ainsi faire l’acquisition de 8 charolaises, 3 charbraises et une brahmane.

ANTICOR DEMANDE L’ANNULATION des élections provinciales, à la suite de constats d’irrégularités sur le terrain.

PAUL K DUPRÉ LE PIONNIER DU CINÉMA CALÉDONIEN S’EST ÉTEINT

Paul K Dupré s’est éteint à l’âge de 80 ans, emportant avec lui les rêves de cinéma qui ont rempli toute sa vie. A l’aide d’une caméra super8, puis avec un matériel plus élaboré, il a réalisé les premiers véritables films calédoniens.

A cette époque, et comme pour tous les pionniers calédoniens, ni aide publique, ni matériel sophistiqué. Une Calédonie bien différente. Hommage en republiant notre video.

LA LISTES DES ÉLUS AU CONGRÈS ET EN PROVINCES

La commission de contrôle des élections provinciales de 12 mai  dernier a validé les résultats de ce scrutin qui figurent dans le communiqué officiel du Haut-Commissariat. Les élus dans chaque province et au Congrès.

RESULTATS DEFINITIFS DE L’ELECTION DES MEMBRES DU CONGRES ET DES ASSEMBLEES DE PROVINCE DU 12 MAI 2019

Le recensement général des votes exprimés à l’occasion de l’élection du 12 mai 2019 a été effectué à l’issue du scrutin, soit les 12 et 13 mai 2019 au chef-lieu de chaque province, par une commission présidée par un magistrat désigné par le président de la cour d’appel de Nouméa et constituée à cet effet.

Ces commissions ont validé les résultats suivants :

RESULTATS DE LA PROVINCE DES ÎLES LOYAUTE
Nombre d’électeurs inscrits : 21 205
Nombre de votants : 14 099
Nombre de bulletins nuls : 58
Nombre de bulletins blancs : 58
Nombre de suffrages exprimés : 13 983

NOMBRE DE VOIX OBTENUES POUR CHAQUE LISTE DE CANDIDAT

  1. Unitaire Kanaky Génération : 800
  2. UC-FLNKS : 5 186
  3. Parti travailliste : 2005
  4. Avec Nous : 462
  5. Dynamique autochtone : 1 536
  6. Nouvelle vision des Îles : 851
  7. Mouvement néo-indépendantiste et souverainiste Îles (MNIS-Îles) : 173
  8. Palika Îles : 2 970

ATTRIBUTION DES SIEGES AU CONGRES
Les 7 sièges de membres du congrès sont attribués comme suit :

3 sièges pour la liste UC-FLNKS
1 siège pour la liste Parti travailliste
1 siège pour la liste Dynamique autochtone 2 sièges pour la liste Palika Îles

Ont été élus membres du congrès :

Liste UC-FLNKS

  1. Jacques, Zanehno LALIE
  2. Isabelle KALOI – BEARUNE
  3. Mathias WANEUX

Liste Parti travailliste
1. Kotra Louis UREGEI

Liste Dynamique autochtone
1. Omayra NAISSELINE, née FORREST

Liste Palika-Îles

  1. Charles Wapanai WASHETINE
  2. Louise Walisaune WAHETRA

ATTRIBUTION DES SIEGES RESTANT A L’ASSEMBLEE DE PROVINCE DES ÎLES LOYAUTE
Les 7 sièges de membres de l’assemblée de la province des Îles ne siégeant pas au congrès sont attribués comme suit :

3 sièges pour la liste UC-FLNKS
1 siège pour la liste Parti travailliste
1 siège pour la liste Dynamique autochtone 2 sièges pour la liste Palika Îles

Ont été élus membres de l’assemblée de la province des Îles Loyauté

Liste UC-FLNKS
Reine VENDEGOU – HUE
Charles, Hnaniéné YEIWENE Julienne,
Marie-Josée LAVELLOI

