LE COUP DE GUEULE DE SONIA BACKES

Dans le tohu bohu généré par les prises de position et les déclarations intempestives du Sénat coutumier, du président de l’UC et des élus indépendantistes du gouvernement, Sonia Backes « condamne avec fermeté » les propos des uns et des autres.

Dans un communiqué très ferme, la présidente de la province Sud demande à chacun de rester à sa place. Des réponses à cette réponse vont certainement affluer. Mais Sonia Backes exprime sûrement ce qu’une majorité de Calédoniens pense et ressent de la politique dans un climat sanitaire et économique déjà fortement perturbé par la crise du Covid-19.