OMICRON EST EN NOUVELLE CALÉDONIE

Ça n’a pas traîné. Le variant Omicron a été détecté chez deux personnes représentant « deux cas probables ». 60 cas contacts ont été identifiés. Autant dire que Omicron circule désormais en Nouvelle Calédonie.

L’information a été confirmée par le président du gouvernement qui a également annoncé le rétablissement de l’obligation du port du masque en extérieur.

Compte tenu de l’extrême contagiosité du variant Omicron, 5 fois supérieure au Delta qui était lui même terrifiant, sa propagation sera probablement rapide. Il est déjà majoritaire en Afrique du Sud, aux Etats Unis, en Angleterre et au Danemark. Autant dire que le territoire va rapidement être submergé par cette nouvelle vague épidémique.

Le virus mutant Omicron serait-il moins dangereux que le Delta ?

Selon le ministre de la santé d’Afrique du Sud, ce serait une erreur de le croire. En effet, si le nombre d’hospitalisation est moindre avec cette vague, il estime que cela est dû à la couverture vaccinale ainsi qu’à la résistance des personnes ayant déjà été contaminées.

En clair, Omicron peut être fatal aux personnes non vaccinées. En Afrique du Sud, 9O% des personnes décédées à cause d’Omicron n’étaient pas vaccinées.

La Nouvelle Calédonie est donc entrée en période de risque pour les personnes non vaccinées et celles atteintes, de surcroît, de facteurs de comorbidité.