CALÉDONIE : 7 NOUVEAUX CAS, WALLIS UN TOTAL DE 129 CAS

L’épidémie progresse lentement en Nouvelle-Calédonie avec 7 nouveaux cas mais elle semble sous contrôle grâce au confinement décidé par le gouvernement, et la campagne de dépistage ciblée par la Dass. En outre, le programme de vaccination a été accéléré. A Wallis, la situation est plus préoccupante et le total des cas recensés depuis le début de la crise est de 129.

Devant les Sénateurs, le ministre des Outre mer a annoncé une assistance médicale au territoire de Wallis et Futuna où une cinquantaine de soignants devraient arriver en renfort. Il a également confirmé que pour la Nouvelle-Calédonie et son voisin, la solidarité nationale se manifesterait sans faille. Par ailleurs, un malade dans un état grave, ne pouvant plus être traité à Mata Utu, a été évacué vers le Médipôle.

Hier, lors du point de presse quotidien du gouvernement, le représentant de la Dass a confirmé que le variant anglais avait été détecté en Nouvelle Calédonie. Il a précisé que le vaccin Pfizer/BioNtech actuellement administré aux Calédoniens permettant une protection contre les variants connus, et en particulier, le variant anglais.

La campagne de vaccination se poursuit sur le territoire. Un nouveau centre va s’ouvrir à Montravel ce jour. L’objectif affiché par le gouvernement est de 2000 vaccinations par jour, ce qui permettrait à la Nouvelle-Calédonie d’atteindre le stade de l’immunité collective au cours des 6 prochains mois.

Pour cela, évidemment, il est nécessaire de disposer d’un nombre suffisant de vaccins. La France s’est engagée à les fournir à la Calédonie. Gratuitement.

Merci qui ?