C’EST NOUS LES CHAMPIONS : LES VACCINS ARRIVENT APRÈS L’ÉPIDÉMIE !

Ohé Matelots,

Préparez vous à hisser le fanion de champion du mâânde. Mais dans quelles disciplines me direz-vous, petits insolents ? Ben c’est simple. Y suffit d’écouter les informations pour bien comprendre.

Bon je vais vous faire montrer la démonstration.

Y a des cas de grippe depuis le début de l’année. Et pi, depuis les mois de mars, le virus y met la gomme. Conclusion, les docteurs y disent comme ça que c’est l’épidémie qui nous tombe sur le paletot.

Et pi, woila que y a une amélioration biscotte y semble bien, disent toujours les sipécialisses, que le pic il est passé. Z’avez bien compris, Matelots : c’est pas le pic Malawi, le picot mort, le pic de Karikaté, ou pour les intellos, le pic de la Mirandolle. Enfin je veux dire, Jean Pic de la Mirandole. Brèfle, moi je veux simplement parler du pic de l’épidémie.

Mais le pic de l’affaire, le détail qui pique, c’est que les vaccins arrivent … dans une semaine ! Un peu après la bataille, quoi, comme on-dit. Y pas à tortiller du train arrière, dans le pays du non-dit, Terre de Parole, avant que la parole devienne action, y faudra un sacré pic d’efficacité !

Allez Matelots, comme aurait pu écrire Charles Perrault : « Sœur Ingue, ne vois tu rien venir ? »

L’Amiral du Port Despointes

Cliquer pour lire l’actualité du jour