Covid-19 : nouveau test en 15 minutes, attendu pour fin septembre

Une nouvelle génération de tests Covid ultra rapides arrive sur le marché. Moins fiables que les tests PVR, ils permettront cependant de détecter à coup sûr les porteurs du virus, provoquant leur isolement. Pour ceux présentant des symptômes, mais étant testés négatifs, il sera alors procédé à un dépistage PVR.

Ces innovations seront de nature à réduire le dispositif de quatorzaine. Il sera aussi question de reprise des vols internationaux, ainsi que l’annonçait le PDG de Qantas récemment. Lire notre article.

LE TEST DES LABORATOIRES ROCHE
Le groupe pharmaceutique suisse Roche a annoncé mardi le lancement fin septembre d’un test de dépistage  qui donnera les résultats en 15 minutes. Concrètement, il faudra toujours passer par la case « écouvillon dans le nez ».

« C’est une sorte de bandelette qui est tapissée avec des anticorps du SARS-CoV-2. On va venir déposer le prélèvement qui est censé contenir des protéines du virus« , explique la directrice de l’institut de virologie de Strasbourg, la professeur Samira Fafi-Kremer. « Ces protéines vont ensuite réagir avec l’anticorps sur la bandelette, il va y avoir une apparition de coloration au bout de quinze minutes sans nécessité d’appareil quelconque« .

ISOLEMENT PLUS RAPIDE DES MALADES
Ce test qu’on appelle « antigénique » ne résoudra pas le problème des files d’attente devant les laboratoires, car le prélèvement dans le nez est un geste technique, qui ne peut être réalisé que par du personnel qualifié. Mais il aura l’avantage de permettre un isolement plus rapide des malades.  

« Lors du lancement, 40 millions de tests rapides SARS-CoV-2 seront disponibles chaque mois. Cette capacité sera plus que doublée à la fin de cette année pour répondre à la demande de tests des systèmes de santé dans le monde entier« , a indiqué Roche dans un communiqué.

UN TEST RAPIDE AMÉRICAIN DÉJÀ AGRÉÉ
D’un autre côté,  le 27 août, Donald Trump avait déjà annoncé l’achat de 150 millions de “tests rapides” permettant de détecter le Covid en 15 minutes seulement. Un “développement majeur qui va aider notre pays à rester ouvert, ramener les Américains au travail et les enfants à l’école”, selon sa porte-parole.

Ce test, appelé BinaxNow, a été développé par les laboratoires Abbott et a reçu une autorisation de mise sur le marché de la FDA (le gendarme américain du médicament).

TEST ULTRA RAPIDE MIS AU POINT EN BELGIQUE
En Belgique, également, Coris BioConcept, test sérologique permettant de détecter une réponse immunitaire contre deux marqueurs spécifiques du COVID-19, développé par trois biotech wallonnes, a été présenté mardi chez Unisensor (Seraing) en présence de Willy Borsus, ministre wallon de la Recherche et de l’Innovation.

Ce nouveau test, qui se présente sous la forme d’un test de grossesse, permet de déterminer en un quart d’heure si l’utilisateur a été contaminé et s’il a développé une réponse immunitaire neutralisante, potentiellement protectrice.