L’ACTU EN 30 SECONDES

  • Plus de restrictions sanitaires pour l’entrée des voyageurs en Calédonie, dans l’Outre-mer et en métropole depuis le 1er août. Lire notre article.
  • La base navale de la Pointe Chaleix s’équipe pour recevoir les nouveaux patrouilleurs Outre-mer dans un an. L’État y investit 1,5 milliard et devrait procéder à des travaux sur d’autres infrastructures aériennes et terrestres.
  • Un séminaire intitulé « Réflexions sur la valeur rituelle du corail aux temps anciens » ouvre ses portes au public vendredi à l’Université de la Nouvelle-Calédonie. Présenté par Louis Lagarde, Maître de Conférence en archéologie de l’Océanie à l’UNC, Jean-Marie Wadrawane, chef du service archéologie à l’Institut d’archéologie de Nouvelle Calédonie et Guillaume Molle, « senior lecturer » en archélogie à l’Australian National University de Canberra. 
  • Mobilisation contre le projet d’usine de fabrication d’explosifs et de stockage à Boulouparis. À l’appel notamment de l’association de défense des riverains de Bouraké, 200 personnes se sont rassemblées devant la mairie. Le maire, Pascal Vittori, a pris fait et cause pour ses administrés et s’est engagé à contester l’installation devant la juridiction administrative si elle était autorisée. « Pour moi, écrit-il, ça ne sert pas l’intérêt général de Boulouparis. Je pense qu’une telle installation doit être dans une zone spécialement attribuée aux exploitations minières ».
  • La présidente de la Chambre américaine des représentants Nancy Pelosi s’est rendue mardi à Taïwan, malgré les avertissements et les menaces de Pékin qui considère cette visite comme une grave provocation risquant d’enflammer des relations sino-américaines.
    Arrivée en soirée dans un avion militaire américain, elle a été accueillie par le ministre taïwanais des Affaires étrangères Joseph Wu, dont les services, dans un communiqué, ont salué le soutien américain « inébranlable ».
    Le ministère chinois des Affaires étrangères a dénoncé « une grave violation » des engagements américains vis-à-vis de la Chine, qui « porte gravement atteinte à la paix et à la stabilité » régionales.
  • Le chef d’Al-Qaïda, l’Egyptien Ayman al-Zawahiri, a été tué dans la nuit de samedi à dimanche en Afghanistan par une frappe de drone américain. L’attaque au drone a été menée à l’aide de deux missiles Hellfire et sans aucune présence militaire américaine au sol. Zawahiri était l’un des terroristes les plus recherchés au monde et les Etats-Unis promettaient 25 millions de dollars pour tout renseignement permettant de le retrouver.
  • Un pic de chaleur est attendu ce mercredi en métropole. Mardi, 27 départements, des Pyrénées à l’Alsace, ont été placés en alerte orange « canicule » par Météo France