SUSPICION DE GRIPPE AVIAIRE A PAITA, MANQUERAIT PLUS QUE ÇA !

Après le Covid en mars dernier, les exactions et les troubles liés à la reprise de l’usine du Sud, la chute du gouvernement et le patinage institutionnel, l’impossibilité de voter le budget de la Nouvelle-Calédonie avant le 31 mars, l’alerte tsunami et l’apparition de cas autochtones de coronavirus, voila-t-y pas qu’un élevage de volailles à Paita a été placé sous surveillance pour cause de suspicion de grippe aviaire !

La grippe aviaire est-elle transmissible à l’homme ? Voila ce que dit sur le sujet Doctissimo : « Le virus de la grippe aviaire de type A (H5/N1) peut très rarement se transmettre de l’animal à l’homme. C’est ce qui s’est produit en janvier 2004 en Asie, mais également en Chine en 1997 (« grippe du poulet à Hong Kong ») avec un virus A (H5/N1) et aux Pays-Bas au printemps 2003 avec un virus A (H7/N7). La contamination aérienne se fait essentiellement lors de contacts étroits, prolongés et répétés dans des espaces confinés avec des sécrétions respiratoires ou des déjections d’animaux infectés, par voie directe ou indirecte (surfaces et/ou mains souillées par les déjections). De ce fait, ces cas restent exceptionnels et concernent principalement les personnes qui travaillent ou interviennent dans une zone contaminée : éleveurs, techniciens de coopératives, vétérinaires, équipes de nettoyage et de désinfection…« 

La transmission est donc, a priori, très rare. Ouf ! Mais on disait aussi que Wallis était Covid-free …