OHÉ MATELOTS, J’AIME LES TOUTOUS ET LES MINOUS

Ohé Matelots,
Suite à mon papier où je trouvais dommage qu’on ne prenne pas suffisamment en compte la détresse des agriculteurs alors que des crédits supplémentaires étaient votés pour le bien-être animal, on m’a rapporté que mes propos avaient été pris à l’envers. Par les cornes du grand cerf et la barbe du pigeon vert d’Ouvéa, que je sois mangé tout cru par les cochons sauvages si je n’aime pas les animaux !

La main sur la Bib’, je vous promets que j’aime les toutous, les minous, les dadas, les bambis, les lapins, les hamsters, les hi-hans, les babars, les kangourous, et même les marsupilamis. Je suis 253% pour l’amélioration du bien-être animal et la damnation de ceux qui maltraitent nos amis les bêtes. D’un autre côté, ça ne m’empêche pas de penser que nos compatriotes agriculteurs qui sont dans la mouize, on doit leur donner un coup de main.

Bienveillance, Matelots, bienveillance.

L’amiral