Plus
    AccueilNon classéLE FLNKS PRÔNE LA "NON PARTICIPATION" AU SCRUTIN DU 12 DÉCEMBRE

    LE FLNKS PRÔNE LA “NON PARTICIPATION” AU SCRUTIN DU 12 DÉCEMBRE

    Publié le

    ABONNEZ-VOUS

    Pour recevoir chaque jour notre newsletter

    Après l’avoir demandé en début d’année, et dès l’ouverture de cette possibilité, le FLNKS a décidé de prôner la “non participation” au référendum s’il se déroule le 12 décembre prochain. Dans un communiqué daté du 20 octobre et signé par Jean Creugnet, secrétaire général de l’UPM, le Front “demande au camp du Oui de s’inscrire dans une démarche de non-participation à la campagne électorale de la consultation dont la date serait maintenue au 12 décembre 2021”. Très logiquement, après cet appel, il demande, comme en juin dernier, que ce scrutin soit reporté après les élections nationales.

    Le FLNKS, dans cette prise de position, n’évoque nullement la situation sanitaire de la Nouvelle Calédonie. Il met en avant la privation des Calédoniens “d’une consultation qui devrait de dérouler avec au préalable une campagne électorale équitable“. Bizarre.

    C’est qu’en effet, s’agissant de la campagne électorale, l’argument est bancal : cette troisième consultation se déroule dans les mêmes conditions que les deux précédentes, avec la même question posée aux électeurs, et les mêmes possibilités de réponses. Rien n’a changé, à part les précisions apportées par l’Etat dans son document sur les conséquences du Oui et du Non. Des conséquences qui ne devraient pas être surprenantes pour le FLNKS qui prépare son projet d’indépendance depuis … 1975 ! C’est en effet, à cette date, que l’Union Multiraciale, d’abord, puis un collectif regroupant l’Union Calédonienne, l’Union Multiraciale, et les groupes de pression dont certains ont donné naissance au Palika, ont officiellement proclamé la demande d’indépendance de la Nouvelle Calédonie.

    L’argument, à l’évidence, ne tient guère. De surcroît, la campagne électorale pour les référendums dure depuis 3 ans, et celle du FLNKS, depuis … 46 ans.

    Quant aux conditions sanitaires, le Front ne les évoque pas. Il est vrai que les indicateurs sont à la baisse, et il est probable que le Covid ne sera plus, le 12 décembre, de nature à empêcher le déroulement quasi normal des opérations électorales.

    Autre intervention : celle de l’ambassadeur de Papouasie à l’Onu, qui, lui, met en avant les contraintes sanitaires en Nouvelle Calédonie, et demande “respectueusement à la France” de reporter le référendum. Mais il est vrai que la Papouasie, en matière de démocratie, comme dans celle de la transparence sur sa lutte contre la pandémie, n’est guère en mesure de donner de leçons qu’à elle-même …


    Les derniers articles

    NÉGOCIATIONS RÉFORME ÉLECTORALE /STATUT : QUELLES ALTERNATIVES ? QUELLES DATES LIMITES ?

    Les décisions approchent du terme. Depuis deux ans que durent les négociations tentées et...

    ACTUXPRESS – Mardi 28 novembre 2023

    SAUVETAGE DE LA FILIÈRE NICKEL : UNE PERSPECTIVE D'ACCORD AVEC 180 MILLIARDS DE SOUTIEN...

    C’EST DÉSORMAIS UNE CERTITUDE : PROVINCIALES EN 2024 ET NOUVELLES LISTES ÉLECTORALES

    Sur le plateau de NC1ère, dimanche soir, le 1er Vice-président de l'Union Calédonienne, Gilbert...

    FILIÈRE NICKEL : BRUNO LEMAIRE MET LA PRESSION

    Le ministre de l'Économie, des Finances, et de la Souveraineté industrielle et numérique est...

    ACTUXPRESS – Lundi 27 novembre 2023

    BRUNO LEMAIRE À KNS DIMANCHE "On ne peut pas faire de la politique avec une...

    LE LEXIQUE DU “FRANÇAIS DE CALÉDONIE” : LES ACHARDS

    Il existe, en Nouvelle-Calédonie, une culture régionale française. Livres, théâtre, cinéma, poésie, cuisine ou...

    Articles similaires

    ACTUXPRESS – Jeudi 26 octobre 2023

    LOLA S'AFFAIBLIT ET LA PERTURBATION ABORDE LA GRANDE TERRE DEMAIN MATIN LOLA rencontre des conditions...

    L’ACTUXPRESS – Mardi 26 septembre 2023

    LES AÉRODROMES DES ILES BLOQUÉS Les collectifs des usagers d'Air Cal ont décidé de bloquer...

    ERRATUM

    Les lecteurs attentifs de noumeaPost auront corrigé d'eux-même et remis à sa place la...