LE FARÉ DU CERCLE DES NAGEURS CALÉDONIENS A BRÛLÉ HIER SOIR

NOUVELLE-CALÉDONIE

LA REPRISE DE VALE NC PAR NEW CENTURY RESOURCES EN BONNE VOIE, c’est l’annonce faite par le PDG de Vale NC qui a évoqué des « avancées décisives ». Selon ses termes,  » la période d’exclusivité est prolongée par accord mutuel de 45 jours [afin de permettre] à New Century de finaliser son schéma de reprise d’ici septembre 2020, lequel sera soumis aux approbations règlementaires en vigueur ainsi qu’à la consultation des instances représentatives du personnel, pour une conclusion de l’ensemble de l’opération avant la fin de l’année 2020 »

Des accords passés intégralement tenus. Cet accord pourrait être scellé le 8 septembre prochain. Antonin Beurier a tenu a confirmer que les accords sociaux et environnementaux seront intégralement tenus y compris le Pacte de Développement du Grand Sud.

Un produit en concordance avec les nouvelles attentes des marchés. L’exploitation devrait atteindre l’équilibre dès 2021. La production de NHC devrait se monter à 30.000 tonnes en 2020, puis à 36.000 tonnes en 2021. Ce produit rencontre un vif succès sur ls marchés, et des accords d’approvisionnement à 5 ans, 10 ans, voire 15 ans sont en vue. Ces perspectives sont évidemment ouvertes par l’énorme développement du marché de la batterie électrique. Récemment, un accord a été signé avec Tesla pour la fourniture de NHC du Sud, réputé « propre et éthique ».

New Century Resources a été retenu pour ses compétences techniques et industrielles. Au delà des jugements à l’emporte-pièce sur le candidat australien à la reprise, ce dernier mobilise des outils techniques, financiers et institutionnels. Si sa proposition a été prise en considération, c’est en raison des compétences réunies pour prendre la succession de Vale NC dans le Sud. L’Etat, de son côté, continuera à accompagner l’aventure industrielle de Goro.

C’est avec le conseil de la Banque Rothschild que le groupe australien a été choisi, et préféré à d’autres parmi lesquels la SMSP dont l’offre ne présentait pas suffisamment d’éléments sérieux. La consultation internationale s’est déroulée pendant 8 mois, et des facilités d’accès aux informations ont même été consenties à l’entreprise de la province Nord.

La présidente de la province Sud, Sonia Backes, s’est dite « rassurée » par les avancées positives des négociations entre Vale NC et New Century Resources. Elle a souligné les enjeux économiques et sociaux que représente l’unité minière et métallurgique de Goro et a rappelé que les provinces, dont évidemment la province Sud, sont actionnaires de l’entreprise à hauteur de 5%.

KNS : VIVRE AVEC 1000 MILLIARDS DE DETTES, et plus exactement, 1.155 milliards FCFP, c’est le gouffre financier au bord duquel vivent la SMSP et la Sofinor. Avec un procédé métallurgique qui peine à atteindre son objectif nominal de production, l’actionnaire « minoritaire » Glencore doit en permanence injecter des milliards pour assurer le fonctionnement de l’usine. Un dossier publié ce jour par les Nouvelles Calédoniennes


NOUVEAU PARTI INDÉPENDANTISTE EN GESTATION – Il serait constitué du Parti Travailliste et du MNIS (Mouvement Neo-Indépendantiste et Souverainiste).

CALÉDONIE ENSEMBLE LANCE SA PROPRE CAMPAGNE RÉFÉRENDAIRE sur le thème « Ecris ton NON ». Citant Nidoish Naisseline et la poignée de main entre Jacques Lafleur et Jean-Marie Tjibaou, le parti propose une campagne de « respect, d’humilité et de vivre ensemble ». Il prône l’ouverture d’un « dialogue » avec les indépendantistes au lendemain du référendum pour un statut de plus grande autonomie.

INCENDIE AU CERCLE DES NAGEURS hier soir vers 20h30 – C’est le faré attenant aux installations et abritant le snack qui a été la proie des flammes. Les pompiers sont intervenus rapidement. Les causes du sinistre restent encore à déterminer.

