NOUVELLE PEUR : LA MALADIE DE KAWASAKI POUR LES ENFANTS

Complications inflammatoires, neurologiques, cardiovasculaires : la liste des mauvaises surprises liées à la nouvelle maladie Covid-19 paraît s’allonger semaine après semaine. Dernière alerte en date, des pédiatres s’interrogent sur des cas d’enfants, certains testés positifs au virus SARS-CoV-2, présentant des états inflammatoires « multi-systémiques » évoquant une forme atypique de la maladie de Kawasaki. Cette maladie, décrite pour la première fois en 1967 au Japon, affecte essentiellement les jeunes enfants.

PAS DE LIEN ÉTABLI AVEC LE COVID
Son origine n’est pas connue avec précision et pourrait mêler facteurs infectieux, génétiques et immunitaires. Le lien avec le nouveau coronavirus n’est toutefois pas établi à ce stade. Avant ces nouvelles interrogations, la maladie Covid-19 était réputée dans les cas graves provoquer des syndromes respiratoires aigus sévères (SRAS, SARS en anglais) et s’attaquer surtout aux personnes âgées et aux adultes présentant des facteurs de risque tel que diabète, hypertension, surpoids, insuffisances cardiaques ou respiratoires.

25 ENFANTS À NECKER
Des médecins de l’hôpital Necker rapportent l’hospitalisation de 25 enfants ces trois dernières semaines en France dans des cas graves avec des symptômes ressemblant à la maladie de Kawasaki et qui pourraient avoir un lien avec le coronavirus. Plusieurs cas avaient également été signalés en Grande Bretagne.

« C’est une alerte que j’ai reçue de la part d’équipes parisiennes », a précisé le ministre de la Santé, Olivier Veran, faisant état à Paris d’« une quinzaine d’enfants de tous âges ». Ils présentent « des symptômes de fièvre, des symptômes digestifs et une inflammation vasculaire assez générale qui peut provoquer une défaillance cardiaque », mais « à ma connaissance aucun enfant heureusement n’est mort de ces complications qui sont des maladies assez rares qui peuvent s’accompagner d’une inflammation du cœur ».

Le ministre a par ailleurs incité à la prudence en matière d’un lien éventuel avec le Covid-19, soulignant que rien ne pouvait, pour l’instant, le laisser supposer.