OHÉ VIGIE, GRÈVES À L’HORIZON

Ohé matelots, ça est, les grèves sont de retour. Sans dec’, ça faisait une paille qu’on n’avait pas connu une bonne grève, avec bâches et tout. Faut reconnaître : c’est comême moins violent que les barrages, les blocages et les brûlages qu’on a connus avec l’usine du Sud. Et pi y’en avait marre de dire que l’usine du Sud, c’était un nouveau modèle, avec Teste-la, et tout et tout. Et pi en plus, l’usine du Nord qui fait la une des journaux avec la centrale qui barre en nouilles. Et la SLN, alors, vous y pensez, vous, à la SLN ?

Alors une bonne grève, ça va rappeler qu’y a pas que l’usine du Sud et l’usine du Nord. Bon, la SLN est au bord de la faillite. Bon, y a les Duval qu’auraient, paraît-il, comme des envies de larguer l’usine, les mines, les syndicats, les dettes, les emmerdes et tout le saint glin-glin. Mais ça, laisse t’aleur : c’est de laisse-brouffe. Sauf, peutête que le nouveau gouvernement, y va shouter la demande d’exportation, et alors ça, c’est peutête plus gênant si y a plus de sous dans les caisses.

Bon. C’est pas vraiment un ‘blème. Pour éviter la faillite, yaka claquer une aut’ grève.

Elle est pas belle, la vie ?

Au boulot, matelots.

L’Amiral