L’ASSOCIATION CALÉDONIENNE MOCAMANA DISTINGUÉE PAR L’UNESCO

Belle reconnaissance internationale, et par l’Unesco, excusez du peu, pour l’association calédonienne Mocamana. Créée en 2005 par Christine Pollabauer, docteure en zoologie et biochimie, Mocamana figure parmi les acteurs les plus actifs pour la préservation de la biodiversité calédonienne, et pour la sauvegarde de la forêt sèche.

En janvier 2021, Mocamana a lancé un projet de pépinière intitulé «Amelëm» (qui signifie «renaissance» ou «faire revivre»). Cette pépinière produira 30 000 arbres par an. L’organisation travaille avec des scientifiques locaux pour partager le savoir-faire technique, ainsi que pour montrer aux communautés locales comment collecter des graines indigènes, rendre le sol plus fertile et cultiver leurs propres plantes. La pépinière ne cultivera que des arbres indigènes ou endémiques, dont certains sont en voie de disparition et figurent sur la liste rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature. L’objectif ? Veiller à ce que la pépinière s’épanouisse au fil du temps et créer deux emplois à temps plein.

L’Unesco a lancé l’initiative « Citoyens UNESCO » pour la planète afin d’amplifier la voix d’une centaine de projets citoyens locaux dans le monde dans des domaines clés de la biodiversité et du développement durable, notamment l’océan, l’eau et l’hydrologie, l’éducation au développement durable, les connaissances autochtones et locales.

L’Organisation souhaite mettre en lumière et soutenir des projets citoyens locaux, innovants et reproductibles, ayant un impact vérifiable sur leur communauté et stimuler la diffusion de nouvelles idées porteuses de changement dans le monde entier. Elle a sélectionné 100 projets dans le monde, parmi lesquels Mocamana et son projet de pépinière Amelëm.

Citoyens UNESCO pour la planète est une entreprise collective qui réunit la Fondation botanique Klorane en tant que partenaire fondateur, l’agence numérique Adveris, Passion Pictures Paris, Twitter (for Good), des artistes dont Juan Delcan, Roxane Campoy, Desta Hailé, des étudiants et des bénévoles, ainsi que des partenaires, surnommés « Watchers »(vigies), tels que la Fondation Solar Impulse, Sparknews ou ChangeNow, qui jouent un rôle essentiel dans l’identification de projets locaux remarquables. 

La plate-forme Citoyens UNESCO offre des possibilités de partenariats, de partage de bonnes pratiques, d’innovations et d’idées. C’est à cette formidable porte ouverte sur des soutiens internationaux que vient d’accéder Mocamana.