Liste Parti travailliste
1. Kadrilé KUIESINE ép WRIGHT

Liste Dynamique autochtone
1. Basile CITRE

Liste Palika-Îles

  1. Robert Eto KAPOERI
  2. Christiane OUASSAOUA ep HONEME

RESULTATS DE LA PROVINCE NORD
Nombre d’électeurs inscrits : 39 903
Nombre de votants : 25 754
Nombre de bulletins nuls : 233
Nombre de bulletins blancs : 300
Nombre de suffrages exprimés : 25 221

NOMBRE DE VOIX OBTENUES POUR CHAQUE LISTE DE CANDIDAT

  1. Union nationale pour l’indépendance : 9 709
  2. Agissons pour le Nord : 3 072
  3. Une province pour tous, Calédoniens ensemble. Pour un avenir du pays dans la paix aux couleurs de la France : 1 975
  1. Parti travailliste « Osons le changement » : 842
  2. Mouvement néo-indépendantiste et souverainiste Nord (MNIS-Nord) : 554
  3. UC-FLNKS : 9 069

ATTRIBUTION DES SIEGES AU CONGRES
Les 15 sièges de membres du congrès sont attribués comme suit :

7 sièges pour la liste Union nationale pour l’indépendance 6 sièges pour la liste UC-FLNKS
2 sièges pour la liste Agissons pour le Nord

Ont été élus membres du congrès :

Liste Union nationale pour l’Indépendance

  1. Paul, Tyaou NEAOUTYINE
  2. Nadeige, Gisèle, Marie WACKENTHALER ép FAIVRE
  3. Jean-Pierre, Boa DJAïWE
  4. Valentine, Irène EURISOUKE
  5. Joseph, Apangou GOROMIDO
  6. Nadia, Véoute HEO
  7. Jean, Christophe CREUGNET

Liste UC-FLNKS

  1. Daniel GOA
  2. Caroline MACHORO-REIGNIER
  3. Pierre-Chanel TUTUGORO
  4. Henriette TIDJINE-HMAE
  5. Pascal SAWA
  6. Maria WAKA

Liste Agissons pour le Nord

  1. Alcide PONGA
  2. Pascale CHIARA ép MONTAGNAT

ATTRIBUTION DES SIEGES RESTANT A L’ASSEMBLEE DE PROVINCE NORD
Les 7 sièges de membres de l’assemblée de la province Nord ne siégeant pas au congrès sont attribués comme suit :
3 sièges pour la liste Union nationale pour l’indépendance
3 sièges pour la liste UC-FLNKS
1 siège pour la liste Agissons pour le Nord

Ont été élus membres de l’assemblée de la province Nord :

Liste Union nationale pour l’indépendance

  1. Patricia, Marie-Andrée GOA
  2. Victor, Marie, Jacques TUTUGORO
  3. Ivana, Judith BOUANOU

Liste UC-FLNKS

  1. Gilbert TYUIENON
  2. Magalie TINGAL
  3. Hervé TEIN-TAOUVA

Liste Agissons pour le Nord

1. Wilfrid WEISS

RESULTATS DE LA PROVINCE SUD
Nombre d’électeurs inscrits : 108 444
Nombre de votants : 72 907
Nombre de bulletins nuls : 592
Nombre de bulletins blancs : 1 356
Nombre de suffrages exprimés : 70 959

NOMBRE DE VOIX OBTENUES POUR CHAQUE LISTE DE CANDIDAT

  1. Mouvement néo-indépendantiste et souverainiste : 1 244
  2. Rassemblement national : 2 707
  3. L’Avenir en confiance : 28 802
  4. Parti travailliste et forces progressistes pour l’unité et le changement : 1 335
  5. Calédonie nouvelle et réunie : 841
  6. L’Eveil océanien : 6 077
  7. FLNKS : 11 269
  8. Alliance citoyenne pour la transition. Construire notre pays en Mélanésie-ACT : 2 043
  9. Construire autrement : 1 852
  10. Destin commun calédonien : 1 667
  11. Calédoniens ensemble. Pour un avenir du pays dans la paix aux couleurs de la France : 13 122

