UNE NOUVELLE TRIBUNE DES MILITAIRES, MAIS CETTE FOIS, D’ACTIVE

Plus de 163.000 signatures avaient été recueillies sur une nouvelle pétition-tribune publiée par le journal « Valeurs Actuelles ».

Le texte, se déclarant « pour la survie de notre pays », a été publié le 9 mai sur le site du journal. L’initiative a été lancée par des militaires d’active, et ouverte aux signatures. « Presque tous, nous avons connu l’opération Sentinelle. Nous y avons vu de nos yeux les banlieues abandonnées, les accommodements avec la délinquance. Nous avons subi les tentatives d’instrumentalisation de plusieurs communautés religieuses, pour qui la France ne signifie rien -rien qu’un objet de sarcasmes, de mépris voire de haine » écrivent les auteurs.

Le 21 avril, une première tribune de militaires (généraux, hauts gradés et autres militaires) appelaient Emmanuel Macron à défendre le patriotisme. La publication du texte par Valeurs Actuelles avait déjà été controversé. Plusieurs signataires ont été menacés de sanctions.

Signée d’abord par des personnes présentées comme des militaires de l’active, la tribune s’est finalement transformée en pétition, puisqu’elle peut être signée par les lecteurs. « Signez la nouvelle tribune des militaires », titre Valeurs actuelles en haut de cette nouvelle lettre, au caractère beaucoup plus participatif que la première.

Pour la ministre des Armées Florence Parly, cette nouvelle prise de parole « relève d’une grosse machination politique » qui profite au Rassemblement national. « Cette tribune utilise le ton et les références de l’extrême droite dans le but de fracturer notre Nation », a réagi la ministre en marge d’une visite sur la base aérienne de Creil, dans l’Oise.