DES RAFALES FRANÇAIS EN EXERCICE AVEC LES FORCES AÉRIENNES DE SINGAPOUR

Dans le cadre d’une opération nommée Rastaban,  trois Rafale Marine ont été catapultés du porte-avions Charles de Gaulle du nord de l’océan Indien jusqu’à Singapour le 17 janvier dernier. Depuis le 15 novembre 2022, la France déploie son groupe aéronaval « articulé autour du porte-avions Charles de Gaulle » dans le cadre de la mission Antares. 3 000 militaires français et étrangers constituent cette force aéromaritime et sont engagés en « Méditerranée, mer Rouge et océan Indien, dans des zones d’importance stratégique pour les intérêts français et européens.« 

Photo ministère des Armées

Cette projection de 4 000 km a été rendue possible grâce à des ravitaillements en vol réalisés par un A330 MRTT de l’armée de l’Air et de l’Espace. Sur place, les avions français ont bénéficié du « soutien d’une équipe de techniciens aéronautiques, déployés depuis la Bretagne » indique un communiqué des forces armées.

Pendant plusieurs jours, les pilotes français ont réalisé des vols avec la force aérienne de la République de Singapour. Ainsi, les Rafale Marine ont effectué des vols dits tactiques aux côtés des avions de combat F15 et F16 singapouriens.

On se souvient qu’un vol record des Rafales les avait conduit en août dernier jusqu’en Nouvelle Calédonie, avec parmi les pilotes, le lieutenant Pidjot. Cette nouvelle démonstration marque l’engagement de la France comme puissance de l’Indo-Pacifique.