JEAN JALABERT : DISPARITION D’UNE FIGURE DU SPORT CALÉDONIEN

NOUVELLE-CALÉDONIE

JEAN JALABERT : DISPARITION D’UNE FIGURE DU SPORT CALÉDONIEN – Connu dans le milieu du rugby et du sport en général, Jean Jalabert s’est éteint. Ancien sélectionné de l’équipe de France de rugby, il était connu pour sa compétence en sport et sa gentillesse. « Jean a été le précurseur de la mise en place du sport en province Sud en 1990, début de la provincialisation » se souvient Pierre Forest, directeur de la jeunesse et des sports du territoire.

GOLF : JULES GUÉPY CHAMPION DE CALÉDONIE – Tel père, tel fils ? Jean-Louis fut champion de France. Jules, son fils, est déjà champion de Calédonie à l’issue de la compétition qui s’est déroulée ce week end. Chez les dames, Emilie Ricaud s’impose devant Ariane Klotz. Jean-Louis Guépy l’emporte chez les pros.

DÉFILÉ DU 14 JUILLET – Il s’est déroulé avenue de la Victoire/Henri Lafleur. La veille, une foule nombreuse s’était rassemblée pour la traditionnelle « retraite aux flambeaux » à Nouméa.

LE MONT DORE A FÊTÉ LE SPORT comme tous les 14 juillet. Dans les différentes disciplines, cinq mille visiteurs ont répondu à l’invitation de la mairie.

COVID : UN CAS « FAIBLEMENT » POSITIF chez un militaire. Il ne présente aucun symptome mais comme le prévoit le protocole, la personne a été transférée à l’unité spécialisée Covid du Médipôle est sera soumise à des tests sérologiques.

Mardi 14 juillet : 1 cas faiblement positif

POLYNÉSIE FRANÇAISE

Revue de presse – Les travaux de l’écomusée Te Fare Natura, lancés en juin 2018, se poursuivent. Son ouverture est désormais prévue au cours du premier trimestre 2021, selon son directeur Olivier Poté. En attendant, des liens se créent avec des associations de Moorea pour séduire le public local – Tahiti Infos
Cliquer sur l’image pour lire l’article de Tahiti Infos

TOUTE L’ACTU EN POLYNÉSIE
Cliquer ci dessous pour accéder à Tahiti Infos

WALLIS ET FUTUNA
0 CAS

AUSTRALIE

Le Victoria enregistre 270 nouveaux cas de coronavirus et deux décès, ceux d’un homme et d’une femme de 80 ans. Le cluster de Menarock Life, résidence pour personnes âgées, suscite les plus vives inquiétudes.

Tous les résidents infectés de l’établissement ont été conduits à l’hôpital Royal Melbourne pour y être soignés.

Les vols internationaux à destination de Melbourne seront suspendus jusqu’à nouvel ordre, a déclaré le Premier ministre de l’Etat, afin que le gouvernement puisse « se concentrer entièrement » sur le suivi de chaque cas.

TOUTE L’ACTU EN AUSTRALIE
Cliquer ci-dessous pour accéder au site ABC News

NOUVELLE-ZÉLANDE

UN NOUVEAU CAS DE COVID
Dans un communiqué, le ministère de la Santé a déclaré que le cas détecté mardi était une femme dans la soixantaine, arrivée en Nouvelle-Zélande le 30 juin en provenance du Pakistan via Doha et Sydney.

Elle a été en isolement contrôlé au Novotel de Christchurch, et son test a été négatif lors de son premier test vers le 3ème jour de son séjour, puis positif vers le 12ème jour de son séjour en isolement.

TOUTE L’ACTU EN NOUVELLE-ZÉLANDE
ET DANS LE PACIFIQUE
Cliquer ci-dessous pour accéder au site RNZ

EN MÉTROPOLE
ET DANS LE MONDE

Royaume-Uni: une deuxième vague hivernale de Covid-19 pourrait faire 120.000 morts
Une deuxième vague de nouveau coronavirus cet hiver pourrait faire jusqu’à 120.000 morts dans les hôpitaux du Royaume-Uni dans un «scénario du pire raisonnable» sans préparation adéquate, selon une étude de l’Académie des sciences médicales publiée mardi. «Ce n’est pas une prédiction, c’est une possibilité», a souligné dans un communiqué le Pr Stephen Holgate, qui a dirigé la réalisation de ce rapport de trente-sept experts, commandé par le gouvernement de Boris Johnson. Le rapport prévient qu’une «préparation intense» est nécessaire dès à présent pour réduire les risques que le service public de santé, le NHS, ne soit submergé pendant l’hiver.

PORT DU MASQUE BIENTÔT OBLIGATOIRE EN FRANCE ?
Face à ces inquiétudes, le Premier ministre Jean Castex a fait savoir mercredi 8 juillet qu' »un plan de reconfinement ciblé » était prêt, mais qu’un reconfinement généralisé comme au mois de mars, avec des « conséquences terribles, économiques, humaines », était exclu. Le Premier ministre a en revanche fait savoir, dimanche soir depuis la Guyane, que le gouvernement songeait à prendre de nouvelles dispositions contraignantes pour lutter contre la propagation du Covid-19. « La question de développer l’usage et le port du masque est bien à l’étude, en particulier cela surtout concernerait prioritairement tous les lieux, quels qu’ils soient, clos« , a-t-il déclaré, pointant le fait que « la circulation du virus se constate d’autant plus que les lieux sont fermés ». Cette déclaration intervient alors que 14 médecins de renom ont dénoncé samedi, dans une tribune publiée dans Le Parisien-Aujourd’hui en France, un relâchement dans le respect des gestes barrières contre le coronavirus. Ils réclamaient que le port du masque soit rendu obligatoire dans les lieux publics fermés. « Des signaux faibles commencent à apparaître et doivent nous alerter sur un possible redémarrage massif des transmissions », ont écrit les soignants.

FABULEUX : VISIONNEZ CI-DESSUS LE PARCOURS DU COVID-19 AU MICROSCOPE

SUIVRE LA CRISE DANS LE MONDE EN DIRECT