ATTRIBUTION DES SIEGES AU CONGRES
Les 32 sièges de membres du congrès sont attribués comme suit :
16 sièges pour la liste Avenir en confiance
3 sièges pour la liste L’Eveil océanien
6 sièges pour la liste FLNKS
7 sièges pour la liste Calédoniens ensemble. Pour un avenir du pays dans la paix aux couleurs de la France

Ont été élus membres du congrès :

Liste Avenir en confiance

  1. Sonia BACKES
  2. Thierry SANTA
  3. Virginie RUFFENACH
  4. Gil BRIAL
  5. Françoise SUVE
  6. Philippe BLAISE
  7. Laura VENDEGOU
  8. Christopher GYGES
  9. Isabelle CHAMPMOREAU
  10. Yoann LECOURIEUX
  11. Naïa WATEOU
  12. Brieuc FROGIER
  13. Muriel MALFAR-PAUGA
  14. Alesio SALIGA
  15. Nadine JALABERT
  16. Lionnel BRINON

Liste Eveil océanien

  1. Milakulo TUKUMULI
  2. Veylma FALAEO
  3. Vaimua MULIAVA

Liste FLNKS

  1. Roch, Luc Djéo WAMYTAN
  2. Ithupane, Antoinette TIEOUE
  3. Louis MAPOU Marilyn, Yvonne SAKILIA
  4. Sylvain PABOUTY
  5. Inès KOUATHE

Liste Calédoniens ensemble. Pour un avenir du pays dans la paix aux couleurs de la France

  1. Philippe GOMES
  2. Annie QAEZE
  3. Nicolas METZDORF
  4. Magali MANUOHALALO
  5. Philippe DUNOYER
  6. Emmanuelle KHAC
  7. Philippe MICHEL

ATTRIBUTION DES SIEGES RESTANT A L’ASSEMBLEE DE LA PROVINCE SUD
Les 8 sièges de membres de l’assemblée de la province des îles ne siégeant pas au congrès sont attribués comme suit :
4 sièges pour la liste Avenir en confiance
1 siège pour la liste L’Eveil océanien

1 siège pour la liste FLNKS
2 sièges pour la liste Calédoniens ensemble. Pour un avenir du pays dans la paix aux couleurs de la France

Ont été élus membres de l’assemblée de la province Sud :

Liste Avenir en confiance

  1. Aniseta TUFELE
  2. Guy-Olivier CUENOT
  3. Marie-Jo BARBIER
  4. Jean-Gabriel FAVREAU

Liste L’Eveil océanien
1. Maria Isabella LUTOVIKA née SALIGA

Liste FLNKS
1. Aloisio SAKO

Liste Calédoniens ensemble. Pour un avenir du pays dans la paix aux couleurs de la France

  1. Nina JULIE
  2. Jean KAYS

PROVINCIALES : SÉISME DE NOUMEA À PARIS

Les élections provinciales ont abouti à ce que certains pressentaient : une sorte de « dégagisme » du pouvoir en place de la part d’une grande partie des électeurs aspirant au changement après un long cycle de 15 ans, déçus par les décisions économiques et sociales des 5 dernières années, et frappés par le résultat du referendum. Calédonie Ensemble en fait les frais, et les conséquences du vote de dimanche provoqueront une onde de choc jusqu’à Paris. Séisme.

Les Nouvelles Calédoniennes

CHAMBOULEMENT EN PROVINCE SUD
C’est en province Sud que le changement est le plus spectaculaire. L’Avenir en Confiance y réalise un score inédit depuis plus de 15 ans en s’adjugeant la moitié des sièges. Calédonie Ensemble, à la tête de l’institution depuis 5 ans, s’effondre et ne conserve que 9 sièges sur 40. Une surprise : l’entrée d’une liste communautaire wallisienne et futunienne : l’Eveil Océanien qui franchit le seuil de 5%.

La province Sud est comme une citadelle, en Calédonie. Elle gère, dans le cadre de ses compétences, les 2/3 de la population calédonienne. Elle fournit aux collectivités 92% des ressources fiscales, parce que son rôle économique est majeur sur le territoire.

