FOOT : KOMBOUARÉ ET NANTES SUR LE TOIT DE LA FRANCE

Dans une ambiance exceptionnelle d’un stade de France plein à craquer, les Canaris ont remporté la Coupe de France devant une foule de supporters enthousiastes. Aux commandes de la partie grâce à un penalty de Ludovic Blas dès le début de la seconde période, Nantes a su tenir bon contre des Niçois qui ont trop peu montré pour mériter mieux.

Cette victoire est un peu calédonienne, Antoine Kambouare étant le coach de l’équipe victorieuse. Mais pas que. Nantes fut d’abord son club formateur, comme il fut celui de Christian Karembeu.

La performance de l’entraineur kanak est immense. Il avait été rappelé pour sauver les Canaris de la relégation, un exploit accompli avec un talent que tous les entraîneurs lui reconnaissent. Mais c’est un second exploit que l’ancien joueur du Mont Dore vient de réaliser : non seulement il a assuré à son équipe une place en milieu de tableau dans la saison en cours, mais il vient de la placer sur la plus haute marche du podium dans la prestigieuse Coupe de France.

C’est également pour le club nantais l’assurance de participer l’an prochain à l’Europa League, et donc d’accéder à une saison européenne. Un palmarès fantastique pour la Canaris qui ont frôlé l’enfer l’an passé.

La Calédonie, et l’Ile des Pins d’où est originaire Antoine, peuvent être fières de l’enfant du pays qui figure en outre dans la « short list » des meilleurs entraîneurs de France.