LES PYROMANES CRIENT « AU FEU »

A écouter les indépendantistes, les responsables des violences générées ces derniers jours en Nouvelle-Calédonie, ce sont … les autres, l’Etat compris. Vendredi soir, invité une nouvelle fois par NC1ère, Raphaël Mapou condamnait les violences en ajoutant dans la foulée, que dans le contexte actuel, … des violences étaient « légitimes » !

Espérons que les responsables répondront à ces interrogations en désignant une commission d’enquête afin de déterminer qui a dressé des barrages notamment au Mont Dore et à Païta, qui a tenté de détruire des installations dans l’usine du Sud, et qui a conduit des violences à Nouméa, dans la zone du quai Ferry et à proximité de l’ancien CHT.

La Justice, elle, ne s’est pas trompée. En expédiant derrière les barreaux 6 « violents légitimes » à l’issue de l’audience correctionnelle de vendredi, elle n’a pas confondu les honnêtes gens et les délinquants.