Archives de catégorie : Actu régionale

LE VARIANT OMICRON A DÉBARQUÉ À TAHITI

La menace se rapproche de la Calédonie : selon la Dépêche de Tahiti, 4 cas identifiés en Polynésie se sont révélés être de la souche du variant Omicron.

« La semaine dernière, écrit le journal, 11 cas autochtones et 12 cas importés de covid, ont été détectés par les autorités sanitaires, ont rappelé hier l’épidémiologiste Henri-Pierre Mallet et le responsable de la vaccination sur le territoire, Daniel Ponia, lors d’un point presse portant sur la situation épidémique du territoire.
« Parmi eux, quatre n’étaient pas dus au variant Delta. « Les échantillons sont actuellement en séquençage et analyse à l’institut Louis Malardé. Nous ne savons pas encore s’il s’agit du variant Omicron mais c’est probable » expliquait le médecin de la plateforme Covid.
Ce jeudi matin, la Dépêche a eu la confirmation auprès des autorités de santé publique que ces quatre cas sont bien des personnes infectées par le variant Omicron qui se propage de plus en plus en Europe ainsi qu’aux USA.
« 

Ce sont les premiers cas de personnes porteuses du variant sud-africain détectés en Polynésie. Comme lors de l’apparition du variant Delta, nos voisins ont en quelque sorte annoncé sa circulation dans les territoires français du Pacifique.

Désormais, la question est seulement de savoir quand Omicron circulera en Nouvelle Calédonie, et probablement, à Wallis et Futuna.

QANTAS : SYDNEY-NOUMEA EN MARS, BRISBANE-NOUMÉA EN AVRIL

L’ouverture des voyages internationaux n’est pas plus simple en Australie qu’ailleurs dans le monde. Qantas a dû, une nouvelle fois, réviser ses programmes en raison de la situation sanitaire du New South Wales et du Queensland. C’est ce qu’annonce l’Executive Traveller sur son site internet.
La première liaison en direction de Londres à parti de Melbourne, est désormais prévue pour le 27 novembre et les vols vers la Nouvelle Zélande reprendront en janvier prochain.
Les vols de Brisbane vers Los Angeles et Singapour ont été repoussés à février 2022.
Toujours selon Executive traveller, « Enfin Nouméa – une escale populaire et idyllique pour de nombreux Australiens de la côte Est – restera hors de portée un peu plus longtemps avec des vols repoussés de trois mois« .
Le premier Sydney-Nouméa serait ainsi programmé pour le 27 mars 2022, et le premier Brisbane-Nouméa, le 2 avril 2022.

UNE JEUNE TAHITIENNE GAGNE LE JACKPOT À L’EUROMILLIONS

C’est une jeune Tahitienne de 30 ans qui a gagné les 26 milliards FCFP de l’Euromillions. Cela constitue le plus gros gain jamais réalisé … en Europe, et cet événement s’est passé en Polynésie.
La gagnante, dont l’identité est tenue secrète, jouait pour la première fois ! Elle a joué la combinaison gagnante 21 26 31 34 49, et les chiffres étoiles 2 et 5. Elle avait utilisé le système flash, la combinaison aléatoire de numéros.
Ses projets : voyager avec toute sa famille, acheter un pied-à-terre sur tous les continents, et soutenir des actions solidaires. Elle confie encore avoir multiplié les cachettes pour son bulletin gagnant avant d’enfin recevoir son gain historique. : « Je changeais souvent le ticket d’endroit : d’abord sous mon lit, puis dans mes vêtements… Finalement, j’ai eu peur d’oublier où je l’avais mis« , a-t-elle indiqué au Parisien.
Selon la représentante de la Française des Jeux qui lui a remis l’énorme chèque, la jeune femme était en état de quasi-sidération. Il y a tout de même de quoi ! La Française des Jeux va l’accompagner pour une sensibilisation à la gestion de cette fortune.
Pas de … risque qu’un Calédonien puisse gagner au Loto ou à l’EuroMillions : la Française des Jeux est ici personna non grata …

OH ! SHOCKING !

La Commission indépendante contre la corruption (ICAC) examine actuellement le dossier de l’ancienne première ministre du New South Wales, Gladys Berejiklian, en ce qui concerne les subventions de plusieurs millions de dollars accordées à l’électorat de M. Maguire, alors député, lorsque tous deux entretenaient une relation secrète.

Cette instruction a provoqué récemment la démission de l’intéressée, dont la liaison avec Daryl Maguire a éclaté au grand jour.

