NOUVEAU PRIX LITTÉRAIRE POUR FRANÇOIS GARDE

François Garde est bien connu en Calédonie. Cet énarque y fut secrétaire général adjoint (91 à 93) au Haussariat, puis secrétaire général du gouvernement (2009-2010).

Il figure cette semaine dans les Carnets du Point qui rapporte que le Prix de l’Homme Pressé lui a été attribué pour son roman « Roi par effraction ».

François Garde fut récompensé du Goncourt du premier roman en 2012 pour « Ce qu’il advint du sauvage blanc » chez Gallimard, et avait figuré dans la short list du prix Goncourt de la Nouvelle en 2020 pour « Lénine à Chamonix ». Un recueil de 12 histoires dont celle, véridique et à peine enjolivée, de la visite au pied du mont Blanc de Vladimir Ilitch, alors jeune agitateur russe filé par un agent de la police secrète du tsar.