LE HAUT-COMMISSAIRE À BOULOUPARIS pour une visite très riche sous la conduite du nouveau maire, Pascal Vittori. Lotissement à la tribu de Nassirah, ferme solaire de Total Quadran, hotel-restaurant-golf de la Ouenghi, station d’expérimentation d’élevage de crevettes, distillerie, une façon de constater la richesse du développement de cette commune longtemps administrée par Alain Lazare.

POLYNÉSIE FRANÇAISE

Revue de presse
Cliquer sur l’image pour lire l’article de Tahiti Infos

TOUTE L’ACTU EN POLYNÉSIE
Cliquer ci dessous pour accéder à Tahiti Infos

WALLIS ET FUTUNA
0 CAS

AUSTRALIE

TOUTE L’ACTU EN AUSTRALIE
Cliquer ci-dessous pour accéder au site ABC News

NOUVELLE-ZÉLANDE

TOUTE L’ACTU EN NOUVELLE-ZÉLANDE
ET DANS LE PACIFIQUE
Cliquer ci-dessous pour accéder au site RNZ

EN MÉTROPOLE
ET DANS LE MONDE

LE VANUATU A DÉCIDÉ D’OUVRIR SA PROPRE BULLE DE VOYAGE DÉNOMMÉE « TAMTAM BUBBLE » – La décision a été prise lors du conseil des ministres du 16 juillet dernier et sera officialisée le 30 juillet. L’ouverture effective des frontières de l’archipel aux partenaires inclus dans la « Bulle » pourrait se faire au 1er septembre.

Dans l’intervalle, des négociations seront entreprises. Parmi les pays où la situation du Covid est satisfaisante figurent évidemment la Nouvelle-Calédonie ainsi que la Nouvelle-Zélande. L’Australie, bien que suscitant des inquiétudes suite à l’aggravation de la situation à Melbourne, présente, dans le Queensland notamment, des résultats rassurants.

Côté Vanuatu, les discussions seront menées par une « task force » technique comprenant notamment les  » partners from the Aviation, Tourism and Transportation, including the Airports Vanuatu Limited, Air Vanuatu Operations Limited, Vanuatu Tourism Office, and other agencies such as the Public Health, Vanuatu Immigration Services, Foreign Affairs, Customs, Biosecurity, Finance and Economic Management and the National Disaster Management Office. »

70% des patients en réanimation se trouvent dans quatre régions françaises 

Sur les 385 personnes se trouvent en réanimation à la suite d’une infection au coronavirus, 70% sont hospitalisées dans quatre régions. Il s’agit de l’Île-de-France, du Grand-Est, des Hauts-de-France et de la Guyane. 

DES RECONFINEMENTS PARTIELS ENVISAGÉS EN MÉTROPOLE
Pour enrayer la propagation du virus, le gouvernement n’exclut pas un reconfinement partiel et la fermeture de certains bars. Dans un entretien accordé au Parisien, le ministre de la Santé Olivier Véran a fait part de sa préoccupation face au regain de l’épidémie de Covid-19 en France, qui frappe notamment les plus jeunes. De son côté, le Premier ministre Jean Castex a évoqué l’idée d’un reconfinement, mais souhaite limiter les conséquences d’une telle mesure sanitaire. « Ce qu’il faut éviter par-dessus tout, c’est le reconfinement général » qui serait « catastrophique » au niveau économique et social. En cas de reconfinement, il s’agirait d’établir « des reconfinements très localisés ». « Nous nous adapterons« , a assuré Jean Castex, dans un entretien publié par Nice Matin. « Même si le nombre de cas repart à la hausse, les tests positifs restent dans des moyennes basses par rapport aux pays qui nous entourent. Et les hospitalisations restent à un niveau maîtrisé. (…) La priorité, c’est encore et toujours la prévention », a-t-il ajouté. 

FABULEUX : VISIONNEZ CI-DESSUS LE PARCOURS DU COVID-19 AU MICROSCOPE

SUIVRE LA CRISE DANS LE MONDE EN DIRECT