L’ancien vice-premier ministre de la Nouvelle-Galles du Sud, John Barilaro, a déclaré à l’organisme de surveillance de la corruption de l’État, à propos de l’ancien député de Wagga Wagga, Daryl Maguire, qu’il était « une douleur dans le cul » (« a pain in the arse« ) quand il défendait des projets pour son électorat.

Mme Berejiklian, qui a nié les actes répréhensibles et a déclaré qu’elle avait toujours agi avec le plus haut degré d’intégrité, devait témoigner jeudi et vendredi.

ENORME GRÊLE DANS LA RÉGION DE SYDNEY, LE TOIT D’UN CENTRE COMMERCIAL S’EFFONDRE

Une série d’orage a frappé la région de Sydney et une partie de la côte des Nouvelles Galles du Sud. Des grêlons gros comme des balles de golf se sont abattus dans la zone, provoquant l’effondrement d’un plafond dans le centre commercial Westfield de Mount Druitt.

Un avis de tornade avait été émis pour l’ouest de Sydney, et a finalement été annulé.



Le porte-parole d’Endeavour Energy, Peter Payne, a déclaré qu’il y avait environ 5 900 clients sans électricité dans la banlieue de Sydney, notamment à Mount Druitt, Minchinbury, Oxley Park, Toongabbie, Seven Hills, Prospect, Quakers Hill et Pendle Hills

AIR TAHITI NUI VA REPRENDRE SES VOLS RÉGULIERS SUR PARIS

La compagnie polynésienne prévoit de reprendre entre trois et sept fréquences hebdomadaires Tahiti-Los Angeles-Paris à compter du 18 novembre, mais n’annonce pas de reprise du reste de son réseau avant mars 2022. La reprise des vols pour Tokyo pourrait s’effectuer le 25 mars de l’année prochaine et celle pour Auckland au 26 mars « sous réserve que les situations sanitaires le permettent ».

L’information annoncée par le site Air Mag, et reprise par Tahiti Infos, indique que Air Tahiti Nui va donc abandonner à partir de cette date son escale technique à Vancouver, imposée par la crise sanitaire, pour reprendre son tracé habituel.

Elle reste évidemment soumise aux éventuels changements qui pourraient être décidés par les autorités américaines.

A TAHITI, LE TRIBUNAL REJETTE LE RECOURS CONTRE L’OBLIGATION VACCINALE

Le tribunal administratif de Papeete a rejeté vendredi dernier le recours en référé déposé par l’association “A Tamau i te Hono – Gardons le contact” et 401 autres requérants contre la loi du Pays sur l’obligation vaccinale. Les plaignants demandaient la suspension de la loi du Pays sur l’obligation vaccinale votée le 23 août dernier par l’assemblée et son arrêté d’application prévoyant cette obligation vaccinale pour les “non soignants”.

Le tribunal a estimé d’une part qu’en raison de la situation sanitaire locale de saturation des hôpitaux due à la crise Covid et notamment des chiffres de 87,8% de personnes non-vaccinées admises au centre hospitalier et de 94% de ces personnes admises en réanimation, “la mesure de vaccination obligatoire imposée (…) à certaines catégories de population davantage exposées à la contamination ne peut (…) être regardée comme présentant un caractère manifestement disproportionné par rapport à l’objectif poursuivi de protection de la population polynésienne”.

Il a jugé en outre qu’il n’y avait pas urgence à suspendre le texte qui, en tout état de cause, ne peut être appliqué avant le feu vert du Conseil d’Etat.

LA PREMIÈRE MINISTRE DU NEW SOUTH WALES ANNONCE SA DÉMISSION

La Première ministre du New South Wales, Mme Berejiklian a annoncé vendredi qu’elle démissionnerait de ses fonctions de Premier ministre et de députée. Elle a indiqué qu’elle se retirerait dès qu’une élection partielle pourrait avoir lieu.

Cette décision fait suite à l’annonce que la Commission indépendante contre la corruption (ICAC) enquête pour déterminer si Mme Berejiklian avait violé la confiance du public en accordant des subventions à plusieurs organisations communautaires de la région de NSW Riverina entre 2012 et 2018, en clair s’il y avait un conflit entre les fonctions publiques de Mme Berejiklian et ses intérêts privés lorsqu’elle était en couple avec l’ancien député libéral, Daryl Maguire.

L’année dernière, ABC a révélé que Mme Berejiklian supervisait un fonds qui prévoyait 5,5 millions de dollars pour le clubhouse et le centre de congrès de l’Australian Clay Target Association à Wagga Wagga lorsqu’elle était trésorière de l’État. Or il a été révélé que M. Maguire avait écrit à Mme Berejiklian pour lui demander son aide pour financer le projet. La subvention a été approuvée par le Fonds régional de croissance pour l’environnement et le tourisme en août 2017. 

