Covid : La Calédonie tient toujours la barre de 0 cas, bons résultats en Australie et en NZ

NOUVELLE-CALÉDONIE

VALE NC : FERMETURE DE LA RAFFINERIE ET NOUVEAU DÉPART
C’est la fin d’une partie de l’histoire industrielle de Prony de ces 25 dernières années : comme annoncé, Vale NC a mis fin à l’activité de sa raffinerie, très déficitaire, et va se consacrer à la production de NHC, produit demandé pour la fabrication des batteries pour voitures électriques.

Cette aventure, attendue depuis les années 50 par l’homme d’affaires calédonien Edouard Pentecost, avait connu un véritable démarrage avec la fabrication d’une usine pilote par Inco, et la visite de son PDG Scott Hand à Jacques Lafleur, alors président de la province Sud.

Mais en dépit de la fermeture d’une partie des installations, cette véritable épopée va se poursuivre. Les évolutions positives environnementales du monde, la technologie des voitures électriques qui vont envahir la planète, ont créé une demande forte pour le Nickel Hydroxyde Cake produit par Vale NC.

L’usine du Sud, filiale de Vale, va changer de main dans quelques mois, assurent ses responsables. Pour le repreneur, une entreprise à l’équilibre financier, et dont la production de NHC devrait se hausser à 45.000 tonnes. Et des réserves colossales.

En attendant, 140 personnes seront à reclasser, victimes de la fermeture d’une partie de l’usine.

Vendredi 8 mai : aucun nouveau cas sur les 5 tests 

ACCÉDER AU SITE DU GOUVERNEMENT EN CLIQUANT SUR L’IMAGE CI-DESSOUS

En intégral : le Plan de Sauvegarde de l’économie calédonienne du gouvernement calédonien
Cliquer sur l’image pour accéder au contenu

Toutes les mesures qui seront proposées au Congrès

Le Plan de Soutien de l’Etat pour l’économie de la Nouvelle-Calédonie Lire notre article dans noumeaPost.com

POLYNÉSIE FRANÇAISE

(Tahiti Infos)  Grâce à la présence effectuée en renfort sanitaire par les Forces Armées, l’A400M a réalisé jeudi l’évacuation sanitaire d’un nourrisson de trois mois en « urgence vitale » vers la Nouvelle-Zélande.
Cliquer sur l’image pour lire l’article de Tahiti Infos

TOUTE L’ACTU EN POLYNÉSIE
Cliquer ci dessous pour accéder à Tahiti Infos

WALLIS ET FUTUNA
0 CAS

AUSTRALIE

– 6.914 cas
– 97 décès

TOUTE L’ACTU EN AUSTRALIE
Cliquer ci-dessous pour accéder au site ABC News

NOUVELLE-ZÉLANDE


– 1.490 cas confirmés ou probables
– 3 malades sont à l’hôpital
– 21 décès
Ce décompte est celui du 8 mai, celui du 9 n’étant pas disponible

La Nouvelle-Zélande est attentive à l’actualité en Nouvelle-Calédonie. RNZ s’est en particulier fait l’écho de la mesure d’interdiction de sortie non accompagnée pour les mineurs, adoptée par la province Sud.
(Lire l’article sur RNZ, « Pacific » en cliquant sur l’image ci-dessous)

TOUTE L’ACTU EN NOUVELLE-ZÉLANDE
ET DANS LE PACIFIQUE
Cliquer ci-dessous pour accéder au site RNZ

EN MÉTROPOLE
ET DANS LE MONDE

PARIS : REOUVERTURE DES BOIS MAIS PAS DES JARDINS

Les bois de Vincennes et de Boulogne seront de nouveau intégralement ouverts à partir de lundi à Paris mais les parcs et jardins restent fermés, a annoncé vendredi la mairie de Paris qui opère un déconfinement prudent à partir du 11 mai.

« Le Champ-de-Mars et l’esplanade des Invalides seront également à nouveau  accessibles, tout comme les voies sur berges qui rouvriront sur toute leur longueur », a ajouté dans un communiqué la Ville qui veut concilier « de façon  durable le retour à la vie économique et sociale et les impératifs de lutte » contre le coronavirus.

Dans la capitale, tous les marchés alimentaires et non alimentaires de plein air et couverts rouvriront dès le mardi 12 mai, annonce la Préfecture de police. Des réouvertures qui s’effectueront « selon un cahier des charges rigoureux et une organisation adaptée à la situation sanitaire » 

Deux jours après l’annonce d’un retour progressif à la normale en Allemagne, le nombre de contaminations au Covid-19 repart à la hausse, obligeant certains cantons à réfléchir à un reconfinement.

PANDÉMIE USA – Les chiffres de l’emploi pour avril aux Etats-Unis révèlent l’ampleur de la catastrophe économique, avec un chômage qui atteint presque 15%. Un niveau comparable à celui de la crise des années 30.

Du jamais vu en si peu de temps. La pandémie de nouveau coronavirus (covid-19) a littéralement mis à genoux l’oncle Sam. En l’espace de deux mois, la quasi-totalité des emplois créés dans le pays depuis dix ans ont été détruits, faisant grimper le taux de chômage à un niveau comparable à ceux de la crise des années 30. Le mois d’avril est le premier à refléter l’ampleur de la crise sur la première économie mondiale. Au total, plus de 20,5 millions d’emplois ont ainsi été détruits sur la période. Des chiffres qui ont de quoi donner le tournis.

La France est divisée en deux : Tous les départements des quatre régions du quart nord-est de la France (Hauts-de-France, Grand-Est, Bourgogne-Franche-Comté et Ile-de-France) sont classés en rouge.

FABULEUX : VISIONNEZ CI-DESSUS LE PARCOURS DU COVID-19 AU MICROSCOPE

SUIVRE LA CRISE DANS LE MONDE EN DIRECT