Calédonie : toujours 0 cas nouveau, colossale rallonge budgétaire de 43 milliards, annonce ce matin des nouvelles mesures de déconfinement

NOUVELLE-CALÉDONIE

O TEST POSITIF sur les 156 tests de dépistage effectués ce lundi. La Nouvelle-Calédonie s’achemine vers un déconfinement encore plus large, à condition bien entendu qu’aucun cas positif ne soit détecté d’ici au 5 mai.

Le Haut-commissaire, Laurent Prévost, et le président du gouvernement, Thierry Santa, face à la presse ce matin, à 11h, en compagnie d’Isabelle Champmoreau, membre du gouvernement en charge de l’enseignement. Ils devraient annoncer l’évolution des mesures de confinement adapté qui arrivent à échéance dimanche à minuit. En raison du pont du 1er mai, les autorités ont décidé de communiquer dès aujourd’hui, pour permettre à chacun de prendre ses dispositions.

RALLONGE DE 43 MILLIARDS POUR LE BUDGET DU TERRITOIRE Pour faire face à la crise sanitaire, et en incorporant le prêt de 28 milliards garanti par l’Etat, le budget propre de la Nouvelle-Calédonie sera augmenté de 43 milliards FCFP.
Pour le seul chômage partiel, la dotation supplémentaire qui sera accordé à la Cafat s’élève à 13,5 milliards !

Le Betico reprend ses liaisons commerciales entre la Grande Terre et les îles. Le navire de la Sudiles desservira l’île des Pins jeudi et samedi aux horaires habituels, puis Maré et Lifou lundi. Les agences de Nouméa et des îles sont ouvertes depuis ce matin. Il est également possible de réserver sa place par internet.

Visite sur le terrain de Christopher Gyges – Le membre du gouvernement en charge de l’économie est allé voir le futur centre commercial d’Apogoti qui ouvrira ses portes le lundi 18 mai ainsi que le supermarché Korail de Pont-des-Français. Ce dernier a remis une prime exceptionnelle de 50 000 francs à tout son personnel pour son implication durant le confinement strict.

Le président de l’Assemblée Territoriale de Wallis bloqué à Nouméa – 294 personnes, au total, attendent d’être rapatriées.

Le Syndicat des compagnies aériennes autonomes (Scara) regroupe des compagnies de Métropole et d’Outre-Mer, parmi lesquelles Air Calédonie. Le syndicat a réclamé l’aide de l’Etat pour un montant d’un milliard d’euros (soit 120 milliards de francs CFP). Cette demande vient après l’annonce du soutien de 7 milliards accordé à Air France pour faire face à la crise du coronavirus.

Interdiction des barquettes plastique : la mesure est reportée au 3 juin.

ACCÉDER AU SITE DU GOUVERNEMENT EN CLIQUANT SUR L’IMAGE CI-DESSOUS

En intégral : le Plan de Sauvegarde de l’économie calédonienne du gouvernement calédonien
Cliquer sur l’image pour accéder au contenu

Toutes les mesures qui seront proposées au Congrès

Le Plan de Soutien de l’Etat pour l’économie de la Nouvelle-Calédonie Lire notre article dans noumeaPost.com

POLYNÉSIE FRANÇAISE

LEVÉE PARTIELLE DU CONFINEMENT À TAHITI ET MOOREALe haut-commissaire Dominique Sorain et le président Edouard Fritch ont annoncé lundi un “allègement” du confinement à Tahiti et Moorea à compter du 29 avril. Le couvre-feu est maintenu à partir de 21 heures, mais les déplacements seront ré-autorisés sans attestations. Les entreprises, commerces, restaurants, crèches, garderies, plages et lieux publics vont pouvoir rouvrir, avant un retour dans les écoles reporté au 18 mai.
Cliquer sur la photo pour accèder à l’article de Tahiti Infos

TOUTE L’ACTU EN POLYNÉSIE
Cliquer ci dessous pour accéder à Tahiti Infos

WALLIS ET FUTUNA
0 CAS

AUSTRALIE
– 6.731 cas confirmés toujours en augmentation
– 11 nouveaux cas depuis la veille à 15h
– 84 décès

