Les vols Aircal reprennent sur Lifou, grande station Shell à Apogoti, critiques de Calédonie Ensemble sur l’emprunt Covid du gouvernement

NOUVELLE-CALÉDONIE

LES VOLS AIRCAL DE LIFOU REPRENNENT AUJOUR’HUI, LA TAXE EST PAYÉE PAR LA PROVINCE ILES, en clair, en grande partie par les contribuables du Sud ! Cette prise en charge de la surcharge exceptionnelle appliquée aux tarifs usagers va durer jusqu’au 31 juillet, date limite de la réouverture des vols.

NOUVELLE STATION SHELL À APOGOTI, réalisée en partenariat avec le GDPL Waka. La station est située en face du nouveau complexe commercial « Les jardins d’Apogoti », et comprend une supérette de 250m2 ainsi qu’un snack de 150m2.

CALÉDONIE ENSEMBLE CRITIQUE LES CONDITIONS DU PRÊT À LA CALÉDONIE accordé par l’Etat pendant la crise du Covid. Parmi les griefs, l’insuffisance d’information du Congrès, le taux d’intérêt jugé mal négocié, et les conditions imposée en matière d’efforts de gestion budgétaires et de Santé. Pour Philippe Gomes, beaucoup de collectivités obtiennent un taux proche de 1%, et il estime que la Calédonie aurait pu négocier un taux inférieur à 1%.

Pour Christophe Gyges, membre du gouvernement, cet emprunt a été effectué en toute transparence, et des ajustements fiscaux étaient déjà prévus, notamment en ce qui concerne les niches fiscales. Quant au taux d’intérêt, il maintien qu’il s’agit d’un taux préférentiel, mais que peut-être, il aurait pu être « encore plus favorable » si les parlementaires locaux « avaient fait leur travail auprès des institutions nationales« .

Mercredi 3 juin : aucun nouveau cas sur les 26 tests effectués 

En intégral : le Plan de Sauvegarde de l’économie calédonienne du gouvernement calédonien
Cliquer sur l’image pour accéder au contenu

Toutes les mesures qui seront proposées au Congrès

Le Plan de Soutien de l’Etat pour l’économie de la Nouvelle-Calédonie Lire notre article dans noumeaPost.com

POLYNÉSIE FRANÇAISE

Cri d’alarme des responsables du tourisme en Polynésie : selon eux, l’absence d’ouverture du ciel va provoquer la mort de l’industrie reine du territoire.
Cliquer sur l’image pour lire l’article

TOUTE L’ACTU EN POLYNÉSIE
Cliquer ci dessous pour accéder à Tahiti Infos

WALLIS ET FUTUNA
0 CAS

AUSTRALIE

REPRISE DE VIRGIN AUSTRALIA POUR LA FIN JUIN, date à laquelle le cabinet Deloitte devrait choisir le repreneur. Deux investisseurs américains tiennent la corde, Bain Capital qui veut faire de Virgin Australia une compagnie aérienne low-cost, et Cyrus Capital Partners, basé à New-York, qui souhaiterait faire de Virgin Australia une compagnie aérienne offrant un service complet à ses clients.

D’après certains médias, le prix de Virgin Australia serait estimé entre 3,5 milliards et 4 milliards de dollars. La compagnie serait jugée rentable à terme, avec en particulier, la route Sydney Melbourne considérée comme l’une des plus intéressantes au monde.

L’ÉPIDÉMIE EN AUSTRALIE
– 7.229 cas à la date du 3 juin
– 102 décès depuis le début de la crise

TOUTE L’ACTU EN AUSTRALIE
Cliquer ci-dessous pour accéder au site ABC News

NOUVELLE-ZÉLANDE

Toujours 0 nouveau cas en Nouvelle Zélande. Tous les indicateurs sont au vert et la Nouvelle-Zélande semble sortie de la pandémie

TOUTE L’ACTU EN NOUVELLE-ZÉLANDE
ET DANS LE PACIFIQUE
Cliquer ci-dessous pour accéder au site RNZ

EN MÉTROPOLE
ET DANS LE MONDE

Un test salivaire montpelliérain sera commercialisé le 15 juin

Le test salivaire EasyCov, développé par le CNRS et la société Alcen, serait fiable selon une étude réalisée sur 133 personnes. Le marquage CE est en cours d’obtention. Le concepteur du test, Franck Molina, a assuré : « On a aujourd’hui le seul dispositif de ce type fiable et commercialisable au monde. » Le mise sur le marché est prévue pour le 15 juin prochain.

Il s’agit d’un test de terrain pour détecter la présence du virus, qui peut être fait par le patient lui-même et donne un résultat visible à l’œil nu en 30 minutes. Il est plus pratique et moins désagréable que le test dit PCR classique, qui est un prélèvement rhinopharyngé profond. L’avantage, c’est qu’il ne nécessite pas d’analyse en laboratoire et très peu de réactifs. Franck Molina estime qu’il est dix fois moins cher que le test PCR classique, sans compter les coûts de ce dernier en termes d’infrastructure et de personnel.

L’application StopCovid a été téléchargée par 600 000 personnes

Sur Twitter, Cédric O, le secrétaire d’Etat au Numérique, a annoncé : « en quelques heures, 600 000 personnes ont activé StopCovid. ». L’ancien directeur de campagne de François Hollande a commenté : « C’est un très bon début ». « Les travaux des épidémiologistes montrent que, dès les premiers téléchargements, l’application est utile dans la lutte contre le Covid-19 », a-t-il expliqué.

The Lancet tempère les conclusions de l’étude sur la chloroquine

L’étude sur la chloroquine publiée le 22 mai dernier dans The Lancet est sujette à controverse. Dans un avertissement formel, la revue médicale a reconnu que « d’importantes questions » restaient en suspens. The Lancet a souhaité « alerter les lecteurs sur le fait que de sérieuses questions scientifiques ont été portées à (son) attention » au sujet de cette étude. Aussi, à l’initiative des auteurs, ce travail fait l’objet d’un audit. Lire notre article. Lire notre article.

FABULEUX : VISIONNEZ CI-DESSUS LE PARCOURS DU COVID-19 AU MICROSCOPE

SUIVRE LA CRISE DANS LE MONDE EN DIRECT