COVID – LES CORTICOÏDES DIMINUENT DE 21% LE RISQUE DE MORTALITÉ

L’efficacité des corticoïdes dans le traitement du Covid-19 était déjà connue, elle est désormais confirmée. Ces médicaments de la famille des stéroïdes – utilisés dans de nombreuses indications pour son effet anti-inflammatoire puissant, notamment pour traiter le cancer en chimiothérapie – diminuent le risque de mortalité des patients atteints du Covid-19. C’est ce qu’indiquent les résultats d’une méta-analyse coordonnée par l’OMS et l’Université de Bristol, publiée le 2 septembre dans le Journal of the American Medical Association.

La méta-analyse de l’OMS, qui regroupe et combine les résultats de sept études différentes – dont CAPE-COVID, menée par des scientifiques de l’Inserm, du CHU de Tours et de l’AP-HP -, montre que les corticoïdes diminuent de 21% le risque de mortalité lorsqu’ils sont utilisés sur des patients souffrant d’une forme sévère du Covid-19, qui peut amener les patients en réanimation, le plus souvent en raison d’une insuffisance respiratoire aiguë. 

« C’est un tournant dans la lutte contre la pandémie, confirme Djillali Annane, chef du service de médecine intensive réanimation de l’hôpital Raymond-Poincaré (AP-HP) et également coauteur de CAPE-COVID. L’augmentation spectaculaire des chances de survie grâce au traitement par de faibles doses de corticoïdes est confirmée par sept études indépendantes […] En réaction l’OMS recommande, dans un article publié simultanément dans le British Medical Journal, le traitement par les corticoïdes des patients Covid-19 nécessitant un traitement par oxygène avec ou sans assistance ventilatoire. »