Une enquête parlementaire de la Nouvelle-Galles du Sud sur les subventions gouvernementales a également révélé que, plus tôt cette année, Mme Berejiklian a annoncé 20 millions de dollars pour le Riverina Conservatorium of Music lors de l’élection partielle de Wagga Wagga en 2018, déclenchée par la démission de M. Maguire. 

Ces faits ont suscité des questions quant au rôle de Mme Berejiklian dans la facilitation des subventions pouvant influencer l’électorat de M. Maguire et si elle a déclaré un conflit d’intérêts personnel au cours du processus. Pour sa part, Mme Berejiklian a nié être impliquée dans des transactions pouvant induire des soupçons de corruption. 

LA CHINE PRÉSENTE SES DRONES FURTIFS ET SON AVION DE COMBAT ÉLECTRONIQUE

Au Zhuhai Airshow -le salon annuel aéronautique chinois-, la Chine a présenté ses avancées dans le domaine aéronautique civil et militaire. Selon les commentateurs, le salon 2021 met fortement l’accent sur les priorités nationales et régionales de la Chine, peu de temps après l’annonce du nouveau pacte de défense entre l’Australie, le Royaume-Uni et les États-Unis (AUKUS).

La Chine a présenté un prototype du drone de long rayon d’action CH-6, capable d’opérations de reconnaissance et de frappe, ainsi que le drone de surveillance à haute altitude WZ-7. Autre clou du spectacle : le plus récent chasseur furtif J-20 désormais motorisé par des moteurs chinois.

Quant à l’avion de guerre électronique, il possède « de nouveaux éléments de guerre électronique essentiels conçus pour dégrader la capacité d’un adversaire à attaquer et à engager d’autres moyens aériens de l’Armée populaire de libération », a commenté un journaliste spécialisé. L’avion pourrait transporter des missiles et pourrait effectuer « un brouillage ou une tromperie électronique ».

Dans ce contexte, des pressions fortes continuent à être exercées par la Chine à l’encontre de Taiwan.

Cette démonstration de force doit également être reliée au nouveau contexte géopolitique du Pacifique. La Chine est déjà la première puissance économique mondiale. Xi Jinping a fixé comme objectif qu’elle devienne également la première puissance militaire en 2050. Face à l’Aukus, elle veut rendre visibles ses atouts.

NICKEL CALÉDONIEN POUR UNE USINE « PROPRE » DANS LE QUEENSLAND

C’est lundi que la société australienne « Queensland Pacific Metals » a annoncé que le gouvernement du Queensland, par la voix de Steven Miles, vice-premier ministre en charge, notamment, du développement, avait déclaré son projet d’usine de traitement de nickel « prescribed project », reconnaissant ainsi son caractère significatif pour le développement économique et social de l’Etat.

L’usine, située à 40km au sud de Townsville, devrait être opérationnelle fin 2023. Conçue selon les principes de développement durable, pratiquement sans émission de CO2 et de déchets, elle utiliserait des latérites calédoniennes et le principal produit final serait du sulfate de nickel, recherché pour être un composant essentiel dans la fabrication de batteries électriques.

En avril dernier, la signature d’un protocole d’accord avec SLN a été rendue publique. Dans le MOU, « les deux sociétés ont convenu de négocier de bonne foi un accord d’approvisionnement en minerai d’environ 800 000 tonnes métriques humides (wmt) par an à compter de 2023. » Avant l’accord final sur la fourniture d’un million et de demi de tonnes de latérites, « QPM et SLN travailleront ensemble pour évaluer une spécification de minerai de nickel qui est avantageuse pour les deux parties, mais à titre indicatif, elle se situera dans une fourchette de 1,45 à 1,7 % de nickel et de 0,15 à 0,25 % de cobalt « .

L’Université James Cook, à Gold Coast, bien connue des Calédoniens (des futurs personnels de l’hotel Méridien Nouméa y avaient été formés en 1994), va étudier l’utilisation possible des résidus solides de l’usine.
Cette nouvelle unité aurait pour partenaires deux Coréens, LG Energy Solutions, le plus grand fabricant de batteries au monde, et le conglomérat Posco, lui même partenaire de la SMSP.

Il sera intéressant de connaître les analyses calédoniennes sur les effets concurrentiels impactant Prony Resources, dans le marché de fourniture de nickel pour la fabrication de batteries, un marché en pleine croissance dans le monde.