LE TOCILIMUZAB, REMÈDE PROMETTEUR CONTRE LE COVID-19

RÉDUCTION SIGNIFICATIVE D’ADMISSION EN RÉANIMATION
Testé par des chercheurs français dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, et notamment pas des médecins des Hôpitaux de Paris/Assistance Publique, le tocilizumab est d’ordinaire prescrit pour traiter le polyarthrite rhumatoïde, qui occasionne une inflammation du système immunitaire. Le coronavirus pouvant également provoquer une même inflammation entre le 8e et 10e jour de contamination, l’utilisation du tocilizumab a ainsi montré une réduction significative du nombre d’admission des patients atteints du Covid-19 en réanimation.

« ÇA IRA ASSEZ VITE »
Même si les résultats des premiers essais cliniques du tocilizumab se révèlent prometteurs, un expert a rappelé les étapes nécessaires avant une autorisation officielle de cette molécule en traitement contre le coronavirus : « Les chercheurs ont fait un essai, ils analysent les résultats, ils l’évaluent, ils les publient, la communauté scientifique les évalue et ensuite les autorités de santé prennent leur décision pour savoir s’ils donnent une indication dans le traitement de la pneumonie Covid-19.” Concernant ce délai de décision, le vice-président chargé de la recherche au sein de l’AP-HP a estimé au micro d’Europe 1 que “ça ira assez vite parce que tout le monde comprend bien le contexte épidémique très particulier dans lequel on est”.

100.000FCFP ENVIRON
Le tocilizumab, qui a fait l’objet de premiers essais cliniques prometteurs sur des patients atteints d’une forme grave de coronavirus, est estimé à environ 800 euros par injection à l’heure actuelle. Un prix élevé mais bien moindre que celui d’une journée d’hospitalisation dans un service de réanimation, ont cependant indiqué à RTL les chercheurs à l’origine de ces essais cliniques.