Les sous-traitants de Vale inquiets, le Haut-Commissaire visite Houailou, Inquiétude du Conseil des Sages

NOUVELLE-CALÉDONIE

Les sous-traitants de la SAS Goro Mines inquiets, souhaitent avoir une perspective sur leur avenir en lien de l’entreprise métallurgique en cours de négociation de reprise. Ils ont bloqué la circulation hier à la Coulée. La présidente de la province Sud et le maire du Mont Dore se sont rendus sur place pour dialoguer. Le Président de Vale NC s’est engagé à les recevoir le 10 juin, et à demandé la levée du blocage.

Les listes déposées pour le second tour des municipales sont passées au crible par le Haussariat. Participent à ce second tour celles qui ont obtenu plus de 10% au premier. Plusieurs listes en fusionné, dont celles de Paita de l’Eveil Océanien, du Rassemblement et de Calédonie Ensemble.

Le Conseil des Sages a exprimé son inquiétude devant la montée des tensions précédant le second scrutin référendaire. Il souhaite que la campagne s’inscrive dans l’esprit de dialogue et de respect mutuel impulsé par les Accords.

Une opération de recherche de stupéfiants a été menée par les forces de l’ordre devant les lycées Lapérouse et Escoffier. Aucune drogue n’a été trouvée.

Visite du Haut Commissaire à Houailou où il a été reçu par le maire, Pascal Sawa. Le représentant de la République a confirmé les engagements de l’Etat pour la commune. Des engagements également sonnants et trébuchants au travers d’une participation de 150 millions pour la réalisation d’adductions d’eau.

Jeudi 4 juin : aucun nouveau cas sur les 31 tests 

En intégral : le Plan de Sauvegarde de l’économie calédonienne du gouvernement calédonien
Cliquer sur l’image pour accéder au contenu

Toutes les mesures qui seront proposées au Congrès

Le Plan de Soutien de l’Etat pour l’économie de la Nouvelle-Calédonie Lire notre article dans noumeaPost.com

POLYNÉSIE FRANÇAISE

Revue de presse – D’une étude de 2019, il ressort que tant les professionnels, que les particuliers, usagers ou non usagers ont une mauvaise image du service public, dont la « lenteur » est pointée du doigt.
Cliquer sur l’image pour lire l’article de Tahiti Infos

TOUTE L’ACTU EN POLYNÉSIE
Cliquer ci dessous pour accéder à Tahiti Infos

WALLIS ET FUTUNA
0 CAS

AUSTRALIE

L’ÉPIDÉMIE EN AUSTRALIE
– 7.240 cas à la date du 3 juin soit 11 cas de plus
– 102 décès depuis le début de la crise

TOUTE L’ACTU EN AUSTRALIE
Cliquer ci-dessous pour accéder au site ABC News

NOUVELLE-ZÉLANDE

Toujours 0 nouveau cas en Nouvelle Zélande. Tous les indicateurs sont au vert et la Nouvelle-Zélande semble sortie de la pandémie

TOUTE L’ACTU EN NOUVELLE-ZÉLANDE
ET DANS LE PACIFIQUE
Cliquer ci-dessous pour accéder au site RNZ

EN MÉTROPOLE
ET DANS LE MONDE

Le Conseil scientifique dresse 4 scénarii sur la suite de l’évolution de l’épidémie en France, rendu au gouvernement mardi. Le plus optimiste décrit une épidémie sous contrôle avec quelques foyers localisés et maîtrisés, le second envisage des clusters sous perte de contrôle des chaînes et contamination ; le troisième décrit une reprise progressive de l’épidémie, tandis que le dernier présente une dégradation critique des indicateurs de suivi de l’épidémie une perte du contrôle de l’épidémie. Ce document doit guider les choix du gouvernement. 

La cérémonie du 14 juillet en France se composera d’une cérémonie militaire place de la Concorde, a indiqué l’Elysée, jeudi. Un hommage sera rendu aux soignants : « La cérémonie, qui inclura un défilé aérien, mettra à l’honneur la participation de nos armées à la lutte contre le Covid-19, à travers l’opération Résilience ; elle rendra également hommage aux personnels soignants que les Français ont applaudis chaque soir durant la période de confinement ainsi qu’à l’ensemble des acteurs mobilisés contre le virus », a indiqué l’Elysée. La cérémonie comprendra « un dispositif resserré ramené à 2.000 participants et environ 2.500 invités », dans le respect des règles de distanciation sociale. Il n’est pas prévu pour l’instant d’ouvrir l’événement au grand public.

Selon les informations de la Maison Blanche dans un communiqué, les Etats-Unis auraient envoyé 2 millions de doses d’hydroxychloroquine au Brésil pour traiter les cas de Covid-19. Pourtant très controversée, cette substance « sera utilisée de manière préventive pour aider à défendre les infirmières, les médecins et les professionnels de la santé contre le virus. Elle sera aussi utilisée comme traitement pour soigner les Brésiliens infectés« , apprend-on dans le communiqué. 

LA FARCE DES POSITIONS DE L’OMS – L’organisation internationale qui s’était illustrée au début de la crise sanitaire et ne recommandant pas le port de masque, fait également un rétropédalage sur l’hydroxychloroquine. Elle annonce la reprise des essais cliniques sur l’hydroxychloroquine après avoir décrété son arrêt à la suite de la publication dans la revue The Lancet il y a deux semaines d’une étude affirmant sa dangerosité, et controversée depuis.

FABULEUX : VISIONNEZ CI-DESSUS LE PARCOURS DU COVID-19 AU MICROSCOPE

SUIVRE LA CRISE DANS LE MONDE EN DIRECT