JEAN-LUC MÉLENCHON NE SERA PAS PREMIER MINISTRE

« J’attendrai lundi matin le coup de fil du Président de la République« . Jean-Luc Mélenchon ne recevra donc pas un appel d’Emmanuel Macron pour lui demander d’accepter d’être Premier ministre. La campagne de communication du patron de la France Insoumise se clôt, sur ce chapitre, avec l’annonce des résultats aux élections législatives.

Jean-Luc Mélenchon enregistre en revanche un bond de son parti sur les bancs du Palais Bourbon, mais ce succès est quelque peu gâché par la surprise du Rassemblement National qu’aucun institut de sondage n’avait prévu.

De son côté, Elisabeth Borne devra probablement céder la place à une personnalité susceptible de trouver des majorités à l’Assemblée Nationale pour faire passer les projets du gouvernement. Ce dernier va être remanié rapidement, à la fois pour tenir compte de l’échec de plusieurs de ses membres, et d’autre part afin de préparer une nouvelle stratégie imposée par l’absence de majorité absolue du parti présidentiel.