A n’en pas douter, l’Avenir en Confiance va accéder aux commandes de ce véritable paquebot institutionnel. L’enjeu : apporter le changement espéré par la population de ce territoire.

Les Nouvelles Calédoniennes

SÉISME EN PROVINCE NORD : CALÉDONIE ENSEMBLE DISPARAÎT !
En province Nord, Paul Néaoutyne, fort de ses succès en matière de développement économique, ayant rallié une partie de l’électorat non-kanak, a conservé sa position dominante. Il sera probablement reconduit à la tête de l’institution.

Le séisme a eu lieu chez les non-indépendantistes. Alcide Ponga, le maire de Kouaoua, a pris le dessus sur Gérard Poadja, élu implanté et Sénateur de la République. Conséquence : Calédonie Ensemble disparaît de l’hémicycle de la province Nord, laissant un électorat orphelin, face à une représentation qui compte 2 maires du Nord en son sein.

Les Nouvelles Calédoniennes

LES INDÉPENDANTISTES N’ONT PAS RÉUSSI À PRENDRE LA MAJORITÉ DU CONGRÈS
Au total, 28 élus de sensibilité non-indépendantistes, soit la majorité + 1 siège vont siéger au Congrès. Majorité stable ? Philippe Gomes a exprimé son point du vue, qu’il estime constant, sur ce sujet : Calédonie Ensemble prône les majorités d’idée. Et de citer le vote loyaliste au gouvernement pour autoriser à la SLN les exportations de minerai, et d’autres décisions prises avec le soutien des indépendantistes.

AVENIR EN CONFIANCE POURRA DÉCLENCHER LE SECOND REFERENDUM
Une chose est cependant certaine : avec 18 sièges, l’Avenir en Confiance est numériquement en position de demander au gouvernement français l’organisation rapide du second referendum. L’un des points saillants de son programme de campagne.

CHANGEMENT DE PRÉSIDENCE AU GOUVERNEMENT
Sur un plan strictement personnel, les « années Germain » sont closes. Elles ne laisseront pas un souvenir impérissable aux acteurs économiques et sociaux. Qui pourrait-être le prochain président ?

Arithmétiquement, l’Avenir en Confiance constitue le groupe le plus important du Congrès, et cet avantage trouve une traduction dans le nombre de ses membres au gouvernement. Sauf que plusieurs hypothèses peuvent se bâtir jusqu’à l’élection de l’Exécutif local. La plus importante repose sur la réunion de certains groupes pour constituer une liste commune afin de bonifier le résultat obtenu à la proportionnelle. Dans ces calculs, l’Eveil Océanien ne pourra constituer un groupe au Congrès, mais personne ne peut douter que des tractations avec le nouveau venu vont rapidement se nouer.

L’ONDE DE CHOC JUSQU’À PARIS
Paris est à l’écoute de tous, mais prête une oreille plus attentive aux plus représentatifs ! Quoi de plus normal.

A l’issue des élections provinciales, ces relations ne pourront qu’évoluer. Parmi les battus de dimanche figurent en effet deux députés, Philippe Gomes et Philippe Dunoyer. Quant au Sénateur Poadja, il disparaît même de la scène provinciale.

Côté loyaliste, c’est désormais l’Avenir en Confiance qui portera légitimement la voix principale, même si cette voix ne peut être unique. Le test sera le vote au Congrès sur l’organisation du second referendum, et la suite que Paris décidera d’y donner.

LES MUNICIPALES DANS LE COLLIMATEUR
C’est en mars prochain -c’est à dire demain-, que les conseils municipaux seront renouvelés. Chacun va passer à la loupe les scores du 12 mai. En y ajoutant les électeurs exclus des provinciales …

Qui peut douter que les élections de dimanche ne vont pas peser dans ce renouvellement ? Certainement pas la maire de Nouméa, en tout cas, dont le soutien remarqué à l’Avenir en Confiance a probablement accentué le raz-de-marée de cette liste dans les bureaux de vote de la capitale.