TRAPPARS : LES DENTS DE LA MAIRE

Ohé matelots, Nouméa, en ce moment, c’est « Les dents de la mer ».  Baptiste de Ouegoa ! Chais pas si vous êtes comme moi, mais quand je mets un doigt de pied dans la flotte, je yeute d’abord un coup pour woir si y a rien dessous. Quand j’ai vu les three-athlètes se jeter à l’eau l’aut’ jour à Boulouparis, j’avais des frissons qui me remontaient du p’tit orteil jusqu’au milieu du ciboulot.

Bon, ceci étant, ‘reusement qu’on a des décideurs qui rigolent pas trop avec ça. C’est sûr que les trappars, y z’ont le droit de vivre et que la mer c’est chez eux. Mais nous aussi, on a le droit de vivre et de se baigner en paix, non ? En tout cas, j’ai entendu la maire de Nouméa qui va nous protéger. Elle, les prélèvemonts administratifs, ça lui fait pas peur si c’est pour éviter que d’autres Nouméens se fassent bouloter par les trappars. Et vous savez ce qu’y disent les trappars de not’ maire ? En tremblant, y disent qu’elle, c’est les Dents de la Maire.

Soyez prudents matelots

L’Amiral