POPULATION : 17.000 ARRIVÉES, 27.000 DÉPARTS entre 2014 et 2019

La dernière synthèse du recensement de la population confirme ce qui avait déjà été annoncé. Entre 2014 et 2019, 10.000 personnes ont quitté le territoire. Ce résultat est la différence entre les arrivées en Nouvelle-Calédonie (17.300) et les départs (27.600). Ces chiffres confirment le solde migratoire négatif.

Dans la population, les Kanak ne représentent que 41,2%, 59,8% étant constitués d’autres communautés.

La population calédonienne est vieillissante, et les maisons de retraite ont de beaux jours devant elles. Seulement 3 habitants su 10 ont moins de 20 ans.

Nouméa a perdu 5.600 habitants, mais de nombreux ex-Nouméens se sont installés à Paita et à Dumbéa dont la population, en hausse, a atteint respectivement 24.600 et 35.900 habitants.

La province Sud accueille 75% de la population de l’archipel, et ce chiffre suffit à justifier l’adaptation de la clé de répartition des ressources entre les 3 provinces. C’est notamment en province Sud que viennent s’installer les habitants des Iles Loyauté où la croissance, en 5 ans, n’a été que de … 60 personnes !