Vente d’alcool tous les jours et identité requise en province Sud, un gendarme testé positif et placé au Médipôle

NOUVELLE-CALÉDONIE

PREMIER JOUR DE NOUVEAU RÉGIME DE VENTE D’ALCOOL EN PROVINCE SUD – La vente d’alcool est redevenue libre tous les jours de la semaine, mais tout achat doit se faire sur présentation d’une pièce d’identité.

UN GENDARME TESTÉ POSITIF à l’issue du test de quatorzaine et alors qu’il ne présentait pas de symptômes à son départ de métropole. Il a été transféré à l’unité Covid du Médipôle et y restera jusqu’à ce que 2 tests à 48 heures d’intervalle se révèlent négatifs.

TOUJOURS DES ACCIDENTS DE LA ROUTE – Samedi, une voiture s’est encastrée dans un arbre à la sortie nord du pont de la Tontouta. Dans la soirée de dimanche, un véhicule est sorti de la route sur la promenade du Mont Dore. Dans les deux accidents, on déplore des blessés.

En intégral : le Plan de Sauvegarde de l’économie calédonienne du gouvernement calédonien
Cliquer sur l’image pour accéder au contenu

Toutes les mesures qui seront proposées au Congrès

Le Plan de Soutien de l’Etat pour l’économie de la Nouvelle-Calédonie Lire notre article dans noumeaPost.com

POLYNÉSIE FRANÇAISE

Revue de presse – L’Agence Air France ouvre à nouveau ses bureaux à compter de ce mardi. Les vols, en revanche, ne reprendront qu’à partir du 6 juillet.
Cliquer sur l’image pour lire l’article de Tahiti Infos

TOUTE L’ACTU EN POLYNÉSIE
Cliquer ci dessous pour accéder à Tahiti Infos

WALLIS ET FUTUNA
0 CAS

AUSTRALIE

– 7.204 cas à la date du 1er juin soit 9 cas de plus en 24h
– 103 décès depuis le début de la crise

TOUTE L’ACTU EN AUSTRALIE
Cliquer ci-dessous pour accéder au site ABC News

NOUVELLE-ZÉLANDE

Toujours 0 nouveau cas en Nouvelle Zélande. Tous les indicateurs sont au vert.

TOUTE L’ACTU EN NOUVELLE-ZÉLANDE
ET DANS LE PACIFIQUE
Cliquer ci-dessous pour accéder au site RNZ

EN MÉTROPOLE
ET DANS LE MONDE

31 nouveaux décès à l’hôpital en 24 heures. Ça baisse toujours ! Chaque jour il y a un peu moins de monde hospitalisé en France. 25 % des lits de réanimations sont occupés par des malades du Covid-19, contre 136 % au pire de la crise.

L’application StopCovid finalement disponible mardi 2 juin à midi, annonce Cédric O
« Mardi midi, les Françaises et les Français pourront (…) trouver l’application et la télécharger » sur leurs téléphones, et non dès ce week-end comme il l’avait indiqué la semaine dernière, a déclaré le secrétaire d’Etat au Numérique Cédric O. « On a besoin qu’un maximum de gens l’ait » et « ce qu’on vise d’abord, ce sont les personnes qui vivent dans les villes parce que ce sont elles qui font circuler le virus », a-t-il ajouté. Il a notamment cité les personnes « qui prennent les transports en commun, les personnes qui vont dans les restaurants ou qui vont dans les supermarchés aux heures de pointe ».

Pour le Professeur Philippe Froguel, professeur au CHU de Lille et à l’Imperial College de Londres, l’article de la revue Lancet contre la chloroquine « est une merde«  (France Bleu Hauts-de-France)
S’il précise ne pas être pro-Raoult, il conteste la méthode de l’étude : “Les données sont trop bizarres, pas fiables. On ne sait même exactement d’où elles viennent, comment ils se les sont procurées. Du coup, les conclusions ne peuvent pas être fiables”. Il va encore plus loin en estimant que “ce papier est une merde en grande partie fabriquée par une firme inconnue qui voulait se faire de la pub”. Il accuse la revue d’être “le tabloïd de la presse médicale. Ils font le buzz avec des données fake. La science, ce n’est pas ça ! Et la presse française a repris sans réfléchir cet article. Nous n’avons plus de journalistes scientifiques”.

Dès la révélation de cette étude, poursuit l’article de France Bleu, le gouvernement a immédiatement réagi et a décidé d’abroger les dispositions dérogatoires autorisant la prescription de cette molécule contre la Covid-19 à l’hôpital en France. De son côté, l’Organisation mondiale de la Santé a annoncé la suspension des essais cliniques. Des décisions qui irritent le Pr Froguel comme il l’explique à France Bleu : “Ils ont réglé leurs comptes avec Raoult mais ils l’ont fait sans se rendre compte qu’ils utilisaient pour cela The Lancet, qui a quelque part ridiculisé la science française avec cet article. C’est un règlement de comptes politique pour arrêter la prescription désorganisée de choloroquine”.

FABULEUX : VISIONNEZ CI-DESSUS LE PARCOURS DU COVID-19 AU MICROSCOPE

SUIVRE LA CRISE DANS LE MONDE EN DIRECT