DES MASQUES BBR AU LIEU DE CHAUSSETTES : MISSÈGLE CARTONNE

L’entreprise Missègle, dans le Tarn, est submergée de demandes. Les ateliers, qui fabriquent habituellement des chaussettes, fournissent maintenant des masques reconnaissables à ses couleurs tricolores. « Ces masques sont faits en coton« , explique Mar Goessens Martin, programmatrice de Missègle. « On a des machines très performantes, ce qui nous permet de faire des masques en 3D qui prennent la forme du corps« , indique-t-elle. 

A raison de 4000 masques par jour, cette activité représente 90% de la production au bout d’un mois. Très vite, des dizaines de milliers de demandes ont afflué, et il a fallu s’adapter pour être sûr de pouvoir fabriquer les quantités suffisantes. Missègle a fait appel également à la solidarité, en mobilisant 250 couturières. Plus de 140 000 masques ont été vendus à ce jour, et un euro est versé à chaque fois à la recherche.