SÉBASTIEN LECORNU NOUVEAU MINISTRE DE L’OUTRE-MER

DUPONT-MORETTI À LA JUSTICE
C’est la plus grosse surprise de ce gouvernement. Le célèbre et redouté avocat dont les visées de réforme de la Justice sont connues, a été surnommé Acquittator. Il a notamment défendu Patrick Balkany et Jérôme Cahuzac.

L’union des syndicats de la magistrature, principal syndicat de magistrats, réagit vivement à la nomination du clivant Éric Dupond-Moretti, comme ministre de la Justice. Une nomination que l’USM considère comme « une déclaration de guerre à la magistrature ». « Nommer une personnalité aussi clivante et qui méprise à ce point les magistrats, c’est une déclaration de guerre à la magistrature », affirme ce soir Céline Parisot, présidente de l’Union syndicale des magistrats. 

GÉRARD DARMANIN À L’INTÉRIEUR
« Grand honneur, pour le petit-fils d’immigré que je suis, d’être nommé Ministre de l’Intérieur de notre beau pays » a-t-il twitté. Issu de la droite, proche de Nicolas Sarkozy, il avait déjà été pressenti à Beauvau il y a deux ans lors du précédent remaniement. Gérald Darmanin a été réélu maire de Tourcoing en mars dernier, lors du premier tour des élections municipales. Âgé de 37 ans, Gérald Darmanin devient le plus jeune ministre de l’Intérieur de la 5e République

ROSELYNE BACHELOT MINISTRE DE LA CULTURE
C’est également une surprise. L’ex-ministre de la Santé de Sarkozy avait été pratiquement réhabilitée de ses achats de vaccins H1N1 lors de la crise du Covid. Chroniqueuse dans plusieurs médias, elle revient avec une bonne popularité, et une notoriété supérieure à celle de Franck Riester resté inconnu.

BARBARA POMPILI À LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE
Députée LREM de la Somme, Barbara Pompili succède à Elisabeth Borne. L’écologiste préside depuis 2017 la commission développement durable de l’Assemblée nationale.

Elle a été secrétaire d’Etat à la Biodiversité entre février 2016 et mai 2017.

SÉBASTIEN LECORNU À L’OUTRE-MER
Agé de 34 ans (il est le plus jeune ministre des Outre-mer depuis 1958), Sébastien Lecornu était entré au gouvernement dès l’accession d’Emmanuel Macron à l’Elysée. En juin 2017, il est nommé Secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Transition écologique. En octobre 2018, il prend du galon en devenant ministre chargé des Collectivités territoriales.

Sébastien Lecornu était, avant de se rallier à Emmanuel Macron en 2017, un cadre de l’UMP puis des Républicains. Proche de Bruno Le Maire, il a notamment remporté les municipales à Vernon, en Normandie, en 2014. Il a également présidé le conseil départemental de l’Eure. Comme Edouard Philippe, Bruno Le Maire et Gérald Darmanin, il a été exclu de LR lors de son entrée au gouvernement en 2017.

DEUX VOYAGES EN POLYNÉSIE, UN À WALLIS
En septembre 2017, il effectue un déplacement à Wallis et Futuna puis en Polynésie. En juin 2018, il se rend à La Réunion. Un mois plus tard, en juillet 2018, il est en déplacement en Guyane. En juin 2019, il est en visite à Saint-Pierre et Miquelon. Un mois plus tard, il retourne en Polynésie. Enfin, en février 2020, il se rend en Guadeloupe. 

La liste des ministres : 

  • Jean-Yves le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères
  • Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique
  • Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale, de la jeunesse et des sports
  • Bruno Le Maire, ministre de l’économie, des finances et de la relance
  • Florence Parly, ministre des armées
  • Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur
  • Elisabeth Borne, ministre du travail, de l’emploi et de l’insertion
  • Sébastien Lecornu, ministre des Outre-Mer
  • Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion des Territoires
  • Eric Dupond-Moretti, ministre de la Justice
  • Roselyne Bachelot, ministre de la Culture
  • Olivier Véran, ministre des solidarités et de la Santé
  • Annick Girardin, ministre de la Mer
  • Frédérique Vidal, ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation
  • Julien Denormandie, ministre de l’agriculture et de l’alimentation
  • Amélie de Montchalin, ministre de la Transformation et de la Fonction publique

Les ministres délégués :

  • Marc Fesneau,  ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des relations avec Parlement
  • Elisabeth Moreno, ministre déléguée à l’égalité femmes/hommes
  • Franck Riester, ministre délégué chargé du commerce extérieur et de l’attractivité
  • Emmanuelle Wargon, ministre déléguée chargée du logement
  • Jean-Baptiste Djebarri, ministre délégué chargé des transports
  • Olivier Dussopt, ministre délégué chargé des comptes publics
  • Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’Industrie
  • Alain Griset, ministre délégué chargé des PME
  • Roxana Maracineanu, ministre déléguée chargée des sports
  • Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée chargée de la mémoire et des anciens combattants
  • Marlène Schiappa, ministre déléguée chargée de la citoyenneté
  • Brigitte Klinkert : ministre déléguée chargée de l’insertion
  • Nadia Hai, ministre déléguée chargée de la ville 
  • Brigitte Bourguignon, ministre déléguée chargée de l’autonomie
  • Gabriel Attal porte-parole du gouvernement

Cinq départs du gouvernement
Cinq personnalités quittent donc le gouvernement : Christophe Castaner (ex ministre de l’Intérieur), Nicole Belloubet (ancienne ministre de la Justice), Muriel Pénicaud (ex ministre du Travail), Didier Guillaume (ex ministre de l’Agriculture) et Sibeth N’Diaye (ancienne porte-parole).