LES AUSTRALIENS POURRONT VOYAGER DÈS 80% DE VACCINATION

La « période d’urgence en matière de biosécurité humaine », qui interdit aux Australiens de s’envoler vers l’étranger, devait prendre fin le 17 septembre mais elle se poursuivra désormais jusqu’au 17 décembre. « Nous avons prolongé les protections de biosécurité jusqu’au 17 décembre conformément à un avis médical« , a déclaré jeudi le ministre de la Santé, Greg Hunt.

Toutefois, pour le gouvernement fédéral, les Australiens pourraient voyager avant le 17 décembre si les objectifs de vaccination étaient atteints. Ceux ci ont été fixés au taux de 80% de la population âgée de plus de 16 ans. 

Certains Etats ont cependant indiqué qu’ils étaient hostiles à cette libéralisation. Les Premiers ministres du Queensland et d’Australie Occidentale n’ont ainsi pas voulu s’engager sur une ouverture de leurs frontières quand ce taux de 80% de vaccination sera obtenu.

Tel n’est pas le cas des Nouvelles Galles du Sud. L’aéroport de Sydney pourrait s’ouvrir aux vols internationaux dès cette barre de 80% franchie. « Je souligne qu’avec une vaccination à double dose à 80%, nous prévoyons de permettre à nos citoyens d’accéder aux voyages internationaux et également d’accueillir les Australiens chez eux via l’aéroport de Sydney« , a déclaré jeudi le Première ministre, Mme Berejiklian.

Les conditions d’isolement à domicile après l’entrée pourraient être admises.

Pour sa part, Qantas vend des billets pour Los Angeles, Singapour et Vancouver à partir du 18 décembre, le lendemain de l’expiration de l’interdiction de voyager. « Nous pouvons ajuster nos plans si les circonstances changent, ce que nous avons déjà dû faire plusieurs fois pendant cette pandémie« , a déclaré la semaine dernière le PDG du groupe Qantas, Alan Joyce.