11 NOUVEAUX CAS DE CORONAVIRUS SEULEMENT EN AUSTRALIE.

TOUTE L’ACTU EN AUSTRALIE
Cliquer ci-dessous pour accéder au site ABC News

NOUVELLE-ZÉLANDE
– 1.472 cas confirmés ou probables soit une diminution de 1
– 9 malades sont à l’hôpital
– 19 décès

TOUTE L’ACTU EN NOUVELLE-ZÉLANDE
ET DANS LE PACIFIQUE
Cliquer ci-dessous pour accéder au site RNZ

EN MÉTROPOLE ET DANS LE MONDE

L’université d’Oxford promet un vaccin pour septembre

Alors que la course au vaccin contre le coronavirus se poursuit dans le monde, l’université d’Oxford espère pouvoir fournir plusieurs milliers de doses de leur vaccin dès septembre. Un calendrier “hautement ambitieux” qui pourrait toutefois changer, précise les chercheurs de l’université. Ces derniers se sont appuyés sur des essais déjà réalisés l’an passé sur une précédente forme de coronavirus. Les tests de vaccin seront effectués sur plus de 6 000 personnes d’ici fin mai.

367 MORTS EN 24H EN FRANCE, BAISSE NOTABLE DES PATIENTS EN RÉANIMATIONLe nouveau coronavirus a fait 367 morts supplémentaires en 24 heures en France, pour un total de 23 660 décès depuis le 1er mars, a annoncé mardi la direction générale de la Santé (DGS). Le nombre de personnes hospitalisées continue de baisser, avec 221 patients en moins en réanimation.

Edouard Philippe a présenté (Cliquer pour découvrir le détail du Plan de déconfinement en métropole) le plan de déconfinement, dont les premières mesures entrent en application le 11 mai. Surprise : les départements où l’épidémie se propage à des niveaux considérés comme trop élevés resteront soumis aux règles de confinement. Le Premier ministre a aussi indiqué que les tests allaient se multiplier à partir du 11 mai sur les personnes qui ont été en contact avec des cas de coronavirus, afin de les « isoler ». Le port du masque sera obligatoire dans les transports publics pour limiter au maximum la propagation du Covid-19.

Tocilizumab. L’Assistance publique-hôpitaux de Paris a fait savoir que le tocilizumab, un médicament immuno-modulateur commercialisé sous le nom d’Actemra par le laboratoire Roche, s’avérait efficace pour traiter les formes les plus graves du Covid-19. L’AP-HP s’appuie sur une étude française ayant montré que ce traitement a réduit « significativement » la proportion de patients transférés en réanimation ou décédés par rapport à ceux qui avaient reçu un traitement classique. Selon l’étude qui doit être publiée dans quelques jours et dont les résultats doivent encore être « consolidés », aucun effet secondaire indésirable n’a été observé.

Pour le directeur de l’OMS, “le monde aurait dû écouter” les alertes

Au cours d’une conférence de presse organisée à Genève, le direction de l’Organisation mondiale de la Santé Tedros Adhanom Ghebreyesus a affirmé que “le monde aurait dû écouter attentivement l’OMS, car l’urgence mondiale a été déclenchée le 30 janvier”.

De nouveaux symptômes chez les enfants ?

Au Royaume-Uni, le système de santé publique (NHS) alerte sur “une augmentation apparente du nombre d’enfants de tous âges présentant un état inflammatoire multisystémique nécessitant des soins intensifs à Londres et dans d’autres régions”, constatée ces trois dernières semaines. Le NHS craint en effet “de plus en plus qu’un syndrome inflammatoire lié [au Covid-19] apparaisse chez les enfants au Royaume-Uni, ou qu’il puisse y avoir un autre pathogène infectieux, non encore identifié, associé à ces cas”. En France, une alerte similaire a été émise après la détection de mêmes symptômes chez une quinzaine de jeunes patients, rapporte Le Parisien.

FABULEUX : VISIONNEZ CI-DESSUS LE PARCOURS DU COVID-19 AU MICROSCOPE

SUIVRE LA CRISE DANS LE MONDE EN DIRECT